Blog

  • Anne

Le Pied bleu




Étymologie :


Selon l'article de Guy Fortin et Johanne Paquin sur Le blogue Mycoquébec :


Le nom de genre Lepista est un mot latin qui signifie aiguière, gobelet. L’épithète nuda quant à elle signifie glabre, lisse. Ce champignon a un chapeau glabre et lisse et le chapeau de certaines espèces du genre Lepista a tendance, à maturité, à devenir infundibuliforme, c’est-à-dire, en forme de pichet, de verre à vin.

Autres noms : Lepista nuda ; Agaric nu ; Blavoun ; Lépiste nue ; Petit-pied-bleu ; Rhodopaxille nu ; Tout-bleu ; Tricholome nu ; Tricholome pied-bleu.

*

*




Mycologie :


D'après Jean-Baptiste de Panafieu, auteur de Champignons (collection Terra curiosa, Éditions Plume de carottes, 2013),


"Le pied-bleu est utilisé pour teindre la laine, les tissus ou le papier. S'il est cuit dans un pot de fer, il fournit un pigment... vert prairie !


Mauve et parfumé : C'est l'un des plus séduisants champignons de la fonge européenne, d'un joli mauve lilas ou lavande, du moins quand il est jeune, car son chapeau passe peu à peu au brun clair. Sa chair ferme exhale un parfum fruité, rappelant pour certains la violette, pour d'autres l'anis ou des épices. Il est même trop suave pour certains amateurs ! Il pousse souvent en nombre en formant des ronds de sorcières. On le trouve dans e monde entier, parfois dès le printemps et jusqu'en janvier s'il ne gèle pas. Si à Paris, on ne pouvait acheter aux halles que cinq espèces seulement (champignon de couche, chanterelle, cèpe, morille et truffe), on trouvait le pied-bleu sur d'autres marchés, lorsqu'il était suffisamment connu pour ne pas effrayer les consommateurs par sa couleur.

Confidentiel : Il faisait autrefois l'objet d'une culture sommaire, par ensemencement d'un coin de jardin situé à l'ombre sous les arbres. Il fallait ensevelir dans une litière de feuilles de hêtre des débris de chapeaux ou même du mycélium prélevé en forêt. Dans ces conditions, il arrivait assez souvent que des pieds-bleus se développent l'année suivante, même si le résultat n'était pas garanti ! Mais comme l'espèce n'est pas rare, cette pratique familiale n'a jamais atteint un stade commercial. A la fin du XIXe siècle, les mycologues Costantin et Matruchot ont réalisé les premiers essais systématiquement en cave, sur des meules de feuilles de hêtre et de fumier. Aujourd'hui, on les fait pousser dans des conditions similaires à celles du champignon de Paris, dans l'obscurité et sur fumier de cheval. La culture du pied-bleu est maîtrisée mais reste confidentielle car ce champignon se développe plus lentement et se montre beaucoup moins productif que son cousin. Quelques champignonnistes en produisent plusieurs centaines de tonnes par an, surtout pour l'exportation. Le pied-bleu est apprécié par les chefs des restaurants de New-York, Londres ou Tokyo, mais est encore peu connu en France. Poussé en cave, le pied-bleu est plus clair qu'à l'air libre mas l'absence de soleil ne modifie pas ses qualités gustatives.


Les antibiotiques, c'est automatique ! Un rond de sorcières n'est pas seulement un groupe de champignons poussant en cercle. Les champignons émettent dans le sol des substances qui agissent sur la croissance de l'herbe ou sur la dégradation des feuilles mortes. Les ronds de sorcières de pieds-bleus ont été étudiés par les biologistes qui ont cherché les molécules en cause. Parmi des dizaines de composés variés, ils ont notamment trouvé des antibiotiques. Testées en laboratoire, ces substances se sont montrées capables d'inhiber le développement des bactéries trouvées hors du cercle des champignons alors qu'elles sont inoffensives pour les bactéries situées à l'intérieur ! Comme d'autres espèces forestières, le pied-bleu aurait un rôle important dans la dégradation de la litière des forêts en modifiant la flore bactérienne du sol. Ces antibiotiques ont aussi prouvé une foret activité contre certaines bactéries pathogènes telles que les salmonelles ou les listeria."

*

*

Selon Long Litt Woon, auteure de La Femme et les champignons, Une histoire de deuil et de retour à la vie (Édition originale, 2017 ; traduction française Gaïa Éditions, 2018),


"Dans la littérature norvégienne, il n'est pas rare de trouver des descriptions d'odeur telles que "désagréable" ou "agréable". C'est curieux, parce que tout le monde sait que l'odorat, comme le goût, fait l'objet de perceptions diverses. Par exemple, l'une de mes amies trouve que le pied bleu, Lepista nuda, sent bon. Le pied bleu est décrit comme doucereux par certains. Je trouve qu'il sent le caoutchouc brûlé, je ne l'aime pas. Mon premier professeur décrit cette odeur comme "un médicament avec des bottes en caoutchouc".

*

*

Lyra Ceoltoir, dans son Grimoire de Magie forestière (Alliance magique Éditions, 2021) nous propose une description précise du Pied-bleu :


Tout nu, le pied-bleu ! C'est ce que semble suggérer son étymologie, puisque Lepista est issu du verbe grec ancien lepizô (« peler », et par extension « mettre à nu ») et que le latin nuda signifie lui aussi « nu ». La faute à l'aspect de son chapeau, qui a l'air effectivement d'avoir été pelé, et donc d'être complètement nu. Pourtant, c'est avant tout sa couleur qui attire l'œil et retient l'attention, car ce joli champignon est d'un beau bleu-mauve pastel, du plus bel effet sur le sol de la forêt.

Vie de champignon : Soyons francs, le pied-bleu est plus violet que bleu. Lavande, dirons-nous. Son chapeau, de 8 à 15 centimètres de diamètre en moyenne, glabre et la plupart du temps humide au toucher, est d'une beau violet, plutôt brun au centre, même si ses bords peuvent être teintés d'un bleu lilas foncé. Dessous, ses lames sont en revanche d'un améthyste intense, et permettent de l'identifier sans l'ombre d'un doute même si son chapeau s'est terni avec le temps. Et son pied, alors, est-il si bleu que cela ? Eh bien... Avouons qu'il est plutôt mauve, tirant parfois sur le gris. Elevé sur 8 à 12 centimètres sur un diamètre de 1,5 à 2,5 centimètres en moyenne, il est en règle générale creux, cylindrique, d'une texture élastique et quelque peu poussiéreuse. Sa chair est mauve pâle elle aussi, tendre et exhalant une odeur fruitée, gourmande, que certains peuvent trouver écœurante, avec une pointe d'anis. C'est un comestible tout à fait acceptable, à la saveur agréable et douce, mais attention aux systèmes digestifs sensibles, car il est parfois indigeste en grande quantité et se révèle laxatif (surtout les sujets âgés, ou s'il n'est pas assez cuit.) A consommer avec modération, donc !

C'est un champignon assez commun de nos sous-bois, qui pousse en groupes parfois denses, en automne en particulier, en compagnie des conifères, autour desquels il adore former des ronds de sorcière. Il est de plus assez facile à anticiper dès la fin de l'été, car son mycélium forme un curieux feutrage violacé à la surface du sol à l'emplacement où il poussera ensuite. Il lui arrive de s'attarder jusqu'à la fin de l'hiver si les gelées ne sont pas trop rudes, et il peut même faire une petite pousse aux alentours du mois de mai les années où le printemps se montre humide et froid. Il aime en effet les températures assez basses et l'humidité. Il possède un mycélium fragile, auquel il est attaché solidement. Pour cette raison, il est souvent très endommagé par les cueilleurs arracheurs. Contrairement à d'autres, il gagne donc à être cueilli délicatement à l'aide d'un couteau soigneusement aiguisé, pour trancher proprement son pied au ras du sol sans tirer sur les fibres délicates de son réseau souterrain.

*

*




Usages traditionnels :


Sur le site de Maison & Travaux (magazine qui me rappelle ma grand-mère, seule personne que j'ai connue abonnée à ce journal) on trouve, dans un article mis à jour le 25 octobre 2021, deux recettes qui donnent envie de goûter aux pieds-bleus :


  • Recette de gratin de pommes de terre aux pieds bleus

Ce gratin est parfait en plat unique ou pour accompagner une viande en sauce ainsi qu’une salade. Pour préparer ce gratin, vous aurez besoin d’un certain nombre d’ingrédients, notamment :

  • 500 g de pieds bleus lavés et découpés en lamelles ;

  • 1 kg de pommes de terre ;

  • 200 g de crème fraiche ;

  • 200 g de lait ;

  • 3 œufs ;

  • 50 g de fromage Comté ;

  • Une pincée de poivre ;

  • Une cuillère à café de sel ;

  • 3 oignons;

  • 3 gousses d’ail.

Procédez comme suit étape par étape lors de la préparation :

  1. Préchauffez d’abord le four à 180 °C ;

  2. Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre. Ensuite, découpez-les en rondelles. Lavez-les et essuyez-les ;

  3. Pelez les gousses d’ail et les oignons, retirez leurs germes et hachez-les finement. Mettez-les de côté ;

  4. Fouettez le lait, la crème fraiche et les œufs. Assaisonnez le tout avec le poivre et le sel ;

  5. Placez les champignons, les pommes de terre, les oignons et l’ail dans un plat à gratin. Salez et poivrez de nouveau ;

  6. Recouvrez le tout du mélange de lait et œufs ;

  7. Parsemez le gratin de Comté ;

  8. Enfournez le gratin de pommes de terre aux pieds bleus pendant 60 minutes et servez tout de suite.

  • Recette de pintade aux pieds bleus

Voici une recette de pintade rôtie aux pieds bleus pour ravir les papilles des petits et des grands. Pour la réaliser, réunissez les ingrédients ci-après :

  • 1 pintade de 1,5 kg entièrement désossée ;

  • 400 g de pieds bleus ;

  • 2 feuilles de laurier ;

  • 4 gousses d’ail ;

  • 1 brin de thym ;

  • ½ bouquet de ciboulette ;

  • Sel ;

  • Poivre ;

Les étapes à suivre pour la préparation de cette recette de pintade aux pieds bleus sont les suivantes :

  1. Huilez la pintade entièrement désossée ;

  2. Glissez le laurier et le thym à l’intérieur de la volaille ;

  3. Mettez la volaille dans un plat à rôtir et entourez-la des gousses d’ail non pelées ;

  4. Glissez le plat à rôtir dans le four froid ;

  5. Allumez le four à 180 °C et laissez cuire le tout pendant 1 heure. Continuez d’arroser la volaille de son jus de cuisson allongé de 2 à 3 cuillères à soupe d’eau ;

  6. Ensuite, nettoyez et émincez les pieds bleus ;

  7. Faites revenir les champignons à la poêle pendant 5 ou 6 minutes dans l’huile d’olive ;

  8. Assaisonnez le tout de sel et de poivre ;

  9. Ajoutez les champignons autour de la pintade et couvrez le plat à rôtir d’une feuille d’aluminium ;

  10. Poursuivez la cuisson au four durant 10 minutes ;

  11. Parsemez de ciboulette finement ciselée la pintade entourée de pieds bleus. Servez.

Petit conseil : vous pouvez accompagner cette pintade aux pieds bleus d’épeautre ou de pommes de terre sautées.

*

*




Symbolisme :


La conclusion de l'article de Guy Fortin et Johanne Paquin sur Le blogue Mycoquébec nous précise que :


"Le Lepista nuda est d’une persistance remarquable : il paraît que si on en coupe un, il en repousse deux, que si on en décapite un, le pied (toujours comestible) continue sa croissance même sans chapeau." [Référence : D. Arora, Mushroom Demystified (2e édition, Ten Speed Press. Berkeley, 1986).]


Il semble donc le pied-bleu soit éligible à un symbolisme semblable, dans le règne des champignons, à celui de l'hydre de Lerne, dont la résistance physique est bien connue, chacune de ses têtes repoussant après avoir été tranchée

*

*

Dans son Grimoire de Magie forestière (Alliance magique Éditions, 2021) Lyra Ceoltoir rend compte de son expérience magique avec les champignons :


Le Message de l'Autre Monde : « Je suis joli, n'est-ce pas ? C'est parce que je suis animé de bonnes intentions. Je ne te veux que du bien. Et je ne demande pas grand-chose en retour : contente-toi de ne pas me faire de mal. Je suis fragile, vois-tu. Je peux combattre les souffrances tapies dans les recoins des ténèbres, mais j'ai bien du mal à me protéger moi-même. Car je suis l'altruisme. je suis le don de soi. Je suis la générosité désintéressée. Bien peu de gens me connaissent réellement. Bien peu me témoignent l'honneur que je mérite ; beaucoup profitent de moi, pillent mes ressources, et celles de la forêt, sans se soucier des conséquences. Pourtant , il y en aura. Tout ce qui s'élève retombera un jour. Tâche de ne pas l'oublier. »


Dans le chaudron : Sa couleur mauve, sa propension à former des ronds de sorcières et son comportement de pousse le lient tout naturellement à la spiritualité, mais aussi et surtout à la guérison et à l'apaisement. Il est aux champignons ce que la Lavande (Lavandula angustifolia) est au monde végétal ! Plein de tendresse et de douceur, il peut être intégré aux rituels destinés aux enfants, aux personnes âgées, aux malades (physiques et mentaux) et aux gens en détresse, dont il allégera la souffrance, la peine, le chagrin et les tourments. Il entre ainsi volontiers dans la composition des charmes et des sortilèges de rétablissement, de guérison (de l'âme aussi bien que du corps), de récupération et de soin.

En raison de sa digestion parfois difficile, ce n'est pas en kitchen witchery qu'on l'emploiera le plus, mais plutôt sous forme séchée ou réduite en poudre, dans des sachets, des amulettes et des potions destinées à un usage autre qu'alimentaire, par exemple dans l'eau de nettoyage du sol dans la chambre d'un malade ou d'un enfant affligé de terreurs nocturnes. On peut également tout à fait profiter de ses pouvoirs sur place, sans le cueillir, en lui confiant ses peines et ses tourments, qu'il prendra à sa charge.


Sortilèges : Champignon anti-cauchemar de la Fée du Bois Joli

Si vous (ou votre enfant ou l'un de vos proches) êtes régulièrement ennuyé par des cauchemars, faites sécher trois petits pieds-bleus en les disposant sur un papier absorbant près d'une source de chaleur. Récoltez également trois fleurs de Pâquerettes (Bellis perennis) et trois fleurs de Jacinthe (cultivée ou sauvage, Hyacinthus orientalis ou Hyacinthoides non-scripta) que vous ferez sécher. Si ce n'est plus la saison des Jacinthes, remplacez-les par trois fleurs de Camomille romaine (Chamaemelum nobile).

A la lumière de trois bougies bleues, confectionnez un petit coussin de tissu blanc (en fibres naturelles) en assemblant deux carrés que vous bourrerez de coton, de foin, de riz ou de graines. Ajoutez les fleurs et les champignons en chantonnant doucement une berceuse de votre choix. Finissez de coudre le coussin et serrez-le contre votre cœur en y déversant de douces pensées. Quand vous êtes prêt, incantez :

Mes nuits sont déchirées,

Et mes songes hantés,

Pâquerette, soleil d'été,

Apporte-moi joie et gaieté.

Douce Jacinthe, parfumée,

Donne-moi des rêves de paix,

Joli Pied-bleu, ami violet,

Délivre-moi de l'anxiété.


(Adaptez les pronoms en conséquence si vous pratiquez pour quelqu'un d'autre.)

Glissez le coussin sous votre oreiller en allant vous coucher, en répétant l'incantation. Faites de beaux rêves !


Le Champignon Consolateur : pour soulager la douleur mentale

Pour aider à apaiser la peine, le chagrin, la déprime ou la mélancolie (pour vous ou un de vos proches (1)), glissez dans un sachet en fibres naturelles, bleu ou d'une autre couleur que vous trouvez réconfortante, quelques fleurs de Lavande (Lavandula angustifolia, pour la paix de l'âme), de Millepertuis (Hypericum perforatum, un antidépresseur naturel), quelques tranches de Pied-bleu bien sèches et un petit galet d'un cristal approprié (quartz rose pour une rupture amoureuse, onyx pour le deuil (2), lépidolite après un événement traumatisant, etc.)

Allumez une bougie bleue ou d'une couleur apaisante pour vous (ou la personne pour qui vous pratiquez), ainsi qu'un encens à base de Lavande. vous pouvez aussi humer un sachet de Lavande ou quelques gouttes d'huile essentielle, si vous ne supportez pas l'encens. Passez le sachet dans la fumée de ce dernier, ou imbibez-le d'une goutte d'huile essentielle de Lavande, en priant pour la paix de l'âme et du cœur, en déclamant par exemple :


Tourment, chagrin et peine, il est temps de partir,

L'épreuve touche à sa fin, devant pointe l'avenir.

Le passé est passé, il faut tourner la page,

Car le beau reviendra toujours après l'orage.


Serrez le sachet contre votre cœur et conservez-le sur vous aussi longtemps que nécessaire, ou offrez-le à la personne à qui il est destiné en lui expliquant quoi en faire. Humez-le et serrez-le contre vous quand vous avez besoin de réconfort, en répétant l'incantation.

Quand le pire sera passé, retirez le cristal (que vous pourrez purifier pour le réutiliser) et brûlez soigneusement le reste du sachet.


L'Infirmier de la Force : Sortilège de Guérison

Pour aider à la guérison d'une maladie physique (ou l'alléger, si la guérison n'est pas possible), toujours en parallèle d'un traitement médical approprié, rendez-vous dans un sous-bois semé de pieds-bleus. S'ils poussent en ronds de sorcière, c'est la cerise sur le gâteau (ou plutôt la morille sur l'omelette ! ) Allez-y en vous munissant d'une lanière de vêtement appartenant à la personne que vous souhaitez aider (3). Choisissez un vêtement en fibres naturelles, aussi peu teinté que possible, qui aura été amplement porté par le malade sans avoir été lavé, et découpez-en une petite bande d'environ 10 centimètres sur 3. Oui, vous allez ruiner un vêtement. Choisissez donc une pièce usée ou en fin de vie, comme une paire de chaussettes déjà trouées, un sous-vêtement à l'élastique fatigué ou un T-shirt malmené par douze ans de lavages. Cependant, il faut que ce vêtement ait été parmi les préférés du malade : vieux, élimé, mais adoré. Nous avons tous ce genre de chose dans nos armoires, c'est l'occasion de faire un peu de tri dans la garde-robe.

Agenouillez-vous auprès du champignon qui vous semblera le plus amical, et exposez-lui la situation du malade (ou la vôtre, s'il s'agit de vous-même) avec autant de détails que nécessaire. Imaginez-vous devant un thérapeute auquel vous devez expliquer l'état de santé de la personne à soulager. Adressez-lui ensuite une petite prière pour lui demander d'aider la personne souffrante, tout en disposant la lanière de vêtement sur le sol, en cercle autour de son pied, ,sans la nouer ni la serrer. Vous pouvez en faire une incantation, par exemple :



Gentil Champignon, infirmier de la forêt,

Prends soin (nom de la personne), qui souffre mille tourments,

Apporte-lui / moi ton aide, sois doux et apaisant.

Aide-le / la /moi à guérir, éloigne peine et plaies.


Remerciez le Champignon par une offrande appropriée (libation de bière, cheveux, gouttes de sang, petit quartz, engrais naturel...) et partez sans vous retourner.

Les maux devraient se calmer au fur et à mesure que le tissu se décomposera.


Notes : 1) Avec son accord, bien entendu. On ne lance jamais de charme pour quelqu'un d'autre, même aussi bienveillant qu'un charme de guérison, sans son autorisation. Naturellement, si le sortilège est pour vous, vous avez votre propre aval.

2) Si vous (ou la personne pour qui vous pratiquez ce sort) avez perdu un enfant ou subi une fausse couche, optez plutôt pour une pierre de lune car l'onyx est trop austère pour ce genre d'épreuve, qui demande un processus délicat et particulièrement doux.

3) Voir note 1.

*

*

Antoinette Charbonnel et Lyra Ceoltoir, autrices de L'Oracle de la Magie forestière (Éditions Arcana sacra, 2021) nous en apprennent davantage sur la dimension magique du Pied bleu (Lepista nuda) :


Mots-clés : Soulagement - Apaisement - Entraide - Solidarité - Compassion - Altruisme - Fin d'une période difficile - Guérison - Lien entre les gens - Amour des proches - Affection.


Promenons-nous dans les bois : Ce joli champignon doit son nom, on s'en doute, à la teinte inhabituelle non seulement de son pied, mais aussi de son chapeau, qui sont d'ailleurs plutôt violets que bleus. Le chapeau, assez charnu, oscille entre le lilas et le bleu violacé (avec un centre plus ou moins brunâtre), tandis que le pied, creux, est d'un mauve pâle tirant sur le gris.

C'est un champignon sociable, qui pousse souvent en groupes assez denses, parfois en Ronds de Sorcières. Son mycélium est assez fragile : mieux vaut s'armer de patience et d'un couteau bien affûté pour couper son pied au ras du sol sans endommager la structure souterraine.

Sa couleur le lie naturellement à la spiritualité (en particulier s'il a poussé en formant un Rond de Sorcières), à la guérison de l'âme et à l'apaisement. Doux et tendre, il convient aux rituels destinés aux jeunes enfants, aux personnes âgées et souffrantes, dont il soulagera les souffrances, aussi bien morales que physiques : on peut ainsi l'intégrer à des rituels très variés, du sachet anti-cauchemars à la cérémonie de soins sur un malade pour l'aider à guérir ou apaiser sa douleur.


L'Oracle du champignon : Le Pied bleu est un havre de douceur et de paix dans un tirage. Doux et compatissant, il est le soulagement, la main tendue dans un moment de besoin, l'aide reçue alors que tout espoir semblait perdu, le geste généreux qui console et réconforte dans les moments de doute et de souffrance.

Physiquement, il peut annoncer une guérison, ou indiquer que ce que l'on redoute n'est en réalité pas si terrible que cela. Quelle que soit l'épreuve que vous traversez, il vous indique que vos peurs sont démesurées et que, l'orage passé, vous vous apercevrez finalement que les choses étaient plus faciles et moins pénibles que vous ne le redoutiez.

Mentalement, il indique que le mal-être ne saurait durer. Votre âme a des ressources insoupçonnées, vous êtes bien plus fort que vous ne le pensez ! Faites-vous confiance, soyez bienveillant et indulgent envers vous-même, pardonnez-vous, traitez-vous come vous traiteriez un ami cher. Il n'y a aucun mal à vous aimer, vous le méritez !

Son côté sociable indique également qu'une aide est à chercher à l'extérieur : vos amis, votre famille, votre entourage peuvent sans doute vous apporter soutien, compréhension, conseils et vision objective. N'hésitez pas à appeler à l'aide quand vous vous sentez dépassé : non seulement ce n'est pas une preuve de faiblesse, mais en plus cela pourrait bien vous apporter la solution que vous cherchez !

*

*

259 vues

Posts récents

Voir tout