Blog

  • Anne

Le Lierre terrestre




Autres noms : Glechoma hederacea ; Brunette ; de Saint-Jean ; Courroie de terre ; Couronne de terre ; Couvre-sol ; Drienne ; Esserole ; Herbe à la glèbe ; Herbe à la lune ; Herbe de lune ; Herbe d'Olhon ; Herbe rondelette ; Lâche ; Laurier de terre ; Lierre courant ; Lierre des nagots ; Lierret ; Lierre traînant ; Poison des haies ; Ronde-lette ; Rondelotte ; Rondette ; Rondotte ; Saint-Jean traînée ; Terrette ;



Botanique :


Dans Petit Grimoire : Plantes sorcières, Les Sortilèges (Éditions « Au bord des continents... », mars 2019, sélection de textes extraits de Secrets des plantes sorcières) Richard Ely présente ainsi le Lierre :


Petite Lamiacée, mais Ô combien précieuse pour notre santé que ce lierre terrestre. Elle dresse ses tiges rectangulaires de cinq jusqu'à vingt centimètres de haut pour porter ses fleurs, petites gueules roses, bleues ou violettes, tachetées de pourpre sur la lèvre supérieure bilobée, l'inférieure comportant, elle, trois lobes dont le central prend la forme d'un cœur, si ce n'est d'un rein. Elle égaye de sa floraison le printemps. Elle chemine le long des haies touffues, à la lisière des forêts, dans les coins où l'ombre joue avec la lumière. Ses feuilles, opposées sur la tige, molles, forment elles aussi un cœur, voire un rein au bord crénelé. Elles ont tendance à persister l'hiver, tenant tête au gel.

La plante soigne les bronches, les reins, l'estomac, les intestins. Tonique, elle vous donne un bon coup de fouet grâce à sa teneur en vitamine C. Aromatique, elle décore de ses fleurs les salades, ses feuilles relèvent le goût des potages aux champignons ou, une fois hachées, se mêlent volontiers à un fromage frais s'étalant sur une délicieuse tartine grillée qui épatera vos convives. Elle fait recracher le mal, guérit les blessures. Elle est connue en cela depuis l'Antiquité, et fut prisée durant le Moyen Âge.

*

*



Phytothérapie :


Dans Des hommes et des plantes (Éditions Opéra Mundi, 1970), son autobiographie, Maurice Mésségué évoque le savoir ancestral de son père sur lequel il a construit ses connaissances :


[...] Enfin, j'augmentai dans de fortes proportions la dose de lierre terrestre qui n'a rien à voir avec les lierres grimpants. C'est une petite plante jolie et modeste, on l'appelle « courroie de Saint-Jean ». Je n'en utilise que les tiges. Au XVIIe siècle de nombreux médecins lui attribuent des vertus antiphtisiques qu'elle est loin d'avoir. Mais en 1876 le Docteur F. J. Cazin (Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes), l'un de nos meilleurs expérimentateurs modernes, a affirmé avoir guéri des affections pulmonaires chroniques uniquement à l'aide de lierre terrestre. Dès qu'il s'agissait de voies respiratoires, j'avais toujours vu mon père obtenir de bons résultats avec ce lierre qu'il appelait « l'herbe rondelette » à cause de la forme de ses feuilles.

*

*




Symbolisme :


Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Lierre terrestre (Glechoma hederacea) a les caractéristiques suivantes :

Pouvoirs : Contre-envoûtement.


Utilisation magique : L'« herbe de lune » est la toute première parade en cas d'attaque par les œuvres de magie noire. Si quelqu'un mobilise les forces négatives pour les lancer contre vous, il est primordial que vous sachiez, pour commencer, d'où vous arrivent ces maléfices.

Entourez d'une couronne de Lierre terrestre une chandelle jaune. Vous allumerez cette chandelle un jeudi, à la lune descendante. L'image de votre ennemi apparaîtra.

*

*

Dans Petit Grimoire : Plantes sorcières, Les Sortilèges (Éditions « Au bord des continents... », mars 2019, sélection de textes extraits de Secrets des plantes sorcières) Richard Ely précise les propriétés magiques du Lierre :


Tout dans le regard

Si le lierre terrestre est connu pur purifier le sang, soigner les bronchites et les refroidissements lorsque bu en infusion mêlée de miel, il est surtout considéré en magie comme une plante attachée au pouvoir de la vue. Ou, pour préciser encore un peu plus les choses, de double-vue... Le lierre terrestre adoucit les irritations des yeux. Quelques feuilles trempées dans de l'eau claire attribueront à cette eau, une fois filtrée, la vertu d'être un bon moyen d'apaiser des yeux fatigués, irrités, touchés par l'impureté. Est-ce cet usage qui a fait glisser le pouvoir de la plante vers un autre, lié aux visions ? Nul ne sait mais une choses est certaine, le lierre terrestre confère aux hommes la capacité de voir les sorcières, de les révéler tout comme nombre d'autres esprits et créatures qui voisinent dans leur entourage habituellement de manière fort discrète, voire secrète. Ainsi, en Allemagne, si une jeune fille vierge porte une branche de la jolie plante contre sa poitrine ou en couronne dans ses cheveux le jour de Walpurgis, elle aura cette faculté de percevoir la sorcière parmi ses congénères.

Une pommade de feuilles de lierre terrestre écrasées appliquée sur les paupières agira de même en Angleterre. Oint de cette plante, les yeux levés au ciel, vous verrez y passer les sorcières sur leurs balais, se rendant au sabbat. Vous identifierez facilement parmi vos amies lesquelles pratiquent réellement l'art sorcier et vous verrez mille choses impossibles ainsi que tous ces êtres éthériques qui transformeront votre réalité à jamais.


Herbe liée à Vénus, le lierre terrestre se révèle efficace pour toutes les questions d'amour, mais aussi pour les arts : musique, théâtre, poésie, mode... Laissez la plante vous guider dans vos choix, placez-en un rameau au coin de votre bureau ou, mieux encore, couchez-vous là où la plante est abondante pour une sieste inspirante.

Esserole

En Aquitaine, le lierre terrestre prend le nom d'esserole. La plante y est connue pour guérir magiquement les entorses et les douleurs aux articulations. La sorcière doit s'adresser à la plante en disant : « Esserole, esserole, tu es belle et lui souffre. Tu es souveraine de toutes les herbes et tu tiens les clefs, en dehors de l'artémise et du pain souverain. »


Signature : Vénus

*

*


20 vues

Posts récents

Voir tout