Blog

  • Anne

L'Hippocampe



Étymologie :

  • HIPPOCAMPE, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1561 (Du Pinet, Dioscoride, VI, 37, éd. de 1605 ds Delb. Notes mss : Les Hippocampes ou chevaux marins). Empr. au lat. hippocampus, attesté comme nom de poisson chez Pline, nom d'un monstre mi-cheval mi-poisson en lat. class. (v. TLL), empr. au gr. ι ̔ π π ο ́ κ α μ π ο ς également attesté dans ces 2 sens, composé de ι ́ π π ο ς « cheval » et κ α ́ μ π ο ς « sorte de poisson ».

Lire également la définition du nom pour aborder les premières pistes symboliques.




Zoologie :


Pour en savoir davantage sur ce petit poisson tout à fait étrange, lire la page du site Ambassade océans ou le dossier écrit par Marina Quine.

Dans son Atlas de zoologie poétique (Éditions Arthaud-Flammarion, 2018) Emmanuelle Pouydebat expose les caractéristiques de l'hippocampe pygmée rose (Hippocampus bargibanti) :


L'hippocampe pygmée des gorgones est l'un des plus petits hippocampes connus. Il vit au milieu des coraux mous et des algues. Ses déplacements verticaux effectués à l'aide d'une seule nageoire dorsale l'épuisent et sont donc relativement lents. Ce petit cheval de mer ne possède ni écailles protectrices, ni griffes, ni venin mais un atout majeur : son incroyable mimétisme. En effet, il vit en association avec des gorgones (Muricella sp.) autour desquelles il s'accroche et se stabilise avec sa queue préhensile, donnant l'impression d'être une sorte de ramification ! Son corps est recouvert de nombreux tubercules roses, rouges ou orangés, faisant de lui un petit poisson dont il est bien difficile de trouver plus bel exemple de mimétisme pour se protéger des prédateurs et survivre. Se rendre indétectable est une chose, mais il faut aussi se nourrir. Souvent qui plus est, du fait de la quasi-absence d'estomac qui l'oblige à s'alimenter fréquemment. Pour combler la lenteur de ses déplacements, ce petit hippocampe carnivore bénéficie d'une bouche protractile qui accomplit un mouvement d'aspiration pour capturer les proies qui passent suffisamment près de lui : crustacés, larves, œufs, autres espèces du zooplancton, etc. Pour chasser à l'affût, il se stabilise avec sa queue et bénéficie, grâce aux mouvements indépendants de ses yeux, d'une vision panoramique facilitant la capture de petites proies. Une fois protégé et nourri, cet hippocampe doit se reproduire. Après une danse nuptiale du mâle, mâle et femelles s'enlacent de leurs queues et s'accouplent. Fait remarquable chez cette espèce, c'est le mâle qui porte les œufs à l'intérieur d'une poche ventrale où la femelle les a déposés, jusqu'à la libération des bébés dans l'océan.

« Un jour, la mer fut soulevée par un tremblement de terre et submergea toute la ville, et aussi le temple de Poséidon Helikonios... Et Ératosthène dit qu'il le vit, et que les passeurs disaient que la statue de bronze de Poséidon dans le détroit se tenait débout, avec un hippocampe dans sa main. » (Strabon)

*

*


Symbolisme :


Voici comment le site Ent’revues le journal des revues culturelles présente la revue Hippocampe et surtout examine le sens du titre choisi :

L’hippocampe est un petit animal marin à tête de cheval et aux multiples caractères préhistoriques. Il assure par son apparence, la continuité entre de très longues séquences temporelles. L’hippocampe est également un secteur du cerveau qui participe à la fixation des souvenirs et à la structuration de la mémoire. Il contribue à l’anticipation dans le présent, grâce à l’usage des traces du passé. C’est au croisement sémantique de ces termes, que se place la revue littéraire et artistique du même nom. Hippocampe est régie par l’appareil méthodologique du montage, qui fut développé par trois intellectuels de la première moitié du XXe siècle, dont nous revendiquons l’héritage : Walter Benjamin avec son Livre des Passages, Aby Warburg avec son Atlas Mnémosyne et Georges Bataille dans sa revue Documents. [...] Hippocampe est une fenêtre ouverte sur le monde contemporain, dont l’encadrement est bâti de matériaux dispersés dans le temps.

*

*

D'après Madonna Gauding, auteure de Animaux de pouvoir, Guides, protecteurs et guérisseurs (Octopus Publishing Group 2006 ; traduction française : Éditions Véga, 2006) :


Guide d'interprétation

En tant que symbole onirique

Danse ; Camouflage ; Fragilité ; Magie ; Guérison ; Comportement androgyne

En tant que gardien ou protecteur

Protège par le camouflage et le déguisement ; Défend contre les vagues fortes

En tant que guérisseur

Abaisse le taux de cholestérol ; Soigne l'asthme

En tant qu'oracle ou augure

Soyez ouvert à la magie ; Accepter votre vulnérabilité

Mythes et contes

Neptune, le dieu romain de la mer, est représenté dans un char tiré par des hippocampes. En Asie, l'hippocampe est tenu pour avoir des qualités magiques et curatives.

Si l'hippocampe est votre animal de pouvoir

Vous êtes monogame et vous vous mariez pour la vie. Vous aimez danser avec votre conjoint et valsez autour de la pièce tous les jours, c'est peut-être le secret de votre mariage heureux. Homme, vous restez à la maison avec les enfants. Quel que soit votre sexe, vous semblez mignon et innocent, alors que votre agressivité vous procure ce que vous voulez. Pourtant, votre santé est fragile et vous souffrez d'une maladie chronique, comme l'asthme. Voilà pourquoi vous savez mieux que personne gérer votre énergie. Bon mime, vous imitez la voix et les maniérismes de votre entourage, outre endosser ses atours. Votre personnalité captivante charme tout le monde. Attention à ne pas laisser les orages de la vie vous séparer de votre prises quelque peur hésitante sur la réalité.


Demandez à l'hippocampe de vous aider

  • à vous fondre dans le décor pour éviter les feux de la rampe ;

  • à garder votre relation romantique vivante.

Accéder au pouvoir de l'hippocampe en

  • élevant un hippocampe en aquarium ;

  • portant des tenues de camouflage.

La danse nuptiale de l'hippocampe est un spectacle merveilleux. Le mâle commence en gonflant son ventre et en paradant devant la femelle pour l'attitrer dans la danse. Essayez d'apprendre les danses de salon ou le tango pour pimenter votre idylle.

Élément Eau."

*

*

Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007, traduction française, Éditions Contre-dires, 2018) nous délivre un :

Message des poissons :

Toutes les créatures présentes dans l'univers sont reliées

par l'amour cosmique qui repose dans l'eau. Nous sommes

particulièrement bienheureux parce que nous baignons constamment

dans l'eau. Quand vous pensez à nous, vous attirez automatiquement

vers vous l'amour et l'harmonie divine de l'univers.

Nous sommes des messagers de l'unité.


Les hippocampes sont des poissons particulièrement aimés, en partie à cause de leur forme unique qui fait penser à un cheval et aussi à cause de leurs choix de vie intéressants. Leur âme supérieure a choisi une expérience unique dans les océans. Un mâle et une femelle s'accouplent pour la vie. très tôt chaque matin, ils rencontrent leur partenaire aux endroits où leurs territoires individuels se chevauchent et renforcent leur lien en effectuant une parade amoureuse très élaborée. Lorsqu'ils se rencontrent, ils changent de couleur et le mâle décrit des cerces autour de la femelle. Puis, ils tournent souvent autour d'un objet avant que la femelle retourne sur son propre territoire. Ils changent souvent de couleur pour se fondre dans leur environnement. Ils font l'apprentissage des rôles masculin et féminin et, dans cette perspective, la femelle transfère ses œufs au mâle qui les fertilise dans une poche. Là, ils trouvent tout ce dont ils ont besoin, jusqu'à ce que les œufs éclosent et qui naissent, mesurant environ un centimètre de long, après un long processus qui peut durer jusqu’à 12 heures. Ils apprennent et enseignent à propos de la loyauté, de l'amour, de la persistance du sentiment amoureux, de l'art de se fondre dans son environnement et de la compréhension, de l'énergie masculine et féminine. Surprenant pour une créature qui a décidé de vivre dans l'eau : les hippocampes sont de mauvais nageurs. Ils comptent sur leur queue préhensile qui leur permet de saisir les plantes aquatiques pour ne pas être emportés par les marées et les courants. Comme les autres poissons, leur mission de service est de garder les océans limpides et purs, tandis que leur mission d'âme est de faire la démonstration de l'amour et de la fidélité.

*

*

Pour Melissa Alvarez, auteure de A la Rencontre de votre Animal énergétique (LLewellyn Publications, 2017 ; traduction française Éditions Véga, 2017), l'Hippocampe est défini par les caractéristiques suivantes :


Traits : L'Hippocampe symbolise la placidité, les mouvements doux, ralentir et apprécier la vie. C'est le pouvoir de votre subconscient, de votre être supérieur. Cela veut dire que vous avez un point de vue unique, qui peut être différent du point de vue de ceux qui vous entourent. L'hippocampe a une vue exceptionnelle,chaque œil fonctionnant de façon indépendante (un œil peut regarder vers l'avant en même temps que l'autre regarde vers l'arrière, ce qui veut dire que vous voyez souvent ce qui se passe autour de vous sur différents plans). Les gens peuvent vous dire une chose, mais vous savez voir plus profondément au cœur du sujet. L'hippocampe se met en couple pour la vie et il effectue chaque matin une danse d'accouplement qui occasionne des changements de couleur. Cela veut dire que vous savez vous accorder à l'autre et que vous êtes quelqu'un qui se donne dans ses relations.

Talents : Conscience ; Beauté ; Camouflage ; Communion ; Contentement ; Amitié ; Générosité ; Chance ; Grâce ; Patience ; Perception ; Obstination ; Protection ; Sacrifice ; Partage ; Force ; Surprise.

Défis : Inflexible ; N'est pas ambitieux ; Manque de motivation ; Paresseux ; Rigide ; Égoïste ; Têtu.

Élément : Eau.

Couleurs primaires : Bleu ; Brun ; Vert ; Orange ; Rose ; Pourpre ; Jaune ; Multicolore.

Apparitions : Écoutez attentivement lorsque l'hippocampe apparaît. Cela peut être difficile à entendre, comme s'il murmurait à vos oreilles d'une voix douce et lointaine. Mais ces paroles regorgent d'importants messages qui vont vous aider à grandir dans votre vie personnelle ou en esprit. L'hippocampe signifie se concentrer et ne rien prendre pour acquis. Il veut vous dire de lâcher la colère, les peurs et les émotions négatives ; d'être présent ; de vivre dans le moment ; et de partager al joie avec ceux qui vous entourent. Il indique que quelqu'un de votre entourage a peut-être besoin de votre protection ou bien que vous serez amené à le défendre dans un futur proche. L'hippocampe est un rappel de ne jamais abandonner. Soyez fidèle à vos buts en ayant de la persévérance, de la patience, et en avançant avec douceur dans vos mouvements pour recueillir les meilleurs résultats. L'hippocampe signifie que vous êtes satisfait de qui vous êtes. Il vous incite à vous arrêter, à évaluer et prendre en considération votre bonté intérieure ainsi que ce que vous avez accompli. Cessez d'être si dur envers vous-même. Vous êtes un être magnifique plein de lumière et des qualités que vous dégagez. Vous n'avez absolument rien à changer. Soyez seulement vous-même et trouvez en quoi vous êtes la joie, le bonheur et le contentement. Il viendra un temps pour des changements, mais à présent appréciez seulement d'être vous.

Aide : Vous avez besoin de ramener de la paix et e la douceur à votre nature. Parfois, lorsque vous êtes très pris dans le stress que l'on peut vivre dans ce monde agité, vous pouvez être frustré, énervé et irrité envers tout et tout le monde. L'hippocampe vient vous rappeler de lâcher tous ces traits négatifs pour accueillir pleinement la douceur et la gentillesse en vous. Tout le monde a la faculté d'être doux, paisible et aimable, mais c'est votre choix à vous d'accueillir et de vivre ces qualités et de les partager avec les autres. Lorsque vous devez baisser la garde pour devenir plus proche d'une personne, ou bien dans votre environnement de travail, l'hippocampe peut vous aider le faire sans vous sentir vulnérable. Si vous avez l'impression de ne pas savoir comment vous orienter dans l'existence, si vous n'avez aucun plan pour l'avenir, l'hippocampe vous permet de vous ancrer et d'évaluer le chemin qui serait bien pour vous. Il peut aussi vous aider à voir les barrières que vous avez créées et qui ne sont pas nécessaires, et donc à les briser et les écarter de votre chemin.

Fréquence : L'énergie de l'hippocampe fait un bruit semblable au doux tintement d'une cloche au timbre aigu qui sonne à un rythme rapide. Elle donne une sensation chaude, apaisante, calmante. Elle ondule lentement, avec l'impression qu'on est en train de flotter dans des eaux tranquilles.

Imaginez...

Vous vous asseyez auprès d'un grand aquarium dans le coin d'une salle d'attente. A l'intérieur, il y a plein de poissons aux couleurs éclatantes. Vous regardez au fond de l'aquarium et vous voyez un couple de petits hippocampes avec leur queue enroulée autour des tiges des plantes aquatiques. Fasciné, vous observez celui qui se sert de sa queue pour avancer : il lâche la plante pour nager dans l'aquarium. La nageoire sur son dos bouge si vite qu'on la distingue à peine. L'hippocampe fait un tour d'aquarium puis retourne vers la plante et s'ancre à sa tige.

*

*

Dans le jeu de carte intitulé L’Oracle de la Lumière blanche (Éditions Exergue, 2021) de Alana Fairshild, illustré par A. Andrew Gonzalez la carte n°31 renvoie à l'hippocampe :


Shaktipat de l'Hippocampe


Acceptez votre essence intérieure, soyez en paix avec qui vous êtes, y compris votre vulnérabilité. Ainsi, vous ne ressentirez plus le besoin de vous conformer à des idéaux sociaux qui ne font pas écho dans votre cœur. Faites confiance à votre aptitude à identifier intuitivement les environnements et les relations en harmonie avec vous, et qui soutiennent votre croissance spirituelle et votre bien-être à tous les niveaux. Vous avez la capacité innée de manifester. Détendez-vous et vous attirerez ce dont vous avez besoin.

Les mers instables ou agitées compromettent le bien-être des hippocampes. Une telle intensité les vide de leur énergie et les force à lutter contre leur douceur naturelle. Ils s'épanouissent dans des environnements calmes et propices à leurs mouvements lents et gracieux. Plutôt que de chasser avec agressivité, les hippocampes attendent patiemment que ce dont ils ont besoin croise leur chemin, et ils le reçoivent alors activement.

L'hippocampe entretient une relation de commensalisme avec les plantes aquatiques et le corail. Le commensalisme est le remède de la connexion, de la protection et de la stabilisation. Dans une telle relation, nous recevons ce dont nous avons besoin sans nous transformer en parasites. Nous recherchons intelligemment des sources de soutien naturelles, plutôt que d'essayer de manipuler quelqu'un ou quelque chose à être différent de ce qu'il est. Dans le cas de l'hippocampe, il se cache des prédateurs dans les algues et se pose sur le corail, sans jamais les blesser.

La relation symbiotique entre l'hippocampe et les amis qui l'aident reflète la nature solidaire de la relation entre l'âme et l'Esprit. L'Esprit fournit le soutien dont l'âme a besoin pour s'épanouir. Dans la mythologie grecque l'hippocampe est hippokampos, terme que l'on peut traduire par « cheval de mer ». Monture des dieux et créature bienveillante qui empêchait les marins de se noyer ou de se perdre en mer, l'hippocampe est un symbole de protection. Il déjoue les forces négatives et apporte la grâce et la paix. L'hippocampe est notre protecteur lorsque nous traversons des périodes difficiles, notamment sur le plan émotionnel.

Le Shaktipat est une transmission de la grâce. C'est un don d'énergie qui élève et permet d'atteindre la maîtrise. Le Shaktipat de l'Hippocampe renforce notre instinct pour que nous trouvions les environnements favorables à notre bien-être, plutôt que de nous abîmer en essayant de nous adapter à des situations extérieures ou à des valeurs sociétales. Il nous montre que ce que nous sommes suffit et que nous possédons un magnétisme spirituel inné qui attire tout ce dont nous avons besoin. Nous nous éloignons des mensonges pour devenir un être authentique. Appelé ainsi en raison de sa forme, l'hippocampe est aussi une partie du cerveau située au cœur du système nerveux humain. Il nous aide à nous repérer dans l’espace et à savoir où nous épanouir et éviter au mieux les influences négatives.

Chaque hippocampe possède une couronne sur la tête. On dit que, comme les empreintes digitales chez l'homme, il n'en existe pas deux semblables. Cet oracle est la confirmation que votre chemin et le soutien que vous recevez sont uniques. Si vous essayez de vous conformer à des constructions sociales ou d'intégrer une bande qui ne reflète pas votre essence, vous vous affaiblirez et vous serez plus enclin à la négativité. Réfléchissez à ce qui vous est naturel et agréable, soyez honnête et sincère, même dans votre vulnérabilité. C'est le seul moyen d'agir de manière appropriée. Quand vous vivrez pleinement votre authenticité, vous serez aidé par un puissant pouvoir et une grâce immense. Il est vrai que, parfois, le monde peut sembler hostile ou indifférent, mais cet oracle est la garantie que, tant que vous honorerez celui ou celle que vous êtes, vous trouverez naturellement des amis et attirerez l'aide solidaire nécessaire pour obtenir tout ce dont vous avez besoin pour vous épanouir.


Exercice de guérison :

Prenez un moment pour placer une main sur le cœur et imaginer, sentir, rêver ou projeter que vous vous connectez à votre véritable « vous » intérieur. Vous pouvez imaginer que vous traversez les couches de votre apparence et de votre « vous » extérieur jusqu'au royaume intérieur de votre âme. Dites à voix haute :


« J'ai confiance en l'unicité, la beauté sacrée, l'objectif supérieur et le potentiel intérieur parfait EN MOI. Je m'abandonne à l’acceptation inconditionnelle et pleine d'amour que l'Esprit a pour moi, et j'entends son encouragement à être mon véritable "moi". Je n'ai pas besoin de m’adapter, de me compromettre ou de m'altérer pour être comme tout le monde. Ma véritable nature est divinement conçue, et je rejette les concepts égocentrés comme de vieux vêtements en lambeaux » en me tenant, calme, lumineux et libéré dans ma véritable nature. En ce lieu de vérité, je me sens connecté à mon cœur. J'attire avec facilité tout ce que je désire de puis cet espace authentique et intègre. Que tous les êtres connaissent une telle paix, un tel réconfort et un tel amour ».


Reposez-vous dans cette connexion avec vous-même, la main sur le cœur si vous le souhaitez, aussi longtemps que nécessaire. Ancrez-vous dans le sol et hydratez-vous. Votre exercice de guérison est terminé.

*

*



Littérature :


L'Hippocampe


Gloire ! Gloire au bel hippocampe,

Cheval marin, cheval de trempe, Qu’aucun jockey n’a chevauché, Qu’aucun cocher n’a harnaché. Hip ! Hip ! Hip ! Pour l’hippocampe. Gloire ! Gloire au bel hippocampe. Dans une poche, sur son ventre, Il porte et il couve ses œufs. Là, ses petits sont bien chez eux. Hip ! Hip ! Hip ! Pour l’hippocampe.

Robert Desnos, "L'hippocampe" in Chantefables et Chantefleurs, 1952

Chanson de l'hippocampe


petit cheval hors du temps enfui

bravant les lès du vent et la vague et le sable turbulent

petit cheval

dos cambré que salpêtre le vent

tête basse vers le cri des juments

petit cheval sans nageoire

sans mémoire

débris de fin de course et sédition de continents

fier petit cheval têtu d’amours supputées

mal arrachés au sifflements des mares

un jour rétif

nous t’enfourcherons

et tu galoperas petit cheval sans peur

vrai dans le vent le sel et le varech


Aimé Césaire, "Chanson de l'hippocampe" in Moi, laminaire (Éditions du Seuil, 1991).

*

*

Blues de l’hippocampe*


Je suis votre fiction, votre image océane L’hippocampe en rut depuis quatre cent mille siècles Debout, d’une seule nageoire, j’avance depuis l’éocène Auguste figure du poète, éloge de la lenteur

Cheval des mers, j’habite une éternité de nuit(s) Je défie toute grammaire, déroute l’onde des mots J’appréhende l’étrange langage des herbes et des pierres Poète caméléon, mémoire des profondeurs

Entre l’algue et l’oiseau, j’étais votre premier séjour Sous mon ventre de mâle amour les constellations de vos désirs L’énigme du silence, musiques d’origine

Aujourd’hui vos pêches barbares déchirent l’horizon Nous voici de même poussière, fossiles d’ardoise et de boue La terre aurait besoin de son eau, quelle était votre soif ?


Copyright © Jean Royer, Juin 2006 (in Revue Moebius : écritures / littérature, Ouvrir le XXIe siècle : anthologie de 80 poètes québécois et français, n° 136, février 2013).

* « L’hippocampe, mammifère premier et singulier, est un modeste pèlerin des âges. Comme nous, sœurs et frères humains, il est une espèce en voie de disparition. Chaque année en effet des millions d’individus sont pêchés, séchés et utilisés en herbologie traditionnelle chinoise comme aphrodisiaque. Faut-il tuer des chevaux d’écume pour faire tourner le carrousel de nos rêves ?

Nous aussi, sœurs et frères humains, nous évoluons vers les poussières, vers le monde asséché des déserts et la pharmacopée des eaux perdues. Il n’y aurait plus de matin et nous ne serions que poussières de lumière, fossiles inconnus de la fin de l’histoire. La terre aurait besoin de son eau, quelle était notre soif ?

Après les dix mille années de l’ère holocène et de son climat stable, voici qu’en tant qu’humains industriels et vulnérables par notre faute, capables de modifier notre environnement, nous nous sommes enfoncés dans l’ère anthropocène : combien de temps encore pourrons-nous vivre des ressources de la Terre et résister au réchauffement climatique?

L’hippocampe, auguste figure du poète moderne, nous avait pourtant appris l’éloge de la lenteur. L’amour pourra-t-il toujours naître d’une goutte de sel bleu ? »


© Jean Royer – Extrait d’un texte inédit magnifique L’hippocampe dans ses eaux de mémoire

*

*

Jérôme Lafargue met en valeur une caractéristique méconnue de l'hippocampe dans son roman L'Année de l'hippocampe (Éditions Quidam, 2011)


Je suis un nid de contradictions : à quoi ressemblent ce retrait du monde, ce renoncement que j’accompagne de manies, n’écouter qu’un disque par jour, n’écrire que quelques lignes chaque soir, tandis que se profilent à l’horizon la résolution ou la non résolution les plus importantes de ma vie ?

– Quel est l’animal, non, quel est l’être vivant le plus lent du monde ? me demanda un jour Tim, alors que je venais de l’énerver suite à l’une de mes sempiternelles évocations d’un doute quelconque.

– Le paresseux ? L’escargot ?

– Non, tu n’y es pas mon vieux. C’est l’hippocampe.

– L’hippocampe ? Tu plaisantes !

– Pas du tout. J’ai lu quelque part qu’il lui fallait je ne sais combien de minutes pour parcourir quelques centimètres. Cependant, lorsqu’il s’agit de se défendre ou de manger, la rapidité de son coup de tête est stupéfiante. Pfuuiiittt, elle était là, elle y est plus, fit Tim en claquant des doigts. Sans oublier qu’il peut rester des heures immobile. Tu es un hippocampe, Félix, que tu le veuilles ou non.

*

*

Quatrième de couverture du roman de Zoé Brisby intitulé Le Syndrome de l'hippocampe (Éditions Mazarine, 2020) :


Hippocampe : n. m.

1. Petit poisson marin au corps cuirassé dont le mâle a pour particularité de porter les œufs dans sa poche ventrale.

2. Partie du cerveau qui gère la capacité de chacun à obéir ou à se rebeller.


Le syndrome de l'hippocampe est la recherche du père parfait. Plusieurs critères doivent être réunis : esthétique, génétique, social... Sans oublier le critère le plus variable : le charme.

La somme de tous ces facteurs crée alors le parfait hippocampe.

Lorsque, à 35 ans, Brune se rend compte que la rencontre tant espérée ne se fera pas, elle décide de bouleverser l'ordre naturel des choses et de faire un enfant... toute seule. Accompagnée de sa meilleure amie Justine, militante végane ayant plus d'un tour dans son sac, elle part au Danemark dans une clinique choisir sur catalogue, celui qui pourrait lui convenir.

Avec la complicité de Gunnar, capitaine Haddock danois à l'accent belge, elle commencera sa quête du donneur idéal. L'hippocampe qui transformera le rêve de Brune en bébé.

*

*