top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur de Chicorée





La Gestuelle de la Plante :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous fait comprendre le choix du Dr Bach en fonction des caractéristiques de la plante :


[...]

Les racines nous parlent de liens physiques, de relations familiales et du passé. Nous avons nos racines dans le passé et nous tirons la forme physique de notre corps du lien génétique avec nos parents. Notre degré d'attachement au monde physique se mesure à la profondeur de ces racines. A un extrême, il y a le solide ancrage du passé et à la famille de la verveine et la Chicorée, à l'autre - le lien ténu de l'Hottonie des marais qui traduit son retrait du monde. [...] La racine peut aussi servir de réserve pour l'avenir : c'est l'endroit où les sucres produits par la photosynthèse sont transformés en amidon. C'est le cas pour la racine pivotante de la Chicorée.

[...]

Le type de sol est aussi corrélé avec l'état représenté par le remède. [...] C'est une préférence générale, non pas une règle - il est curieux de voir que la Chicorée solidement attachée par la racine, préfère aussi les sols alcalins. Beaucoup de facteurs agissent.

[...]

Le système de tiges montre la structure de la plante et la structure de la vie : la manière dont l'individu se manifeste dans le monde. Pour être simple, il existe trois structures de plantes : dressée, récombante et diffuse. [...] Il est possible de voir une combinaison variable de ces trois formes. La Chicorée est de structure dressée et pourtant diffuse : elle est très volontaire, pointilleuse et instable. [...]

La surface des tiges montre l'énergie qui circule à l'intérieur du système. [...] Les poils sur la tige indiquent une sensibilité vers l'extérieur et de la réceptivité, de la sensibilité au monde alentour comme avec l'Aigremoine, la Chicorée et l'Avoine Sauvage.

[...]

Les fleurs bleues, la Chicorée et le Plumbago, font descendre sur terre l'énergie céleste du ciel bleu. Alors que le jaune stimule une réaction, le bleu reçoit le sens et le but. [...]

Alors que les racines, les tiges et les feuilles durent tout au long de l'année (et souvent plusieurs années) les fleurs sont éphémères et durent rarement plus qu'une semaine à peu près et parfois quelques heures seulement. Plus la fleur dure longtemps moins l'état émotionnel est réactif et réceptif : la Chicorée, l'Hélianthème et le Plumbago se flétrissent vite. [...]

La floraison d'un végétal est le point où toute sa vie conduit. [...] la Chicorée fleurit à tous les niveaux du végétal, les fleurs sont plus aléatoires et le type d'âme tend moins vers la réalisation du but de son âme.

[...]

La germination des graines illustre la manière dont l'âme se manifeste dans le monde - l'enracinement dans la réalité physique. [...] Les graines de Chicorée germent à côté de la plante parent.

*

*






Message de la Fleur de Chircorée : Chicorium intybus


D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :


La fleur de chicorée est préparée "Ceux qui sont très attentifs aux besoins des autres. Ils ont tendance à prendre soin de façon exagérée des enfants, parents, amis, trouvant toujours quelque chose à rectifier. Ils corrigent continuellement ce qu'ils considèrent comme faux et prennent plaisir à agir ainsi. Ils désirent que ceux dont ils s'occupent soient près d'eux."

 

Peter Damian, dans un ouvrage intitulé Manuel astrologique des Fleurs de Bach (Édition originale, 1986 ; Ulmus Company Ltd., 1996 pour la traduction française) explicite le lien que le Dr Bach a mis en évidence entre les 12 signes du Zodiaque et les 12 Guérisseurs :


Ceux qui requièrent la Chicorée bloquent le flux du courant qui entraine vers l'amour inconditionnel. Lorsque cette énergie est retenue intérieurement, les forces d'amour, d'énergie et de connaissance qui normalement son destinées à l'extérieur, deviennent dangereuses et peuvent à l'inverse, se concentrer en un intérêt égoïste pour le pouvoir, ou en avidité et en convoitise.

Le type Chicorée est jaloux et possessif. Dans un état d'attachement constant (en esclavage, même, parfois), il cherche à retenir les gens qu'il aime. Dans une atmosphère de critique constante, il veut contrôler et diriger la vie des autres. Le type Chicorée peut être comparé à la mère typique, qui place indirectement son ambition dans sa progéniture, et au-dessus de l'amour qu'elle a pour ses enfants. Pour ce qui est de la recherche de ses propres fins, le type Chicorée aime à jouer sur la sympathie et le sens du devoir des autres. Lorsque leurs désirs ou leurs desseins sont contrariés, aussitôt ils jouent les martyrs, pouvant évoquer la maladie pour s'attacher la sympathie ou les soins attentifs des autres. La différence avec le type Centaurée est que ce dernier supporte stoïquement son martyr. Le type Chicorée s'en sert intentionnellement pour manipuler. Il choisit la maladie pour son impact dramatique. Quoi d'étonnant à ce que ce soit justement le type Centaurée qui tombe souvent sous le joug des méthodes de domination du type Chicorée ? Le type Hélianthème est dans la ligne de mire pour le type Chicorée par sa peur d'être abandonné et de se trouver isolé qui le rend infiniment dépendant. Le type Plumbago (qui peut s'embourber sans direction) ou le type Gnavelle (qui connaît les affres d'une grande incertitude) sont d'autres cibles du type Chicorée. Tout en paraissant se soucier du bonheur et du bien-être des autres, le type Chicorée ne pense en réalité et n'agit que du point de vue de son intérêt égoïste. O peut le comparer à une harpie - ou bien aussi à l'usurier totalement déterminé à récupérer ce qu'il estime lui être dû.

Derrière la nature accaparante du type Chicorée apparaît un besoin d'être compris. Parce qu'ils craignent vraiment la dépendance, ils recherchent à avoir la main mise sur les autres. Alors que le type Aigremoine est avide de compagnie, le type Chicorée va rechercher la compagnie parce qu'il craint l'obscurité. Son désir est grand d'être pris au sérieux, et il apprécie la compagnie de ceux qui soutiennent ce besoin.

Le type Chicorée constructif s'oublie lorsqu'il s'engage pour une « cause ». Il est, par exemple, un chef qui jamais ne demandera à autrui ce que lui-même ne ferait pas. Il peut se dépenser en efforts incessants au bénéfice des autres pour que les choses « se passent bien ». il devient dans ce rôle comme Spartacus défendant le faible et l'opprimé. Courageusement, il met son amour des beaux combats au service des causes nobles. Sa capacité à déceler les faiblesses chez autrui en fait un ennemi infatigable du mal. Il déteste la méchanceté et se réalise dans la défense loyale de l'innocent.

*

*

Selon les cartes de Mechthild Scheffer intitulées Les Fleurs du Dr. Bach, Le Chemin de l'ahrmonie psychique (1997, traduction française Médicis-Entrelacs, 2001), la chicorée est la "fleur de l'amour maternel" qui permet d'aller "de l'amour possessif... vers l'amour désintéressé."


Message de la carte :


Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

L'amour est partout, il est inépuisable, si l'on vit à travers son Moi supérieur ce contact intérieur vers la source d'amour divin. Puisqu'on attire ce que l'on rayonne soi-même, on trouvera à l'extérieur, selon la loi de la résonance, un écho à notre propre amour. S'immiscer dans les sentiments des autres contrevient à la Loi de l'Unité, puisque ces manœuvres interfèrent avec leur propre plan de vie. Tout ce qu'on obtient par al contrainte nous sera repris tôt ou tard.


Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

Je me décide à accepter le fait que je ne peux diriger ou accaparer pour moi les sentiments des autres. Je parviens à reconnaître que je ne saurais trouver chez autrui ce que je cherche, et ce à quoi j'ai effectivement droit, mais aussi que je puis me relier directement à la source inépuisable d'amour à travers mon guide intérieur. J'accepte le fait que chaque être humain doit assumer son propre plan de vie.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif de Chicory s'accroît :

Je reconnais et j'accepte mes besoins personnels, je m'enrichis intérieurement et suis moins dépendant des sentiments que me portent les autres.


État d'âme négatif : Autoritarisme - Exigence vis-à-vis des autres : On a une personnalité envahissante et on s'immisce constamment, de manière consciente ou inconsciente, dans les affaires des autres.

*

*

*

*

Roger Tanguy-Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique... (L'Alpha L'Oméga Éditions, 1998) s'inspire du savoir ancestral pour "récapituler de la manière la plus musclée les informations sur les élixirs" :


Chicorée (Cichorium Intybus) : Si cette plante vous concerne, vus pouvez vous demander qu'est-ce qui vous retient pour développer en vous une nature aimante. Car ce n'est pas possible que la notion de l'amour vous échappe aussi facilement.

Grâce à son amertume et son latex, cette plante collabore à la bonne santé de la sphère foie-vésicule biliaire-intestin en évitant la stagnation des liquides aqueux. Cet élixir est donc indiqué contre l'ictère, la faiblesse gastrique, les calculs biliaires, les blocages hépatiques, le diabète, les problèmes de rétine et de phanères, d'appendicite, de péritonite. Il contribue à une bonne genèse des substances formant les os, les muscles, les nerfs, les vaisseaux sanguins, les muqueuses, le périoste.

Outre le latex cette plante contient une gluco-dioxycoumarine qui fait fondre la pierre qui obstrue le courant d'amour qui traverse votre cœur ; de l'inuline, 25% d'oxyde de potassium, 10% d'oxyde de magnésium, 12% d'oxyde de sodium ; des sels minéraux presque volatils qui permettent au Moi un envol dans des sphères lumineuses et chaleureuses où tout n'est qu'amour et générosité.

En outre, on peut encore le conseiller pour les individus trop possessifs, pour ceux qui ont besoin de contrôler leur entourage ; pour les enfants qui demandent une attention permanente. Il développe la capacité d'aimer autrui sans rien attendre en retour. Il agit sur le plexus solaire, détend le pneumogastrique et les autres nerfs dont dépend le tube digestif.


Mots-clés : l'élixir de Chicorée est un tonique de l'âme. Avec lui, la pierre qui obstrue le canal de l'amour est obligée de fondre. L'anagramme d'amour est our-âme (notre âme est la traduction dans ce mélange franco-anglais) et ce label de qualité dissout l'ennui et laisse espérer ne vie plus riche en couleurs.

*

*

Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) rend compte de sa compréhension de l'élixir de Chicorée :


[...]

Annexe II : Face à la maladie chacun des douze types réagit de manière différente :

Les personnes Chicorée aiment être malades ; cela leu donne la possibilité d'être le centre du monde.

« Tu peux me lire une autre histoire maintenant, papa, puis Lucie pourra venir prendre le thé et jouer à quelque chose, puis Maman...

- Je suis désolé mais je dois partir. Oh ! s'il te plaît, tu ne vas pas te remettre à pleurer, mon chéri. »

*

*

*

*

*

*

*

*




*

*

*

*

*

*


12 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page