Blog

  • Anne

Le Scorpion



Étymologie :

  • SCORPION, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. 1121-34 scorpïun signe du zodiaque et terme de zool. (Philippe de Thaon, Comput, éd. E. Mall, 1388, 1720) ; 2. a) fin xiie s. « sorte de fouet de guerre » (Clemence de Barking, Vie de Ste Catherine, éd. W. Macbain, 1431) ; b) 1546 « sorte d'arbalète » (Rabelais, Tiers Livre, Prologue, 75, éd. M. A. Screech, p. 10) ; 3. 1611 scorpion de mer (Cotgr.). Empr. au lat. scorpio, scorpionis « insecte venimeux », « la constellation du scorpion » et « sorte de poisson de mer », gr. σ κ ο ρ π ι ́ ο ς « id. ».

Lire aussi la définition.




Croyances populaires :


Selon Ignace Mariétan, auteur d'un article intitulé "Légendes et erreurs se rapportant aux animaux" paru dans le Bulletin de la Murithienne, 1940, n°58, pp. 27-62 :


Le Scorpion est très « riche » en légendes, sans doute parce qu'il sécrète du venin et qu'il possède un dard à l'extrémité de l'abdomen au moyen duquel il peut l'injecter.

On a dit qu'un Scorpion entouré de flammes retourne son dard venimeux contre lui-même et se suicide, légende très tenace, accréditée par Paracelse. Or le Scorpion supporte d'énormes doses de son propre venin, il ne pourrait se suicider.

En Valais, il y a des Scorpions sur le versant sud de la colline des Maladeires, entre l'école de Châteauneuf-village et la ferme de l'école d'agriculture. C'est l'unique station au nord des Alpes : on suppose qu'ils ont été introduits par des marchands de Scorpions qui les apportaient d'Italie.

Au hameau de Châteauneuf un vieillard m'a raconté comment on préparait « l'huile de Scorpion ». On mettait un Scorpion vivant dans un flacon d'huile, il y restait en vie pendant un jour, on le laissait encore pendant 24 heures, on le retirait et l'huile était employée à des usages variés : contre des maux de ventre à raison de 3 à 9 gouttes, contre les maux d'oreilles, contre les morsures de Vipères, de Belettes, de Musaraignes. Ailleurs on l'employait pour « chasser le sable des reins et de la vessie, et pour résister à la malignité des humeurs ».

Les personnes des environs et même les pharmaciens de Sion viennent encore faire leur provision de Scorpions à Châteauneuf.

Au village on n'a aucun souvenir que des Scorpions aient jamais piqué des personnes.

En Mésopotamie on donnait l'ordonnance suivante contre la piqûre du Scorpion : « Préparez sept grammes d'argent, posez dessus le médicament de la montagne de toute la race, portez le Kadou de sa figure au fleuve et plongez-l'y sept fois. Jetez la figure dans le fleuve, en présence de sept plongeurs ».

*

*



Symbolisme :

Selon le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant,


"De nombreux Africains évitent de prononcer son nom, car il est maléfique : le nommer ce serait déclencher des forces contre soi. On ne le désigne que par allusions, comme la hyène, surnommée souvent l'affaissée.

D'après une légende malienne, le scorpion dit :

Je ne suis pas un esprit des éléments, point ne suis un démon. Je suis l'animal fatal à celui qui le frôle. J'ai deux cornes et une queue que je tortille en l'air. Mes cornes se nomment l'une la violence l'autre la haine. Le stylet de ma queue s'appelle poinçon de la vengeance. Je ne mets au monde qu'une fois : la conception qui est chez les autres signe d'augmentation est chez moi le signal d'un prochain trépas.

En nocturne, par sa queue terminée en une tumeur gorgée de venin, alimentant un aiguillon toujours bandé et prêt à piquer à mort qui le frôle, il incarne l'esprit belliqueux, de méchante humeur, toujours embusqué et prompt à tuer ; en diurne, il symbolise l'abnégation et le sacrifice maternels, car ses petits selon la légende, labourent ses flancs et mangent ses entrailles avant de paraître au jour.

Le scorpion est le Dieu de la chasse chez les Maya. Dans la glyptique maya, il est utilisé comme symbole de la pénitence et de la saignée. Chez les Dogon, il est également associé aux opérations chirurgicales : il représente en effet, le clitoris excisé. La poche et le dard symbolisent l'organe, le venin étant l'eau et le sang de la douleur. En ce sens il représente la deuxième âme (l'âme mâle) de la femme. Mais, d'autre part, le scorpion, ayant huit pattes, est le protecteur des jumeaux, totalisant huit membres : nul ne les touchera sans s'exposer à leur piqûre. Ces deux acceptions symboliques du scorpion ne sont pas contradictoires, mais complémentaires, car, précise Griaule, la naissance de jumeaux est un événement considérable. Elle répète la parturition de la première femme et la transformation de son clitoris en scorpion (qui ne s'est opérée, in illo tempore, qu'après sa parturition).

En Egypte, ce dangereux arachnide donne sa forme à l'un des plus anciens hiéroglyphes ; et son nom à l'un des souverains prédynastiques, le roi scorpion. Son image, terminée en tête d'Isis, est au sommet de certains sceptres de Pharaons. Il a même été honoré comme un dieu, sous la forme femelle de la déesse Selket, personne bienveillante, puisqu'elle donnait pouvoir sur ses manifestations terrestres aux charmeurs de Selket, vieille corporation de sorciers guérisseurs. Le scorpion revêt ici toute l'ambivalence symbolique du serpent.

Dans la tradition grecque, le scorpion est le vengeur d'Artémis, Diane chez les Romains, la vierge chasseresse, éternellement jeune, type de la jeune fille farouche. Offensée par Orion, qui tentait de lui faire violence, la déesse le fit piquer au talon par un scorpion. Pour ce service, le scorpion fut transformé en constellation ; Orion aussi fut expédié au ciel et devint constellation. On dit en conséquence qu'Orion fuit constamment le scorpion. Le scorpion apparaît ici comme l'instrument de la justice vindicative.

En astrologie, le Scorpion (23 octobre - 21 novembre) est le huitième signe du Zodiaque, occupant le milieu de trimestre d'automne, quand le vent arrache les feuilles jaunies et que les animaux et les arbres se préparent à une existence nouvelle. Symbole à la fois de résistance, de fermentation et de mort, de dynamisme, de dureté et de luttes, cette partie du ciel a pour maître planétaire Mars.

Le Scorpion évoque la nature au temps de la Toussaint, de la chute des feuilles, du glas de la végétation, du retour au chaos de la matière brute, en attendant que l'humus prépare la renaissance de la vie ; le quaternaire aquatique entre l'eau première de la source (Cancer) et les eaux rendues de l'Océan (Poissons), c'est-à-dire les eaux profondes et silencieuses de la stagnation et de la macération. L'animal noir, qui fuit la lumière, vit caché et est pourvu d'un dard empoisonné. Cette réunion compose un monde de valeurs sombres, propres à évoquer les tourments et drames de la vie jusqu'au gouffre de l'absurde, du néant, de la mort... D'où le fait que le signe soit placé sous la maîtrise planétaire de Mars, ainsi que de celle de Pluton, puissance mystérieuses et inexorable des ombres, de l'enfer, des ténèbres intérieures. Nous sommes au cœur du complexe sado-anal du freudisme ; mais aux valeurs psychiques de l'anus se joignent celles su sexe ; et l'on voit se camper une dialectique de la destruction et de la création, de la mort et de la renaissance, de la damnation et de la rédemption, le Scorpion étant chant d'amour sur champ de bataille ou cri de guerre en champ d'amour... Dans un tel pays en rouge et noir, l'individu prend racine dans les convulsions de ses entraves, et il n'est vraiment lui-même que secoué de la transe sauvage d'un démon intérieur qui a soif non de bien-être mais de plus-être, jusqu'au goût âpre de l'angoisse de vivre, entre l'appel de Dieu et la tentation du diable. Cette nature volcanique fait du type du scorpion un oiseau dont les ailes ne se déploient à l'aise qu'au milieu des tempêtes, son climat étant celui des orages, son pays celui de la tragédie.

*.

*

Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007 ; traduction française : Éditions Contre-dires, 2018) nous délivre un :


Message des insectes de la quatrième et de la cinquième dimension :


Nous sommes honorés de vous apporter la guérison, l'amour

la lumière, les messages et la sagesse de nos planètes. Nous avons

beaucoup plus à vous offrir que ce ce Diana a pu partager.

Cela ne représente que la pointe de l'iceberg.


[...] Les insectes de la quatrième dimension

Les scorpions

Les scorpions sont des animaux particulièrement redoutés à cause de leur venin. Quand j'habitais dans les Caraïbes, nous avions une petite chatte qui jouait sur la véranda. Je pouvais voir qu'elle donnait des coups de patte à quelque chose de si petit et pâle qu'on e voyait à peine. Elle a poussé un cri et a fait un bond à l'instant même où je me suis rendu compte que c'était un bébé scorpion. Elle a été blessée et j'ai été contente que le scorpion fût encore un bébé.

Mais les scorpions ont accédé à la quatrième dimension parce qu'ils veillent sur leurs petits jusqu'à ce qu'ils deviennent autonomes. Les petits se réfugient sur le dos de leur mère pour se protéger.

*

*

Dans son jeu de carte L'Oracle du peuple animal (Guy Trédaniel Éditeur, 2016), Arnaud Riou regroupe les animaux par famille. Le scorpion appartient selon lui à la famille de l'introspection avec le panda, la biche, le porc-épic, le griffon, la cigogne, le lapin, le sphinx, l'escargot et la pieuvre.

"L'introspection. Lorsque vous tirez une carte de la famille introspection, c'est qu'un animal vient vous encourager à ne pas vous précipiter à agir, mais davantage à plonger en vous pour découvrir votre personnalité, le sens d'un obstacle ou d'une situation. Les animaux d'introspection vous aident à mieux vous connaître, mieux vous comprendre et mieux vous aimer dans votre développement personnel.

[...] Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les Dieux, enseignait Socrate. La première famille de cet Oracle du peuple animal est la famille de l'introspection. Lorsqu'une situation nous semble bloquée ou douloureuse, lorsque nous nous sentons perdus, il est nécessaire de revenir à soi, de chercher en soi les ressources nécessaires pour évoluer dans le bon sens.

Pour les chamans, le monde extérieur est une reproduction de notre monde intérieur. Si notre monde intérieur est fluide, apaisé, et si nous avons le cœur ouvert, nous allons attirer à nous des relations fluides, des situations apaisées et des personnes qui ont le cœur ouvert. Si en revanche, nous sommes blessés, si notre cœur s'est fermé et si nous sommes persuadés que les autres nous en veulent, nous allons attirer à nous des relations conflictuelles, douloureuses et toxiques. Chacun en a fait l'expérience, lorsque nous nous sentons amoureux, nous attirons à nous des belles personnes et des situations favorables.

Tous les changements démarrent de notre cœur. Pour transformer une situation, commencez par modifier le regard que vous portez sur une situation. Il n'existe aucun échec, il n'existe que des possibilités de s'améliorer, de se développer et de grandir.

Lorsque vous tirez une carte de la famille de l'introspection, c'est une invitation à ne pas vous précipiter vers une solution ou une action. Prenez le temps de méditer, de vous comprendre. Les animaux de cette famille vont vous accompagner dans cette introspection pour vous apporter les images, les symboles, nécessaires à la juste compréhension de ce que vous traversez. [...]

Accepte de mourir à ce que tu n'es plus

Pour laisser la part belle à celui que tu deviens.

........................................................................................................................................................La carte représente un décor sableux et rocailleux. Le soleil tape dans les pierres et sur le sable. Quelques raies d'ombre atténuent le fond du décor. Le sol est clair et le soleil qui se reflète sur le sable offre un tapis étincelant. Le Scorpion noir est face à nous, de trois quarts. Son dard est arc-bouté sur son dos. Par son immobilité, il incarne la puissance tranquille associée à la rapidité. Il inspire autant la fascination que la peur.

.......................................................................................................................................................


Le Scorpion fait partie de la famille des arachnides. Tout comme sa cousine l'Araignée, il a quatre paires de pattes. Son ventre se termine par une queue de cinq anneaux au bout de laquelle pointe son dard. Foudroyant toujours, mortel pour une vingtaine d'espèces. La piqûre du Scorpion peut provoquer la mort en quelques heures par arrêt cardiaque. C'est cette fulgurance qui rend fascinant le Scorpion. On aime rarement le rencontrer sur sa route, il n'inspire ni la tendresse ni l'affection. En revanche, il nous fascine et nous attire par son pouvoir. Avec ses deux pinces, sa queue et sa carapace, il semble tout entier en tenue de combat, dédié à l'attaque. Il est symbole de mort. En Afrique, dans certaines régions, il est défendu de prononcer son nom. Le Scorpion est aussi celui qui vient venger, comme le rappelle la légende grecque d'Artémis, la déesse de la chasse qui envoya un Scorpion au géant Orion, qui avait tenté de la violer. Le Scorpion piqua Orion au talon et le tua. Justice fut rendue. Pour remercier le Scorpion, les dieux lui offrirent une constellation. Lorsque celle-ci apparaît dans le ciel à l'est, la constellation d'Orion disparaît à l'Ouest, comme pour nous rappeler que le géant chasseur craint toujours le pic de la vengeance qui rétablit la vérité. Le Scorpion devient alors symbole du rétablissement de la lumière et de la vérité. Car le Scorpion fait éclater la vérité au grand jour. Il est porteur du changement, il attaque la politique, le consensus, le mensonge. Il ne laisse pas de place à l'à-peu-près, au compromis. Si le Scorpion est porteur de mort, c'est avant tout symboliquement qu'il vient se débarrasser de ce qui a besoin de mourir. Ce qui est déjà mort-vivant. Le Scorpion est un totem puissant dont la magie est parmi les plus influentes dans le panthéon du peuple animal. Il inspire le commandement, l'endurance, le courage, la clarté, le passage à l'acte juste. Le Scorpion ne chasse pas. Il attend une opportunité. Sa patience est sans égale et il est capable de rester en embuscade plusieurs mois sans manger. C'est son territoire qu'il défend. Le Scorpion attaque sans distinction quiconque approche de trop près de sa demeure. Il ne craint aucun intrus et n'a pas d'état d'âme au moment de foudroyer. Le Scorpion ne fait aucune distinction et peut s'attaquer à des rivaux mille fois plus grands que lui. Il dose juste le poison qu'il injecte. Il est instinctif, et malgré ses quatre paires d'yeux, une paire centrale et d'autres latérales, le Scorpion voit très mal. Il distingue l'ombre et la lumière, mais n'a pas le souci du détail. Il se repère à partir des poils qui sont sous son ventre et font office de radar. Les mères sont plus redoutables encore. Elles tuent parfois le mâle après la procréation, et éduquent seules leurs petits, souvent une trentaine de progénitures, qui naissent déjà formés. La maman porte ses enfants sur son dos jusqu'à ce qu'ils deviennent indépendants.

Lorsque le Scorpion vous apparaît dans le tirage, c'est souvent de façon surprenante. On n'attend pas le Scorpion et on est rarement prêt à l'accueillir dans sa demeure. Pourtant, le Scorpion maîtrise le sens de l'opportunité. S'il vient vous voir, c'est pour vous inviter au changement. Il vous rappelle que pour que le nouveau naisse, il est nécessaire que l'ancien meure. Le Scorpion vient alors accomplir sa noble tâche. C'est l'Arcane sans nom du tarot de Marseille. La grande faucheuse. Il est le bourreau déjà engagé sur le chemin. Il est le symbole de la clarté mentale. Celui qui a transcendé les réactions émotionnelles pour trancher de son glaive de justice. Le Scorpion vient également vous parler de votre territoire. Celui-ci est-il bien défini ? Est-il bien respecté par votre entourage ? Savez-vous poser vos limites ? Le Scorpion alors vient vous aider à mettre un terme à toute sensation d'envahissement ou d'intrusion.


Mots-clés : La vérité - La vengeance - La clarté - Le territoire - L'intrusion - La défense - L'attaque - La sexualité - La perversion - Les frontières - Le passage à l'acte.

Signification renversée : Lorsqu'il apparaît dans sa situation renversée, le Scorpion peut vous signaler une attaque possible. Il vous invite à redoubler de vigilance. En lien avec le territoire, il peut aussi vous indiquer que certains symptômes tels que vaginites, infections urinaires, fragilité des reins peuvent être signes d'envahissement relationnel. Le Scorpion vient alors vous aider à rétablir vos limites. Il peut également vous indiquer une tentation possible de faire mauvais usage de votre pouvoir. Le pouvoir du Scorpion renversé ouvre la porte à la perversion et s'éloigne du cœur.


Le message du Scorpion : Je suis le Scorpion. Je suis le roi du désert. J'ai transcendé l'énergie vitale, la sexualité, l'empire des sens, la foudre émotionnelle, les pulsions et les désirs, le chaud et le froid, le bien et le mal. J'ai acquis la sagesse et le discernement. Je suis totalement libre du regard des autres. J'assume pleinement ma foudre et la puissance de mon glaive. Je ne chasse pas. Je foudroie ce qui a besoin de l'être et qui n'est pas à sa place. Tu es venu me choisir. C'est toi qui me révèles en tirant ma carte. Je t'ai laissé venir, car tu as besoin de moi. Je ne mets pas ma puissance au service de TA vérité, celle qui t'arrange et qui pourrait te permettre de te compromettre. Ma puissance est au service de LA vérité. Celle qui dérange parfois, qui remet en cause souvent, mais qui s'impose toujours, inspirée par la justice. Avec moi, tu vas repartir sur des bases justes, sur un terrain clair. Ce n'est pas mon dard qu'il faut craindre. Il n'est qu'un outil. Le moyen de rétablir la justice, la vérité pour permettre à la vie de circuler.


Le rituel du Scorpion : Je me relie au Scorpion : Le Scorpion craint le froid qui l'immobilise. Il a besoin pour se mettre en action de la chaleur du feu. Je me concentre sur mon souffle et sur la chaleur de ma respiration. Je sens la chaleur de la vie circuler à travers mon corps, ma bouche, mon ventre. J'alterne quelques respirations profondes. Je me sens stable et droit. Le premier unificateur de l'empire égyptien s'appelait Selek, le Scorpion. Son épouse, Selket, était représentée avec une tête d'Isis à coiffe de vautour (la purification) surmontée d'un Scorpion. Je visualise au-dessus de ma tête un Scorpion. Je me concentre sur le fait que ma parole est capable de vérité, de courage et de droiture. Je visualise l'énergie du Scorpion glisser le long de mon crâne et s'échapper par mon souffle sous forme d'une lumière de couleur bleue. Je rends hommage au Scorpion, au totem de la vérité, du courage et de l'alignement juste."

*

*

Pour Melissa Alvarez, auteure de A la Rencontre de votre Animal énergétique (LLewellyn Publications, 2017 ; traduction française Éditions Véga, 2017), le Scorpion est défini par les caractéristiques suivantes :

Traits : Le Scorpion symbolise le contrôle, la force intérieure et d'excellents défenses. Il symbolise aussi de fortes pulsions sexuelles, la beauté et la jalousie. Le scorpion a une perception vibratoire aiguisée qui l'alerte au moindre changement dan son environnement. Il utilise son odorat pour chercher sa nourriture et pour trouver de bons endroits où se cacher parce qu'il a une vue faible, même s'il possède de six à douze yeux. Il est sensible à la lumière, c'est donc un animal nocturne. Il fait la différence entre la lumière et l'obscurité. Cela veut dire que vous êtes sensible à votre environnement et que vous vous servez de votre intuition pour ressentir les changements d'énergie chez les personnes et dans les lieux. Vous adhérez à votre sexualité, vous voyez la beauté dans chaque personne et vous vous servez de votre sens du contrôle et de votre force intérieure pour vous protéger et éviter d'être jaloux.


Talents : Courageux ; Clarté ; Contrôle ; Défenses ; Énergique ; Concentration ; Guérison ; Force intérieure ; mysticisme ; Passion ; Perception ; Protection ; Sens de la psychologie ; Sait retourner la négativité à l'envoyeur ; Résilience ; Sait dissimuler ; Séduction ; Sex-appeal ; Vie solitaire ; Sait se glisser furtivement ; Survie ; Transformation ; Transition ; Vitalité.

Défis : Agressif ; Mauvaise vue ; Sur la défensive ; Jaloux ; Se rebelle ; Vengeur ; Sceptique ; Fourberie ; Vindicatif ; Vulnérabilité.


Élément : Terre.

Couleurs primaires : Noir ; Brun ; Vert ; Rouge.

Apparitions : On a trouvé des traces de l'existence du scorpion il y a 430 millions d'années, ce qui le relie à l'ancienne sagesse. Lorsque le scorpion apparaît, c'est pour vous le signe que vous devez vous engagez dans des recherches sur un sujet qui vous intéresse pour élargir vos connaissances. Le scorpion peut vivre une année sans manger ni boire, et, lorsqu'il se remet à manger, il n'absorbe que du liquide. Si le scorpion apparaît alors que vous suivez un régime, c'est le signe qu'"il vous faut continuer. Lorsqu'il est en danger, le scorpion est rapide et d'une précision mortelle quand il pique. Vous aussi, vous avez l'esprit vif et vous savez prononcer des paroles qui peuvent atteindre très profondément. Si vous vous trouvez pris dans une altercation, vous avez tendance à agir d'abord, et vous poser des questions ensuite. Le scorpion a une structure qui le protège des éléments et des prédateurs. Il vient vous rappeler de vous protéger de ceux qui ont l'intention de vous blesser, de suivre vos convictions et ce en quoi vous croyez, et de toujours demander ce que vous voulez parce que c'est la meilleure façon de l'obtenir.

Aide : Vous êtes en train de vous engager ou de chercher à vivre une nouvelle relation amoureuse. L'énergie fortement sexuelle du scorpion vous rend attirant pour les autres, et vous pouvez facilement séduire un nouveau partenaire. Le scorpion vous met en garde contre le fait de devenir jaloux, amer, ou abusivement protecteur. Vous n'avez pas besoin d'être quelqu'un qui contrôle en amour, ainsi l'attaque du scorpion chassera celui auquel vous vous intéressez, si cela devient nécessaire. Le scorpion vous prévient qu'il est bon de garder l’œil ouvert pour discerner le danger ou la trahison. Il ne saute pas systématiquement dans le combat, mais s'il doit viser, son dard est prêt. Cela dit, le scorpion vous avertit qu'il ne faut pas pour autant penser que le danger se trouve à chaque coin de rue : vous n'avez pas à vous méfier de tout. Restez aux aguets mais n'en faites pas une obsession. Vous êtes passionné, extraverti, et vous pouvez inspirer les autres, qui recherchent souvent votre conseil. Si la négativité se présente ne la laissez pas vous entraîner dans son obscurité.

Fréquence : L'énergie du scorpion a une sonorité semblable à la vibration d'une plaque de métal que l'on frappe et qui résonne en diminuant peu à peu. Elle donne le sentiment d'être connectée à la vibration de la terre. Elle vibre dans vos pieds, s'élève dans votre corps et emplit chacune de vos cellules. Elle est pesante, calmante et paisible.


Imaginez...

Lors d'un voyage en Arizona, vous faites une pause au milieu de vos rendez-vous d'affaires pour vous asseoir à l'ombre d'un arbre, à côté de gros rochers, et y prendre votre repas. L'air est frais et piquant, ce qui vous change de l'ambiance étouffante des bureaux. Vous examinez de plus près les rochers et vous remarquez un gros scorpion qui est là en train de vous observer. Lorsque vous le voyez, le scorpion s'approche de vous et agite ses pinces. Vous ressentez plus que vous n'entendez ces paroles : "Prends ton temps pour l'environnement." Vous secouez la tête, incrédule. Vous êtes en train de travailler sur un projet environnemental et on vous a demandé d'accélérer les choses, contrairement à ce que vous estimiez bon de faire ! Sachant qu'il vous faut suivre vos instincts et le message du scorpion, vous rentrez travailler avec un nouvel état d'esprit.

*

*