Blog

  • Anne

Le Pois de senteur


Étymologie :

  • POIS, subst. masc.

Étymol. et Hist. I. A. 1. Ca 1160 « fruit d'une plante légumineuse enfermé dans une cosse verte » exprime dans les deux exemples suiv. une valeur minimale : un peis pesant (Eneas, 4434 ds T.-L.) ; 1160-74 ne ... vaillant un pois (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, II, 4145), cf. F. Möhren, Renforcement affectif de la négation, 1980, p. 197 ; 1197 (Hélinant, Vers de la mort, L, 12 ds T.-L. : De si chier morsel n'ai je cure, Mieuz aim mes pois et ma poree) ; ca 1200 pois au lart (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke et P. Rasch, 7895, leçon des mss a [anno 1225] et C [xiiie s.]) ; spéc. a) 1538 pois cices (Est., s.v. cicer, v. aussi chiche2) ; b) 1552 pois gris, v. infra ; c) 1600 petits pois (Olivier de Serres, Theatre d'Agriculture, Paris, Jamet Métayer, p. 467) ; d) pois verts [1611 fig. faire manger des pois verts au veau « mystifier » (Cotgr.)] 1621 poids vers en gousse (César Oudin, Tesoro de las dos lenguas francesa y espanola, Paris, P. Bilaine, non folioté, s.v. gasapos) ; e) 1694 pois goulus (Ac.) ; f) 1869 pois cassés (Littré) ; 2. fig. a) 1552 avalleur de poys gris « goinfre » (Rabelais, Quart livre, XXIX, éd. R. Marichal, p. 139, 14) ; b) 1640 si vous me donnez des pois, je vous donneray des fèves « je vous rendrai la pareille » (Oudin Curiositez) ; 1718 il donne un pois pour une fève « il donne peu pour avoir beaucoup » (Ac.) ; c) 1679 manger des pois chauds (Sévigné, 6 oct. ds Lettres, éd. E. Gérard-Gailly, t. 2, p. 466 : ,,il mange des pois chauds`` comme dit M. de La Rochefoucauld quand quelqu'un ne sait que répondre) ; d) 1690 souffler les pois (en parlant d'une personne endormie) (Fur., s.v. souffler) ; e) av. 1741 être la fleur des pois (Saint-Simon, Mém., éd. G. Truc, t. 2, p. 388). B. 1549 désigne la plante ramer des pois (Est.) ; 1579 faire la culbute sur les pois verdz expr. libre (Larivey, Escolliers, IV, 3 ds Hug.). II. P. anal. de forme 1. 1811 pois d'orange « petite boule d'iris ou d'orangette mise dans un cautère pour entretenir la suppuration`` (Affiches, annonces, avis divers, 22 nov., p. 16 ds Brunot t. 9, p. 1216) ; 2. 1833 indienne semée de pois rouges (Balzac, Méd. camp., p. 32) ; 1837 à pois (d'une robe) (R. théâtre, XI, p. 137 ds Quem. DDL t. 20). Du lat. pisum « pois », André Bot., p. 253.


Lire également la définition du nom pois pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Lathyrus odoratus ; Annette ; Châtaigne de terre ; Gesse des jardins ; Gesse longue ; Gesse odorante ; Gland de terre ; Marcasson ; Penoyer ; Pézé rouge ; Pois à bouquet ; Pois aux lièvres ; Pois fleur ; Pois joli ; Pois musqué ; Pois tubéreux ;

*

*




Botanique :


*




Symbolisme :


Emma Faucon, dans Le Langage des fleurs (Théodore Lefèvre Éditeur, 1860) s'inspire de ses prédécesseurs pour proposer le symbolisme des plantes qu'elle étudie :


Gesse odorante ou Pois de senteur - Plaisir délicat.

Ses jolies fleurs blanches, roses ou violettes, exhalent un parfum suave.


Une superbe châtelaine

De son regard observateur,

Parcourant un jour son domaine,

S'approche du pois de senteur,

Le regarde avec un sourire,

Craint de lui causer du chagrin

En en détachant un seul brin,

Le touche, le faire, l'admire,

L'appelle un miracle des cieux,

Ne peut en détourner les yeux

Et comme à regret se retire

En disant : Il n'est rien de mieux. Anatole DE MONTESQUIOU.

*

*

Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Pois de senteur (Lathyrus odoratus) a les caractéristiques suivantes :


Genre : Féminin

Planète : Vénus

Élément : Eau


Après le suicide de Lucrèce, les Tarquins, chassés de Rome par la fureur populaire, vont demander des secours aux rois voisins pour essayer de reconquérir leur couronne. Porsenna, roi des Étrusques, voit là une bonne affaire, accepte de leur venir en aide et vient attaquer Rome en force. Les Etrusques se sont déjà emparés du mont Janicule, une des sept collines sur lesquelles Rome est bâtie ; désormais rien ne semble pouvoir les arrêter. Ils vont passer le Tibre pour se rendre maîtres de la ville. Il ne leur reste à franchir que le pont Sublicius, un pont de bois lancé au-dessus du ravin où coule le fleuve.

Des tiges de Pois de senteur (vraisemblablement des gesses sauvages) grimpent le long d'un des piliers de ce pont. Un officier romain nommé Horatius (1) va cueillir quelques cosses et s'avance, seul, au milieu du pont Sublicius.

Les Étrusques, médusés, le voient écosser ses gousses et tranquillement s'agenouiller pour répandre en travers du pont, en rang bien aligné, les Poids luisants et sombres. Que se passe-t-il ? Ce Romain est évidemment un sorcier ? Que cache son rituel des Pois ?

Ce moment de flottement permet aux Romains de couper le pont de leur côté. Le tablier s'écroule, entraînant dans sa chute Horatius qui réussit à se tirer d'affaire à la nage avec toutes ses armes et court rejoindre les siens. Il perd un œil dans la bataille, d'où son surnom de Coclès (le Borgne).

Les Étrusques ne peuvent franchir le Tibre, mais Porsenna tient toujours Rome assiégée. C'est alors qu'un autre patricien romain, Mucius Scaevola, s'infiltre dans le camp ennemi avec l'intention de tuer leur roi ; il s'approche de Porsenna et, croyant le frapper, il poignarde un officier supérieur qui était à ses côtés. On se saisit de lui, on l'interroge. Voyant un brasier ardent à sa portée, Scaevola y plonge sa main et la laisse rôtir. On lui demande la raison de cet acte insensé. Il répond que c'était pour punir cette main de s'être trompée, et ajoute que trois cents jeunes hommes, appartenant aux meilleures familles de Rome, ont fait le serment solennel de tuer le roi étrusque. Porsenna, épouvanté par des adversaires aussi courageux, se hâte de conclure la paix, et les derniers Tarquins s'éteignent en exil.


Note : 1) Un patricien de la gens Horatia, maison qui devait donner à la république son premier consul. À la même famille appartenaient les trois frères qui vainquirent les Curiaces et, beaucoup plus tard, le poète latin Horace.

*

*

D'après Nicole Parrot, auteure de Le Langage des fleurs (Éditions Flammarion, 2000) :


"Je ne vous crois pas", dit le pois de senteur, fleur de la fausse modestie. Il ajoute en effet "vous êtes si belle (ou si beau), vous m'intimidez, rapprochez-vous donc de moi, n'essayez pas de m'impressionner". Le pois de senteur est voué à Vénus, cette déesse de l'amour et de la beauté.

Cette fleur diaphane, fine comme la plus fine des mousselines de grand couturier, animée d'irisations d'arc-en-ciel, aux pétales délicatement bordés de couleur, plaît aux rêveurs, aux artistes aux goûts changeants, à tous ceux qui s'évadent facilement "dans les nuages". Ils l'offrent en espérant être compris. Ne les brusquez pas, ils sont fragiles. Si, comme eux, vous raffolez de cette fine fleur, vous les comprendrez, vous êtes semblables.

Le pois de senteur a pour patrie d'origine la Sicile. Dans ses effluves irrésistibles rappelant le parfum d'orange, il fleurit les belles jeunes filles et les salons du Guépard, le film de Luchino Visconti, et les grands couturiers aiment en jeter par brassées sur leurs robes du soir. Léonard les imprime sur ses tuniques de soie dans son style maison, fait de fondu enchaîné ou de porcelaine japonaise."


Mot-clef : "Rapprochez-vous donc !"

*

*

Doreen Virtue et Robert Reeves proposent dans leur ouvrage intitulé Thérapie par les fleurs (Hay / House / Inc., 2013 ; Éditions Exergue, 2014) une approche résolument spirituelle du Pois de senteur :

Nom botanique : Lathyrus odoratus.


Propriétés énergétiques : Concrétise, réalise les souhaits et encourage à se fier à la prière.


Archanges correspondants : Jophiel et Sandalphon.


Chakras correspondants : chakra racine ; chakra sacré ; chakra du cœur.


Propriétés curatives : Cette fleur vous aide à réaliser tous vos désirs, et ce dont vous avez besoin maintenant est ce qui se concrétisera au plus vite. Vous devriez toujours viser haut et aspirer à ce qu'il y a de mieux.

Essayez cette méthode pour réaliser vos souhaits. Installez-vous près de graines de pois de senteur et concentrez-vous intensément sur votre désir. Une fois que les graines nt absorbé vos intentions, semez-les dans un massif ou un pot. Lorsque les graines vont germer et pousser, l'énergie qu'elles contiennent prendra également de l'ampleur. Au moment où les fleurs apparaissent, leur énergie est envoyée dans l'Univers. Votre souhait est ainsi exaucé.


Message du Pois de senteur : « Je peux vous aider à concrétiser vos idées enthousiasmantes et vos désirs profonds. A mesure que je fleuris, vos objectifs et aspirations prennent vie. Acceptez que la réalisation de vos souhaits soit un processus naturel dans votre existence. Vous méritez sans conteste de les voir se réaliser maintenant ! Pour le moment, contentez-vous de vous concentrer sur vos souhaits en sachant qu'ils seront réalisés. Vous n'avez rien de plus à faire. Soyez convaincu que tout est possible et que des miracles se produisent tous les jours. Vous pouvez mener l'existence que vous désirez. »

*

*




Contes et légendes :


Dans la collection de contes et légendes du monde entier collectés par les éditions Gründ, il y a un volume consacré exclusivement aux fleurs qui s'intitule en français Les plus belles légendes de fleurs (1992 tant pour l'édition originale que pour l'édition française). Le texte original est de Vratislav St'ovicek et l'adaptation française de Dagmar Doppia.

L'ouvrage est conçu comme une réunion de fleurs qui se racontent les unes après les autres leur histoire ; le Pois de senteur raconte la sienne dans un conte venu de Grande-Bretagne et intitulé "Qui s'est noyé ? " :













*

*

684 vues

Posts récents

Voir tout