top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur de Moutarde



Voir aussi l'article sur le symbolisme de la moutarde.




La Gestuelle de la Plante :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous fait comprendre le choix du Dr Bach en fonction des caractéristiques de la plante :


Les graines de moutarde peuvent attendre, enfouies dans la terre pendant des années avant de germer. L'état émotionnel de Moutarde devient manque d'intérêt pour la vie et vide dépourvu de volonté.

La clef pour comprendre la Moutarde en tant que Fleur de Bach, se trouve dans une observation de Johns dans ses Fleurs des champs ; « une mauvaise herbe commune qui pousse dans les maïs, parfois surgissant à profusion d'un sol récemment perturbé alors qu'auparavant elle était inconnue en cet endroit. » Il n'est pas rare que des plantes sauvages apparaissent soudainement mais la moutarde peut envahir un champ de maïs de ses fleurs jaunes parmi les tiges vertes, comme les coquelicots rouges que l'on voyait dans les blés ou l'orge en train de mûrir - une invasion inattendue. C'est comme le début soudain et inexpliqué de la dépression ou du désespoir que Bach décrivait dans son remède :


Ceux qui sont sujets à des périodes de morosité, ou même de désespoir comme si un nuage froid et noir les recouvrait et cachait la lumière et la joie de vivre. Il se peut qu'on ne puisse donner une raison ou une explication à de telles attaques.


L'agriculteur laboure son champ, l'ensemence et à mesure que les mauvaises herbes germent et poussent, elles apparaissent dans ses cultures. [...] dans les années 1930  il était courant de les voir. La moutarde, ou moutarde sauvage comme on l'appelle aussi, était un véritable fléau - « probablement la plus embêtante de toutes les mauvaises herbes annuelles des terres arables. » Elle lutte pour avoir de la lumière et de l'air en poussant sur les autres plantes, en les étouffant plus ou moins ; les moissons risquent d'être réduites de cinquante pour cent. Elle absorbe aussi les nutriments du sol et abrite des insectes nuisibles comme la mouche du navet et le charançon de la galle. [...]

Ce qui en fait contrôle l'apparition de Sinapis arvensis est plutôt lié à la profondeur de labour. Si la lame de la charrue retournait la terre en profondeur, le sol porteur de vieilles graines de moutarde referait surface. On en a parfois la preuve quand des pans de moutarde sauvage apparaissent dans un champ alors que la direction de la charrue a changé. Une seule plante peut porter quatre mille graines, si bien qu'un million peut être enfoui, comme une banque de graines attendant une occasion pour remonter à la surface.

[...]

La moutarde peut germer après le labourage d'automne bien qu'elle risque de ne pas survivre à l'hiver ; d'habitude elle arrive plutôt avec le printemps. Quand elle poussait dans les champs de blé (les récoltes de céréales européennes, non pas le maïs américain) elle était juste légèrement plus haute que le blé ou l'orge, environ soixante-quinze centimètres, et s'abritait sous les autres plantes. De nos jours, on la voit plus couramment sur les bas-côtés des routes et les talus où les travaux d'entretien et de terrassement ont perturbé le sol. Les feuilles et les tiges sont rugueuses, hérissées de poils raides - comme l'ortie mais sans le poison irritant. Mais quand on mange les graines, celles-ci sont stimulantes, épicées et piquantes : sinapis est dérivé du mot grec moutarde. Les feuilles ont des lobes irréguliers : ces plantes manquent de symétrie et d'équilibre. Mais les fleurs sont crucifères : quatre pétales jaunes brillants sur de courts pédoncules sont groupés à l'extrémité de la tige. Le jaune soutenu de la masse fleurie forme une tache de lumière claire qui dissipe la morosité comme le soleil qui perce au travers des nuages et égaie la terre. C'est l'action du remède : il dissipe la morosité. Mais il le fait en aidant la personne à comprendre et à accepter le problème. Katz et Kaminski soulignent que dans l'état Moutarde « la conscience trouve difficile de remonter jusqu'à la cause ou au sens de cette dépression » - les fleurs jaunes renvoient nettement à une énergie mentale qui peut faciliter cette compréhension.

[...]

Le jaune de l'Ajonc stimule le renouveau et une énergie mentale claire (le soleil) - on le trouve dans l'Aigremoine, la Mimule, la Moutarde, et l'Hélianthème, même dans les rameaux dorés d'hiver du Saule et le centre jaune de l'Hottonie des marais ou de l'Églantine. Mais cette énergie s'exprime par la structure vibratoire de la plante entière, pas seulement la fleur.

[...]

La germination des graines illustre la manière dont l'âme se manifeste dans le monde - l'enracinement dans la réalité physique. [...] La Moutarde ne va germer que l'lorsqu'elle sera ramenée en surface à la bonne profondeur quand la terre est dérangée : c'est une opportuniste.

*

*




Message de la Fleur de Moutarde : Sinapis arvensis


D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :


La fleur de moutarde est pour " Ceux qui sont sujets à des moments sombres ou même de désespoir, comme si un nuage noir et froid au-dessus d’eux leur cachait la lumière et la joie de vivre. Il peut être impossible de donner une raison ou explication à de telles crises. Dans de telles circonstances, il est presque impossible de paraître heureux ou gai."

 


*

*

Selon Mechthild Scheffer, auteure du coffret de cartes Les Fleurs du Dr Bach, le chemin de l'harmonie psychique (1997, traduction française : Médicis-Entrelacs, 2001) :


Mot-clé :  "La fleur de la lumière".


Chemin : "De la sombre mélancolie... vers la clarté intérieure."


Message de la carte :


Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

Si l'on s'ouvre inconsciemment à des vagues d'émotion collective sans pouvoir se raccorder consciemment à son propre Moi supérieur, on devient le jeu de ces mouvements oscillatoires et contradictoires. tout ce que l'on peut faire dans ce cas c'est attendre que la vague nous porte vers le haut. En acceptant consciemment ces émotions quand elles se présentent, on contribue à la transformation de ces potentialités inconscientes propres, ainsi qu'à celles du courant émotionnel collectif.


Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

Sous la conduite de mon Moi supérieur, je me décide à développer davantage mon individualité, de sorte que je serai moins exposé sans recours aux mouvements d'émotion collective. Je pourrai vivre de manière plus consciente les hauts et les bas de l'existence et je pourrai u trouver un sens personnel.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif de Mustard s'accroît :

J'ai un aperçu plus différencié de mon monde émotionnel et je le vis de manière plus consciente.


État d'âme négatif : Désintérêt - Démotivation - Profonde tristesse - Des périodes de mélancolie viennent et s'en vont sans raison apparente.

*

*

Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) explique sa compréhension de la Fleur de Moutarde :


L'état émotionnel Moutarde est une sorte de dépression qui attend, invisible, de refaire surface. Ses origines se trouvent dans le passé, profondément enfouies, même en deçà de la mémoire. En regardant l'histoire naturelle d'une plante, on peut distinguer deux choses. L'une, l'obscurité qui trouble la « lumière et la joie de vivre » vient de l'intérieur de la terre ; elle est née des expériences passées (le karma si vous voulez) que l'individu porte comme quelque chose de non résolu, des graines qui n'ont pas germé. Pour utiliser une autre analogie, c'est comme le bagage psychologique que beaucoup portent, plein de Dieu sait quoi. Le second point : c'est que la plante moutarde ne se développe que quand un champ est vide et le sol nu. L'état Moutarde suit les perturbations d'une forme de vie établie (labours) et ne prend racine que dans l'esprit parce que la volonté est quelque peu inactive (le champ vide). C'est pourquoi la Moutarde est aux côtés du Chèvrefeuille et de l'Églantine dans l'ordre des découvertes -Nora Weeks mit la Moutarde là, Bach aussi - dans le groupe Manque d'intérêt pour le présent.

Aussi la Moutarde est une forme d'ingérence opportuniste, de possession qui n'élit résidence qu'à cause de ka faiblesse de son hôte. Certains auteurs font allusion à cette idée quand ils parlent des forces obscures qui assombrissent l'âme, de séparation et de chute par rapport à la grâce. L'image d'un champ vide, labouré (ou même de la terre retournée) suscite de telles idées. Il y a quelque chose qui n'est pas naturel dans cette terre vide de toute plante. Aujourd'hui quand des agriculteurs pulvérisent des herbicides dans leurs champs, avant de planter t de labourer, il y a des raisons de s'étonner des effets sur la psyché de la planète. Si vous supprimez toutes les plantes d'un champ, qu'est-ce qui va entrer ? La psyché de la planète est peut-être un concept trop abscons mais les relations complexes de la plante avec la terre, de la biodiversité et de la subtilité de pensée sont précisément ces choses mêmes que le bulldozer du matérialisme a enfoui. L'agriculteur augmente la productivité de ses terres en supprimant la compétition non désirée avec les mauvaises herbes : la moutarde sauvage ne pousse guère sur les terres arables maintenant. Mais à cause de l'extinction de cette espèce sommes-nous moins protégés des « nuages froids et noirs » de la dépression ?

[...]

Quand on se trouve dans l'état Moutarde « il est impossible d'avoir l'air heureux ou joyeux », dit Bach. On peut donc utiliser Moutarde chaque fois qu'une personne paraît déprimée sans raison apparente : d'où Gentiane fréquemment prescrite quand on connaît la cause et Moutarde - quand on ne la connaît pas. C'est assez juste mais la dépression Moutarde provient d'une source évidente quand on peut la trouver. Il y a quelque chose qui envahit ou attaque la conscience d'une personne. Bach parlait de manque « d'explication pour ces attaques... » Comme pour Tremble la dépression Moutarde s'appuie sur l'action de forces invisibles qui manipulent la psyché d'un individu.

*

*





*

*

Dans Les fleurs de Bach authentiques - les trouver, les identifier, les utiliser (Édition originale 2011 ; traduction française : Éditions Médicis, 2017) Mechthild Scheffer revient sur les principales caractéristiques de Mustard :


Mustard : La Fleur de Lumière

De la douleur de l'âme... à la grandeur d'âme


Vous vous sentez mélancolique, triste, abattu sans savoir pourquoi ?

Les personnes qui ont besoin de Mustard sont, comme beaucoup d'artistes, très réceptives aux ambiances collectives et aux flux émotionnels. Si l'atmosphère est sombre, elles se sentent comme sous un nuage noir. Elles ne peuvent pas non plus s'en libérer d'elles-mêmes. Le nuage disparaît de manière aussi inattendue qu'il était apparu.


Symptômes clés : Vous sentez une profonde tristesse. Les périodes de nostalgie vont et viennent soudainement, sans raisons perceptibles.


Typiquement Mustard :

  • Difficulté à démarrer. Vous n'avez plus envie de rien.

  • Vous souffrez de mélancolie, de spleen, du mal du siècle.

  • Vous vous sentez livré à ce sentiment, jusqu'à ce qu'il disparaisse soudainement de nouveau, de lui-même.

  • Thématique : nostalgie sans raison.


Ce que Mustard m'aide à comprendre : Je ne peux pas empêcher de moi-même l'apparition de tels états. Mais je peux les rendre fructueux pour moi-même. Si je suis prêt à les traverser consciemment, je ne leur suis pus autant livré sans défenses. Ainsi, je deviens psychiquement plus mûr et peux aussi vivre plus intensément les moments gais de ma vie.


Mustard favorise :

  • la confiance de l'âme dans les moments sombres de la vie ;

  • la capacité à distinguer entre les sentiments propres et les flux de sentiments collectifs ;

  • une richesse émotionnelle et la maturité de l'âme.


Bon à savoir : Aussi brusquement que surgit le « Weltscmertz » - douleur romantique de l'être face au monde - apparaît aussi la moutarde des champs dans un jardin. Ses feuilles jaune pâle, telles des messagères de lumière, sont autant aptes à disperser la mélancolie que le sont ses jeunes feuilles. Les personnes qui souffrent régulièrement de dépression mangent étonnamment beaucoup de moutarde.


Conseils d'utilisation : Mustard a fait ses preuves chez des personnes qui, sans raison, « sont tombées dans un trou profond », et chez des animaux qui, reprenant les états d'âme de leur propriétaire, ne manifestent plus d'intérêt pour ce qui les réjouissait pourtant jusque-là.


Parole fortifiante : Je suis léger - Je suis gai - Je vais à la lumière.

*

*




*

*


*

*




27 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page