top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Lune d'Octobre




Autres noms : Lune d’Automne - Lune de l'Automne - Lune de Chasse - Lune de la Chute des Feuilles - Lune de Sang - Lune des arbres nus - Lune des Récoltes - Lune du Chasseur - Lune du Deuil - Lune du Voyageur - Lune sanguine -




Symbolisme :


Jamie Sams, dans Les 13 Mères originelles - La Voie initiatique des femmes amérindiennes (© Harpercollins, 1994 ; Éditions Véga, 2011 pour la traduction française) dévoile pour nous la sagesse de chaque Mère de clan, associée à une des 13 Lunes de l'année :


La Mère de clan de la dixième Lune

La Tisseuse.


Couleur : Rose.

Dixième cycle lunaire.


[Mots-clefs] : La Mère de la Créativité / La Muse / L'Artiste / La Créatrice / Celle qui exprime les Rêves, qui Amène les Visions dans la Réalité - La Gardienne de la Force de Vie, celle qui Enseigne aux Femmes à Donner Naissance à leurs Rêves - La Protectrice de l'Instinct de Survie et la Mère de la Créativité et de la Destruction.


[Enseignements] :

  • Nous servir de notre désir de créer et amener nos rêves dans des formes tangibles ;

  • Nous connecter à la force de vie, en faisant appel à l'énergie de construire, de changer ou de manifester nos besoins ;

  • Exprimer nos visions et leur donner vie à travers nos actions ainsi que nos dons artistiques ;

  • Créer du nouveau à partir et l'ancien et détruire ce qui limite notre créativité ;

  • TRAVAILLER AVEC LA VÉRITÉ.

La Tisseuse


Tenue par les fils d'araignée de la vie,

Suspendue entre Ciel et terre,

A tisser la toile, à rêver le rêve,

Je voltigerai à travers les deux mondes.


Inspirée par toi, Mère,

Je crée la substance des rêves,

Autorisant l'artiste en moi

A façonner ma vie avec ma propre estime.


Je pétris la glaise des expériences

Pour en faire un Bol de Médecine sacré

Qui recueille l'essence du vivant

Dont le chant s'élève au tréfonds de mon âme.


Mère, tes secrets de création

M'ont appris quand détruire

Les Chaînes qui m'attachaient

Et réprimandaient l'expression de ma joie.


Tu m'as enseigné à accoucher

Pour mettre au monde mes visions intérieures,

En les libérant comme des flèches d'argent

Qui vont attiser le feu de la Création.


***


Celle qui Tisse la Toile, la Tisseuse, représente le principe créatif à l'intérieur de toute chose. Son cycle lunaire tombe au mois d'Octobre. Il est en relation avec la couleur rose. Son Cycle de Vérité est de travailler avec la vérité. Elle nous apprend comment utiliser nos mains pour créer la beauté et la vérité sous des formes tangibles le rose est la couleur de la créativité. la Tisseuse nous enseigne à utiliser l'art et le savoir-faire pour donner forme à nos idées et nos rêves dans le monde physique. Par l'utilisation de nos mains, nous montrons notre bonne volonté à être au service du Tous Ceux à qui sous sommes Reliés.

La Tisseuse Protège la Force Créatrice qui réside en toute chose. Elle nous aide à exprimer notre créativité d'une manière positive et à y investir l'énergie dont nous disposons Cette Mère de Clan veille aussi sur la Force de Vie : elle nous apprend à créer notre santé, à extérioriser nos rêves, à développer et à nous servir de nos dons, et à avoir accès à notre potentiel spirituel.

La Mère de Clan de la Dixième Lune est la Mère des principes de Création et de Destruction : elle nous montre le moment où il faut abolir ce qui nous limite et créer du neuf. Parce qu'elle est la Gardienne de l'instinct de Survie, elle nous signale aussi quand prendre soin de nos créations. Lorsque notre survie physique, émotionnelle, mentale ou spirituelle est en danger, la Tisseuse nous indique comment faire appel à notre force vitale pour dépasser la stagnation et trouver à grandir au-delà. Elle est une artiste, une créatrice et la muse qui nous fait signe et nous inspire pour créer de la beauté - la beauté qui se trouve dans le désir de notre cœur. En réalisant quelque chose de concret e en donnant toute la beauté possible à notre création, nous comprenons que la substance de nos rêves peut se matérialiser, que nos visions peuvent prendre forme.

Tout au long des étapes nécessaires pour donner vie à nos rêves la Tisseuse nous révèle comment utiliser la force vitale qui se trouve dans les quatre éléments : air, terre, eau et feu. Nous apprenons à incorporer ces éléments à notre propre force créatrice qui est le don reçu du Grand Mystère. Cette étincelle créatrice est l'Éternelle Flamme de l'Amour, elle vit au cœur de notre Essence Spirituelle Lorsque le désir de créer est en place, nous devenons capables de prendre la décision d'ÊTRE. Nous donnons alors forme à notre Essence Spirituelle ou Orenda, en exprimant ce que nous sommes.

La Tisseuse, comme la Grand Mère Araignée qui a tissé la toile de l'univers, nous apprend comment chacun des cercles que nous créons grandit jusqu'à toucher les cercles de toutes les autres formes de vie. Les toiles que nous tissons peuvent nous emprisonner si nous ne les créons pas dans la vérité. Cette Mère de Clan nous demande de travailler avec et pour la vérité, de façon à manifester le rêve d'un monde que toutes les formes de vie puissent partager. Une toile crée dans l'avidité finira par emprisonner et dévorer celui-là même qui l'a tissée parce que ses fils sont trop serrés pour qu'il soit possible de donner, recevoir et partager. Une toile trop lâche, tissée sans soin, manquera du savoir-faire indispensable pour qu'elle soit résistante et puisse durer. Tissée dan sl apeur, une toile attirera les leçons qui lui correspondent pour dépasser cette peur. Une toile tissée dans l'amour créatif et le désir de partager l'abondance recueillie par ses fils d'argent durera jusqu'à l'accomplissement du rêve.

Quand nous avons besoin de savoir comment aire pour que notre rêve devienne réalité, c'est vers cette Mère de Clan que nous nous tournons. Elle nous indique comment nous engager dans les actes nécessaires pour stimuler notre créativité et suivre son mouvement. Mettre au monde nos rêves s'accomplit toujours par le désir de créer, avec la décision de créer, et l'engagement dans les actes nécessaires, en utilisant le courant de la force de vie afin de donner naissance au rêve dans le monde tangible.

*

*

Stéphanie Lafranque et Vic Oh, dans un ouvrage intitulé Gardiennes de la lune (Éditions Solar, 2019) nous proposent une réflexion sur le symbolisme de la lune d'octobre :


Mot-clef : Passage


Plante Esprit : la Sauge


Les premiers froids nous incitent à cheminer vers nos terres intérieures, et cette Lune vient nous interroger sur le lien entre la vie et la mort. Elle nous révèle les mystères des cycles en nous offrant la possibilité de nous reconnecter à notre essence. Relions notre corps et notre âme, à tous les niveaux, en plongeant dans nos profondeurs. Poursuivons le nettoyage entamé lors de la Pleine lune de septembre et laissons mourir ce qui doit partir pour entamer le processus de renaissance. Cette Lune symbolise le passage et nous invite à intégrer les changements liés à l'intime et aux désirs profonds. Nous venons nous reconnecter à notre boussole intérieure, à notre instinct. Elle nous permet de guérir ce qui nous empêche d'être pleinement nous-mêmes, alors autorisons-nous à faire des deuils salutaires. Nous avons concentré nos énergies vers la Terre lors des dernières Lunes ; maintenant que notre ancrage est stable, élevons nos énergies et offrons-nous ce magnifique voyage spirituel à la découverte de notre intuition. Accentuons notre travail de méditations sur le troisième œil, il est la porte de la communication intérieure.


Chakra Ajna : le troisième œil, centre de l'intuition, situé au milieu du front, entre les sourcils. Méditons avec le mantra de la Pleine lune d'octobre, en nous concentrant sur ce sixième chakra. Laissons sa lumière indigo se renforcer et se déployer.


Mantra : « Je me connecte à ma source et fais confiance à mon intuition. »


Intentions : Je vis cette Lune comme un rituel de passage, je laisse derrière moi ce qui doit mourir pour renaître à moi-même.


Rituel de la rivière intérieure : Munissons-nous de pierres d'ancrage comme le grenat ou de protection comme l'œil-de-tigre ou l'obsidienne. Ouvrons le cercle. Asseyons-nous, prenons les pierres dans nos mains. Après quelques respirations, concentrons-nous sur le point situé au milieu du front, entre les sourcils. Imaginons qu'à cet endroit se trouve une porte : nous l'ouvrons et descendons un escalier ; en bas, se trouve une rivière qu'il va falloir traverser, et pour cela, nous devons nous délester de ce dont nous n'avons plus besoin, ce de qui ne peut passer vers l'autre rive. Selon chacune, ce sera des vêtements, un sac, une mèche de cheveux, un os, un caillou, une émotion, une tristesse, une personne... Quand nous sommes prêtes, glissons-nous dans le courant. traversons-le, et une fois de l'autre côté, remercions la médecine de l'eau pour cette renaissance. Fermons le cercle.

*

*

Le site Le palissandre propose un article ni daté ni signé, intitulé "Les pleines lunes dans la tradition chamanique amérindienne qui en résume les grandes lignes, mois par mois :


À travers leur observation du monde et leurs connaissances fines de la nature, les Amérindiens ont déterminé des caractéristiques pour chaque pleine lune rencontrée au cours des 12 mois de l’année. Ils ont ainsi associé à chaque pleine lune une énergie en provenance de la nature, un état d’esprit et des actions à réaliser. Ces associations sont empreintes d’un mélange de sagesse ancestrale et d’un bon sens pratique.

[...]

OCTOBRE : LUNE DES CHASSEURS

Les feuilles commencent à tomber, la nature est moins dense. Les cerfs ont bien vécu et sont désormais gras. Les chasseurs amérindiens vont pouvoir intensifier la chasse afin de faire des réserves pour les périodes à venir.

C’est une pleine lune idéale pour commencer à réfléchir aux expériences vécues depuis le début de l’année et à dresser un premier bilan. Sommes-nous épanouis et en accord avec nos résolutions et nos envies ? Faire le vide dans son esprit et laisser échapper la pression accumulée.


Rituels associés : Spiritualité, bannissement des énergies négatives et épanouissement.

 

Dans son ouvrage intitulé Devenez une sorcière, c’est malin (Éditions Leduc, 2020) Mathilde Fouquet récapitule les association symboliques liées aux esbats de chaque Lune :


Noms : Lune de Sang.

Symboles : Le Chasseur.

Végétaux : Thym - Cyprès - Acacia - Cosmos - Souci.

Couleurs : Bleu - Bordeau -

Rituels : Réflexion - Détente - Méditation - Justice - Karma - Équilibre - Purification - Observation.

*

*



Symbolisme celte :


Sharlyn Hidalgo, autrice de Rites de magie celtique, Les Cérémonies des treize lunes et de Samhain (Éditions Danaé, 2020) relie les Lunes au symbolisme de l'ogham. La douxième Lune concerne l'ogham Ngetal :


Ngetal, le Roseau et les graminées

5 septembre - 2 octobre

Douzième Lune - Septembre / Octobre


Mots-Clefs : Action immédiate - Mères adoptives - Grands-mères.


Totems : Hibou - Brochet.


Guides et Divinités : Cerridwen, la Déesse sous son visage de vieille femme.

Conseils pratiques : Exprimez votre intention. Agissez. Chaque pas en avant vous rapproche de votre objectif. Libérez-vous de ce qui vous ralentit. Allez droit au but.


Cérémonie du Roseau : L'objectif de cette cérémonie est d'honorer le lierre, de célébrer notre créativité et l'expression personnelle.


[Voir le déroulement de cette cérémonie sur l'article concernant le Roseau].

*

*

Antoinette Charbonnel et Lyra Ceoltoir, autrices de L'Oracle de la Magie forestière (Éditions Arcana sacra, 2021) incluent les Pleines Lunes dans leur oracle consacré essentiellement aux champignons :


Mots-clefs : Fin d'un cycle et début d'un autre - Automne - Nouvelle étape de développement - Sagesse accomplie - Sacrifice nécessaire - Parenthèse - Mise en suspens de certaines choses pour se concentrer sur l'essentiel.


Promenons-nous dans les bois : En octobre, les arbres à feuilles caduques se parent de mille couleurs flamboyantes, du jaune d'or au brun en passant par le mordoré ou le rouge profond avant de tomber au moindre souffle de vent, annonçant l'hiver.

Cette lune est une période parfaite pour les pratiques de divination, de bilans (spirituels autant que profanes) de l'année passée pour tirer les enseignements qui s'imposent et avancer l'esprit serein vers un nouveau chapitre de l'existence. L'automne est une période d'introspection et de repli après l'effervescence et l'abondance de l'été, et la pleine lune de la chute des feuilles est le moment parfait pour les rituels de justice, d'équilibre, d'harmonie autant intérieure qu'extérieure et de connaissance de soi via le passé. Ce lien avec le passé en fait également un moment privilégié pour se reconnecter avec ses ancêtres ou ses propres vies antérieures, pour comprendre d'où l'on vient et mieux savoir où l'on va.


L'Oracle de la Lune : Cette lune marque la fin d'un cycle : vous clôturez un chapitre et vous vous apprêtez à passer à la suite. Il est fréquent que ce genre de moments puisse être teinté d'angoisse, de nostalgie ou d'appréhension. Mais n'ayez aucune crainte : cette étape est nécessaire pour avancer, et vous n'abandonnez pas vraiment les choses derrière vous, vous devez juste trier vos bagages spirituels, mentaux, émotionnels et matériels pour décider quoi garder et quoi laisser sur le bord du chemin.

Il est temps de faire table rase du stress et des énergies négatives qui vous gênent pour avancer. Cette lune signale également qu'il est temps de lâcher prise pour laisser place au renouveau : tel un arbre, laissez vos vieilles feuilles se teinter d'or et tomber doucement pour vous aider à grandir : il ne s'agit pas d'abandonner les choses derrière vous sans vous retourner, plutôt d'accepter qu'elles suivent une destination différente, un but nouveau, détaché de vous, pour vous concentrer sur l'essentiel et économiser vos forces.

En tant que lune du premier mois complet d'automne, elle peut également annoncer l'entrée dans une période où il vous faudra faire quelques sacrifices pour garder votre cap et résister aux obstacles : comme les plantes fanent pour protéger leurs racines, demandez-vous si vous ne pourriez pas mettre de côté temporairement certains aspects pour vous concentrer sur ce dont vous avez réellement besoin. Ce n'est que pour un temps : quand les jours meilleurs viendront, vous pourrez de nouveau fleurir et fructifier !

*

*




La Pleine Lune d'Octobre :


Gustave Dumoutier, auteur de Les chants et les traditions populaires des Annamites (E. Leroux, 1890) transmet sa connaissance sur une fête vietnamienne liée à la Pleine Lune d'octobre :


Le 15e jour du 8e mois Annamite, on célèbre la fête dite Trung Thu, que les européens appellent le Têt des enfants. C'est l'époque de la pleine lune d'octobre, et les annamites disent qu'elle est alors beaucoup plus brillante qu'en aucun autre mois de l'année. En cela, ils ne se trompent pas car les clairs de lune d'automne au Tonkin sont véritablement extraordinaires.

La fête a lieu pendant la nuit, les villageois se réunissent dans les cours ou sur les places publiques, les garçons d'un côté, les filles de l'autre, et l'on chante jusqu'au jour. Un gros fil de fer, tendu à deux bambous solidement ancrés en terre, vibre au-dessus d'une grande jarre enfoncée dans le sol et qui fait office de caisse de résonance ; on frappe en cadence au moyen d'un bâton sur le fil de fer qui rend le son sourd et prolongé d'un tam-tam de peau.

Le groupe des garçons et celui des filles chante alternativement, se provoquant, se donnant mutuellement la réplique, s'efforçant chacun de vaincre son adversaire dans ce tournoi musical.

Une ligature de sapèques suspendue par un turban à la cime d'un bambou planté en terre entre les deux camps, est le prix du groupe vainqueur qui a droit, en outre, à une distribution de chiques de bétel aux dépens des vaincus.

Cet exercice est très en honneur parmi la jeunesse Annamite en ce qu'il procure aux filles et aux garçons l'occasion de faire briller leur esprit et leur savoir ; il en est qui improvisent, mais la plupart se contentent de dire des couplets appris par cœur. La fête de Trung Thu est généralement suivie de nombreux mariages.

Les annamites appellent ce duo littéraire la joute fleurie.

*

*

KaliDivinArt, dans un article du 13 octobre 2019, posté sur son compte Facebook, explique ce que représente la « Lune du Chasseur » :


Jadis, de nombreuses cultures et civilisations attribuaient des noms aux Pleines Lunes, et s’en servaient comme une référence pour suivre le déroulement des saisons (calendrier lunaire).

Cette tradition prenant ses racines de différentes cultures, il existe plusieurs noms assignés à chaque Pleine Lune de l’année. Le nom des Pleines Lunes était souvent en lien avec la nature, la faune et la flore locale.

Celle d’octobre se nomme « Lune du Chasseur ». Appelée aussi « Lune du Voyageur », « Lune de Sang », « Lune d’Automne », « Lune de la Chute des Feuilles », ou encore « Lune des Récoltes ».

Cette Pleine Lune correspond à la pleine période de la chasse, d’où le nom de « Lune du Chasseur ». A l’arrivée de l’Automne, les cerfs et les renards sont bien dodus, et prêts à être abattus. Autrefois, la chasse apportait aux trappeurs des provisions pour l’hiver, leur évitant ainsi la disette. Les coureurs des bois récupéraient également les fourrures, les peaux, ou bien encore les bois des cerf, pour en faire du commerce.

La « Lune du Voyageur » fait référence aux oiseaux migrateurs qui, au cours du mois d’octobre, entament leur grand périple. Au début de l'Automne, beaucoup d'oiseaux quittent notre pays pour aller passer l’hiver dans des contrées plus chaudes, avant de revenir au printemps. Cette Pleine Lune correspond donc au voyage qu’entreprennent les oiseaux à cette période de l’année, d’où la « Lune du Voyageur ».

La Pleine Lune est aussi un signe d’activités nocturnes intenses chez les animaux, particulièrement les chevreuils. Quant aux oiseaux, les deux tiers migrent au cours de la nuit. De ce fait, le clair de Lune octroyait également aux trappeurs des conditions propices à une chasse nocturne durant cette période de l’année, d’où les noms de « Lune du Chasseur » et « Lune du Voyageur »,

La « Lune de Sang » tire son nom de sa couleur sanguine. A cette époque de l’année, la Lune prend un ton orangé, en raison du fait qu’elle soit un peu plus basse sur l’horizon. Elle fait également référence au sang de gibier qui coule après avoir été abattu (Lune du Chasseur).

L’appellation « Lune d’Automne » provient du fait qu’il s’agit de la première Pleine Lune après l’Equinoxe d’Automne (23 septembre).

Cette Pleine Lune est également nommée la « Lune de la Chute des Feuilles » car durant le mois d’octobre les arbres commencent à perdre leurs feuilles.

Dans certaines régions du globe, elle est aussi appelée la « Lune des Récoltes », au même titre que la Pleine Lune de septembre, car c’est la saison des dernières récoltes et de la constitution des réserves pour l’hiver.

La « Lune du Chasseur » est un moment où l’on remercie la nature. On rend grâce aux animaux qui se sacrifient pour nous donner à manger. Pour nos ancêtres, la chasse et la pêche étaient la seule source de nourriture. Autrefois, les animaux n’étaient pas sacrifiés pour le simple plaisir de traquer et de tuer. Le sang versé lors de la chasse était indispensable à la survie des peuples. Rien de ce qu’ils obtenaient de cette chasse n’était gaspillé. Elle offrait diverses ressources : viande, peau, fourrure, corne, bois, os, dents, etc. Il était de coutume que les hommes partent sur les terrains de chasse, pendant que leurs familles attendaient leur retour en toute sécurité et avec les ressources nécessaires. De ce fait, cette Pleine Lune est signe de sécurité et de bien-être.

Au cours de cette Pleine Lune, vous devez donc contrôler ce qui importe à votre sécurité et votre bien-être. Dans notre monde moderne, il peut s’agir de s’assurer d’avoir suffisamment d’argent en banque pour faire face aux moments difficiles. Vous pouvez aussi faire l’entretien de votre chauffage en prévision du froid qui arrive, ou bien encore vérifier l’état des pneus de votre voiture. Vous avez également la possibilité de faire, vous aussi, des provisions pour l’hiver. Faites-en sorte de vous sentir serein, en totale sécurité, durant les six prochains mois de la période sombre.

Cette Lune est également adéquate pour relâcher le stress et les énergies négatives qui vous entourent. Elle vous enseigne à laisser dernière vous ce qui vous agace et vous nuit, afin que vous puissiez grandir durant la saison sombre (Automne et Hiver), et renaitre à la saison claire (Printemps et Eté). La saison sombre est une période d’introspection, de réflexion, de repos et de ressourcement. C’est un temps idéal pour travailler sur votre purification intérieure. Laissez également votre Karma se libérer. Réfléchissez aux notions de réincarnation, de justice et d’équilibre.

La « Lune du Chasseur » est aussi la Pleine Lune des nouveaux buts et des nouveaux défis. Il s’agit d’une période de réflexion sur tout ce que vous avez accompli durant l’année écoulée (le jour de l’An ésotérique débutant le 31 octobre). C’est le moment d’analyser vos forces et vos faiblesses, afin de mieux vous diriger vers vos objectifs. Vous devez, dès à présent, commencer à mettre en place de nouveaux projets pour l’année à venir.

Les Esbats (Pleines Lunes) étaient également associés à des cultes et rites ésotériques. Chaque Pleine Lune possédant ses propres qualités « magiques ». Cette Lune est propice aux rituels visant les nouveaux buts, la protection, la résolution (des problèmes), le bannissement des énergies négatives, la divination (sous toutes ses formes), et la spiritualité.

La magie accomplie au cours de cette Pleine Lune, vous aidera à clarifier votre part d’ombre et à mieux atteindre vos objectifs. Elle vous permettra également de nettoyer toute forme de négativité, et d’alléger la charge émotionnelle que vous avez accumulé au cours de l’année écoulée. Il s’agit d’une opportunité d’évolution, de transformation positive et de libération.

Lors de cette Pleine Lune, immergez-vous dans la peau d’un chasseur Amérindien et connectez-vous à son énergie Lunaire !

*

*




Rituels :


Stéphanie Ribeiro, autrice de Célébrer les pleines lunes (Éditions Secrets d'étoiles, 2022) propose un rituel pour chaque pleine Lune. Voici celui de la Lune d'Octobre :


Pleine Lune d'Octobre : La Pleine lune d'octobre est idéale pour relâcher le stress et les énergies négatives qui nous entourent. Elle permet de faire un reset, une remise à zéro. C'est aussi la période su sabbat de Samhain, le Nouvel An des sorcières. Il est temps de laisser partir ce qui est néfaste dans nos vies afin de se préparer à un nouveau cycle. C'est une période où l'on a envie de rester chez soi, de créer son petit cocon de protection pour passer un hiver paisible et douillet. Nous lâchons l'ancien pour entrer tranquillement dans un processus d'introspection. Durant cette pleine lune, ayez de la gratitude pour tous les bienfaits déjà présents dans votre vie et définissez vos nouveaux objectifs. Vous pouvez noter dans votre carnet de magie lunaire vos accomplissements, mais aussi revoir vos priorités concernant votre vie, votre bien-être, votre sécurité matérielle.


Rituels à privilégier : Courage - Guérison - Inspiration - Souvenir - Stabilité.


Rituel de la Pomme ensorcelée


Intention magique :

  • Supprimer des choses négatives de notre vie ;

  • Éradiquer une habitude néfaste ;

  • Éliminer

  • un problème.

Matériel :

  • une bougie noire ;

  • une pierre de lune ;

  • une pomme ;

  • une ficelle noire biodégradable ;

  • un bout de papier ;

  • un stylo.

Utiliser une pomme ensorcelée pour éliminer un problème dans votre vie... Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ? Mais si bien sûr, le conte de Blanche-Neige ! Sauf que cette fois, la sorcière, c'est vous ! Aucune inquiétude, il s'agit d'un rituel de magie blanche dans lequel vous ne pourrez nuire à personne. L'objectif est d'éliminer une mauvaise habitude une situation difficile, un souci de santé, une dette....


  1. Allumez une bougie noire à côté de votre pierre de lune.

  2. Ancrez-vous dans le sol en imaginant que des racines poussent sous vos pieds, respirez profondément.

  3. Écrivez sur un papier ce que vous souhaitez voir disparaître de votre vie (habitude néfaste, lien toxique, problème divers...), puis pliez-le en quatre.

  4. Coupez la pomme en deux parties dans le sens horizontal.

  5. Placez le papier sur le cœur de la pomme.

  6. Refermez la pomme et nouez fermement autour une ficelle noire.

  7. En réalisant le nœud, prononcez la formule suivante :

« Pomme ensorcelée, réalise mon souhait

De voir disparaître à jamais

Ce qui est enfermé dans ton cœur

Pour mon plus grand bonheur

Et dans le respect d'autrui

Qu'il en soit ainsi. »


8. Enterrez la pomme dès que possible pour qu'elle se décompose totalement et que le sortilège se déploie.

*

*




Littérature :


Mon cœur est lune d'automne,

Pure transparence du gouffre bleu-vert.

Il n'est rien à quoi je ne le puisse comparer,

Si vous ne me soufflez les mots...


Han Chan (fin du VIe siècle).





75 vues

Posts récents

Voir tout

La Feuille

Comments


bottom of page