top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur d'Aigremoine




La Gestuelle de la Plante :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous fait comprendre le choix du Dr Bach en fonction des caractéristiques de la plante :


[...]

La surface des tiges montre l'énergie qui circule à l'intérieur du système. [...] Les poils sur la tige indiquent une sensibilité vers l'extérieur et de la réceptivité, de la sensibilité au monde alentour comme avec l'Aigremoine, la Chicorée et l'Avoine Sauvage.

[...]

De la même façon, plus simple est la forme de la feuille, plus simple est l'idée de cette vie ou de cette circonstance. La Gnavelle et L'Avoine Sauvage indique un mental moins complexe que l'Hottonie des marais ou l'Aigremoine.

[...]

La floraison d'un végétal est le point où toute sa vie conduit. L'Aigremoine et la Verveine fleurissent progressivement le long de la tige tout en continuant à pousser en hauteur.

[...]

 La Clématite, le Charme, le Pin, le Mélèze et l'Avoine Sauvage possèdent chacune une graine que le vent emporte et charrie dans l'air grâce à une bractée : elles partagent le même manque d'implication pratique au niveau physique. Cela contraste avec l'Aigremoine et la Verveine qui possèdent des crochets ou des poils pour s'accrocher aux animaux afin que ceux-ci les emportent de par le monde.

*

*




Message de la Fleur de l'Aigremoine :


D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :


La fleur de l'aigremoine est préparée pour "Les personnes joviales, gaies, pleines d'humour, qui aiment la paix et que les discussions ou disputes affligent tant qu'afin de les éviter, elles sont prêtes à renoncer à beaucoup. Bien que généralement elles aient des problèmes et soient tourmentées et agitées et inquiètes mentalement ou physiquement, elles cachent leurs soucis derrière l'humour et les plaisanteries et sont considérées comme de très bons amis à fréquenter. Elles abusent souvent de l'alcool ou des drogues, pour se stimuler et s'aider à supporter leurs épreuves avec bonne humeur."

 

Aigremoine : Masque, inquiétude cachée, « clown triste », ne veut pas voir son inquiétude, peut se mentir à lui-même, peut rire de son problème alors que ça le ronge de l’intérieur, inquiet pour les problèmes matériels, déprime quand il est seul chez lui, facilement sujet aux addictions, recherche l’harmonie à l’extérieur. Chez l’enfant : commence à pleurer, puis s’arrête tout de suite. Ongles rongés, cheveux arrachés,…

http://ma-sante-verte.fr/choisir-ses-fleurs-de-bach/1

*

*

Peter Damian, dans un ouvrage intitulé Manuel astrologique des Fleurs de Bach (Édition originale, 1986 ; Ulmus Company Ltd., 1996 pour la traduction française) explicite le lien que le Dr Bach a mis en évidence entre les 12 signes du Zodiaque et les 12 Guérisseurs :


Les gens qui ont besoin d'aigremoine font montre d'un caractère enjoué qui cache un esprit tourmenté. A l'extérieur, ils paraissent insouciants. Ce n'est qu'une joyeuse façade, cachant des soucis intérieurs dont ils parlent rarement. Le type aigremoine aime la paix et fuit les affrontements. Avec un délicieux sens de l'humour, il est de compagnie très agréable. En vérité, le type aigremoine a fortement besoin de compagnie et la recherche pour échapper à ses tourments et les oublier. Tout en étant grandement indépendant, il déteste la solitude.

Son humour lui sert souvent à rendre plus légers ses malaises et ses soucis, particulièrement s'il est malade. En réalité, néanmoins, ce sont des individus nerveux et pleins d'anxiété face au futur, craignant l'éventualité de contracter une maladie qui les obligerait à infléchir leur activité. Ils ont peur de manquer et recherchent l'excitation et l'aventure. Ils ont tendance à connaître des périodes de grande activité. Ils peuvent même faire appel à l'alcool, aux drogues, au jeu ou autres comportements excessifs pour atténuer leurs inquiétudes intérieures ou s'en distraire.

Le type aigremoine constructif est un vrai optimiste. Hardi, chaleureux et génial, il est capable de garder le sourire face à l'adversité. Il rit sans problème de ses propres inquiétudes, parce qu'il sait ce qui dure, dans la vie. C'est un être qui, naturellement, apaise, réjouissant le cœur de tous ceux qu'il rencontre. Avec un enthousiasme naturel, le type aigremoine constructif encourage autrui à se surpasser et à améliorer ses conceptions sur la vie. « Salut ami, tout baigne ! » est l'adage de l'aigremoine.

*

*

Selon Mechthild Scheffer, auteure du coffret de cartes Les Fleurs du Dr Bach, le chemin de l'harmonie psychique (1997, traduction française : Médicis-Entrelacs, 2001), l'aigremoine est "la fleur de la sincérité" qui nous guide dans le processus de transformation "de l'harmonie apparente... vers la paix intérieure.


Message de la carte :


Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

La vie dans sa polarité est à la fois harmonique et disharmonique. L'énergie vitale oscille en permanence entre ces deux pôles. Il faut en tenir compte et faire face. c'est le seul moyen d'apprendre et d'évoluer. Ce n'est que lorsqu'on établit le contact avec son Moi supérieur que l'on peut vivre la véritable harmonie et la paix intérieure. Pour cela, il faut se tourner vers son intérieur au lieu de modeler sa conduite sur l'extérieur.


Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

Je me décide à être sincère envers moi-même et envers les autres et à établir une relation confiante et harmonieuse avec mon Moi supérieur. Grâce à mon guide intérieur, j'aurai la force d'assumer les événements positifs et négatifs de la vie ; je pourrai les considérer comme une chance pour croître et trouver à travers eux la paix intérieure.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif d'Agrimony s'accroît :

Je suis maintenant plus sincère envers moi-même et envers les autres et j'ai davantage de force pour venir à bout des conflits.

L'aigremoine correspond, parmi les 38 états d'âme négatifs ou modes de comportements disharmoniques de la nature humaine à l'influençabilité : "On tente de cacher ses pensées dérangeantes et son inquiétude intérieure derrière une façade de gaieté et de décontraction."

*

*

*

*

Roger Tanguy-Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique... (L'Alpha L'Oméga Éditions, 1998) s'inspire du savoir ancestral pour "récapituler de la manière la plus musclée les informations sur les élixirs" :


Vous semblez joyeux, allègre, amoureux de la paix, évitant les querelles et les discussions. Vous refusez systématiquement d'avoir des problèmes à résoudre tant vous minimisez tout. Même quand vous êtes malade, vous prenez la chose en plaisantant. Vous semblez patient, mais la personne avertie discerne une certaine agitation accompagnée dune centaine nervosité. Mieux, elle discerne le masque derrière lequel vous vous cachez. Car tout n'est que dissimulation chez vous. Pourquoi ? Pour cacher une forte inquiétude ou une torture mentale. Vous êtes toujours en mouvement, cherchant l'activité et l'excitation pour vaincre cet état d'âme. La preuve, vous êtes tenté de prendre des drogues ou de l'alcool pour oublier et endormir cette souffrance qui vous ronge.

Dans ce cas, le Docteur Bach, l'un des plus grands spécialistes de l'âme, a testé pour vous l'Aigremoine. Cette rosacée présente des fleurs jaunes en forme de pentagramme dans l'univers. Cette signature martienne vous promet donc de vaincre cette fébrilité dans laquelle baigne votre âme. Cette action va immédiatement se répercuter au niveau du foie qui déteste ce genre de situation. Car sa fonction principale est non seulement de réchauffer tout votre organisme, mais encore de tout extérioriser.

En examinant mieux la composition de sa fleur, on découvre à l'intérieur des processus hydrocarbonés qui aident à dissoudre les liquides aqueux, lesquels sont souvent responsables d'obstruction et de congestion des liquides organiques. Ces processus reçoivent une aide appréciable dans la région hépatobiliaire avec la cholestérine. Le résultat est un meilleur tique [manifestement une coquille mais que je ne parviens pas à reconstituer]. L'élixir d'Aigremoine soigne en outre la dysenterie, la diarrhée, l'albuminurie, le cholestérol, les tâches blanchâtres sur la cornée de l'œil.

Cette dernière maladie, appelée la taie de l'œil au XVe siècle était souvent la cause de cécité. Pourtant, les grands guérisseurs de ce siècle de Renaissance obtenaient d'excellents résultats avec cette plante qu'ils utilisaient par voie interne et en massage sur la paupière supérieure. En outre, ils savaient l'origine de cette maladie de l'âme due souvent à un traumatisme ou à une ulcération. Ils savaient que les yeux étaient la fenêtre de l'âme et que cette opacification provenait de la Psyché qui se dissimulait devant les réalités d'un siècle riche pour ceux qui n'hésitaient pas à aller de l'avant et dramatique pour les timides et introvertis.

Autant que la chair, l'âme a autant besoin de tanin pour cicatriser ses blessures et ses ulcérations. L'Aigremoine en fournit en quantité pondérable pour neutraliser une diarrhée, une dysenterie, voire des gerçures répandues sur tout le corps. Autant, elle peut réchauffer l'intérieur, autant elle peut refroidir l'extérieur.


Mots-clés : nous nous contenterons du mot-clé qui est Aigremoine Eupatoire, ce dernier nom étant si proche d'hépatoire ou d'hépatique. Foie en langue russe détient la même prononciation que le mot poêle. Le foie humain est le poêle qui réchauffe tout le corps mais encore l'âme qui a perdu sa tiédeur originelle. Avec l'élixir d'Aigremoine, vous devenez optimiste au point de rire sincèrement de vos problèmes tant ils prennent une importance secondaire et relative. Souvenez-vous de ces grands hommes qui disaient tout au long de l'histoire : « Nous avons perdu une bataille mais nous n'avons pas perdu la guerre ». Devenez grand comme eux. Mieux, devenez des pacifistes infatigables. Car en vérité, la vie vaut-elle d'être prise au tant au sérieux ?

*

*

Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) rend compte de sa compréhension de l'élixir d'Aigremoine :


Annexe II : Face à la maladie chacun des douze types réagit de manière différente :

Le patient Aigremoine, bien qu'il soit gravement malade, prend les choses avec légèreté et bavarde pour garder les visiteurs à son chevet. Avec le docteur il plaisante sur le problème.

« Avez-vous entendu l'histoire de l'homme qui pensait qu'il avait un membre fantôme ? Eh bien sa femme... - Arrêtez, s'il vous plaît, Mr Jones, je suis mal en point et cela me fait un peu mal. »

*


D'après Annie Guibert, auteure de Fleurs de Bach, fleur de soi (éditions Médicis, 2008, 2017), créatrice et enseignante du Centre Les Harmoniques à Lyon,


"Agrimony est la quatrième Fleur trouvée par le Dr Bach, en août 1930. Elle appartient donc aux 12 premiers remèdes appelés "Guérisseurs" ou remèdes aigus ou Fleurs de personnalité.

C'est une fleur du groupe V, qui regroupe 4 fleurs d'hypersensibilité aux influences et aux idées (Agrimony, Centaury, Holly et Walnut).

La quintessence correspondante est préparée, comme tous les guérisseurs et les sept aides, par solarisation.

[...]

Symbolique : L'habitat est social, là où il passe du monde ; les tiges sont penchées, suggérant le désir de rencontre avec ses congénères et une difficulté à se tenir bien droit entre ciel et terre. Les petites feuilles sont très douces et couvertes de poils, montrant une sensibilité hors normes et une réceptivité à l'extérieur. Les graines s'accrochent d'ailleurs aux vêtements des promeneurs et aux pils des animaux, de passage près d'elles.

Une certaine et sympathique fantaisie règne dans la floraison, comme un manque de structure temporelle, ou de maturation, comme on préférera.

La couleur jaune est traditionnellement attribuée au troisième centre d'énergie, situé au plexus solaire, qui concerne l'affirmation de la personnalité.

Enfin, la racine pivotante de l'aigremoine suggère une capacité à plonger dans les profondeurs, que ce soient les racines de notre passé ou celles de notre inconscient au sens large, capacité qui ne se manifestera qu'au positif de cette fleur.

L'aigremoine eupatoire, comme son espèce l'indique, a des vertus médicinales, pour le système respiratoire et également pour le système hépatique. Le foie (organe de l'élément symbolique bois), comme la médecine chinoise nous l'apprend, gère nos émotions et prépare l'élément cœur (organe de l'élément symbolique feu) à leur donner une finalité. Nous allons retrouver une analogie avec la description de l'état négatif de cette fleur.


Reconnaître un état négatif Agrimony : Il s'agit d'une difficulté à exprimer nos sentiments, nos émotions, nos ressentis, car ils sont recouverts par une impression ou une pensée que tout va bien, qu'il n'y a rien de grave ou qu'il y a plus grave. Un certain mal-être existe cependant, mais il est difficile à analyser, à mettre en mots ; il en ressort une sorte de brouillage qui résiste à la volonté d'analyse. Quand nous manifesterons ce que nous appelons un "état" Agrimony, dit négatif, nous aurons à cœur de nous montrer sous un jour acceptable par les autres et afficherons en toutes circonstances un sourire avenant, même si nous sommes accablés d'ennuis, de soucis ou de contrariétés.

Notre extrême sensibilité à ce que nous percevons de l'autre ou de l'environnement au sens large nous rend fragile, et nos armes pour nous en défendre sont nombreuses et la plupart d temps extrêmement subtiles et intelligentes : la minimisation des problèmes, leur explication rationnelle, leur conceptualisation, leur généralisation, tout cela est porté à un bon degré de maîtrise, le plus souvent inconsciente, mais pas toujours ; le tout est habillé de charme, d'humour léger, maquillé d'auto-dérision et masqué de séduction.

Un état passager peut se reconnaître lorsqu'on a du mal à ressentir, à nommer une forme de tourment intérieur, une sorte de mal-être, qui nous empêche d'être en paix. Cette inquiétude qui ne se sait pas, ne se définit pas comme une peur car, dans cet état, nous ne pouvons reconnaître ni même soupçonner, que nous avons peur.

Nous avons juste besoin de ne pas montrer notre mal-être, et notre énergie va être entièrement tournée dans la recherche des moyens pour nous en distraire.

Au lieu de l'agressivité, que nous abhorrons, c'est le comportement de fuite au sens large qui sera choisi, expliquant les défenses, les compensations pour échapper à l'angoisse, dont parle le Dr Bach, et que nous allons observer de manière récurrente pour les états plus durables, installés dans le type même de la personnalité.

Une personne de type Agrimony, ou bien Agrimony de fond, dirons-nous, se sera construite - souvent depuis fort longtemps - de cette manière, en "économie d'une dépense de sentiment", comme le disait Freud à propos de l'humour, dans des familles où l'expression des émotions, des ressentis, et des sentiments n'était pas toujours encouragée.

D'économie en économie, nous aurons perdu peu à peu le contact avec nos émotions et nos sentiments, ne gardant que notre sensibilité extrême, mais perdant notre capacité à identifier, nommer, exprimer. Il sera alors normal qu'en aval, nous ayons du mal à nous dés-identifier de notre mal-être, et encore plus à nous en séparer.

La littérature des Fleurs de Bach abonde en descriptions de cet état et on y retrouvera les notions de masque - la persona des tragédiens grecs -, de "clown triste", etc.

Conservant cette extrême sensibilité, nous allons être poussés, dans notre mal-être, à en trouver des parades et notre intelligence sera très créative à ce niveau. Que ce soit dans la gamme des médicaments anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères, ou bien dans celle des alcools ou drogues de tous acabits, nous chercherons des compensations et des dérivatifs sous formes d'excès, aussi bien dans le travail, dans une activité sociale ou de loisir, un sport, ou toute autre forme d'addiction.

Nous pouvons bien sûr interroger nos propres comportements journaliers de ce type et étendre notre réflexion à notre société tout entière, dans ses différentes composantes, civiles, politiques, artistiques ou autres, qu'elles soient individuelles ou communautaires.


Que nous rappelle cette Fleur d'Agrimony ? La prise de cette fleur va produire en nous l'apaisement, tout d'abord. Il va arriver simplement, soulageant du même coup notre tourment intérieur et notre mal-être.

Cet apaisement pourra être vécu comme un soupir, une sorte de pause dans notre recherche forcenée des moyens d'échapper à nos tensions, c'est un premier point. Ceci fait, une clarification de notre monde intérieur pourra s'opérer, tout comme l'eau d'une mare redevient limpide après avoir été troublée par l'agitation.

Le contact avec ce monde intérieur, qui s'ensuivra, va déplacer notre sensibilité auparavant tournée vers les autres, vers nous-même cette fois, et il se peut que nous puissions déjà ressentir ce qui nous gêne, l'identifier de manière sûre, le mettre en face de nous. Le Docteur Bach, ne disait-il pas : "approchons une chandelle des ombres sur le mur, celles qui nous font peur, et nous les ferons danser".

Le monde des émotions, des sensations, s'apprivoisera ainsi en douceur, nous révélant des pans entiers de nous-mêmes que nous souhaitions ignorer, libérant une énergie disponible considérable, jusque-là occupée aux défenses.

L'authenticité de ce regard neuf et pur est une invitation à la création, brique après brique, événement après événement, d'une personnalité à part entière, unique, originale, sincère, naturelle, libre des influences extérieures qui nous éloignent de nous-mêmes, libre des croyances et des conditionnements que nous avons peu à peu adoptés, sans discerner ce qui nous convenait de ce qui n'était pas nous.

Quand nous aurons intégré le message de cette fleur nous continuerons de jouer le jeu de la vie, en toute conscience désormais. Nos qualités d'humour et de légèreté intactes seront alors au service d'une joie pure et d'une lucidité constructive et, sur ces bases authentiques, notre personnalité, nouvellement stable et solide, pourra s'ouvrir vers une transparence à d'autres niveaux plus profonds, de l'ordre de l'essentiel."

*

*





46 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page