Blog

  • Anne

La Labradorite




Étymologie :

  • LABRADORITE, subst.,

Étymol. et Hist. 1. 1783 pierre de Labrador (Romé de L'Isle, Cristallographie, t. 2, p. 497) ; 1803 (E. Patrin ds R. Ling. rom., no177-178, p. 251) ; 2. 1867 canard de Labrador (Lar. 19e); 1910 subst. (Lar. mens., p. 750) ; 3. 1867 Les chiens du Labrador (E. Gayot, Les Chiens, p. 180) ; 1900 subst. (H. Adelon, G. Benoist, P. Bert,..., La Chasse moderne, p. 399). Du nom géogr. Labrador, désignant une vaste péninsule de l'Amérique du Nord; cf. dès 1842 en angl. Labrador dog « chien du Labrador » (ds NED Suppl. 2).


Lire également la définition du nom Labradorite afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :


Roger Tanguy-Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique... (L'Alpha L'Oméga Éditions, 1998) s'inspire du savoir ancestral pour "récapituler de la manière la plus musclée les informations sur les élixirs" :


Cet élixir soigne les fuites d'énergie, stimule l'intuition, l'acuité mentale et la réceptivité, voire même la médiumnité. On le conseillera chaudement à tous les guérisseurs et personnes exerçant une profession pour le mieux-être de l'humanité. Il permet à l'utilisateur d'accéder aux archives akashiques, c'est-à-dire au Grand Livre de ce qui fut, est et sera. Il facilite donc l'accès aux trésors cachés du subconscient à condition d'être sincère. Il fait le pont ente la sagesse intuitive et le mental qui désire effectue une synthèse. Il éveille le mystique qui est caché en nous tout en protégeant le temple physique qui l'abrite. Il correspond dans le Tarot de Marseille au Pape, l'arcane 5. Il concerne particulièrement les natifs du 5 mai et ceux qui ont des difficultés à passer du stade de l'enfance au stade adulte ou qui s'attardent trop sur leur nœud lunaire sud (le passé karmique) au détriment de leur nœud lunaire nord (leur devenir, leur dharma).

Ce phénomène n'est point du tout dévalorisant. Un événement majeur peut arrêter la croissance mentale en cours de route. Ici on se rappelle de Serge Gainsbourg qui à la suite d'une situation traumatisante durant la guerre avait le sentiment qu'on lui avait volé sa jeunesse. C'est une des raisons pour lesquelles il aimait les jeunes filles qui s'habillaient dans du 14 ans. Ceci n'est qu'une petite illustration des nombreux cas de figure qu'un individu pet rencontrer au cours de son existence. L'élixir de Labradorite apporte donc plus de compréhension sur le choix de destinée de chacun, sur son objectif et sa mission terrestre.

Cet aluminosilicate de calcium et de sodium triclinique fut découvert pour la première fois dans la presqu'île du Labrador au Canada (une zone privilégiée de la civilisation atlante). Sa couleur est gris bleu mordoré et chatoyant légèrement plus pâle. SA formule chimique est (Ca Na) (Al1 - 2 Si3 - 2 O2). Autrement dit, il possède 53 % de silicate ; 30 % d'aluminium ; 12 % de calcium et 5 % de sodium. On connaît un peu l'impact du calcium et du sodium sur l'influx nerveux qui commande le muscle. On le conseille fortement pour tous problèmes musculaires (avec le Pissenlit). La proportion de ces constituants est-elle idéale pour soigner la myopathie ? Est-ce que trop d'aluminium se dépose sur les centres nerveux des myopathes ? On détient bien la preuve, dorénavant que trop d'aluminium se dépose dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d'Alsheimer ? En serait-il la même chose chez ces myopathes, mais à d'autre endroits du corps ? Le testing pourrait donner un début de réponse.

Il est une rumeur qui prétend que le laser utilisé lors des opérations ferait des trous dans l'aura ! Si c'est le cas, le nouvel opéré peut utiliser l'élixir de Labradorite. Car il comblerait ces trous. Une pierre de Labradorite peut jouer le rôle d'un magnétiseur à domicile au même titre que le cristal de roche. Le problème est juste de savoir quelle zone de la coque aurique est affaiblie ? S'il vous manque la réponse, faite confiance à l'intelligence de l'élixir ; elle saura effectuer ce travail avec une facilité déconcertante.


Mots-clés : Labrador ou le bras dort car il manque d'influx nerveux ou qu'il existe une inflammation (ite) permanente le long du conduit du nerf ! Labrador (ite) ferait-il le bras d'or à celui qui ressent un handicap de ce côté là de son organisme. L'idée est peut-être lancée pour ces messieurs les chercheurs ! Cet élixir pourrait aussi convenir au radiesthésiste (présence du mot radius = os du bras), au pulsologue, au kinésiologue en quête d'une meilleure sensibilité au bout du bras.

*

*

Dans Propriétés énergétiques des pierres et des cristaux (Éditions A.C.V., 1999 ; Nouvelle édition augmentée, 2001), J.M. Garnier propose la notice suivante sur la Labradorite :


Chimie : Na(Al Si3 O8) Ca(Al2 Si2 O8) Dureté : 6 - 6.5


Chakra : Chakra du cœur. Couleur : Multicolore.


Système cristallin : Triclinique.


Origine : Australie, Canada, États-Unis, Madagascar, Mexique, Russie, Finlande, Norvège.


Propriétés : C'est une pierre que devraient porter tous ceux qui s'occupent des autres, car elle évite d'absorber leurs problèmes. Elle affine la sensibilité radiesthésique. Elle va stimuler les dons potentiels, dans ce cadre elle activera la puissance du chakra de la main. Cette propriété en fait un bon accessoire pour toutes les maladies car elle développera les facultés d'auto guérison de tout un chacun (posée sur le thymus). Apposée sur la colonne elle rééquilibre les vertèbres.

C'est une pierre qu'il est bon de porter (chakra du plexus) car elle favorise l'amitié. Il faudra la purifier très régulièrement car elle absorbe fortement les énergies qui nous entourent.


Purifications : Eau et Soleil ou amas cristallin.

*

*

Selon Reynald Georges Boschiero, auteur du Nouveau Dictionnaire des Pierres utilisées en lithothérapie, Pour tout savoir sur les Pierres et les Énergies subtiles (Éditions Vivez Soleil 1994 et 2000, Éditions Ambre 2001) :


Traditions : Amérindiens : la lumière intérieure de la labradorite est le reflet des couleurs célestes. A ce titre, elle s'élève au-dessus du monde et se pare de la protection et des secrets divins.


Symbolique : L'étendard protecteur sous lequel on se regroupe.


Applications en lithothérapie : La labradorite agit comme une sorte de bouclier doublé d'une éponge : elle absorbe les énergies négatives, les maux et les peines d'autrui, les dissout et protège son utilisateur.

Elle est restructurante à tous les niveaux des corps énergétiques de l'aura.

Ses irisations agissent comme un éclairage intérieur : un esprit brillant au service du bien, une relation privilégiée avec les forces cosmiques supérieures, une connaissance universelle. Son rayonnement chaleureux vers l'extérieur est charmeur. Elle amplifie le don de plaire aux autres : c'est la pierre qui crée des amitiés. Elle est particulièrement recommandée aux personnes solitaires.

Elle repose lors de grandes fatigues physiques et intellectuelles, même au bord de l'épuisement car sa puissance régénératrice est grande.

C'est une pierre indispensable aux membres des professions médicales, aux assistantes sociales et aux avocats. Elle les protège de tous les maux de leurs consultants et leur permet de les traiter en toute sérénité sans qu'ils viennent perturber les capacités d'appréciation ou les énergies positives du professionnel.

La labradorite est un excellent outil de catalyse des énergies pour la radiesthésie.

Une labradorite portée sur soi s'altère assez rapidement, C'est la manifestation de son extraordinaire capacité de protection contre les énergie négatives qui nous environnent en permanence dans la société d'aujourd'hui.

*

*

Dans Pierres de Protection (Éditions Ambre, 2017), Reynald Georges Boschiero précise les vertus protectrices de la Labradorite, qu'il classe dans les "Pierres de protection extrême" :


Domaine de protection : La principale qualité de la Labradorite est de se prémunir des énergies négatives émises dans son proche environnement par des gens à problèmes que l'on doit côtoyer. Il ne s'agit pas de repousser ces personnes mais au contraire de s e protéger de leurs mauvaises émanations énergétiques pour être mieux à même de les aider sereinement. De ce point de vue, c'est une pierre de protection très puissante recommandée pour toutes les personnes qui doivent souvent côtoyer des gens à problèmes et essayer de les aider à les résoudre.

Ainsi, les thérapeutes, officiels ou alternatifs, médecins, psychologues, assistantes sociales, avocats, policiers, magistrats, animateurs de rues, médiateurs, etc. devraient-ils porter en permanence de la labradorite. Elle est un bouclier efficace pour bloquer les flux d'énergies négatives émises par les gens qu'ils sont supposés aider sans que leur jugement en soit perturbé, en conservant leur sérénité dans un esprit d'apaisement. Elle absorbe et dissout si efficacement les les énergies négatives, les maux et les peines d'autrui, out en protégeant son utilisateur, qu'elle a tendance à se saturer rapidement comme le ferait une éponge. De ce fait, elle s'altère assez rapidement et a tendance à perdre une partie de ses capacités. C'est pourquoi il est nécessaire de la purifier et de la recharger fréquemment, tout particulièrement pour les petites labradorites que l'on porte sur soi, dans la poche ou en bijou afin qu'elles conservent leur efficacité. Quant aux grandes labradorites que l'on place généralement sur un bureau entre soi et son interlocuteur, elles nécessitent aussi des purifications régulières si vous êtes amenés à recevoir fréquemment des gens à problèmes.

Comme je l'ai fait remarquer précédemment, c'est une pierre qui confère à son utilisateur une grande sérénité dans un environnement énergétique perturbé, permettant ainsi de rechercher les meilleurs compromis possibles pour venir en aide à son interlocuteur, car c'est aussi une grande pierre de compassion.

Comme elle facilite l'irrigation de tout le canal de circulation énergétique et de tous les chakras mais aussi de l'enveloppe énergétique (auras), elle est restructurante à tous les niveaux en colmatant les fuites énergétiques, particulièrement au niveau du corps éthérique et fluidifie la circulation des énergies.

C'est incontestablement une excellente protection sur le plan physique aussi bien que sur le plan psychologique car elle permet de se prémunir contre les agressions, qu'elles soient verbales ou physiques et d'y réagir avec discernement.

L'éclairage intérieur de ses irisations met en lumière un esprit brillant au service du bien. Cette lumière intérieure autorise une relation privilégiée avec les forces cosmiques supérieures. De ce fait, elle donne accès à la connaissance universelle en développant de puissantes qualités intuitives qui favorisent les prémonitions. Elle peut ainsi aider à développer des capacités extrasensorielles, voyance, extra lucidité, perception et interprétation des structures colorées des auras, par exemple. Pour ce faire, c'est la labradorite à irisations dominantes bleues qui est la mieux adaptée, non seulement pour ses qualités hautement protectrices mais aussi pour développer des capacités extrasensorielles en activant les énergies au niveau du chakra du troisième œil, siège de l'intuition, et parfois du chakra coronal, siège d'une haute spiritualité.

En magie, il est évident que la labradorite peut être utilisée dans un cercle de protection pour bloquer les énergies négatives de certaines entités peu avenantes ou d'âmes errantes en souffrance. Elle permet de mieux comprendre ce qui se passe lors d'une séance de spiritisme, par exemple.


Conseils d'utilisation : En protection rapprochée et discrète, un pendentif porté entre le chakra du cœur et celui de la gorge est tout indiqué. Ce pendentif peut être constitué d'une pierre roulée, d'une pierre taillée ou d'un disque "Pi" (couramment appelé "donut" en raison de sa forme). Cette forme est, me semble-t-il, la plus adaptée en protection rapprochée dans la mesure où elle bloque les énergies négatives aussi bien sur sa périphérie qu'en son centre. Un collier est tout aussi indiqué dans la protection du chakra de la gorge : il modère l'expression spontanée pas toujours bien indiquée lors de conversations délicates ou polémiques lors desquelles il est préférable de tourner sept fois sa langue dan la bouche avant de parler.

En protection large, cela concerne les lieux dans lesquels des rencontres fréquentes se produisent avec des gens à problèmes : cabinets d'avocats ou médicaux, salles de soins, éventuellement commissariats de police tribunaux, etc. Un grand bloc de labradorite bien irisée est recommandé. S'il est placé sur un bureau, orientez-le de telle sorte que ses irisations soient visibles par vous plutôt que par votre interlocuteur : vous sentirez bien mieux les énergies de tempérance qui en rayonnent alors qu'elles pourraient perturber votre interlocuteur et le distraire.

A défaut d'un grand bloc, on peut utiliser de larges galets plats (comme presse-papier, par exemple), des pierres roulées, petites ou grandes, disséminées dans le bureau, sur les étagères, au dessus de la porte en compagnie de l'œil-de-tigre, aux quatre coins de la pièce, dans les tiroirs du bureau, etc. Vous créerez ainsi une sorte de réseau énergétique protecteur.


Autres propriétés :

  • Active contre les troubles oculaires et les troubles de la parole. Son rayonnement chaleureux vers l'extérieur est charmeur.

  • Amplifie le don de plaire aux autres.

  • Crée des amitiés. Elle est particulièrement recommandée aux personnes solitaires.

  • Repose lors de grandes fatigues physiques et intellectuelles, même au bord de l'épuisement car sa puissance régénératrice est grande.

Autres variétés de labradorites :

  • Spectrolite : Le terme "spectrolite" a été inventé par la joaillerie pour différencier les labradorites irisées sur l'ensemble du spectre chromatique des labradorites "ordinaires". Elle est généralement très puissante et plus polyvalente que la labradorite à irisations dominantes bleues. Cependant, on veillera à l'utiliser en lithothérapie selon les propriétés de la couleur dominante de ces irisations.

  • Labradorite blanche : La matière de cette pierre est blanche alors que les labradorites sont habituellement grises. Cependant, on y trouve aussi des irisations bleutées, plus faibles que sur la labradorite grise et souvent de légères irisations jaunes. On la trouve habituellement taillée en cabochon pour orner des bagues ou des pendentifs souvent commercialisées comme "Pierre de lune" en raison de ses irisations bleutées. Si la labradorite et la pierre de lune appartiennent toutes deux à la famille des feldspaths, la labradorite n'est pas de la pierre de lune. Bien que leurs compositions chimiques soient relativement proches, leurs systèmes cristallins sont différents. Les très belles pierres de lune de joaillerie qui présentent un reflet bleuté sont beaucoup plus rares et coûtent beaucoup plus cher. La labradorite blanche possède de belles propriétés toujours protectrices, même si elles n'égalent pas celles de la labradorite grise. Elle place la personne qui la porte en pleine lumière et témoigne de son innocence. Elle est très douce, poétique et rêveuse.

  • Labradorite dorée : On connaît la labradorite dorée en minéralogie sous le nom de "bytownite". On la trouve dans certains commerces sous forme de galets polis, de pierres roulées et parfois de pierres facettées pour la joaillerie. C'est une pierre gemme (transparente), de couleur jaune doré qui la fait ressembler à de la citrine dont belle partage certaines de ses propriétés mais elle est beaucoup plus rare. Elle ne manque cependant pas de particularités. Elle enrichit l'esprit, en permettant aux personnes qi manquent parfois d'opinions de révéler des avis et de les formule clairement. L'oligo-élément aluminium qu'elle contient permet de soulager l'acidose gastrique. Elle agit aussi sur les glandes surrénales et contribue à l'harmonisation du métabolisme. Dynamisante, elle soulage des fatigues accumulées, aussi bien sur le plan physique que sur le plan intellectuel. Elle fluidifie les énergies au niveau du chakra du plexus solaire pour les canaliser vers le bas (chakra du sexe, chakra racine).

  • Larkivite : C'est une labradorite d'origine norvégienne. Elle est plus généralement gris anthracite avec des irisations souvent bleues très denses et lumineuses. Elle a strictement les mêmes propriétés quel a labradorite grise. C'est dans la larkivite que l'on trouve les plus belles irisations bleues.

Purification des labradorites : Eau distillée salée ; Purifications fréquentes.


Rechargement : Sur amas de quartz (druse) avec un soleil vif, surtout du matin.


Signes astrologiques favoris : Sagittaire ; Cancer ; Poissons ; Gémeaux.

*

*


Mythologie :


Dans un article intitulé "De l’instinct animal au mythe humain Note sur la théorie continuiste du mythe" (Les Cahiers de l’Imaginaire, no 22, 2007, pp. 11-16), Jean-Bruno Renard prend l'exemple de la labradorite pour développer une théorie des mythes :


La théorie biologique des mythes peut être appréhendée à deux niveaux.

Sur le plan épistémologique, elle postule, selon l’expression de Caillois, « une continuité de la nature et de la conscience » (Le Mythe et l’Homme, p. 59). Elle renoue avec l’idée ésotérique d’un monde unitaire, un Unus Mundus, tissé par des réseaux de correspondances symboliques. Comme l’écrit Roger Caillois : « De la réalité extérieure au monde de l’imagination, de l’orthoptère à l’homme, de l’activité réflexe à l’image, la route est peut-être longue, mais elle est sans coupure. Partout les mêmes fils tissent les mêmes dessins » (ibid., p. 83). On sait que Caillois étendra le réseau de correspondances au-delà même du règne animal, jusqu’aux règnes végétal et minéral : par exemple les mêmes reflets irisés bleus se retrouvent dans la pierre appelée labradorite et sur les ailes du papillon brésilien morpho, des insectes ressemblent à s’y méprendre à des feuilles ou à des brindilles de bois, etc. L’auteur de Le Mythe et l’Homme appelait de ses vœux une « science diagonale » qui étudierait les phénomènes transversaux. L’œuvre de Caillois constitue ainsi, selon Jean-Jacques Wunenburger (1992), les prolégomènes à une « morphologie générale » (p. 56) qui étudierait comment une même générativité commande à la fois les formes de la nature et les formes issues de l’imaginaire humain.

Sur le plan méthodologique, et sans qu’il soit nécessaire pour cela d’adhérer à une métaphysique de la continuité, on peut simplement utiliser de façon heuristique l’idée d’une correspondance symbolique entre les trois niveaux des observations de la nature, des fantasmes et des mythes. Proche de la méthode d’amplification symbolique recommandée par Jung et Gilbert Durand, cette recherche des correspondances peut être un outil efficace pour l’exploration de l’imaginaire.

*

*

87 vues

Posts récents

Voir tout