top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur de Verveine





La Gestuelle de la Plante :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous fait comprendre le choix du Dr Bach en fonction des caractéristiques de la plante :


p. 306 Le chêne possède de très petites fleurs cachées ; l'état émotionnel est déterminé et représente une force de volonté pleinement engagée et même suractive. La même idée s'exprime dans les petites fleurs de Verveine.

[...]

Les racines nous parlent de liens physiques, de relations familiales et du passé. Nous avons nos racines dans le passé et nous tirons la forme physique de notre corps du lien génétique avec nos parents. Notre degré d'attachement au monde physique se mesure à la profondeur de ces racines. A un extrême, il y a le solide ancrage du passé et à la famille de la Verveine et la Chicorée, à l'autre - le lien ténu de l'Hottonie des marais qui traduit son retrait du monde. [...] La racine peut aussi servir de réserve pour l'avenir : c'est l'endroit où les sucres produits par la photosynthèse sont transformés en amidon. C'est le cas pour la racine pivotante de la Chicorée ou les racines boursouflées de la Verveine et de l'Aigremoine, trois pérennes qui utilisent cette réserve d'énergie pour passer l'hiver. L'amidon est le produit du métabolisme et donc e matériau accumulé pur le déroulement de la vie ; en un mot l'expérience. C'est de la racine pivotante que part le bourgeon pour la pousse de l'année prochaine. La racine illustre alors le passé, le présent et le futur. L'expérience accumulée pendant un cycle de croissance influence le cycle suivant. En termes de condition d'âme humaine, cela indique le degré d'attachement au monde physique et la perspective de vie.

[...]

Le système de tiges montre la structure de la plante et la structure de la vie : la manière dont l'individu se manifeste dans le monde. Pour être simple, il existe trois structures de plantes : dressée, récombante et diffuse. La plante dressée montre une forte expression de confiance en si comme on le voit chez l'Impatiente et la Verveine. [...]

La tige représente l'élément eau. C'est le moyen par lequel les fluides d'un végétal sont charriés et distribués de la terre à l'air. Cela se fait par la transpiration des feuilles. La tige aussi transporte les sucres qui se sont formés dans les feuilles dans toute la structure du végétal. C'est l'organe de circulation, le système vasculaire, qui fait circuler la sève comme le sang dans tout le végétal. La quantité d'eau dans la tige indique la nature sensible ou émotionnelle du végétal ou de la personne. L'Impatiente, la Mimule et l'Hottonie des marais sont très émotionnelles ; la Clématite, le Plumbago et la Verveine sont plus sèches.

[...]

La floraison d'un végétal est le point où toute sa vie conduit. L'Aigremoine et la Verveine fleurissent progressivement le long de la tige tout en continuant à pousser en hauteur. [...] La fleur pointe toujours dans la direction du changement nécessaire selon l'état de remède comme chez la Verveine ou le Chêne où les petites fleurs indiquent un contraste avec la force des tiges.

[...]

 La quantité de graines et la proportion de celles qui vont germer et arriver à maturité traduit l'attachement à la vie et au futur. L'Impatiente est une espèce qui en ce sens réussit, la Verveine aussi si les conditions sont bonnes.

*

*




La fabrication de l'élixir :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous explique comment faire le remède :




Le Message de la Verveine : Verbena officinalis

D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :

La fleur de verveine est préparée pour "Ceux qui ont des principes et des idées bien arrêtées, qu’ils assurent être justes et dont ils changent très rarement. Leur grand désir est de convertir tous ceux qui les entourent a` leur propre point de vue sur la vie. Ils ont une volonté forte et beaucoup de courage quand ils sont convaincus de ce qu’ils désirent enseigner. Malades, ils luttent longtemps encore alors que beaucoup auraient déjà renoncé à leurs fonctions."

 

Peter Damian, dans un ouvrage intitulé Manuel astrologique des Fleurs de Bach (Édition originale, 1986 ; Ulmus Company Ltd., 1996 pour la traduction française) explicite le lien que le Dr Bach a mis en évidence entre les 12 signes du Zodiaque et les 12 Guérisseurs :


De ceux qui ont besoin de la verveine, Bach disait : « l'idée de posséder une grande connaissance les emballe et les excite, et ils brulent d'envie de tout vivre dans ce même état, mais leur enthousiasme peut faire obstacle à leurs buts. Elle (la verveine) est le remède à cet excès de zèle. Elle nous apprend que c'est en étant plutôt qu'en faisant que les grandes choses s'accomplissent. » Son enthousiasme épuise le type Verveine, qui souffre de la tension provoquée par son excès de zèle. Champion de la justice, il peut devenir fanatique tant ses convictions sont fortes - voire même le rendent fou. C'est une personne volontaire dont les buts et les opinions sont affirmés. Son courage aussi, est grand en cas de danger ou dans l'adversité. Elle met sous pression tout son entourage avec son ardeur toute particulière. Elle aime mener et diriger et aime souvent à déclarer qu'elle a été « élue ». Le type Verveine manque quelque peu d'humilité. Il cherche à façonner le monde autour de lui (alors que le type Clématite se sent davantage concerné par son monde intérieur), et cherche à impressionner les autres par la portée et la sincérité de ses croyances et de ses actes. Le type Verveine ne peut envisager la médiocrité, ni ne tolère que quiconque remette en question ses idées ou ses motivations. Il en vient donc facilement à se disputer. Étant vraiment sincère, il ne lui vient généralement absolument pas à l'idée qu'il puisse être insupportable.

Le type Verveine constructif gère avec fierté ses passions personnelles et son domaine intérieur. Il est juste avec les autres et n'éprouve aucune perte de confiance ou de prestige lorsqu'il les sollicite. Il respecte l'avis de ceux qui sont plus sages ou plus capable que lui, car il connaît parfaitement ses propres limites. Comme le chat il sait, aussi, exactement combien il doit disposer de force ou d'énergie pour atteindre ses buts quels qu'ils soient. Constant et infatigable comme le Soleil, il peut endosser et assumer avec grandeur une position de haute importance.

*

*

Selon Mechthild Scheffer, auteure du coffret de cartes Les Fleurs du Dr Bach, le chemin de l'harmonie psychique (1997, traduction française : Médicis-Entrelacs, 2001), la fleur de verveine est "la fleur de l'enthousiasme" qui nous guide dans le processus de transformation "du zélé missionnaire... au porte-drapeau".

Message de la carte :


Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

Tout être humain a le devoir de réaliser son propre plan de vie, ni plus, ni moins. Cela signifie qu'il faut savoir reconnaître ses propres limites et savoir respecter celles des autres, suivant le principe qu'" il y a beaucoup de chemins qui mènent à Rome".


Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

En toute première ligne, je suis responsable de moi-même. Avant de me lancer à fond dans une idée, je prends quelque distance, j'accepte la discussion et j'apprends beaucoup de la réaction de mes interlocuteurs.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif de Vervain s'accroît :

Même si je déborde d'enthousiasme pour une idée, je suis à même d'écouter et de tenir compte des conceptions et des réactions des autres. J'ai un contact plus authentique avec mes semblables et je suis plus détendu dans mes discussions.


État d'âme négatif : Autoritarisme - Exigence vis-à-vis des autres : On se surmène physiquement par excès de zèle pour une bonne cause ; on a un comportement missionnaire, voire fanatique.

*

*

Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) rend compte de sa compréhension de l'élixir de Chicorée :


[...]

Annexe II : Face à la maladie chacun des douze types réagit de manière différente :

La verveine sait ce qui est le mieux pour elle et elle ne va pas demander conseil, même au médecin.

« Je sais que vous ne vous sentez pas malade mais je vous conseille de rester au lit encore quelques jours.

- Ne soyez pas ridicule, Docteur, je n'ai pas le temps et plus j'ai mes multivitamines, vous devriez vous aussi en prendre. »



59 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page