Blog

  • Anne

La Gloire du matin


Étymologie :

  • IPOMÉE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1803 (Lamarck et Mirbel, Hist. nat. des végétaux, t. 9, p. 154). Empr. au lat. sc. ipomaea, du gr. ι ̃ ψ, ι ̓ π ο ́ ς « ver » et ο ́ μ ο ι ο ς « semblable », à cause de l'aspect de la plante.

  • GLOIRE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 glorie « béatitude céleste » (Alexis, éd. Chr. Storey, 295) ; 1622 terme de peint. (R. François [E. Binet], Essay des merveilles de nature, p. 312) ; 2. 1130-40 « renommée, célébrité » (Wace, Conception Notre-Dame, éd. W.R. Ashford, 1053) ; 1639 « personne célèbre » (Rotr., Antig., II, 2 ds Littré) ; 3. fin xiie s. vaine glorie « présomption, vanité » (Vie d'Edouard le Confesseur, 52 ds T.-L.) ; 4. ca 1160 « éclat, lustre, magnificence » (Eneas, 4645, ibid.). Empr. au lat. gloria « renom, réputation; désir de la gloire », spéc. « majesté, splendeur (de Dieu) ; béatitude éternelle (de Dieu et des élus) ; palme du martyre ; honneur, glorification » en lat. chrétien.

  • MATIN, subst. masc.

Étymol. et Hist. I. Subst. 1. fin xe s. «commencement de la journée» (La Passion, éd. A. S. Avalle, 201) ; 1100 al matin (Roland, éd. J. Bédier, 2845) ; 1480 de bon matin (Compt. de tut., f°60a, A. Finistère ds Gdf. Compl.) ; 1540 de grand matin (Est.) ; 2. 1225 «(dans le décompte des heures) espace de temps qui va de minuit à midi» (Gautier de Coinci, Miracle Nostre Dame, I, Pr. 1, 256, éd. V. F. Koenig, I, p. 15 : Ains soneroit le matin tierce) ; 3. début xve s. «espace de temps compris entre le point du jour et l'heure de midi» (Nicolas de Baye, Journal, I, 4, 1. 140 ds IGLF : ce jour, 27 août 1405 a matin et après disner) ; 1585 un beau matin (N. du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, éd. J. Assézat, II, p.191) ; id. un de ces matins (Id., ibid., p. 366) ; 4. 1568 «début» (R. Garnier, Antigone, 646, III, p. 26 ds IGLF : Le matin fut leur jeunesse, le midy leur age mur). II. Adv. ca 1100 (Roland, éd. J. Bédier, 2601). Du lat. matutinum, adj. neutre subst. tiré de matutinum tempus «temps du matin» ; le fr. matin a éliminé l'a. fr. main (1100, Roland, éd. J. Bédier, 667), du lat. mane.

Étymol. et Hist. Ca 1500 (Jard. de santé, I, 268 ds Gdf. Compl.). Mot du lat. des botanistes volubilis « nom de certaines plantes qui s'enroulent », empl. spécialisé du lat. volubilis (v. volubile) ; on relève au xve s. la forme francisée voluble « liseron des haies » (Evrart de Conty, Probl. d'Arist., Richel. 210, f°32 rods Gdf.).


Lire également la définition de l'ipomée et du volubilis pour amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Botanique :

*




Symbolisme :


Roger Tanguy-Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique... (L'Alpha L'Oméga Éditions, 1998) s'inspire du savoir ancestral pour "récapituler de la manière la plus musclée les informations sur les élixirs" :


Ipomée ou Belle-de-Jour : Vous sentez le besoin de vous libérer de certaines habitudes, de certains médicaments de drogues, de somnifères ou de certains anxiolytiques par exemple ; ou encore de laxatifs. Vous avez un mode de vie déséquilibré, artificiel. vous aspirez à tout remettre en cause afin de reprendre des habitudes plus saines et plus proches de la nature. Vous décidez d'arrêter le café, la cigarette, l'alcool. Cette démarche n'est pas évidente car vous êtes devenu tellement dépendant. Vous ne voulez plus de béquille, de prothèse, de faux-fuyant. Vous décidez d'être sincère avec vous-même. Ipomée peut vous aider.

Cette plante de la famille des Convolvulacée est une liane à l'origine. Elle est devenue de plus en plus populaire au fur et à mesure que l'homme a commencé à s'auto-détruire inconsciemment. Comme son nom de famille l'indique cette plante agit sur votre élément air (élémentaire Mister Watson). Il se dégage déjà une forte vitalité dans sa racine qui fouille le sol en serpentant pour prélever les meilleurs sels minéraux. On comprend ici déjà que son élixir agit sur tout ce qui serpente dans le corps de l'homme et particulièrement sur les intestins et les dendrytes du cerveau.

Sitôt que sa pousse sort de terre, elle enlace étroitement de ses volutes, les autres végétaux comme si elle manquait de vigueur pour monter verticalement (encore un effet air). Cela vient aussi du fait qu'elle a transposé ses pouvoirs de fructification dans la région-racine : elle produit des tubercules comme les patates riches en amidon, grosses comme le poing. Pourtant il lui reste encore un peu de force pour produire à la surface une tige serpentiforme où se suspendent des feuilles en forme de coeur souvent dirigées vers le bas, ainsi que des fleurs qui ont la vie brève mai qui sont vite reproduites. Ainsi la forte vitalité de la racine se propage à travers toute cette plante volubile et atteint la région fleur. Cette facilité de communication entre ces deux pôles explique partiellement la bonne coordination entre le système nerveux central de l'homme et ses systèmes métabolique et rythmique.

Mais ce n'est pas tout pour expliquer les grandes vertus de la fleur. La clé de son action thérapeutique est son processus-mercure. Comme ce processus mercuriel s'allie parfaitement avec le soufre (voir les explication à mercure alchimique), la fleur transmet à traves l'élixir des forces au Moi et en échange, ce dernier fait cadeau à l'âme d'un emplâtre capable de cicatriser toutes ses plaies. L'association soufre-mercure produit des sulfures qui sont de puissants catalyseurs pouvant réaliser n'importe quelle synthèse chimique. Cette dernière favorise notamment les échanges liquidiens quand il y a stagnation au niveau des liquides cérébraux, de la vésicule biliaire, des articulations, des bronches, des reins, du système lymphatique, des intestins (quand la pression osmotique est insuffisante entre autre chose).

ici, on conseillera l'élixir d'Ipomée contre l viscosité mentale des rentiers, l'autisme, les otites, les oreillons, les bouchons de cérumen, les hépatites, les congestions de la vésicule biliaire, les rhumatismes articulaires dus à la stagnation des liquides organiques, la maladie de Paget, la diapédèse leucocytaire, toutes les atteintes de la lymphe, les adénites comprises.

L'effet mercure peut être rapproché des processus organiques s'accomplissant de part et d'autre du diaphragme. Comme l'on sait qu'il réalise parfaitement la synthèse entre les éléments air et eau, il cordonne l'axe poumon-gros intestin bien connu des acupuncteurs. L'air représente l'Homme-Poumon et l'eau représente l'Homme6Gros intestin. La mobilité constante des villosités intestinales, comparables à des gouttes d'eau, et la fluidité du milieu intestinal justifient ben cette façon de voir. En astrologie, cet axe représente l'axe très mercurien des signes des Gémeaux (le poumon) et de la Vierge (région anatomique de la Vierge). Ainsi l'élixir d'Ipomée va réaliser un soulagement ente ces deux organes souvent sous-tension. On l'indiquera ici pour la bronchite, le terrain tuberculinique, la colite, l'entérite, les cancers du poumon ou du colon. A ce sujet appelons que cancer en latin signifie carcer, incarcération, prison. Un autre élixir est peut-être nécessaire pour faire comprend à l'Homme-Poumon les raisons de l'immobilité de sa cage (thoracique) afin de sortir de la prison qu'il s'est construite inconsciemment. Cette thérapeutique mercurielle peut être aussi très profitable à l'enfant qui se situe ente 7 et 14 ans ; surtout si ce dernier tend à jouer trop longtemps avec les consoles des jeux électroniques. la construction de son mental nécessite plus de distraction.

On conseillera encore cet élixir comme tonique pour le système nerveux et notamment pour le système sympathique qu'il délivre des opiacés et autres dopants, contre l'insomnie, les grincements de dents, els colères, les excès de bavardages, les états nocturnes agités, les sautes d'humeur (Uranus à l'ascendant).


Mots-clés : i (comme celui qui se tient droit comme l'homme) et pomée comme celui qui ne doit pas se paumer dans des complications mentales et destructives par toutes sortes de stimulants.


Belle-de-Jour : cette belle âme qi respire le naturel, visible à traves tous les pores de sa peau, son plus beau manteau et son plus beau symbole de sociabilité.

*

*

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Éditions Québec-Livres, 2013), présente ainsi la Gloire du matin (Ipomoea) :


"POISON - Ces fleurs, de couleur bleue, mauve, rose ou violette, poussent sur une vigne qui croît le long des clôtures à l'état sauvage.


Propriétés médicinales : Cette plante ne possède aucune propriété médicinale particulière, mais les graines sont un poison violent qui peut causer la mort.


Genre : Masculin.


Déités : Artémis.


Propriétés magiques : Bonheur - Paix.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS

  • Pour arrêter les cauchemars, placez quelques fleurs séchées ou quelques graines sous votre oreiller avant de dormir.

RITUEL POUR ASSURER UN CADRE DE VIE

  • Pour vous assurer un cadre de vie harmonieux, de même que pour attirer le bonheur dans votre foyer, plantez des gloires du matin de couleur bleue dans votre jardin, ou dans un pot si vous vivez en appartement.

Ce dont vous avez besoin :

  • des graines de gloire du matin de couleur bleue

  • des coquilles d’œufs

  • des feuilles de thé ou de tisane déjà infusées

  • du terreau à jardin

Rituel :

Mélangez votre terre avec des coquilles d’œufs et les vieilles feuilles de thé, puis, en ajoutant suffisamment de terre pour recouvrir vos graines, prononcez l'incantation suivante :


Gloires du matin, petites fleurs bleues,

Amenez la joie et le calme chez moi

Attirez le bonheur et les doux aveux

Afin que tous veuillent demeurer avec moi.


Recouvrez bien votre mélange de terre en répétant l'incantation trois fois.

*

*

Doreen Virtue et Robert Reeves proposent dans leur ouvrage intitulé Thérapie par les fleurs (Hay / House / Inc., 2013 ; Éditions Exergue, 2014) une approche résolument spirituelle de l'Ipomée blanche :

Nom botanique : Ipomoea alba.

Propriétés énergétiques : Rompt les cycles, remet sur la bonne voie et dissipe la confusion.

Archanges correspondants : Jérémiel et Sandalphon.


Chakras correspondants : chakra coronal.

Propriétés curatives : L'ipomée blanche est une plante grimpante dont les fleurs s'ouvrent uniquement la nuit. Elle vous aide à interrompre les cycles, et à rétablir un équilibre sain. Grâce à elle, vous apprendrez rapidement les leçons tirées de vos expériences, ce qui vous permettra de sortir de votre état de confusion actuel pour retrouver votre clarté d'esprit. L'ipomée blanche vous offre 28 jours(la durée du cycle lunaire) pour vous remettre sur la bonne voie.

Message de l'Ipomée blanche : « Avez-vous la sensation de tourner en rond ? Vous arrive-t-il de passer des semaines à chercher une réponse et de vous retrouver constamment à la case départ ? Vous devez vous tourner vers mon énergie dès aujourd'hui ! Je peux rompre le cycle dans lequel vous avez basculé et vous remettre sur la bonne voie. Je vous aiderai à sortir de votre état de confusion pour envisager les choses sous une autre perspective. Donnez moi 28 jours, et je rétablirai l'ordre dans votre vie. Vous retrouverez votre place sur le chemin divin qui est le vôtre. »

*

*




Littérature :

Le Lis, l’Amaryllis, le Volubilis, la Mélisse


Monsieur de la Palice,

Dégourdi sans malice,

Cultive avec délices Les lis, les amaryllis

Et les volubilis,

La réglisse pour Alice :

Méli, mélilot, mélisse.


Robert Desnos, "Le Lis, l’Amaryllis, le Volubilis, la Mélisse" in Chantefables et Chantefleurs, 1952

*

*

Voir aussi Belle-de-Jour ; Belle-de-Nuit ; Liseron

294 vues

Posts récents

Voir tout

La Rose