Blog

  • Anne

La Camomille


Étymologie :

  • CAMOMILLE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1365 (J. Le Fevre, Consult. sur la goutte, P. Meyer, Romania t. 15, p. 185 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. médiév. camomilla « id. », ixe-xe s. Antidotarium Bambergense, app. p. 39, 29 ds Mittellat. W. s.v. chamaemelon, 515, 9, adaptation du lat. chamaemelon, Pline, Nat., 22, 53 ds TLL s.v., 987, 79 (v. aussi cameline), lui-même empr. au gr. χ α μ α ι ́ μ η λ ο ν (Dioscoride, 3, 137 ds Liddell-Scott) littéralement « pomme du sol », le parfum de la camomille rappelant aux Grecs celui des pommes ; v. aussi André Bot.


Lire aussi la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Anthemis nobilis ; Anthémis odorante ; Bobine ; Boutons d'argent ; Brûle-feu ; Calamine ; Calomnie ; Camamine ; Caminette ; Camion ; Camomèle ; Camomille odorante ; Camomille noble ; Chamaimelon ; Herbe à mouche ; Pyrèthre des vinaigriers.

*

*




Phytothérapie :


Dans Des hommes et des plantes (Éditions Opéra Mundi, 1970), son autobiographie, Maurice Mésségué évoque le savoir ancestral de son père sur lequel il a construit ses connaissances :


Même la meilleure de mes « bonnes herbes » peut devenir dangereuse et faire du mal. La camomille romaine, cette panacée de bien des familles qui a la bonne réputation de faciliter la digestion et que l'on recommande contre les vomissement nerveux, devient vomitive à doses trop élevées.




Spagyrie :


Voici la fiche proposée par Viviane Le Moullec dans Élixirs floraux de Viviane à faire soi-même (Éditions du Dauphin, 1997, 2020) sur la Camomille (Matricaire) :


Mot clef : Pour mieux supporter la folie du monde


Qui est la Camomille ? La fleur de la Camomille ressemble à de toutes petites marguerites blanches au cœur d'un beau jaune vif. Son feuillage est très finement découpé.

Il existe principalement trois sortes de Camomille :

  • La Camomille odorante (Camomilla suaveolens ou Matricaria discoldea) est une annuelle très parfumée qui pousse un peu partout ;

  • La Petite Camomille (Chamomilla recutica ou Matricaria chamomilla) est une plante annuelle qui préfère les endroits un peu cultivés ;

  • La Camomille romaine (Chamaelum nobile ou Anthemis nobilis) est une plante vivace.

Avec quoi réaliser votre élixir ? Employez les sommités fleuries. L'élixir décrit dans cette fiche a été réalisé avec la Petite Camomille.


Utilisation traditionnelle : Elle soigne les yeux et les cheveux. Elle apaise les éruptions cutanées et les eczémas. En dilution homéopathique, elle est le remède des rages de dents.


Beauté des cheveux blonds (des bruns aussi !). Mélangez 1/3 d'une très forte décoction de Camomille (ou d'élixir allongé de sa propre quantité d'eau) avec 1/3 d'alcool de fruit et 1/3 d'huile d'amandes douces. Ces proportions sont valables pour les cheveu secs ; diminuez l'huile pour des cheveux gras; Frictionner le cuir chevelu 2 fois par semaine et appliquez-en un peu sur les cheveux chaque matin avant de les brosser vigoureusement.

Soin des yeux et des paupières. Pour soigner les yeux, et els paupières gonflées, ainsi que les petites rides du coin des paupières, mélangez 3 gouttes d'élixir à une cuillerée à café de thé fort. Appliquez le tout en compresses sur les paupière et reposez-vous en attendant que la potion fasse son effet.


Incompatibles ! La Camomille et l'homéopathie font mauvais ménage; Si vous prenez des médicaments homéopathiques, n'utilisez pas l'élixir pendant ce temps-là. Attention aussi aux maux de dents. Certaines personnes sensibles à cette plante ont mal aux dents en cas de prise prolongée. le remède : Camomilla en 5CH (du pharmacien ou préparé à partir de votre élixir).


Aide alchimique :

L'amie des enfants. La Camomille (en élixir et à petite dose) est l'amie des enfants qu'elle calme et de toutes les personnes qui sentent monter en elles des rages folles, vous savez, de celles que l'on ressent quand on a envie de mordre tout le monde... Elle aide donc à distinguer ce que l'on peut faire d'utile devant la folie généralisée de ce monde et ce à quoi il est inutile de s'attaquer.


Une aide pour faire face au stress. Cette plante aide aussi à faire face au stress provoqué par de mauvaises nouvelles, un événement qu'on trouve injuste, l'impossibilité à faire quelque chose pour quelqu'un qu'on voudrait aider.

Si un jour vous avez envie de tout laisser tomber et même de quitter ce monde, faites appel à la Camomille. elle vous enverra un aperçu de l'Autre Monde. Il ne faut pas considérer cette perception comme une invitation à laisser tomber ce monde-ci lâchement mais plutôt comme un encouragement à se rendre compte que les êtres sages qui vivent dans l'Au-Delà n'abandonnent pas ceux qui triment durement dans ce monde.


Une très belle lumière d'azur. Les gens qui ont expérimenté la Camomille dans de tels cas ont souvent perçu une lumière d'un bleu à la fois vif et doux comme du satin qui les a réconfortés. La Camomille fait ainsi savoir que sa parure subtile est bien plus éclatante que sa discrète livrée matérielle.

*

*




Symbolisme :


Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), la Camomille romaine (Anthemis nobilis) a les caractéristiques suivantes :


Genre : Masculin

Planète : Soleil

Élément : Eau [ ?]

Pouvoirs : Chance ; Gains matériels ; Affection ; Purification


Utilisation magique : La Camomille est réputée attirer l'argent ; les joueurs qui veulent mettre le maximum de chance de leur côté se lavent les mains dans une infusion. Elle est utilisée comme encens pour la méditation et le sommeil ; pour éveiller l'amour, on ajoutera une infusion de Camomille à l'eau du bain.

C'est aussi une herbe purificatrice et protectrice. Répandue autour de votre demeure, elle chasse les sorts, éloigne les malédictions.

*

*

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


Les fleurs de la camomille, qui pour les Allemands seraient des soldats maudits, guérissent les morsures de serpent et, jetées dans le feu, éloignent la foudre. De la camomille sauvage suspendue au-dessus de la porte d'entée ou répandue autour de la maison protège des sortilèges. Celle qui a été récoltée le jour de la Purification voit ses pouvoirs renforcés. La plante attire l'argent, et les joueurs ont tout intérêt à se laver les mains dans une infusion de camomille. Sachez également que cette infusion, avalée à l'aube de la Saint-Jean, rend chaste pendant un an.

La camomille aurait également le pouvoir d' "amollir le fer ou l'acier, de le courber ou le faire dresser à sa fantaisie", selon une recette d'Albert le Grand, consistant à tremper le métal dans une infusion de fleurs de camomille, d'herbe Robert et de verveine.

*

*

Roger Tanguy-Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique... (L'Alpha L'Oméga Éditions, 1998) s'inspire du savoir ancestral pour "récapituler de la manière la plus musclée les informations sur les élixirs" :


Vous avez besoin de l'élixir de Camomille quand vous ressentez de l'instabilité émotionnelle, de la nervosité, des tensions. Cela se manifeste souvent par de l'humeur changeante, des réactions qui ne sont pas conformes votre caractère habituel de l'insomnie, une difficulté à lâcher prise sur des peccadilles. Cela se passe comme si l'âme se nouait, faisait des nœuds, se perdait dans le labyrinthe de la vie. Pour retrouver le long fleuve tranquille qu'est la vie, il lui faut une plante qui l'aère, qui lui ouvre de nouvelles perspectives au lieu de s'enfoncer dans des eaux troubles. Eaux troubles qui sont responsables à la longue de la plupart des troubles évoqués un peu plus loin.

Sitôt que la graine de Camomille se développe, il en sort une pousse noueuse (comme l'âme perturbée) qui se déploie rapidement en un bouquet de feuillage filiforme, frisé, d'un vert doré. C'est à ce moment là qu'un processus propre à la camomille se déclenche pour lui donner sa légèreté et sa transparence définitive. Lors de la formation florale, on dirait qu'il s'installe une goutte d'air au milieu des pétales blancs. Plus tard, cette dernière approchant de la maturité, se met en arrière et l'ensemble de la fleur tend à ressembler à une petite comète chevelue qui se dirige droit vers un objectif vers un objectif céleste, sans retenue aucune.

On obtient un bleu sombre (comme le lapis-lazuli) lors de la distillation de cette fleur, alors qu'on obtient un jaune clair pour toutes les autres essences. Cette particularité est due à l'azulène qui est une substance fortement anti-inflammatoire. Ajoutons à l'azulène, le subtil processus siliceux de cette plante qui raffole d'un sol sableux, et nous comprenons mieux son impact sur les endorphines du cerveau. Pour les spécialistes des plantes, la Camomille n'est qu'une inflammation maîtrisée, une dissolution domptée par la froideur saturnienne (la couleur du lapis-lazuli est une des expressions terrestres du génie saturnien).

Dans cette plante, on trouve en plus de l'azulène, des flavonoïdes, de la coumarine, des glucosides, de la vitamine C et deux minéraux importants pour cet ensemble, car ils sont opposés dans leur fonction dans le corps de l'homme : du potassium et du sodium. Le condensé de ces deux sels agit sur les troubles génétiques du rein et des surrénales et indirectement sur l'adrénaline qui est plus sévèrement contrôlée. Le résultat de ce contrôle entraîne un mieux-être en général, avec disparition de névralgies, d'ulcère eupeptique, de spasmes, de troubles du système nerveux et spécialement du système nerveux autonome (qui dépend de l'âme), de convulsions, de poches d'acidité, de rhumatismes.

L'aromatisation délicate et certaine agit spécialement sur deux axes : l'axe pinéale et centre solaire (on a souvent comparé la fleur de Camomille à un nombril) dune part ; et d'autre part sur l'axe glande pinéale et gonadique. Le résultat du premier axe permet une diminution des douleurs stomacales, intestinales, d'un éventuel ulcère; des coliques, de la sinusite, de la conjonctivite, de la névralgie faciale (du nerf trijumeau particulièrement), de l'agitation chez les enfants.

Par contre le deuxième axe concerne une amélioration des douleurs périnéales, péritesticulaires, de la matrice (d'où son autre nom de matricaire) des hémorroïdes. On conseillera encore cet élixir pour les grossesses contrariées, les cas d'hystérie, pour les terrains syphilitiques, les inflammations des muqueuses, les coups de soleil.


Mots-clés : matricaire comme matrice ; camomille comme une momie (l'âme) qui se réveille d'une certaine torpeur et réagit objectivement à toutes éventuelles tendances à la mortification.es

*

*

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Éditions Québec-Livres, 2013), présente ainsi la camomille (Anthemis nobilis) :


"Dans sa forme sauvage, cette plante ressemble à une petite marguerite. Elle pousse un peu partout dans les champs ; ses tiges peuvent atteindre une trentaine de centimètres, ses feuilles sont recouvertes d'un fin duvet soyeux, ses pétales sont blancs et son cœur, jaune.


Propriétés médicinales : Sa propriété la plus reconnue est celle d'agent calmant si doux qu'il peut être administré à des bébés pour soulager les douleurs de coliques et d'indigestion. Elle sert aussi à calmer la douleur des maux d'oreilles, de dents et de névralgie. C'est en fait le sédatif le plus sûr.


Genre : Masculin.


Déités : Morphée.


Propriétés magiques : Sommeil - Renforcement des liens amoureux - Purification.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS :

  • On s'en sert pour créer une relation mature et calme avec son conjoint.

  • La camomille est aussi utilisée comme agent purificateur, il suffit d'en répandre autour de la maison pour briser les influences négatives.

  • Pour attirer la chance, lavez-vous les mains dans de l'eau mêlée à cette infusion.

  • Cette herbe est réputée pour calmer l'esprit et favoriser le sommeil profond. Il suffit de remplir un petit sac et de s'en servir comme oreiller.

*

*

Selon Claire Tiberghien, auteure de Équilibre et méditation par les plantes, 30 plantes à découvrir (Éditions Jouvence, 2016), voici les caractéristiques de la Camomille romaine :

Élément : Terre.


De son nom latin Anthemis nobilis, la Camomille romaine fait partie de la famille des Astéracées. Elle nous enseigne la sollicitude.

La Camomille est la plante des maux du quotidien. Elle est bienfaisante pour tout le système digestif. On l'utilise pour guérir les crevasses, les gerçures de la peau et les panaris. Elle est efficace congre les douleurs abdominales, les rhumes et les inflammations de muqueuses. La Camomille est aussi un décongestionnant hépatique et facilite la digestion. Elle calme les céphalées et les migraines, exerce une action sédative, diminue la tension nerveuse et favorise le sommeil. La douceur de sa fonction calmante revêt un aspect maternel.

Sur le plan psychique : La Camomille apaise et adoucit, prend les soucis, dissout les peurs et les blocages. Elle tranquillise le cœur, console des chagrins, remet sur pied après les blessures, redonne un sentiment de force et de sécurité. Elle procure de la patience face aux difficultés et apporte de la stabilité intérieure. La Camomille protège contre l'influence négative des idées et des sentiments des autres. Elle régénère de l'intérieur et nous permet d'activer nos propres forces de guérison psychique.

Grâce à la Camomille, je peux affirmer :

  • Je suis tranquille, en harmonie avec moi-même.

  • Je m'ouvre à l'amour.

  • L'harmonie rayonne dans mon cœur.

  • Je suis conscient de la lumière de mon cœur et la laisse briller.

  • Je regarde les défis de la vie avec paix et joie.

La méditation de la Camomille romaine : Le long d'un chemin sablonneux qui sillonne au milieu des champs, vous flânez en direction du soleil déclinant. Une odeur envoûtante, terreuse et fruitée attire votre attention. Vous vous asseyez dans l'herbe et admirez des fleurs aériennes mais solides, les camomilles. Leurs fins pétales blancs sont délicatement attachés au centre, solaire par sa belle couleur jaune, stable et bombé comme pour prouver sa force.

Vous vous sentez en sécurité aux côtés de la Camomille. Son parfum et la chaleur de son rayonnement vous enveloppent. Ils vous remplissent d'amour. Vos soucis disparaissent, vos chagrins se transforment en confiance. Vous pensez à votre mère. Peut-être y-a-t-il eu beaucoup d'incompréhension, peut-être n'avez-vous pas reçu ce dont vous aviez besoin, que son mieux n'était pas adéquat. Imaginez que votre mère vous console, comme vous auriez aimé être consolé. Confiez-vous à la Camomille. Elle vous comprend. malgré le passé, elle vous relie à votre mère, à votre grand-mère et aux générations de mères avant elles. Elle apaise le ressenti. Elle vous montre la chaleur du cœur. Cette chaleur qui se transforme en amour. Vous êtes reconnaissant d'être là. Comme la Camomille qui se remplit de soleil, vous vous remplissez de confiance.

*

*

Dans Magie botanique, Huiles essentielles pour sortilèges et rituels de guérison (Édition originale 2018, traduction française Éditions Danaé, 2021), Amy Blackthorn affine notre connaissance de la Camomille :