Blog

  • Anne

Le Trèfle



Étymologie :

  • TRÈFLE, subst. masc.

Étymol. et Hist. A. 1. 1314 tresfle « (plante) » (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, 2068) ; 1762 trèfle d'eau (Ac.) ; 1845 trèfle cornu (Besch.) ; 2. mil. xve s. treffle a quatre fueilles (Evangile des Quenouilles, éd. M. Jeay, p. 92) ; 3. 1552 « une des deux couleurs noires du jeu de cartes » (Rabelais, Quart livre, éd. R. Marichal, p. 64) ; 1661 « carte de cette couleur » (Molière, Fâcheux, II, 2) ; 4. 1681 treffle hérald. (Menestrier, Abrégé des principes héraldiques, p. 131) ; 5. 1694 archit. « ornement en forme de trèfle » (Corneille) ; 6. 1831 « épaulette des musiciens et des gendarmes » (Description de l'uniforme..., in P. J. Bemelmans, Recueil administratif, t. III, p. 536 ds Quem. DDLt. 16) ; 7. 1876 « partie libre d'une dent présentant trois tubercules imitant la forme d'un trèfle » (Lar. 19e) ; 8. 1964 « croisement de grandes routes » (Lar. encyclop.). B. Arg. 1. 1725 « tabac » (Grandval, Vice puni, p. 99) ; 2. 1864 « argent » (ds Esn.). Du gr. τ ρ ι ́ φ υ λ λ ο ν « trèfle », neutre subst. de l'adj. τ ρ ι ́ φ υ λ λ ο ς « à trois feuilles ».

Lire aussi la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Trifolium ; Clave ; Herbe à veaux ; Mayé ; Pégnolé ; Petit Trèfle ; Routelot ; Téoulétou (petite tuile) ; Trable ; Trannène ; Tranière ; Travesne ; Trèfle des prés ; Trèfle piqué ; Trémêne ; Trénaude ; Tribouré ; Trifiol ; Trioupe ; Troulé ;

*

*


Botanique :

Fiche Tela Botanica du trèfle alpestre.

*

Symbolisme :


On apprend dans le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant que :


"Dans l'art chrétien, les formes trifoliées, les arcs trilobés, qui rappellent l'élégance du feuillage du trèfle, symbolisent la Trinité. "

Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Trèfle (Trifolium) a les caractéristiques suivantes :


Trois espèces très voisines sont répandues dans le monde entier où on les trouve partout dans les prairies :

  • le Trèfle blanc (Trifolium repens), à fleurs blanc-crème ;

  • le Trèfle hybride (Trifolium elegans), à fleurs rosées ;

  • le Trèfle violet (Trifolium pratense)

Genre : Masculin

Planète : Mercure

Élément : Air

Pouvoir : Protection ; Chance ; Exorcisme.


Saint Patrick était désolé car il ne parvenait pas à faire comprendre aux Irlandais le mystère de la Trinité. Un jour qu'il prêchait à l'entrée d'un village, il se baissa pour cueillir une feuille de Trèfle et la montra. Ce fut l'illumination ! Mais le saint n'était pas au bout de ses peines. Il ne put se coucher ce soir-là, ne put même pas dire ses prières, débordé qu'il était à courir de maison en maison pour exhorter ses ouailles à la tempérance, car les Irlandais étaient si heureux de cette découverte qu'ils voulaient la fêter en se soûlant toute la nuit.

Utilisation rituelle : Les druides avaient une grande vénération pour le Trèfle qui était pour eux une herbe météorologique de bon augure (à l'approche d'un orage, les Trèfles redressent leurs feuilles).

Parmi les dessins, les fresques qui ornent les tombeaux romains, on a remarqué plusieurs fois une figure tenant ou observant un Trèfle.

Une touffe de ces herbes posée sur le rebord de la fenêtre d'une fille indique symboliquement qu'elle est d'une famille où il y a eu beaucoup d'enfants, que tous ces enfants ont bien fait leur chemin dans la vie, et qu'il ne tient qu'à elle de perpétuer la tradition : elle aussi sera mère d'une famille nombreuse qui lui procurera beaucoup de satisfactions, si elle sait bien choisir son compagnon.


Utilisation magique : Nous avons trouvé une croyance nettement maléfique : si une femme suce les fleurs du Trèfle violet, toutes ses vaches crèveront (Drôme).

Dans une maison hantée on entendait, la veille des fêtes de la Sainte Vierge, un être invisible qui pilait de la graine de Trèfle ; des médailles de saint Benoît mises partout dans le bâtiment firent cesser ces bruits insolites (Argentré, Mayenne).

Mais l'unanimité se fait sur le célèbre Trèfle à quatre feuilles ; partout dans le monde occidental, celui qui trouve ces Trèfles exceptionnels est sûr d'avoir le bonheur, la chance.

*

*

Selon Ted Andrews, dans Le Monde enchanteur des Fées (1993, 2006),


"Les fées de cette plante ressemblent souvent à des elfes. Il n'est pas rare de voir un farfadet dans un champ de trèfles. Elles nous aident à développer nos facultés psychiques. Elles n'hésitent pas à se révéler aux personnes qui aiment la nature et la traitent bien. Très souvent, elles se manifestent dans un premier temps sous l'aspect d'étincelles voletant autour du trèfle. Les fées du trèfle blanc sont plus puissantes et plus visibles en période de pleine lune.

De l'eau ordinaire se transformera en eau enchantée si on y fait infuser du trèfle cueilli dans les champs fréquentés par les fées. S'en baigner les yeux permet d'apercevoir les fées qui se trouvent à proximité."

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


Si Sophocle considérait le trèfle comme une plante vénéneuse, Pline, rapportant les croyances des Anciens, a évoqué ses qualités médicinales contre les morsures de serpents et les piqûres de scorpion, ainsi que contre l'empoisonnement. "Je note encore, écrivait-il dans son Histoire naturelle (livre XXI), que la graine de l'espèce à toutes petites feuilles, en enduit sur le visage, est utile aux femmes pour préserver l'éclat de leur peau."

On soutenait que les chevaux de Zeus acquéraient leur force en mangeant du trèfle tandis qu'Homère attribuait à la plante l'immortalité et le pouvoir de donner richesse et protection.

Les druides le considéraient comme une herbe très bénéfique, notamment parce qu'elle annonce l'orage en redressant ses feuilles. Plus tard, la légende chrétienne a assis définitivement son excellente réputation : le trèfle a servi d'oreiller à l'enfant Jésus et, "en plein hiver, a épanoui ses jolies fleurs sous sa tête". On rapporte également que saint Patrick citait le trèfle et ses trois folioles "pour expliquer le mystère de la Trinité aux Irlandais". Le diable tenta bien sûr de faire disparaître l'herbe bénéfique, en filant autour d'elle la cuscute, plante nuisible et parasite (croyance du nord de la Bretagne).

Le trèfle, qui permet à celui qui en porte quelques brins de se livrer sans danger à la magie, peut servir à un envoûtement d'amour : celui qui a été trempé dans de l'eau bénite, comme dans le Cher, ou la fleur de trèfle incarnat, comme en Bretagne, rend irrésistible. En Espagne, le trèfle cueilli à la Saint-Jean et conservé dans sa maison est une amulette précieuse qui, en souvenir de sa présence dans l'étable de Bethléem, reverdit le jour de Noël. Enfin, rêver de cette plante herbacée est de bon augure.

Toutefois, on croit dans la Drôme, que les vaches qui mangent des fleurs de trèfle meurent et, dans le Maine-et-Loire, que celui qui a été semé un "jour sans R" (c'est-à-dire ni mardi, ni mercredi, ni vendredi), fait enfler les bêtes.

Plante bénéfique, le trèfle l'est assurément mais ce n'est rien au regard des pouvoirs exceptionnels du trèfle à quatre feuilles.

*

*

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi le Trèfle (Trifolium) :


"C'est une plante herbacée, aux feuilles composées habituellement de trois folioles, aux fleurs groupées en capitules ou en épis, qui pousse dans les prairies des régions tempérées.


Propriétés médicinales : Le trèfle est reconnu comme un puissant diurétique et expectorant. Une infusion de fleurs de trèfle rouge est bonne pour activer le foie et la vésicule biliaire. C'est aussi en laxatif très doux recommandé dans le cas d'intestin paresseux.


Genre : Masculin.


Déités : Isis.


Propriétés magiques : Chance ; Protection ; Réussite ; Argent.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS :

  • Si vous trouvez un trèfle à deux feuilles, vous aurez bientôt un amoureux.

  • Le trèfle à trois feuilles sert de protection contre les attaques de magie noire.

  • Le trèfle à quatre feuilles est un symbole universel de chance.

  • Un trèfle à cinq feuilles est un talisman très puissant pour attirer la chance et l'argent.

TISANE DE CHANCE ET D'ABONDANCE (pour vivre une existence pleine de chance et d'abondance) :

Ce dont vous avez besoin :

  • 5 mL (1 c. à thé) de fleurs de trèfle

  • 5 mL (1 c. à thé) de fleurs de camomille

  • 250 mL (1 tasse) d'eau

  • 5 mL (1 c. à thé) de miel

Rituel : Ébouillantez les fleurs de trèfle et de camomille avec l'eau ; ajoutez-y le miel. Brassez le tout en disant :

Que les dieux m'accordent une vie bénie

Que la chance et la prospérité soient miennes

Que tout au long de mon chemin de vie

Tout ce qui est bon et beau m'appartienne.


Buvez cette tisane tous les jours pour entretenir ce sentiment."

*

*

Doreen Virtue et Robert Reeves proposent dans leur ouvrage intitulé Thérapie par les fleurs (Hay / House / Inc., 2013 ; Éditions Exergue, 2014) une approche résolument spirituelle du Trèfle :


Nom botanique : Trifolium spp.


Variétés communes : Trèfle blanc (Trifolium repens) et trèfle rouge ou trèfle des prés (Trifolium pratense).


Propriétés énergétiques : Incite à la persévérance ; rappelle de demander de l'aide ; pousse vers l'avant ; attire l'argent et assure l'accomplissement des objectifs financiers.


Archanges correspondants : Jérémiel, Raziel et Uriel.


Chakras correspondants : chakra racine ; chakra du cœur ; chakra coronal.

Propriétés curatives : Les gens ont tendance à se focaliser sur les feuilles du trèfle en raison de l'idée de porte-bonheur qui leur est associée. Ici, nous parlerons plutôt de la fleur. Dans de nombreux pays, le trèfle pousse abondamment, ce qui le rend facilement accessible pour la plupart des gens. On en fait des guirlandes aux puissantes propriétés bienfaisantes puisqu'elles aident à aller de l'avant et à attirer la sécurité financière. Plus cette fleur sera physiquement proche de vous, mieux vous vous porterez. Vous pouvez en transporter une dans votre poche ou dans votre sac à main pour bénéficier de ses bienfaits tout au long de la journée.

Vous pouvez également essayer de confectionner une guirlande de trèfles toute simple. Commencez par en cueillir quelques dizaines. Sur chaque tige, faites un petit trou de la grosseur du chas d'une aiguille - il est plus facile de le faire à l'aide d'un ongle. Ensuite, insérez la tige de chaque fleur dans le trou de la précédente. Continuez ainsi jusqu'à ce que vous obteniez une longue guirlande d'abondance magique.

Message du Trèfle : « Bien que je sois une fleur sans prétention, je vous transmets une énergie de persévérance. Dans les moments difficiles, je vous aide à maintenir le cap. Vous êtes capable de vus sortir des épreuves, mais n'est pas nécessaire de le faire seul ; sachez demander de l'aide. Celle-ci peut vous être apportée par les anges si vous leur en donnez la permission en les invitant dans votre vie.

Je peux vous aider à réaliser vos rêves financiers et vous apporter dès maintenant une merveilleuse prospérité. Vous n'aurez plus l'impression que le fameux chaudron d'or magique est inaccessible, car je le mettrai à votre portée. Votre heure de gloire est arrivée. Je sais que vous avez fait des efforts considérables et je souhaite récompenser votre dévouement. »

*

*

Maïa Toll, auteure de L'Herbier du chaman, 36 cartes divinatoires, A la rencontre de la magie des plantes (Édition originale 2020 ; Édition française : Larousse, 2021) nous révèle les pouvoirs du Trèfle des prés (Trifolium pratense) :


Mot-clef : Centrage et ancrage


Cette plante fourragère de culture courante sert à nourrir les chevaux, les vaches, les moutons, les chèvres et tous les autres animaux que les humains font pâturer. Elle plane vos pieds au sol tout en vous encourageant à parcourir quelques kilomètres ou à vous plonger dans ce projet artistique que vous évitiez jusque-là. Le trèfle des prés veut vous voir bouger - dans votre corps comme dans votre tête ! Il aime les actions ancrées et, si vous êtes suffisamment centrée, il va se faire un plaisir de vous donner le courage (du latin cor qui signifie « cœur ») de vous lancer et d'avancer.

Audacieux sans être imprudent, le trèfle des prés vous stimule pour vous permettre de vous révéler pleinement.