Blog

  • Anne

L'Angélique


Étymologie :

  • ANGÉLIQUE, subst. fém. et adj.

ÉTYMOL. ET HIST. − 1555 bot. (Junius, Nomencl., p. 98 ds Gdf. Compl. : laser gallicum : angelique) ; 1600 (Olivier de Serres, Théâtre d'agriculture, 606, ibid. : Angelique, tel nom a esté donné a ceste plante, a cause des vertus qu'elle a contre les venins). Issu de angélique1* p. ext. de sens (dont le cheminement reste obscur), voir Olivier de Serres, supra.


Lire également la définition pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Angelica archangelica ; Angélique officinale ; Angélique des jardins ; Angélique des prés ; Angélique vraie ; Archangélique ; Don des anges ; Grande angélique ; Herbe aux anges ; Herbe du Saint-Esprit ; Herbe impériale ; Plante venue du ciel ; Racine du Saint-Esprit.

*




Botanique :


*

*




Croyances populaires :

D'après Véronique Barrau, auteure de Plantes porte-bonheur (Éditions Plume de carotte, 2012) : l'angélique officinale (Angelica archangelica) représente "la chance tombée du ciel".

Dénominations séraphiques : Herbe aux anges, don des anges, plante venue du ciel, herbe du Saint-Esprit... Tous ces noms populaires de l'angélique font référence à l'archange Raphaël qui aurait dévoilé les propriétés médicinales de l'angélique à un ermite endormi.

Protections odorantes : Au début du XVIIe siècle, les apothicaires fabriquaient une amulette fort à la mode mais dont le prix relativement élevé ne convenait qu'à la noblesse. Il s'agissait d'une noisette trouée remplie de vif-argent puis entourée d'un emplâtre contenant de nombreux éléments comme la racine d'angélique. L'ensemble obtenu, de la grandeur d'une paume de main, était enveloppé dans un échantillon de soie rouge et porté sur soi.

Lors des fêtes païennes d'antan, les parents de Saintonge et d'Aunis (anciennes provinces situées dans le département actuel de Charente-Maritime) accrochaient plus simplement une racine ou une tige d'angélique au cou de leurs enfants pour les préserver des sortilèges.

Par ici la chance : Dans le Val d'Aran et le Couserans, les Pyrénéens accrochaient des ombelles fleuries d'angélique au plafond. En séchant, les fleurs répandaient dans toute la maisonnée une forte odeur censée porter bonheur aux habitants. L'angélique serait également bénéfique pour la paix des ménages. Tous les pêcheurs rentrant généralement bredouilles pourront ainsi s'éviter les remarques ironiques de leurs épouses en versant du jus d'angélique dans un cours d'eau. Le liquide parfumé attirerait tous les poissons à l'exception des carpes toutefois. Rien n'est jamais parfait !

Autre astuce pour les messieurs souffrant de vivre avec une femme infidèle et/ou maussade (les deux vont parfois de pair...), l'herbe des anges pourrait transformer radicalement les comportements néfastes de votre épouse. Essayer l'angélique, c'est l'adopter !

Les adeptes des jeux en Russie mais aussi aux États-Unis et au Nouveau-Mexique mettaient tous leurs espoirs dans une racine fraîche d'angélique qu'ils embrassaient maintes fois au cours de leurs parties.


Gourmandise profitable : En 1759, un Niçois du nom d'Annibal Camoux périt à Marseille à l'âge de 121 ans (d'autres écrits plus optimistes encore évoquent 125 ans). On expliqua sa longévité exceptionnelle par son habitude de mâcher presque continuellement des racines d'angélique.

*

*




Symbolisme :


Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, 1995 et 2019), Éloïse Mozzani nous propose la notice suivante :


C'est l'archange Raphaël qui révéla les extraordinaires propriétés de cette plante, d'où le nom d'"archangélique" qu'elle portait à la Renaissance et qui se réduisit à son actuelle dénomination. Les médecins de l'époque l'appelaient également "herbe des Anges" ou "herbe du Saint-Esprit".

Excellent remède contre les maladies et plus particulièrement contre la peste (elle fut employée lors d'une épidémie de peste à Milan en 1510), contre les morsures de serpent, les piqûres de scorpions et toutes les fractures, l'angélique est également un élixir de longue vie qui redonne de la vitalité et retarde vieillesse et mort. Un dénommé Annnibal Camoux, décédé en 1759 à Marseille à l'âge de cent vingt et un ans, mâchait tous les matins de la racine d'angélique, à laquelle il faisait toute confiance pour assurer sa longévité. L'angélique était même réputée pour avoir "donné bon caractère aux femmes acariâtres et rendu fidèles des femmes volages".

Amulette très appréciée "dans les tripots et tapis-francs du temps de Villon", l'angélique demeure un porte-bonheur pour les joueurs aussi bien aux Etats-Unis qu'en Russie. Pour se protéger des sorciers ou des démons, il suffit de se suspendre de l'angélique au cou. En accrocher au plafond porte chance.

Jeter du jus d'angélique dans une rivière ou dans un lac attire tous les poissons, sauf la carpe. Enfin, les vapeurs que dégagent les racines de la plante favorisent les visions.

Toutefois, il n'est pas recommandé de trop l'apprécier, car "ceux qui aiment l'angélique auront des douleurs de ventre".

*

*

Roger Tanguy-Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique... (L'Alpha L'Oméga Éditions, 1998) s'inspire du savoir ancestral pour "récapituler de la manière la plus musclée les informations sur les élixirs" :


Vous vous sentez isolé, abandonné. Vous vivez un stress car vous avez perdu contact avec la nature, le cosmos en habitant dans des cités de béton. L'avenir vous apparaît incertain (divorce, chômage, dépôt de bilan). Vous vous sentez désorienté. Vous doutez de vos capacités, de votre forme physique devant une épreuve ou un examen. Vous êtes convalescent ; une opération chirurgicale ou un accident vous a occasionné des dommages au niveau des tissus. Ou alors, vous cherchez à solutionner un problème de déséquilibre neurologique, d'épilepsie, d'autisme, de perte d'équilibre, d'étourdissements momentanés, d'anémie, de trouble digestif, d'amaigrissement, de spasmophilie, d'asthme nerveux, d'élasticité des muscles, de dermatose...

L'élixir d'Angélique peut vous apporter une aide bénéfique. Cette ombellifère pousse dans les valons des Alpes et des Pyrénées, abritée du vent, chauffée par le soleil et rafraîchie par un ruisseau. N'est-ce pas là un peu ce que vous recherchez ? Une petite place au soleil et juste un peu d'eau, pour lutter contre la soif. La soif de quelque chose car on désire toujours quelque chose.

Comme toutes les ombellifères, cette plante détient une signature « air ». Bien sûr, ses feuilles sont moins pennées que celles de l'aneth ou de la carotte, mais on y trouve des détails qui justifient sa place chez les ombellifères : elle attire les abeilles et toute la gent volatile. Ses larges feuilles s'échappent d'une gaine foliaire pourpre. Son odeur suave et musquée ressemble un peu à de l'encens des divinités. Dans la floraison qui survient au bout de deux à quatre ans, la croissance se divise et se subdivise à l'extrême. Des forces se dépensent dans toutes les directions. L'ombelle de la masse florale plane au-dessus de la plante comme un mini-cosmos formé d'une nuée d'étoiles. Ici, nous cherchons en vain des fleurs en forme de calice, de coupe, d'entonnoir, de gueule de loup comme dans la famille des papilionacées. Rien de cela. Aucune animalité, aucune monstruosité ! Par contre la florescence est attirante, évanescente, vaporeuse. On se sent presque transporté sur un nuage. Cet évanouissement aérien a rompu complètement toute alliance avec l'élément eau. La plante ne mûrit pas de fruits charnus ni de baies juteuses, mais rien que des fruits secs (akènes). Après leur formation, la racine et les feuilles se durcissent, se lignifient, se dessèchent. Un processus interne fait obstruction au processus carbone, remarquable à la racine plus développé que sur les autres ombellifères et à ses feuilles plus larges. La plante s'est appropriée l'air sans qu'il soit passé par l'organe logique qu'est le poumon-feuille. La vie végétale semble être dépassée par des plans supérieurs, des plans angéliques par exemple...

Mais revenons à la tige qui supporte l'ombelle. Inexistante pendant deux ans, elle produit subitement une diastole, une dilatation qui monte allègrement jusqu'à deux mètres, un peu plus haut que la tête d'un homme de belle taille. Cette tige est creuse comme un canal aérien qui communique avec l'ange-gardien que certains appellent aussi l'alter Ego, le Surmoi, etc. Avec l'élixir d'Angélique, vous ne pouvez plus vous sentir seul, désorienté. Vous sentez même une présence invisible qui vous parle de vos valeurs cachées, vous conseille, vous donne des idées intuitives. Le mystère de votre Moi supérieur et intime est en train d'opérer la liaison avec votre Moi terrestre. mais chut ! Cela est tellement intime que vous ne pouvez pas en parler.

Paracelse connaît ce phénomène de l'Angélique. Il en est témoin en 1510 lors de l'épidémie de peste noire. A ses yeux, cette plante est fabuleuse tant elle fit des miracles cette année-là sur les pré-pestiférés. Pourquoi cette plante précisément ? Parce qu'il savait que l'intelligence de cette plante habitait sur la même étoile responsable de cette terrible maladie. Par la théorie des signatures planétaires, il retrouvait les mêmes bubons pesteux que ceux présents sur la fleur d'angélique. Dans le vespétro (vesser signifiant péter, roter), l'élixir qu'il prépara en cette circonstance se trouvait de l'Angélique. Les astrologue savent que tous les 250 ans, lors de la traversée de Pluton dans son signe en Scorpion, il se passe toujours des épidémies. En 1984, Pluton traverse de nouveau le Scorpion, signe où il dégénère et amplifie les problèmes. Cette même année, on commence à prononcer le mot Sida. Nous ne ferons pas plus de commentaires sur cette terrible maladie, mais nous retiendrons cependant que l'élixir d'Angélique combat l'amaigrissement anormal, les ulcères, la perte d'élasticité des muscles, le manque de motricité des sphincters, les lésions nerveuses, les gaz, les anomalies de l'intestin, les dermatoses, l'eczéma.

L'Angélique contient de la coumarine, du tanin, des glucides, des terpènes, des résines. La coumarine liquéfie et épure le sang. Elle facilite la détente nerveuse et le sommeil. L'acide coumarique facilite dans l'industrie la pyrogénation des goudrons de houille et dans le corps humain les goudrons cancérigènes issus des viandes et des grains de café trop grillés. Les fumeurs insufflent également des goudrons. Donc cette coumarine présente un effet anticancérigène. Mieux, cette plante du haut astral neutralise les poisons contenus dans la belladone, le colchique, la ciguë et autres plantes vénéneuses. Son contrepoison agit partout : dans la toux des fumeurs, l'asthme nerveux, les vomissements spasmodiques, l'atonie du tube digestif, le système rythmique. On croit retrouver ici le processus mercurien des alchimistes du Moyen-Âge.


Mots-clés : ange lique ou like angel en anglais nous fait référence à l'ange du Moyen-Âge devenu aujourd'hui le Moi supérieur, l'alter ego. L'élixir d'Angélique chasse tous les démons qui tentent de s'introduire en vous. Devenez un ange où les nerfs en pelotes ont disparu, où la confiance est de nouveau restaurée. Devenez léger comme l'air. Fuyez les soucis qui vous alourdissent et ne prenez plus la vie aussi au sérieux. Car à quoi bon résister au destin qui vous est tracé ?

Ombellifère ou mieux embellifère qui fait une embellie dans votre capital santé, le plus précieux de tous vos capitaux.

*

*

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Éditions Québec-Livres, 2013), décrit ainsi l'angélique :


"Cette plante prend plusieurs années avant de germer et de croître suffisamment pour assurer sa floraison. Ses fleurs sont toutefois spectaculaire ; ce sont des amalgames sphériques de petites fleurs qui proviennent toutes d'un point central sur la tige.


Propriétés médicinales : Les propriétés médicinales de cette plante sont nombreuses, bien que son taux de sucre très élevé en fasse un remède à déconseiller pour toute personne souffrant de diabète. Une infusion de la racine sert de stimulant de la circulation sanguine ; en tisane, c'est un sédatif très doux et recommandé dans les cas de fièvre car il permet aussi une très importante sudation. En extrait, c'est un tonique recommandé pour le maintien de la santé. Enfin, c'est aussi un anti-inflammatoire recommandé dans le cas des douleurs prémenstruelles et durant les règles.


Genre : Masculin.


Déités : Vénus, archange Gabriel.


Propriétés magiques : Exorcisme, protection, guérison et visions.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS

  • Il existe une très vaste documentation sur les propriétés magiques de cette plante. Son origine remonte si loin dans le temps qu'on l'associe à l'Annonciation et à l'archange Gabriel - la raison, d'ailleurs, pour laquelle cette plante lui est dédiée.

  • C'est l'une des herbes les plus puissantes en ce qui concerne la protection, car elle protège contre toutes les énergies négatives tout en apportant des énergies positives dans la vie de son porteur.

BAIN DE PURIFICATION DE L'AURA ET DES CORPS SUBTILS

On affirme que son origine remonte à l'Atlantide, où l'on s'en servait pour nettoyer l'aura et assurer le bon fonctionnement de tous les corps subtils. Voici une recette de bain rituel qui, en plus de purifier l'aura et les corps subtils, facilite les visions des vies antérieures.


Ce dont vous avez besoin :

  • quelques morceaux de racine d'angélique

  • une chandelle rose

  • de l'encens d'aubépine ou de chèvrefeuille

Rituel :

Allumez une chandelle rose et faites brûler de l'encens d'aubépine ou de chèvrefeuille, en plaçant les morceaux de racine d'angélique dans la baignoire et en faisant couler un bain très chaud.

Détendez-vous dans ce bain pendant une trentaine de minutes en méditant sur l'harmonie et l'équilibre. Puis, récitez trois fois l'incantation suivante :


J'en appelle à toi, grand prince de la lumière,

Écoute ma prière, archange Gabriel,

Toi qui es le gardien des rêves des hommes

Fais ressentir ta présence et accorde-moi

Des rêves prophétiques qui m'enseigneront

La façon de vivre en harmonie

Avec tout ce qui m'entoure

Que mon esprit et mon corps ne fassent qu'un

Ainsi soit-il.


Allez vous coucher tout de suite après ce bain.

*

*

Selon Claire Tiberghien, auteure de Équilibre et méditation par les plantes, 30 plantes à découvrir (Éditions Jouvence, 2016), l'Angélique a de nombreuses vertus intéressantes :


Élément : Terre.


De son nom latin Angelica archangelica, l'Angélique fait partie de la famille des Apiacées. C'est notre ange gardien.

L'Angélique agit sur la régulation du système neurovégétatif. Elle a une action digestive et apéritive, régule l'appétit, y compris chez les personnes souffrant de spasmes nerveux au niveau de l'estomac. Elle stimule l'action de la bile et prévient les ballonnements. Cette plante est un bienfait pour les frileux.

Stimulant les défenses immunitaires, l'Angélique apporte un soutien dans les cas de grippe et de fièvre. Elle redonne de l'énergie si l'on est épuisé ou en convalescence après une opération. Elle a une action calmante et renforce le système nerveux. Au niveau respiratoire, l'Angélique permet d'éliminer les mucosités dans les bronches et les poumons.


Sur le plan psychique :

L'Angélique apporte la stabilité et renforce le chakra racine. Elle donne la perception de la réalité et soutient la force intérieure et l'esprit de décision. De vieilles blessures disparaissent en douceur. Inspirante, l'Angélique clarifie les pensées et les sentiments. Elle favorise la créativité. Elle purifie le corps et l'esprit, et développe le sentiment de sécurité intérieure. Elle apporte la compréhension du Moi.


Grâce à l'Angélique, je peux affirmer :

  • Je me respecte et je m'apprécie.

  • J'ose entreprendre de nouvelles choses avec légèreté et enthousiasme.

  • Je suis courageux et plein de confiance.

  • Je laisse mes vieilles blessures se guérir.

  • Je crois en la protection de mon ange gardien.

  • Je dispose du temps dont j'ai besoin.

  • Je vis ma sexualité en accord avec moi-même.

  • Je me fie à mon intuition et à mes sentiments.

La méditation de l'Angélique :

La chaleur de l'été immobilise la campagne environnante. L'air est doux à l'orée du bois. Vous sentez un souffle parfumé, comme une légère odeur de céleri, mais beaucoup plus subtil, plus volatil. La fraîcheur de ce parfum vous attire. Vous découvrez de magnifiques ombelles. Une étrange couleur jaune, entremêlée de vert, plane sur l'ensemble, où se détachent de délicates petites fleurs blanches. Les plantes d'angélique vous accueillent avec noblesse.

Vous vous installez dans ce coin de verdure et votre corps s'abandonne à leur magie. Leur parfum, comme des ailes d'ange, vous entoure, formant autour de vous une aura de lumière qui vous protège. Dans ce sentiment de sécurité, vous pouvez plonger jusqu'à vos racines, tout votre être en éveil. Vous pensez à vos besoins et à la manière dont vous vous en occupez. Vous ressentez la force de votre attachement à la terre qui nourrit vos capacités, votre confiance. Cette force vous permet de réaliser ce qui est important pour vous. Vous la respirez lentement, profondément. Vous êtes unique. Vous avez le droit de prendre soin de vous et de vos besoins. Unique, en lien avec les autres.

*

*




Littérature :


L'Angélique


Ravissante angélique

La mésange a chanté,

Disant dans sa musique

La douceur de l’été.


Angélique du soir,

Mésange des beaux jours,

Angélique d’espoir,

Angélique d’amour.


Robert Desnos, "L'Angélique" in Chantefables et Chantefleurs, 1952.

*

*

305 vues

Posts récents

Voir tout

Le Phlox