Blog

  • Anne

Le Caméléon



Étymologie :

  • CAMÉLÉON, subst. masc.

Étymol. et Hist. xiie s. gloss. ds Gdf. Suppl. d'apr. DG ; 1226-50 (Bible, B.N. 899, f°85 rods Gdf. Compl. : cameleon) ; 1268-71 (Brunet Latin, Trésor, 238 ds T.-L. : camelions est une beste qui naist en Ynde) ; 1678-79 fig. (La Fontaine, Fables, VIII, 13 ds Littré). Empr. au lat. chamaeleon (Sénèque ds TLL s.v., 986, 33) empr. lui-même au gr. χ α μ α ι λ ε ́ ω ν (Aristote ds Liddell-Scott), littéralement « lion qui se traîne à terre ».


Lire également la définition du nom caméléon pour amorcer la réflexion symbolique.

*




Zoologie :


Dans son Atlas de zoologie poétique (Éditions Arthaud-Flammarion, 2018) Emmanuelle Pouydebat nous expose les caractéristiques du caméléon panthère (Furcifer pardalis), "un prédateur haut en couleur" :


C'est un des plus grands caméléon du monde. Le caméléon panthère vit dans les forêts tropicales de Madagascar et sur l'île de La Réunion où on le nomme « Endormi » ! Il bénéficie d'adaptations passionnantes qui font de lui un redoutable prédateur : de véritables pinces, une langue protactile et préhensile, des yeux indépendamment mobiles et, merveille une peau de couleur changeante. Pour avoir eu un petit caméléon casqué (Chamaeleo calyptratus) accroché à mon doigt, je vous assure que ce magnifique et impressionnant animal ne peut en aucun cas laisser indifférent.

Excellent prédateur arboricole, il chasse le jour et à l'affût. On pourrait penser qu'il attrape mal ses proies. Evidemment non. Le caméléon se déplace lentement sur les branches. Il a besoin de s'agripper fermement pour se mouvoir puis se stabiliser, avant de procéder à la capture. Ses pattes en forme de pinces sont parfaitement adaptées pour remplir cette fonction. Chacune d'elles comporte cinq doigts : deux orientés d'un côté et trois de l'autre. Parfait pour grimper et se stabiliser sur les branches, même de faible diamètre ! Viennent s'ajouter des griffes qui renforcent sa stabilité. Une fois immobilisé, ce caméléon cherche à détecter une proie. C'est là que ses yeux entrent en jeu ! Et quels yeux ! Cet animal est tout « simplement » capable de tout voir en même temps. Ses yeux sont désynchronisés et lui permettent de voir simultanément dans des directions opposées, un avantage primordial pour un animal lent, chasseur comme chassé. Il peut donc détecter une proie quelle que soit sa position. Fait remarquable, si cette proie se déplace, chaque œil du caméléon la nuit et voit une partie de l'insecte. En revanche, une fois qu'il décide de chasser, ses deux yeux se coordonnent et convergent vers la cible. Intervient alors un mécanisme incroyable, la protraction de la langue ! La langue téléscopique du caméléon panthère, qui peut dépasser deux fois la longueur de son corps, se projette à grande vitesse pour saisir fermement une proie qui peut atteindre le tiers de sa propre masse et la ramener dans sa bouche, le tout en une demi-seconde. Cette prouesse permet au caméléon d'attraper, à distance, des insectes mais aussi des petits oiseaux voire des rongeurs. Magnifique adaptation de nouveau pour un animal qui se déplace lentement. Mais tout n'est pas lent chez cette espèce. Car la proie est capturée en un clin d’œil, ou plus précisément en 20 millisecondes. La langue peut ainsi atteindre 100 kilomètres à l’heure en moins d'un centième de seconde ! Comment ? Avant d'attaquer, la langue est compressée et comme pour une catapulte, l'énergie est stockée avant d'être rapidement libérée quand la langue est projetée. Mais l'exploit ne s'arrête pas là. Car l'extrémité de la langue doit être capable de saisir la proie. Et là encore, une adaptation magnifique intervient : l'extrémité de la langue des caméléons sécrète un mucus dense qui devient extrêmement collant quand la langue est projetée. Cette substance est quatre cents fois plus visqueuse que la salive des humains !

Grâce à ses pinces, ses yeux et sa langue, le caméléon est une espèce extraordinaire. Comme si cela ne suffisait pas, sa peau est fantastique. Celle du caméléon panthère mâle en particulier qui se pare de différentes couleurs selon les régions où il évolue. Leur diversité et leur intensité sont incroyables ! Il peut être vert et bleu turquoise mais également blanc et rouge ou encore rose vif et multicolore. Un même individu mâle peut aussi passer du bleu, vert et rouge au jaune, orange et blanc en cas de stress ou en période de reproduction. Cette espèce a ainsi la particularité de pouvoir changer de couleur grâce à deux couches de nanocristaux situées dans l'épiderme. La peau du caméléon panthère mâle est également constituée de deux épaisse couches de cellules iridescentes qui, en plus de conférer une protection thermique au caméléon, lui donnent accès à une large gamme de couleurs pour se camoufler, intimider les autres mâles ou séduire les femelles. Les caméléons, géants de 55 centimètres ou minuscules de 2 centimètres comme le plus petit caméléon du monde (Brookesia micra), rassemblent à eux seuls un nombre invraisemblable d'adaptations pour se protéger, se déplacer, détecter et chasser. Ils constituent une merveille de l'ingénierie évolutive à protéger coûte que coûte pour continuer à s'émerveiller et résoudre encore bien des mystères. « C'est comme si un humain mangeait 10 kilos de hamburgers et que, pour les transporter jusqu'à sa bouche, il utilisait seulement sa langue. » (Kiisa Nishikawa).

*

*


Symbolisme :


Dans le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, on apprend que :

"Selon les traditions des Pygmées de l'Ituri, le Dieu suprême ouranien Arebati a pour attributs le tonnerre, l'éclair et le caméléon. Celui-ci, démiurge, créateur des premiers hommes, est sacré. Si les Pygmées le rencontrent sur leur chemin, ils l'enlèvent avec précaution par peur du tonnerre et de l’éclair. Il monte au sommet des plus grands arbres ; ainsi il est le plus proche de Dieu... Un jour le caméléon entendit dans le tronc d'un arbre un murmure et un bruissement. Il fendit l'arbre et un lage flot s'en écoula, qui se répandit, en se partageant par toute la terre. C'était la première eau ici-bas. Avec l'eau sortit le premier couple humain, une femme nommée Otu (SAng) et un adolescent nommé Mupe... Leur premier enfant fut le père de la race pygmée, le second le père de la race noire... L'arbre (en question) est le père de tous les arbres. De son fruit, que fit pousser le caméléon, sortirent de nouvelles espèces auxquelles celui-ci donna leur nom. Il nomma aussi toutes les espèces animales, à partir d'une chèvre venue du ciel. Ce rôle d'intermédiaire entre l'homme et les forces ouraniennes semble avoir été reconnu au caméléon dans l'Antiquité européenne : sa tête et son gosier brûlés avec du chêne permettaient de commander à la pluie et au tonnerre. C'est le caméléon qui permet au soleil d'entrer en communication avec les hommes.

Pour les Dogons le caméléon ayant reçu toutes les couleurs est lié à l'arc-en-ciel, chemin du ciel et de la terre.

Pour les l'Ela de Haute-Volta, c'est symbole de fécondité et ses cendres servent pour cette raison à la préparation de poudres magico- médicinales.

La fonction solaire du caméléon dans les civilisations africaines est illustrée par les représentations de la divinité supérieure Lisa (Fon) oui Orisha (Yoruba) du panthéon Vaudou, qui figure dans les sanctuaires dahoméens, sous la forme d'un caméléon tenant un soleil dans sa bouche. Ce qui n'est pas sans rappeler le scarabée égyptien.

Selon d'autres traditions, le caméléon serait un des premiers êtres vivants : il serait apparu alors que la Terre n'était pas complètement dégagée des Eaux primordiales et c'est parce qu'il aurait appris à marcher dans la boue qu'il aurait acquis cette démarche lente et apparemment paresseuse qui a été à l'origine de l'apparition de la Mort. En effet, le caméléon avait été chargé par Oucoulouncoulou (démiurge et premier homme) d'aller dire que les hommes ne meurent pas. Mais il s'attarda et, fâché, Oucoulouncoulou envoya le lézard avec la parole de mort et celui-ci arriva le premier. La mort est ainsi l'effet de la paresse et d'une étourderie du caméléon.

D'après la légende peule de Kaydara, le caméléon jouit de sept propriétés, qui sont autant de symboles révélés aux initiés :

  • il change de couleur à volonté : au sens diurne, c'est être sociable, plein de tact, capable d'entretenir un commerce agréable avec n'importe qui ; c'est être capable de s'adapter à toutes les circonstances, d'adopter les coutumes de tout milieu. Au sens nocturne, c'est être versatile, changeant au gré des intérêts sordides et des combinaisons inavouables ; c'est aussi manquer d'originalité et de personnalité. C'est vivre en courtisan dans le vestibule des puissants ;

  • il a le ventre bourré d'une langue visqueuse, ce qui lui permet de ne pas se précipiter sur sa proie, mais de la happer à distance ; s'il la manque, il lui reste la ressource de ramener sa langue à lui : avidité soigneusement dissimulée ; verbe persuasif qui ôte à l'interlocuteur tout moyen de résistance ; art de se tirer de toute impasse ; tromperie aux paroles mielleuses ; facultés de mentir et de se tapir longuement dans une embuscade pour mieux surprendre ;

  • il ne pose ses pattes à terre que l'une après l'autre, sans jamais se presser : précautionneux, le sage ne fonce jamais tête baissée dans une affaire, il en pèse le poids et les risques sans esprit d'aventure, ni de générosité ; il explore les lieux et vérifie tout avant d'avancer un pas, un avis, une décision ;

  • pour scruter les alentours, il ne se retourne pas ; il incline légèrement la tête et roule l’œil qu'il tourne en tous sens dans son orbite : observateur dissimulé et méfiant, ne se laissant pas influencer, mais recueillant toutes les informations ;

  • il a le corps comprimé latéralement : susceptible, mais évitant de gêner et d'encombrer ;

  • il a le dos orné d'une crête : en diurne, souci de se garantir des surprises ; en nocturne, fatuité du vaniteux ;

  • il possède une queue préhensile : hypocrite et lâche, il saisit le bien d'autrui sans en avoir l'air, par derrière ; piège tendu pour s'emparer d'un bien de façon imprévisible.

En Afrique même, on voit ainsi la signification symbolique du caméléon passer de l'ordre cosmique à l'ordre éthique et psychologique, qui indiquerait un déplacement des centres d’intérêt et d'observation. Du démiurge qui manque son oeuvre en laissant l'homme devenir mortel, à la bête dont les traits physiques et les mœurs servent d'images aux leçons de l’initiateur, on trouve chez le caméléon une frappante bipolarité, diurne et nocturne, qui réunit les pouvoirs et les échecs."

*

*

Selon Ted Andrews, auteur de Le Langage secret des animaux, Pouvoirs magiques et spirituels des créatures des plus petites aux plus grandes (Édition originale, 1993 ; traduction française, Éditions Dervy, 2017)

Points clés : Clairvoyance et sensibilité aurique.


Ce qui est appelé caméléon aux États-Unis n'est généralement pas un vrai caméléon. Dans mon enfance, je me rappelle être allé dans un cirque où on en vendait. Mais aux États-Unis, ce que la plupart des gens appellent caméléon est en réalité un anole (anolis), c'est-à-dire une sorte de lézard.

Le caméléon a réellement un troisième œil, situé à l'arrière de la tête, qui s'intègre parfaitement son corps. Il ne « voit » pas au sens des deux autres yeux, mais est capable de distinguer la lumière et l'obscurité. Pour ceux qui l'ont comme totem, une nouvelle conscience de leur aptitude psychique et de leur intuition va se réveiller. Elle s'accompagnera d'une plus grande capacité à identifier quand elles fonctionnent ou pas.

Un caméléon ne se fond pas vraiment dans son environnement. Il est déjà de la couleur de son habitat ordinaire Il change de teinte en fonction de la température, de l'humidité, et même de ses émotions. Quand il se sent frustré ou furieux, il devint brun. Quand il est heureux et/ou satisfait, il adopte une couleur vert vif. Cela traduit une sensibilité à l'environnement.

Ceux qui l'ont pour totem verront s'accroître leur propre sensibilité à l'environnement et aux autres personnes. Nos champs auriques sont en partie une combinaison de vibrations électromagnétiques. Constamment, nous libérons ou absorbons des énergies (électriques pour celles qui sont libérées et magnétiques pour celles qui sont absorbées), mais la plupart du temps, nous n'en avons même pas conscience. Chaque fois que nous entrons en contact avec une autre personne, il y a échange d'énergies. Nous en donnons et elle nous en donne.

Ceux qui ont un caméléon totem prendront conscience et reconnaîtront cet échange beaucoup plus distinctement que par le passé. faites confiance à ce que vous sentez et ressentez. Les changements seront importants pour votre santé et votre bien-être,. Apprendre à lire et à interpréter votre aura vous sera très bénéfique.

*

*

Selon Didier Colin, Auteur du Dictionnaire des symboles, des mythes et des légendes (Larousse Livre, 2000) :


"Le nom de ce reptile saurien tient son origine du grec antique et signifie "lion nain vivant à ras de terre". Ainsi, ce petit lézard d'Afrique et d'Asie, très réputé pour ses remarquables facultés d'adaptation et de dissimulations, fut assimilé par nos ancêtres à un lion, symbole de force, de puissance, de domination, mais aussi à un mot dont l'origine se perd dans la nuit des temps, et que l'on traduit schématiquement par terre, mais qui en réalité souligne surtout son aspect tellurique, tectonique ou volcanique.

Le caméléon est donc un animal attaché aux principes primordiaux de la Terre et du Feu ce qui lui donne un caractère magique et sacré. On comprend alors pourquoi il fut considéré, par certains peuples d'Afrique et d'Asie justement, ses continents de prédilection, comme une divinité chthonienne - ayant pour origine le cœur de la Terre -, qui avait le pouvoir de se tenir proche des dieux en se perchant au faîte des arbres.

Les qualités mythiques ou symboliques q'n lui attribue le plus souvent, selon les cultures et les civilisations d'Afrique et d'Asie, jusqu'en Europe où il fut vu pendant longtemps comme un animal fantastique venu du fond des âges - ce qu'il est d'ailleurs, puisque les zoologistes font remonter son apparition à 170 millions d'années environ ! - sont celles de la sagesse, de la patience, de la persévérance, de la connaissance, du commencement et de la fin de toute chose ici-bas, qui sont évidemment en rapport avec la lenteur naturelle de sa marche, cette espèce de placidité qui émane de lui, sa faculté à rester immobile des heures durant, jusqu'à se confondre parfaitement avec le milieu ou l'endroit dans lequel il se trouve. Pour ce faire, son corps semble pouvoir enfler ou désenfler à volonté et changer de couleur. Ses yeux globuleux, d'une grande mobilité constante, lui permettent de voir devant, derrière et sur les côtés, presque simultanément, en tous cas à tout instant. Par ailleurs, selon la couleur de la lumière qui vient toucher ses yeux, une réaction instantanée conduit l'hypophyse à sécréter une quantité d'hormones plus ou moins importante, qui sont à l'origine du changement de couleur de sa peau. C'est ainsi qu'il peut adopter la couleur de la branche d'un arbre ou d'un feuillage pour se camoufler et chasser. En effet, un des autres attributs du caméléon, en dehors du pouvoir d'adaptation et du camouflage - qui lui valent d'ailleurs parfois une mauvaise réputation de traître, dissimulateur, menteur, vil flatteur, versatile ou hypocrite -, c'est l'adresse, l'habileté, la vivacité de sa langue d'une grande longueur, qui lui permet d'attraper ses proies à distance.

D'une sagesse et d'une adresse exemplaires ou faible et retors, symboliquement, le caméléon possède une double nature typiquement humaine. En réalité, l'animal qu'il est ne fait rien d'autre que développer les qualités et les facultés qui sont les siennes - comme toutes les espèces animales, bien sûr -, pour survivre dans son milieu.

Bien avant que les studios Walt Disney attribuent aux animaux des qualités et es comportements typiquement humains, les hommes ont toujours vu dans le règne animal des représentations symboliques, idéales ou caricaturales de leurs attitudes ou sentiments. Et la nature humaine étant intrinsèquement double, c'est-à-dire à la fois lumineuse et sombre, les animaux mythiques n'ont pas échappé à cette interprétation qu'ont faite les hommes de leur monde, de leur vie et de leur réalité. C'est pourquoi, lorsqu'un caméléon apparaît dans un rêve, il peut être considéré sous un angle positif ; c'est alors la faculté d'adaptation, la souplesse, la compréhension, la patience attentive, l'art de voir toutes les données d'n problème, de considérer avec attention tous les aspects d'une situation qui sont mis en avant. Mais s'il doit être pris de façon négative, nous avons alors affaire à l'hypocrisie, à la fausseté, à la dissimulation, au double jeu, à la traîtrise.

Comment choisir la bonne interprétation, lorsqu'un caméléon apparaît dans un rêve ? Tout dépend toujours du contexte ou des circonstances dans lesquels vous voyez cet animal qui, ayant quelque chose d'archaïque, est toujours en relation avec les couches les plus profondes, les plus insoupçonnées de votre psychisme. On pourrait dire que c'est un message venu du fond des âges de votre vie, qui remonte à la surface et vous est donné.

Or, dans ces zones méconnues de nous ou dont, le plus souvent, nous ne sommes pas conscients, nous possédons des facultés innées que nous ne savons pas exploiter. Celles-ci remontent jusqu'à notre conscience en empruntant les formes symboliques d'animaux fantastiques ou impressionnants, susceptibles en tout cas de frapper notre esprit ou notre imagination, pour que nous puissions nous souvenir de leur présence à notre réveil. En décryptant alors les messages symboliques dont ils sont chargés, nous obtenons toujours des informations sur nous-mêmes."

*

*

Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007 ; traduction française : Éditions Contre-dires, 2018) nous explique la mission des Caméléons :


Démontrant la polyvalence du plan divin original, les différentes variétés de caméléons aux multiples couleurs capturent leurs proies en les collant à leurs grandes langues.

De nombreux types de caméléons peuvent changer de couleur pour se camoufler. Et ils enseignent ainsi aux humains qu'il est possible de changer et de se fondre dans l'environnement. Ils peuvent même nous faire remarquer qu'il faut regarder au-delà des apparences.

*

*

Dans son jeu de carte L'Oracle du peuple animal (Guy Trédaniel Éditeur, 2016), Arnaud Riou regroupe les animaux par famille. Le caméléon appartient selon lui à la famille de la transformation avec le corbeau, le saumon, le serpent, le papillon, le scarabée, la chouette, la licorne, la grenouille et l'hirondelle.

La transformation. Lorsque vous posez les actes justes et les paroles justes, alors les transformations de votre existence se révèlent naturellement. La transformation peut être intérieure, c'est une prise de conscience, un changement de posture, ou une transformation extérieure, un déménagement, une rupture, un nouveau job. Dans tous les cas, l'animal de cette famille vous aide à aligner vos valeurs à vos actes pour que la transformation s'inscrive dans la ligne de votre évolution intime.

Nous sommes sur la Terre pour apprendre à nous transformer, à laisser émerger notre plus belle lumière.

La nature de notre âme est de s'élever. Comme un bouchon dans le fond de l'eau, nous sommes inexorablement amenés à nous élever vers une compréhension plus fine de l'humanité. Grandir, c'est affiner ses perceptions, ouvrir son cœur, devenir un être meilleur, se libérer du jugement, des a priori, de la peur de l'autre. Ne plus être en réaction. Permettre à la plus belle partie de notre être de s'exprimer, de créer, d'oser, d'entreprendre dans la conscience et dans l'amour.

Lorsque nous sommes dans le fil du courant, et lorsque nous suivons ce mouvement d'évolution notre monde intérieur s'apaise. Nous avons de plus en plus de plaisir à nous lever le matin, nous sommes de plus en plus inspirés, nous sommes en meilleure santé et note énergie vitale s'harmonise. Pour arriver à cet état, nous devons nous transformer.

Tout au long de la première patrie de notre existence, nous avons souvent été déçus, blessés. Nous nous sommes sentis écartés, rejetés, exclus, abandonnés. Ces blessures ont créé des cuirasses qui nous ont amenés à nous méfier et à ne plus voir la beauté du monde. Nous réagissons alors à partir de nos blessures. Nous sommes prêts à saboter nos plus belles perspectives pour permettre à notre être blessé d'avoir le dernier mot.

La transformation permet de changer de paradigme, d'établir en soi et autour de soi une paix profonde et ineffable, de modifier son regard, de transformer ses habitudes, ses réflexes conditionnés, de devenir sur la Terre un être meilleur, plus aimant envers soi et envers chacun. L'amour permet tout. Lorsque notre cœur s'ouvre, nous réalisons combien nous ne sommes pas coupés les uns des autres. L'amour nous permet de voir chacun avec les yeux du cœur. C'en est fini du jugement. Nous voulons le bien de toute l'humanité, car nous sommes, en essence, cette humanité.

Les animaux de cette famille vont vous aider et vous accompagner dans cette période de la transformation. Il est temps de laisser vos vieux vêtements, ils ne vous seront plus d'aucune utilité, il est temps de laisser fondre vos vieilles peurs et de vous laisser guider par le peuple de la transformation.

A force d'exprimer toutes les facettes de ta propre personnalité,

Tu illumineras le monde comme le Soleil de tous ses rayons.

......................................................................................................................

La carte représente un Caméléon posé sur une branche. Nous sommes dans le sud de l'Europe. Ce petit reptile mesure une trentaine de centimètres. Sa longue queue est enroulée sur elle-même, formant comme un mandala. Bien que le Caméléon soit ici dans un environnement ombragé, il semble prendre le soleil et apprécier la chaleur. Ses yeux sont clos. Il regarde le monde de l'intérieur. C'est le regard de la sagesse et du cœur. Il capter attentivement son environnement. Il incarne ainsi la présence calme et naturellement vigilante.

......................................................................................................................

Le Caméléon nous intrigue par son aptitude à changer de couleur. Ce petit reptile vit essentiellement en Afrique, principalement sur l'île de Madagascar, au Kenya, en Tanzanie ainsi que dans le sud de l'Espagne ou du Portugal. Il aime les zones forestières, vit dans les arbres, les buissons et les plaines broussailleuses de préférence humides. C'est dans cet environnement que le Caméléon aime évoluer. Assez lent au sol; il est très agile en passant d'une branche à l'autre. En s'aidant pour ce la de sa longue queue.

Alors que son cousin le serpent est un animal au sang froid qui aime le soleil, le Caméléon est un animal solaire qui apprécie l'ombre. Il a cette capacité à changer de couleur jusqu'à plusieurs fois par minute. Il se fond littéralement dans son environnement. C'est une technique de camouflage qui lui permet de se nourrir d'insectes, de sauterelles, de criquets. Pour chasser, il ne bouge pas, il se contente de projeter sa langue pliée en accordéon pour accrocher sa proie. Cependant, son art du camouflage est fragilisé par le fait que le Caméléon ne prend pas uniquement la couleur de la branche sur laquelle il se trouve. Sa peau écaillée devient rouge lorsqu'il se prépare à attaquer, noire quand il est très en colère, verte quand il est au repos et bleu turquoise ou jaune pour la femme lorsqu'elle a été accouplée et qu'elle n'est plus disponible pour la reproduction. Ce reptile est vivipare, ou ovipare pour certaines espèces. La femme le pond entre deux et une soixantaine d’œuf à chaque portée, qu'elle enterre avant de disparaître et de se fondre à nouveau dans le décor. Le Caméléon n'entretient pas l'esprit de famille. Les parents ne couvent pas les œufs et les bébés sont livrés à eux-mêmes dès la naissance. Vifs aux premiers jours, ils apprendront par l'expérience, l'art de la lenteur, de la chasse et du camouflage. Les grands yeux du Caméléon lui permettent de regarder simultanément dans toutes les directions. Vers la terre et vers le ciel, à l'intérieur comme à l'extérieur, ce qui se passe ici et ce qui se passe ailleurs. C'est ce qui donne au Caméléon sa position privilégiée entre la terre et le ciel.

Lorsque le Caméléon vous apparaît dans le tirage, il vous interpelle sur votre posture. A la fois sur ce que les gens voient de vous, et sur ce que vous exprimez. Le Caméléon vient vous parler de l'adaptation. Êtes-vous en sur-adaptation ? Vous adaptez-vous spontanément à votre entourage, quitte à ne plus écouter vos besoins fondamentaux et votre rythme ? Êtes-vous en sous-adaptation ? Maintenez-vous alors vos principes et vos habitudes, même lorsque l'environnement ne vous convient pas ? Le Caméléon vous invite à explorer la façon dont vous vous adaptez aux autres. Ce reptile attachant vous interroge aussi sur votre capacité à capter la psychologie des uns et des autres, à percevoir votre interlocuteur, à lire en lui parfois jusqu'à en percer tous les mystères. Ce qui peut vous conduire à une forme de médiumnité. L'expression des différentes facettes de votre personnalité vous offre de mieux vous connaître, de dépasser les facettes de l'ego pour atteindre le Moi supérieur qui transmute totalement les simples images du personnage. Le Caméléon vient également vous interroger sur votre rapport aux émotions. Exprimez-vous facilement vos émotions ? Les réprimez-vous ? En vous associant avec le totem du Caméléon, vous développerez une grande aisance relationnelle en exprimant au monde la complexité de l'humanité et la douceur de votre cœur.


Mots-clés : L'image - La couleur - La peau - Le sens de l'adaptation - Les émotions - L'autonomie - Le changement - L'instabilité - Le rejet - La médiation - La médiumnité - La popularité - Le théâtre.


Signification renversée : Lorsque le Caméléon apparaît dans sa position renversée, c'est généralement pour attirer votre attention sur une forme d'instabilité. Il vous invite à écouter votre état intérieur. Il vous interroge sur votre relation aux autres. Avez-vous tendance à trop vous isoler, à ne pas vous nourrir de relations sociales légères et joyeuses ? A trop apprécier votre ermitage ? Le Caméléon attire votre attention sur votre image. Ce qu'on dit de vous. Êtes-vous attaché à votre réputation ? Peut-être est-il temps de communiquer sur votre véritable personnalité ?


Le message du Caméléon : Je suis le Caméléon. J'incarne les couleurs de l'arc-en-ciel, car le Soleil joue à travers moi. Je fais partie des animaux ancêtres. Cela fait des millénaires que j'observe l'humanité sans bouger. Ma méditation est profonde. Je porte en moi la mémoire des gardiens de la Terre. Les lézards, les dinosaures, les dragons. J'ai acquis l'autonomie, la plénitude de la solitude. Je vois le monde les yeux fermés. Lorsque tu seras avec moi, je t'aiderai à dépasser ton image, à incarner toutes tes facettes. Tout ce que tu veux être, tu peux le devenir, puisque tu l'es déjà en essence. Les sens en éveil t'aideront à trouver le sens de ton existence. Avec moi, tu gagneras en oubli de toi. Car en oubliant ce petit moi auquel parfois tu t'accroches encore, tu découvriras l'immensité de ton être profond. Tu découvriras dans ton cœur l'humanité tout entière, alors tous tes projets t'apparaîtront accessibles !


Le rituel du Caméléon : Je rends hommage au Caméléon, petit prince des arbres et des broussailles. Toi qui sais autant te fondre dans l'environnement que prendre les plus belles couleurs. Toi qui connais l'harmonie. Tu incarnes les couleurs de toutes les personnalités. Je me relie à toi pour mieux me connaître et mieux ressentir cette humanité en moi. Je me concentre sur mon être profond. Je me laisse toucher à présent par une personne dont j'apprécie les qualités, un ami, un artiste, un guide spirituel. Je me concentre sur ses qualités. Ça peut-être son courage, son humour, sa sensibilité, son talent. Je ne sens aucune différence entre cet être et moi. Je ne cherche ni à me comparer, ni à reproduire. Je sens simplement qu'en essence ces qualités m'habitent. Je ressens dans mes cellules et dans tout mon corps ces qualités se diffuser. J'incarne immédiatement toutes les qualités que je choisis et sens que cela m'apaise et me nourrit."

*

*

Sophie Ékoué, auteure de Sagesses africaines (Hachette, 2016), nous apprend que :


"Le caméléon ne tourne jamais la tête, seuls ses yeux sont en mouvement et observent tout ce qui se passe. Discret, il a la faculté de changer de couleur suivant le lieu où il se trouve. De nombreux peuples le considèrent comme envoyé des dieux ou intercesseur entre les mondes humain et divin. Sa laideur offre l'image de la décrépitude physique et morale, mais il est aussi un animal solaire et symbole de fécondité au Burkina Faso. Ses cendres entrent dans la préparation des poudres magico-médicales. Chez les Dogon, le caméléon est à l'image de l'arc-en-ciel, avec ses qualités de prudence, persévérance et sagesse.

Sous la plume d'Amadou Hampâté Bâ, le caméléon, que l'on peut voir comme l'archétype de la laideur, de la versatilité, de la facilité à "retourner sa veste", nous invite à un mieux-vivre, à prendre le temps du recul, de l'évaluation, à tenir compte de notre propre histoire et surtout de celle des autres :

Allez à l'école du caméléon :

"Le caméléon est un très grand professeur. Regardez-le.

Quand il prend une direction, il ne tourne pas la tête. Faites comme lui. Ayez un objectif dans votre vie et que rien ne vous en détourne.

Le caméléon ne tourne pas la tête mais c'est son œil qu'il tourne. Il regarde en haut, en bas. Cela veut dire : informez-vous. Ne croyez pas que vous êtes seul sur la terre.

Quand il arrive dans un endroit, il prend la couleur du lieu. Ce n'est pas de l'hypocrisie. C'est d'abord de la tolérance puis du savoir-vivre. Se heurter les uns les autres n'arrange rien. Jamais rien n'a été construit dans la bagarre. il faut toujours chercher à comprendre l'autre. Si nous existons, il faut admettre que l'autre existe.

Si le caméléon avance, il lève le pied. Il balance. Cela s'appelle de la prudence dans la marche. Pour se déplacer, il accroche sa queue, ainsi, si ses pieds s'enfoncent, il reste suspendu. Cela s'appelle assurer ses arrières, mais aussi n'oubliez jamais d'où vous êtes parti...

Ne soyez donc pas imprudent.

Lorsque la caméléon voit une proie, il ne se précipite pas dessus, mais il envoie sa langue. Si sa langue peut lui ramener, elle lui ramène. Sinon il a toujours la possibilité de reprendre sa langue et d'éviter le mal. Avec sa queue, il s'accroche. Cela signifie : assurez vos arrières.

Allez doucement dans tout ce que vous faites. Si vous voulez faire une œuvre durable, soyez patient, soyez bon, soyez humain."

Amadou Hampâté Bâ

*

*

Pour Melissa Alvarez, auteure de A la Rencontre de votre Animal énergétique (LLewellyn Publications, 2017 ; traduction française Éditions Véga, 2017), le Caméléon est défini par les caractéristiques suivantes :

Traits : Le Caméléon symbolise le changement, le fait de savoir se mêler à l'ensemble, et la vigilance. On connaît surtout le caméléon pour son aptitude à changer de couleur pour se fondre dans son environnement et se cacher à la vue des prédateurs. Les scientifiques croient aussi que les caméléons changent de couleur pour communiquer entre eux, ou bien que leur changement de couleur intervient du fait de la température ou de la teneur en lumière de leur environnement, ou simplement parce qu'ils sont d'humeur à avoir une couleur différente ! Cela veut dire que vous devez faire particulièrement attention à ce qui se passe autour de vous et que vous avez la capacité de suivre plus d'une conversation à la fois.

Talents : Adaptable ; Affronte la peur ; Perspicacité ; Intuition ; Vue aiguisée ; Précis dans le timing ; Rapide ; Réfléchi ; Régénérateur ; Sensible ; Spontané . variation ; Avisé.

Défis : Agressif ; Détaché ; Facilement influençable ; Incohérent ; Pas sincère ; Solitaire ; Trop introverti.

Élément : Air ; Terre.

Couleurs primaires : Noir ; Bleu ; Doré ; Vert ; Orange ; Rouge ; Jaune et bien des couleurs combinées en différents motifs.

Apparitions : Lors que le Caméléon apparaît, cela veut dire qu'il y a des choses qui s'annoncent dont vous pouvez ne pas avoir conscience : aussi, faites très attention et regardez autour de vous pour voir ce qui se cache dans le voisinage. Le caméléon n'est pas sourd, mais il n'entend pas très bien. Ce qui lui manque dans le sens de l'ouïe, il le compense par la vue. Chaque œil peut bouger de façon indépendante, voire à 360 degrés, faire très vite le point et zoomer sur les objets. Cela veut dire que vous vous appuyez davantage sur ce que vous voyez que sur ce que vous entendez. Le caméléon peut bouger lentement, en rampant, sans se faire remarquer, puis surgir à la vitesse de la lumière pour attraper sa proie avec sa langue. Vous devez avancer doucement et, quand c'est le bon moment, vous lancer rapidement pour atteindre votre but. C'est une période de changement, vous préférez être seul, mais vous pouvez vous trouver impliqué ans un groupe. Vous savez intuitivement quand vous devez vous mêler à la foule ou vous tenir à l'écart, quand faire ou non savoir que vous êtes là. Le Caméléon vous met en garde contre la tendance à faire des compromis par rapport à vos convictions ou votre morale, ou à laisser l'opinion des autres vous influencer. vous devez être inébranlable, vous êtes quelqu'un de sensible et qui est précis dans sa façon de gérer le temps. Vous avez la faculté de voir les intentions véritables des autres. Il est important pour vous de rester authentique par rapport à vos propres couleurs.


Aide : Vous devez vous adapter aux changements qui ont lieu autour de vous. Le caméléon reste ancré et équilibré en ne tenant pas compte des bouleversement qui se produisent alentour. Vous avez la même capacité de rester debout au milieu du chaos, même si vous voyez tout ce qui se passe, et vous décidez rapidement du meilleur choix à faire pour pouvoir ramener l'ordre dans la confusion. Votre intuition vous guide, aussi veillez à écouter les messages qui vous sont donnés. Le caméléon vous met en garde contre le fait de vous montrer lunatique ou devenir de mauvaise humeur. Il est important que vous vous souveniez que, si vous pouvez changer à volonté de couleur, d'humeur, de champ de vision, cela peut prendre aux autres un peu plus de temps pour faire ce genre de choses. Ne vous irritez pas contre eux. Le caméléon vous aide aussi lorsque vous devez prendre une décision importante. Il vous encourage à étudier toutes les options, à avoir une vue d'ensemble et à veiller à être bien ancré dans la vérité au lieu de bondir sur toutes les probabilités. Le caméléon peut vous aider à voir en face la réalité devant laquelle vous êtes, pour pouvoir prendre une décision sage et réfléchie.

Fréquence : L'énergie du Caméléon est froide, caoutchouteuse et bosselée. Elle a une sonorité semblable au bourdonnement bas d'un ordinateur, mais avec de petits pics d'énergie qui ressemblent au son d'un triangle. Elle chatouille en se déplaçant comme un nuage qui passe devant le soleil et vous laisse reposé et détendu.


Imaginez...

Vous êtes en train de vous promener lorsque vous remarquez un caméléon posé que une branche d'arbre. Vous trouvez cela un peu étrange et vous vous demandez si c'est un animal de compagnie qui s'est échappé. Vous vous approchez et tendez la main vers lui. A votre grand étonnement, il se met à marcher sur la paume de votre main. Ses couleurs sont brillantes, ses yeux clairs, et il semble être en bonne santé. Vous l'emmenez avec vous, il grimpe sur l manche de votre chemise et, là, il change de couleur pour se confondre avec celle de la chemise. Vous tenez votre bras contre votre poitrine pour qu'il ne tombe pas. une fois arrivé chez vous, vous le mettez dans une boîte. Depuis que cet animal vous est apparu, vous avez le sentiment que vous devez le garder, aussi allez-vous apprendre tout ce qu'il est possible de savoir sur les caméléons.

*

*