Blog

  • Anne

L'Angélique




Étymologie :

  • ANGÉLIQUE, subst. fém. et adj.

ÉTYMOL. ET HIST. − 1555 bot. (Junius, Nomencl., p. 98 ds Gdf. Compl. : laser gallicum : angelique) ; 1600 (Olivier de Serres, Théâtre d'agriculture, 606, ibid. : Angelique, tel nom a esté donné a ceste plante, a cause des vertus qu'elle a contre les venins). Issu de angélique1* p. ext. de sens (dont le cheminement reste obscur), voir Olivier de Serres, supra.


Lire également la définition pour amorcer la réflexion symbolique.

Autres noms : Angelica archangelica ; Angélique officinale ; Angélique des jardins ; Angélique des prés ; Angélique vraie ; Archangélique ; Don des anges ; Grande angélique ; Herbe aux anges ; Herbe du Saint-Esprit ; Herbe impériale ; Plante venue du ciel ; Racine du Saint-Esprit.

*




Botanique :


























*

*




Symbolisme :


Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), décrit ainsi l'angélique :


"Cette plante prend plusieurs années avant de germer et de croître suffisamment pour assurer sa floraison. Ses fleurs sont toutefois spectaculaire ; ce sont des amalgames sphériques de petites fleurs qui proviennent toutes d'un point central sur la tige.


Propriétés médicinales : Les propriétés médicinales de cette plante sont nombreuses, bien que son taux de sucre très élevé en fasse un remède à déconseiller pour toute personne souffrant de diabète; Une infusion de la racine sert de stimulant de la circulation sanguine ; en tisane, c'est un sédatif très doux et recommandé dan les cas de fièvre car il permet aussi une très importante sudation. En extrait, c'est un tonique recommandé pour le maintien de la santé. Enfin, c'est aussi un anti-inflammatoire recommandé dans le cas des douleurs prémenstruelles et durant les règles.


Genre : Masculin.


Déités : Vénus, archange Gabriel.


Propriétés magiques : Exorcisme, protection, guérison et visions.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS

  • Il existe une très vaste documentation sur les propriétés magiques de cette plante. Son origine remonte si loin dans le temps qu'on l'associe à l'Annonciation et à l'archange Gabriel - la raison, d'ailleurs, pour laquelle cette plante lui est dédiée.

  • C'est l'un des herbes les plus puissantes en ce qui concerne la protection, car elle protège contre toutes les énergies négatives tout en apportant des énergies positives dans la vie de son porteur.

BAIN DE PURIFICATION DE L'AURA ET DES CORPS SUBTILS

On affirme que son origine remonte à l'Atlantide, où l'on s'en servait pour nettoyer l'aura et assurer le bon fonctionnement de tous les corps subtils. Voici une recette de bain rituel qui, en plus de purifier l'aura et les corps subtils, facilite les visions des vies antérieures.


Ce dont vous avez besoin :

  • quelques morceaux de racine d'angélique

  • une chandelle rose

  • de l'encens d'aubépine ou de chèvrefeuille

Rituel :

Allumez une chandelle rose et faites brûler de l'encens d'aubépine ou de chèvrefeuille, en plaçant les morceaux de racine d'angélique dans la baignoire et en faisant couler un bain très chaud.

Détendez-vous dans ce bain pendant une trentaine de minutes en méditant sur l'harmonie et l'équilibre. Puis, récitez trois fois l'incantation suivante :


J'en appelle à toi, grand prince de la lumière,

Ecoute ma prière, archange Gabriel,

Toi qui es le gardien des rêves des hommes

Fais ressentir ta présence et accorde-moi

Des rêves prophétiques qui m'enseigneront

La façon de vivre en harmonie

Avec tout ce qui m'entoure

Que mon esprit et mon corps ne fassent qu'un

Ainsi soit-il.


Allez vous coucher tout de suite après ce bain.

*

*




Croyances populaires :


D'après Véronique Barrau, auteure de Plantes porte-bonheur (Éditions Plume de carotte, 2012) : l'angélique officinale (Angelica archangelica) représente "la chance tombée du ciel".


Dénominations séraphiques : Herbe aux anges, don des anges, plante venue du ciel, herbe du Saint-Esprit... Tous ces noms populaires de l'angélique font référence à l'archange Raphaël qui aurait dévoilé les propriétés médicinales de l'angélique à un ermite endormi.


Protections odorantes : Au début du XVIIe siècle, la apothicaires fabriquaient une amulette fort à la mode mais dont le prix relativement élevé ne convenait qu'à la noblesse. Il s'agissait d'une noisette trouée remplie de vif-argent puis entourée d'un emplâtre contenant de nombreux éléments comme la racine d'angélique. L'ensemble obtenu, de la grandeur d'une paume de main, était enveloppé dans un échantillon de soie rouge et porté sur soi.

Lors des fêtes païennes d'antan, les parents de Saintonge et d'Aunis (anciennes provinces situées dans le département actuel de Charente-Maritime) accrochaient plus simplement une racine ou une tige d'angélique au cou de leurs enfants pour les préserver des sortilèges.


Par ici la chance : Dans le Val d'Aran et le Couserans, les Pyrénéens accrochaient des ombelles fleuries d'angélique au plafond. En séchant, les fleurs répandaient dans toute la maisonnée une forte odeur censée porter bonheur aux habitants. L'angélique serait également bénéfique pour la paix des ménages. Tous les pêcheurs rentrant généralement bredouilles pourront ainsi s'éviter les remarques ironiques de leurs épouses en versant du jus d'angélique dans un cours d'eau. Le liquide parfumé attirerait tous les poissons à l'exception des carpes toutefois. Rien n'est jamais parfait !

Autre astuce pour les messieurs souffrant de vivre avec une femme infidèle et/ou maussade (les deux vont parfois de pair...), l'herbe des anges aurait transformer radicalement les comportements néfastes de votre épouse. Essayer l'angélique, c'est l'adopter !

Les adeptes des jeux en Russie mais aussi aux États-Unis et au Nouveau-Mexique mettaient tous leurs espoirs dans une racine fraîche d'angélique qu'ils embrassaient maintes fois au cours de leurs parties.


Gourmandise profitable : En 1759, un Niçois du nom d'Annibal Camoux périt à Marseille à l'âge de 121 ans (d'autres écrits plus optimistes encore évoquent 125 ans). On expliqua sa longévité exceptionnelle par son habitude de mâcher presque continuellement des racines d'angélique.

*

*


26 vues