Blog

  • Anne

La Gloire du matin



Étymologie :

  • IPOMÉE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1803 (Lamarck et Mirbel, Hist. nat. des végétaux, t. 9, p. 154). Empr. au lat. sc. ipomaea, du gr. ι ̃ ψ, ι ̓ π ο ́ ς « ver » et ο ́ μ ο ι ο ς « semblable », à cause de l'aspect de la plante.

  • GLOIRE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 glorie « béatitude céleste » (Alexis, éd. Chr. Storey, 295) ; 1622 terme de peint. (R. François [E. Binet], Essay des merveilles de nature, p. 312) ; 2. 1130-40 « renommée, célébrité » (Wace, Conception Notre-Dame, éd. W.R. Ashford, 1053) ; 1639 « personne célèbre » (Rotr., Antig., II, 2 ds Littré) ; 3. fin xiie s. vaine glorie « présomption, vanité » (Vie d'Edouard le Confesseur, 52 ds T.-L.) ; 4. ca 1160 « éclat, lustre, magnificence » (Eneas, 4645, ibid.). Empr. au lat. gloria « renom, réputation; désir de la gloire », spéc. « majesté, splendeur (de Dieu) ; béatitude éternelle (de Dieu et des élus) ; palme du martyre ; honneur, glorification » en lat. chrétien.

  • MATIN, subst. masc.

Étymol. et Hist. I. Subst. 1. fin xe s. «commencement de la journée» (La Passion, éd. A. S. Avalle, 201) ; 1100 al matin (Roland, éd. J. Bédier, 2845) ; 1480 de bon matin (Compt. de tut., f°60a, A. Finistère ds Gdf. Compl.) ; 1540 de grand matin (Est.) ; 2. 1225 «(dans le décompte des heures) espace de temps qui va de minuit à midi» (Gautier de Coinci, Miracle Nostre Dame, I, Pr. 1, 256, éd. V. F. Koenig, I, p. 15 : Ains soneroit le matin tierce) ; 3. début xve s. «espace de temps compris entre le point du jour et l'heure de midi» (Nicolas de Baye, Journal, I, 4, 1. 140 ds IGLF : ce jour, 27 août 1405 a matin et après disner) ; 1585 un beau matin (N. du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, éd. J. Assézat, II, p.191) ; id. un de ces matins (Id., ibid., p. 366) ; 4. 1568 «début» (R. Garnier, Antigone, 646, III, p. 26 ds IGLF : Le matin fut leur jeunesse, le midy leur age mur). II. Adv. ca 1100 (Roland, éd. J. Bédier, 2601). Du lat. matutinum, adj. neutre subst. tiré de matutinum tempus «temps du matin» ; le fr. matin a éliminé l'a. fr. main (1100, Roland, éd. J. Bédier, 667), du lat. mane.

Étymol. et Hist. Ca 1500 (Jard. de santé, I, 268 ds Gdf. Compl.). Mot du lat. des botanistes volubilis « nom de certaines plantes qui s'enroulent », empl. spécialisé du lat. volubilis (v. volubile) ; on relève au xve s. la forme francisée voluble « liseron des haies » (Evrart de Conty, Probl. d'Arist., Richel. 210, f°32 rods Gdf.).


Lire également la définition de l'ipomée et du volubilis pour amorcer la réflexion symbolique.




Botanique :

*




Symbolisme :


Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi la Gloire du matin (Ipomoea) :


"POISON - Ces fleurs, de couleur bleue, mauve, rose ou violette, poussent sur une vigne qui croît le long des clôtures à l'état sauvage.


Propriétés médicinales : Cette plante ne possède aucune propriété médicinale particulière, mais les graines sont un poison violent qui peut causer la mort.


Genre : Masculin.


Déités : Artémis.


Propriétés magiques : Bonheur - Paix.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS

  • Pour arrêter les cauchemars, placez quelques fleurs séchées ou quelques graines sous votre oreiller avant de dormir.

RITUEL POUR ASSURER UN CADRE DE VIE

  • Pour vous assurer un cadre de vie harmonieux, de même que pour attirer le bonheur dans votre foyer, plantez des gloires du matin de couleur bleue dans votre jardin, ou dans un pot si vous vivez en appartement.

Ce dont vous avez besoin :

  • des graines de gloire du matin de couleur bleue

  • des coquilles d’œufs

  • des feuilles de thé ou de tisane déjà infusées

  • du terreau à jardin

Rituel :

Mélangez votre terre avec des coquilles d’œufs et les vieilles feuilles de thé, puis, en ajoutant suffisamment de terre pour recouvrir vos graines, prononcez l'incantation suivante :


Gloires du matin, petites fleurs bleues,

Amenez la joie et le calme chez moi

Attirez le bonheur et les doux aveux

Afin que tous veuillent demeurer avec moi.


Recouvrez bien votre mélange de terre en répétant l'incantation trois fois.

*

*



Littérature :

Le Lis, l’Amaryllis, le Volubilis, la Mélisse


Monsieur de la Palice,

Dégourdi sans malice,

Cultive avec délices Les lis, les amaryllis

Et les volubilis,

La réglisse pour Alice :

Méli, mélilot, mélisse.


Robert Desnos, "Le Lis, l’Amaryllis, le Volubilis, la Mélisse" in Chantefables et Chantefleurs, 1952

*

0 vue