top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur de Clématite





La Gestuelle de la Plante :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous fait comprendre le choix du Dr Bach en fonction des caractéristiques de la plante :


[...]

Les racines nous parlent de liens physiques, de relations familiales et du passé. Nous avons nos racines dans le passé et nous tirons la forme physique de notre corps du lien génétique avec nos parents. Notre degré d'attachement au monde physique se mesure à la profondeur de ces racines. [...] La Clématite possède une racine cachée, son lien avec à la fois le monde physique et le passé, est invisible.

[...]

Le type de sol est aussi corrélé avec l'état représenté par le remède. Les sols alcalins blancs sont les préférés des plantes qui réagissent peu à la vie tells que la Clématite, l'Hélianthème, la Gentiane.

[...]

Le système de tiges montre la structure de la plante et la structure de la vie : la manière dont l'individu se manifeste dans le monde. Pour être simple, il existe trois structures de plantes : dressée, récombante et diffuse. [...] La plante récombante qui retombe sur la terre n'a pas d'identité personnelle nette comme dan le cas de la Clématite et l'Hélianthème. [...]

La tige représente l'élément eau. C'est le moyen par lequel les fluides d'un végétal sont charriés et distribués de la terre à l'air. Cela se fait par la transpiration des feuilles. La tige aussi transporte les sucres qui se sont formés dans les feuilles dans toute la structure du végétal. C'est l'organe de circulation, le système vasculaire, qui fait circuler la sève comme le sang dans tout le végétal. La quantité d'eau dans la tige indique la nature sensible ou émotionnelle du végétal ou de la personne. L'Impatiente, la Mimule et l'Hottonie des marais sont très émotionnelles ; la Clématite, le Plumbago et la Verveine sont plus sèches. Dans la Clématite, les tiges charrient plus d'air que d'eau ; la nature sensible est déviée par le mental. Cette sécheresse combinée avec une posture réconfortante traduit un manque d'implication dans la vie. [...]

La surface des tiges montre l'énergie qui circule à l'intérieur du système. [...] Quand l'écorce de surface est marquée et crevassée, on a une image du système éthérique ou énergétique qui traduit la force (Chêne) ou la faiblesse (Clématite ou Ajonc).

[...]

Une feuille lisse indique un manque de curiosité envers les autres, une conception mentale définie en soi (Clématite, Vigne, Mimule).

[...]

De la même manière, il y a des thèmes communs à toutes les fleurs blanches - Prunus, Clématite, Pommier sauvage, Houx, Olivier, Dame d'onze heures, Châtaignier - qui captent la lumière pour guérir, purifier, réparer, énergétiser et élever la conscience. Les fleurs blanches sont différentes des remèdes « verts » (Charme, Gnavelle, Avoine Sauvage et peut-être Bourgeon de Marronnier) qui agissent au point médian entre la pensée et l'action. [...]

Alors que les racines, les tiges et les feuilles durent tout au long de l'année (et souvent plusieurs années) les fleurs sont éphémères et durent rarement plus qu'une semaine à peu près et parfois quelques heures seulement. Plus la fleur dure longtemps moins l'état émotionnel est réactif et réceptif [...]. La Gnavelle et la Clématite perdent des pétales mais restent ouvertes sur la tige jusqu'à ce que les graines se développent. Elles font moins attention au monde alentour.

[...]

 La quantité de graines et la proportion de celles qui vont germer et arriver à maturité traduit l'attachement à la vie et au futur. L'Impatiente est une espèce qui en ce sens réussit, la Verveine aussi si les conditions sont bonnes ; la Clématite (bien qu'elle ait plein de graines viables) y arrive moins bien. [...]

La manière dont les graines se dispersent informe aussi sur le schéma de vie la graine de Clématite flotte dans l'air, ce à quoi on pourrait s'attendre pour cet état de remède basé sur l'air. [...] La Clématite, le Charme, le Pin, le Mélèze et l'Avoine Sauvage possèdent chacune une graine que le vent emporte et charrie dans l'air grâce à une bractée : elles partagent le même manque d'implication pratique au niveau physique. [...]

La germination des graines illustre la manière dont l'âme se manifeste dans le monde - l'enracinement dans la réalité physique. [...] L'Avoine Sauvage et la Clématite sont lentes et leur présence est souvent cachée pendant la première année.

*

*




Message de la Fleur de Clématite : Clematis vitalba


D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :


"Ceux qui sont rêveurs, endormis, somnolents, sans grand intérêt dans la vie. Des gens calmes, pas vraiment heureux dans leur situation actuelle, vivant plus dans le futur que dans le présent ; vivant dans l’espoir de temps plus heureux où leurs idéaux pourront se réaliser. Quand ils sont malades, certains font peu ou pas d’efforts pour aller mieux et dans certains cas, ils peuvent même attendre la mort, espérant des temps meilleurs ; ou peut-être, de revoir un bien-aimé qu’ils ont perdu."

 

Peter Damian, dans un ouvrage intitulé Manuel astrologique des Fleurs de Bach (Édition originale, 1986 ; Ulmus Company Ltd., 1996 pour la traduction française) explicite le lien que le Dr Bach a mis en évidence entre les 12 signes du Zodiaque et les 12 Guérisseurs :


Bach lui-même décrit le type Clématite comme ayant le regard lointain, indifférent. Assoupi, sensible au bruit, il a un teint pâle qui révèle un manque de vitalité.

Vivant davantage dans leurs pensées et dans leurs rêves, les personnes qui requièrent la Clématite ont vraiment un état d'esprit différent. Inattentifs, occupés par leurs propres pensées, ils peuvent se retirer dans un monde fantasmatique hors de la réalité - tout à fait comme le crabe dans sa carapace - lorsqu'ils sont confrontés à une perspective déplaisante ou douloureuse. Ils font peu d'effort pour se sortir eux-mêmes d'un maladie ou de circonstances malheureuses. Et même quand ils sentent que la situation leur est favorable, ils ne donnent pas l'impression de vouloir s'y' intéresser, tant ils craignent la vulnérabilité émotionnelle. Ils deviennent des maîtres en matière de résistance passive.

Le type Clématite préfère la solitude. Il extirpe à sa guise toutes choses de sa mémoire, et se retire lui-même de la réalité, pour alléger le poids des circonstances présentes. Ils préfèrent rester à la maison à vivre dans le passé plutôt que se projeter dans le futur. Ils manquent, on s'en doute, d'ambition ou de perspectives. Bach notait qu'ils ont besoin de dormir plus que la moyenne. C'est pour eux un autre moyen d'échapper à la situation actuelle.

Constructif, le type Clématite se dévoue pour de nombreuses activités sociales et montre un intérêt actif à ce qui se passe autour de lui. Réceptif et attentif, il peut devenir extrêmement créatif et polyvalent.

Charmant, plein d'idées et sans agressivité, on l'aime, aussi parce qu'il peut anticiper les sentiments des autres. Avec un sens aigu de ce que veut le public, il excelle dans de nombreuses activités artistiques et commerciales. Travailleur, humain et concret, le type Clématite s'implique souvent dans des actions utiles et profitables à l'humanité. Entreprenant et diligent, il est capable d'exprimer ou de mettre en scène ses sentiments les plus intérieurs. Il peut même le faire pour d'autres qui y arrivent moins bien que lui-même. La mémoire prend une capacité impressionnante, et confère le sens de l'histoire et de la loyauté. C'est un être capable d'une grande sincérité et d'une grande profondeur de sentiments et de pensées.

*

*

Selon les cartes de Mechthild Scheffer intitulées Les Fleurs du Dr. Bach, Le Chemin de l'harmonie psychique (1997, traduction française Médicis-Entrelacs, 2001) :


Mot-clé : "La fleur de la réalité"


Chemin :  "De la fuite de la réalité... vers la réalité créatrice".


Voici le message de la carte :


"Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

Le but de notre existence terrestre est d'être perceptifs aux idées et aux desseins de notre Moi supérieur, de les comprendre et de les transformer en réalité. Toute autre utilisation de l'énergie cosmique ne pourrait servir ni notre propre développement, ni la grande Unité.


Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

Je me décide à sortir de mes rêveries et à passer à l'action, vers la vie. Je mesurerai à l'aune de la réalité mes images intérieures, et je concrétiserai celles qui conservent un sens. Je recevrai de mon Moi supérieur la force dont j'aurai besoin pour cette réalisation.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif de Clematis s'accroît :

Depuis que mon conscient est davantage ancré dans la réalité, ma vie est devenue plus riche, plus dynamique et plus satisfaisante.


État d'âme négatif : Désintérêt - Démotivation : On se trouve en pensée ailleurs, avec peu d'intérêt pour ce qui se passe autour de soi."

 

Dans Les fleurs de Bach authentiques - les trouver, les identifier, les utiliser (Édition originale 2011 ; traduction française : Éditions Médicis, 2017) la même autrice revient sur les principales caractéristiques de la fleur de Clematis :


Clematis : La fleur de la réalité

De la fuite de la réalité... à la création de la réalité


Vous quittez régulièrement la réalité en pensées pour vous réfugier dans un monde de rêves ?

Les personnes qui ont besoin de Clematis sont souvent très créatives, ont beaucoup d'imagination et créent en pensées des mondes idéaux. Si les conditions réelles de vie s'en écartent trop, elles s'échappent de la réalité et se réfugient dans ces mondes. Leur énergie ainsi investie dans un plan erroné leur manquera pour la maîtrise de leurs tâches dans le présent.


Symptômes clés : Vous êtes absent en pensées et témoignez de peu d'attention pour ce qui se passe autour de vous.


Typiquement Clematis :

  • Vous êtes capable de vous représenter si concrètement une situation, que vous croyez ensuite qu'elle s'est effectivement déroulée ainsi.

  • Vous réagissez à peu près de la même manière aux bonnes et aux mauvaises nouvelles.

  • Souvent, vous ne vous sentez pas vraiment chez vous dans la réalité.

  • Vous avez souvent les pieds et les mains froids ou bien vous vous sentez comme narcotisé.

  • Thème : Rapport lacunaire à la réalité.


Ce que Clematis m'aide à comprendre : Par la création de mondes parallèles, je gaspille des énergies créatives dont j'aurais absolument besoin pour venir à bout de problèmes dans la vie.

Au lieu de rêver, je devrais agir.

La meilleure idée à rien ne sert si elle n'est pas mise en pratique.


Clematis favorise :

  • l'acceptation de ma vie propre ;

  • la présence d'esprit ;

  • la réalisation des idées.

Bon à savoir : Avec ses pousses longues de plusieurs mètres, la clématite porte beaucoup plus loin que l'endroit où elle est enracinée. Ses graines aussi « aspirent toujours à être disséminées par le vent et, à démarrer quelque part ailleurs » comme l'exprimait Edward Bach. La plante n'investit pas ses énergies dans une structure portante propre. De même, les personnes qui ont besoin de Clematis cherchent constamment à quitter leurs conditions de vie réelles et se réfugient dans un monde onirique.

En allemand, la clématite est aussi appelée « bois des fous », une allusion au faible sens de la réalité chez les personnes qui l'utilisent.


Conseils d'utilisation : Clematis a fait ses preuves chez des personnes qui ont du mal à être ordonnées.


Parole fortifiante : Je suis éveillé - Je vois clair - Je crée -

*

*

Roger Tanguy-Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique... (L'Alpha L'Oméga Éditions, 1998) s'inspire du savoir ancestral pour "récapituler de la manière la plus musclée les informations sur les élixirs" :


Clématite s'adresse à la personne indifférente, somnolente, qui a tendance continuellement à s'endormir, qui fait peu d'effort pour améliorer son état, qui a des pensées suicidaires, qui trébuche souvent, qui laisse tomber des objets par manque d'attention ; qui s'égare dans la conversation ; qui accepte le relâchement qu'elle constate chez elle ; qui se laisse gagner par le romantisme, l'utopie. Durant la Moyen Age, les mendiants s'enduisaient la peau du suc de la clématite afin de provoquer des cloques et en même temps la commisération auprès des passants. Ici, l'âme est manifestement peu vaillante.

Pour remédier à cela, il lui faut une plante estivale, très terre à terre par son rhizome noueux qui affectionne les pentes sèches, rocheuses des rivières. Elle oscille entre la consistance herbacée et la consistance ligneuse, d'où sa facilité à combattre le durcissement (comme le bananier). La présence de son rhizome indique sa facilité à agir sur le chakra gonadique. Son abondante florescence donne une raison supplémentaire pour agir sur les organes reproducteurs (sphère lunaire alors que comparativement la sphère foliaire est plutôt de nature solaire). Cet élixir combat donc positivement l'épidymite, l'orchite, l'enflure des testicules, et dans une moindre mesure l'utérus fibromateux (à défaut de pulsatilla). Ce travail est dû partiellement à la saponine (combat les liquides aqueux et facilite l'émulsion des colles formées par des substances difficilement attaquables) aux phytostérols, un des meilleurs agents du système métabolique, etc.

L'élixir de Clématite redonne de la concentration, de la vitalité, de la présence, le sens de l'observation, un vif intérêt pour tout ce qui se passe autour de soi, de l'intuition, de l'imagination réaliste, la maîtrise de ses pensées, un but à la vie, la poursuite de son idéal retrouvé. Le romantisme cède la place au pragmatisme, au concret. La personne descend petit à petit de son beau nuage blanc et accepte de nouveau de faire face aux réalités du quotidien.


Mots-clés : pensez à la terminaison ite (état inflammatoire) de Clématite et pensez aussi à orchite, épidymite... et stop à la commisération.

*

*

Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) rend compte de sa compréhension de l'élixir de Clématite :


[...]

Annexe II : Face à la maladie chacun des douze types réagit de manière différente :

Les Clématites aiment être malades pour ne rien faire pendant ce temps-là sauf rêver. Elles s'endorment facilement et si elle sont éveillées, elles veulent la télévision ou des romans pour se distraire. Si elles ont de la fièvre, les hallucinations ajoutent de l'intérêt à une journée morose. Tout leur métabolisme se ralentit pendant qu'elles s'évadent du monde.

*

*

Selon Annie Guibert autrice de Fleurs de Bach, fleur de soi (Éditions Médicis, 2008, 2017) et mon initiatrice dans la compréhension du message spirituel du Dr Bach :


Clematis a été découverte en troisième lieu, après Impatiens et Mimulus, à l'automne 1928, au pays de Galles, la contrée d'origine du

*

*

53 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page