top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur de Hêtre




La Gestuelle de la Plante :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous fait comprendre le choix du Dr Bach en fonction des caractéristiques de la plante :


[...]

Les racines nous parlent de liens physiques, de relations familiales et du passé. Nous avons nos racines dans le passé et nous tirons la forme physique de notre corps du lien génétique avec nos parents. Notre degré d'attachement au monde physique se mesure à la profondeur de ces racines. [...] le Pommier Sauvage et le Hêtre ont des racines peu profondes et sont plus superficiels.




Message de la Fleur de Hêtre :


D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :


La fleur de hêtre est préparée pour "Pour ceux qui ressentent le besoin de voir plus de bien et de beauté dans tout ce qui les entoure. Et bien que beaucoup de choses leur paraissent mauvaises, être capables de percevoir le bien intérieur grandissant. Afin de pouvoir être plus tolérant, indulgent et compréhensif envers les différentes voies empruntés par chaque individu et chaque chose pour atteindre sa propre perfection finale."

*

*

Selon les cartes représentant les 38 fleurs du Dr Bach élaborées par Mechthild Scheffer et intitulées Les Fleurs du Dr Bach, Le chemin de l'harmonie psychique (1997, traduction française Médicis-Entrelacs, 2001),


Le hêtre est "la fleur de la tolérance" qui nous conduit "du jugement... vers la compréhension.


Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

Toute critique dévalorisante formulée à voix haute ou seulement pensée, constitue une ingérence dans la personnalité de l'autre et cause simultanément un blocage dans le grand champ d'énergie cosmique qui englobe tout. Ceci est contraire à la la Loi de l'Unité. Le Dr. Bach disait : "Chaque mauvaise chose est une bonne chose commise au mauvais moment, au mauvais endroit.


Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

Je me décide à évaluer une situation avec compassion avant d'émettre un jugement tout en prêtant attention à la résonance avec mes propres sentiments. J'essaye également de comprendre davantage les processus de croissance de l'autre qui sont soumis à des lois supérieures.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif de Hêtre s'accroît :

Je peux garder du recul face aux situations extérieures. Je peux les considérer sous plusieurs angles et aussi déceler en chacune des éléments positifs.


État d'âme négatif : Autoritarisme - Exigence vis-à-vis des autres : exagérément critique et intolérant envers autrui, on n'a guère de commisération ou de compréhension envers les autres."

*

*

*

*

Selon Annie Guibert, auteure de Fleurs de Bach, fleur de soi (éditions Médicis 2008, 2017),


Beech est "une fleur de la dernière période, c'est-à-dire trouvée dans le printemps-été de 1935, au moment donc où le Docteur Bach souffrait lui-même d'états d'âme difficiles qui le poussaient à en découvrir, de manière immédiate, le remède pour le soulager d'abord lui, puis les personnes qu'il rencontrerait souffrant du même mal-être, validant ainsi sa découverte, pour une portée générale.

Cette fleur appartient donc au groupe VII de sa classification : le souci excessif du bien-être d'autrui. Beech appartient comme Aspen, aux derniers élixirs, dits « spiritualistes ».


Symbolique : La description de la gestuelle de cet arbre suggère une grande précision et une beauté remarquable dans la forme. Aucun arbre ni arbuste ne peut pousser sous un hêtre, il domine les autres espèces et et ne tolère rien en dessous de lui. LA protection de la féminité dans le fruit si dur suggère un système défensif puissant, en regarde de l'extrême sensibilité à l'extérieur, ce que nous allons retrouver dans la description de l'état négatif correspondant. La couleur rouge et la grande fantaisie de la forme du fruit femelle, ainsi que la douceur soyeuse des feuilles plissées comme par une repasseuse de talent, donnent peut-être une clé pour nous ouvris à nos aspects positifs de Beech.


Reconnaître un aspect négatif Beech : Il est toujours amusant de constater, avec les participants aux formations, que la Fleur la moins vendue ou achetée leur est, comme à nous tous, la plus connue ! Et personne ne peut s'empêcher à cette occasion, de dénoncer tel ou tel autre de son entourage qui, à leur avis, en aurait bien besoin !

Critiques, jugements intempestifs, intolérance, irritation, exaspération à propos des défauts, manies, travers, tics, comportements, opinions, systèmes de pensées, croyances des autres - ceux qui nous côtoient, en tant qu'individus ou groupes, que ce soit un groupe restreint, par exemple familial, ou plus élargi (social, professionnel, une société, un pays, un continent) voici le champ d'action on ne peut plus large de cette quintessence florale de Beech.

La littérature parle de juge puissant, de tribunal ambulant, et les mots de pédant, exigeant, cynique, arrogant, insupportable, hautain, sont souvent accolés à la personne qui souffre de cet état.

En réalité, la profonde insatisfaction qu'elle ressent à la contemplation de ce qu'elle croit constituer les imperfections du monde extérieur, la pousse à vouloir réformer ce qui, à son avis, n'est pas en ordre, ou n'est pas dans ce qu'elle croit constituer les lois du monde. C'est la nature de son groupe VII de préoccupation excessive du bien-être d'autrui.

Par la dénonciation permanente et sans concession de ce qu'elle croit être des défauts, elle pointe, de son doigt accusateur et de son œil aiguisé, qui ne laissent aucune chance à l'observé, tout ce qui ne va pas, selon elle. Elle pense, en fin de compte, être dans la vérité, et rendre service à l'autre, pour qu'il puisse s'en approcher à son tour, pour un monde meilleur et plus beau.

Cette projection absolue et permanente sur l'extérieur, lui permet de ne pas se laisser atteindre dans sa vulnérabilité, par ailleurs bien cachée à l'abri de sa dureté apparente. Son hypersensibilité à la réception des conditions extérieures, de l'autre en général, la rend allergique à tout ce qu'elle ne reconnait pas comme étant elle, et la différence ne peut qu'être vécue en termes de rejet.

L'analyse des détails, portée à une haute qualité diagnostique, focalise le regard sur une seule direction et ne permet pas de voir l'ensemble de la situation, ou de ses paramètres globaux.


Que nous rappelle cette Fleur de Beech ? A la différence de la plupart des autres descriptions de chaque Fleur par le Dr Bach, celle de Beech est formulée uniquement par lui en termes positifs. Ce choix confère à l'état négatif correspondant beaucoup de douceur et d'espoir, et lui donne un aspect large du potentiel à retrouver dans la qualité correspondante.

La sagesse orientale nous conte l'histoire d'une assemblée de savants, chercheurs de vérité, qui se chamaillaient sans cesse pour avoir raison, et à qui il fut proposé d'identifier, les yeux bandés, un éléphant dans le noir, uniquement par le toucher. Et qui de dire un tronc d'arbre pour celui qui avait touché une patte, une liane pour celui qui avait palpé la trompe, ou une corde pour celui qui avait pris en main la queue. Chacun d'eux avait donc identifié l'éléphant en fonction de ses seules références habituelles, prenant de plus une partie pour l'ensemble.

La diversité immense qui règne dans l'univers auquel nous sommes reliés, est une richesse infinie et constitue une des conditions de notre connaissance de nous-même, être à la fois singulier, unique et de même nature que tous nos proches, tout comme les facettes d'un diamant. La confrontation entre l'extérieur et nous-même nous fonde, nous construit, nous différencie, pour ensuite nous permettre de nous sentir en union, sur un autre plan.

La première étape qui nous conduira au positif sera d'bord de reconnaître que ce qui nous dérange peut nous appartenir, aussi bien.

*

*


43 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page