top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

Le Mille-pattes



Étymologie :


  • MILLE-PATTES, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1853 (Hugo, Châtim., p. 158) ; d'abord mille-pieds 1562 (Du Pinet, Trad. Pline, Hist. nat., XI, 4 ds Gdf. Compl.). Comp. de mille 1* et de patte*.


  • MYRIAPODES, subst. masc. plur.

Étymol. et Hist. 1806 (Duméril Zool., p. 292). Empr. au lat. sc. myriapoda « id. » 1796 (Latreille, Précis des Caractères génériques des Insectes d'apr. Agassiz Myr., p. 2), 1802 (Id., Hist. nat. gén. et partic. des crustacés et des insectes, t. 3, p. 43), formé à l'aide du gr. μ υ ρ ι α ́ ς, v. myriade et de π ο υ ́ ς, π ο δ ο ́ ς « pied »; cf. le gr. μ υ ρ ι ο ́ π ο υ ς, -π ο δ ο ς « qui a dix mille pieds, aux pieds innombrables ».


Lire également les définitions de mille-pattes et myriapodes afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Zoologie :


Dans Les Langages secrets de la nature (Éditions Fayard, 1996), Jean-Marie Pelt s'intéresse à la communication chez les animaux et chez les plantes, et en particulier à la toxicité des poisons qu'ils produisent :


Mais un millipède (Rinochrichus lethifere) vivant en Haïti fait mieux encore : il est capable d'éjecter son venin sous forme de fines gouttelettes jusqu'à un mètre. Ces projections, au demeurant modestement toxiques, réussissent toutefois à aveugler les petits animaux qui, devenus incapables de se procurer leur nourriture, finissent par périr d'inanition.

D'autres millipèdes (Apheloria corrugata et Pseudopolydesmus serratus) ont l'art de manipuler, sans dégâts pour eux mais non pour autrui, l'un des poisons les plus classiques et les plus toxiques qui soient : l'acide cyanhydrique. Ils exsudent cet acide lorsqu'ils sont attaqués. Les doses émises sont capables de tuer sans rémission plusieurs souris. Le mode de production du poison est un système hautement sophistiqué que Barbier (Introduction chimique, Éditions Masson, 1976) compare à un « réacteur » à deux chambres, l'une étant un réservoir contenant le précurseur de l'acide cyanhydrique, l'autre dissociant ce précurseur par l'action d'une enzyme et le transformant en poison. L'animal ne ménage pas ses effort, car la sécrétion toxique peut se poursuivre pendant plus de 30 minutes ! Elle fournit une défense remarquablement efficace et à vaste champ, puisqu'elle possède aussi des propriétés répulsives vis-à-vis des fourmis, par exemple.

Dans la série des modèles et processus particulièrement élaborés, citons encore ce myriapode (Glomeris marginata) qui, lorsqu'il est attaqué, se roule en boule et exsude des gouttelettes d'un liquide riche en toxines convulsivantes, en même temps qu'une glu destinée à fixer ce liquide sur son ennemi et qui se solidifie au contact de l'air. Dans le combat inégal mettant aux prises une araignée à ce myriapode, on constate que la première a d'abord l'avantage. Mais, en suivant les péripéties du combat on observe qu'elle se paralyse peu à peu par la solidification de la glu qui fixe sur elle une toxine, la glomérine.

*

*




Symbolisme :


Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, 1995 et 2019), Éloïse Mozzani nous propose la notice suivante :


Le mille-pattes ou scolopendre est parfois accusé de s'introduire dans l'oreille des humains (Wallonie). Aux États-Unis, on prétend que, si vous en tuez un, son compagnon apparaîtra devant vous, le nuit.

A Tahiti, un « cent-pieds » qui passe sur le banc d'une embarcation passe pour un très mauvais présage.

Dans les traditions persanes, le mille-pattes était particulièrement redouté : s'il « comptait les dents d'un homme, celui-ci mourait sur-le-champ ».

*

*

Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007 ; traduction française : Éditions Contre-dires, 2018) nous délivre un :


Message des insectes de la troisième dimension :


Nous sommes ici, sur cette belle planète, pour apprendre et

parfois pour démontrer ce que nous avons déjà appris.

Nous souhaitons coexister avec vous en paix et

en harmonie. Notre désir est de faire notre travail de service,

car cela permet à la Terre de préserver la vie. Sans nous, vous

ne seriez pas ici. De grâce, reconnaissez-vous, donnez-nous de

l'espace et laissez-nous vivre. Nous vous honorons et nous

vous demandons de nous respecter.


Tous les insectes de la troisième dimension sont originaires de Neptune à l'exception des araignées, qui viennent d'un univers lointain et sont descendues sur Terre en passant par Sirius.


Les myriapodes : Les mille-pattes n'ont pas beaucoup de pattes par hasard ! Leur mission d'âme est d'apprendre et de dispenser un enseignement sur la coordination. Ils démontrent qu'il est possible que de nombreux aspects travaillent ensemble en harmonie.

Ils font aussi preuve de régénération, car ils peuvent se faire pousser des pattes supplémentaires, ce qui est actuellement impossible pour les humains parce que nous sommes limités par la croyance de notre conscience collective. Ces créatures nous démontrent que c'est possible !

Les mille-pattes n'ont que quelques pattes au début de leur vie, mais des pattes supplémentaires poussent à chacune de leurs mues. Ils ont aussi pour mission d'aider à décomposer la matière organique dans le sol.


VISUALISATION POUR REMERCIER LES INSECTES DE LA TROISIEME DIMENSION :

  1. Aménagez un espace où vous pourrez vous détendre sans être dérangé.

  2. Affirmez votre intention de comprendre et de remercier le royaume des insectes.

  3. Vous êtes assis sur un rocher doux et lisse surplombant la campagne.

  4. Ouvrez votre cœur au monde des insectes.

  5. Remerciez les coléoptères d'avoir décomposé la matière indésirable, afin qu'elle puisse être recyclée pour servir un but plus élevé.

  6. Remerciez les myriapodes d'avoir démontré la beauté de la coordination et la possibilité de régénération.

  7. Remerciez les cafards d'avoir détruit les déchets nauséabonds pour conserver les nutriments dans l'écosystème.

  8. Remerciez les puces de nous rappeler l'importance de la propreté.

  9. Remerciez les mouches de nous rappeler l'importance d'une bonne hygiène.

  10. Remerciez les moustiques de nous rappeler de garder l'eau propre et en mouvement.

  11. Remerciez les limaces et les escargots d'avoir mangé les vieilles feuilles sèches.

  12. Remerciez les tiques de nous enseigner que nous vivons dans un monde interdépendant et de transmettre la sagesse des autres créatures.

  13. Remerciez les grillons, les sauterelles et les criquets d'avoir fertilisé la terre et de nous avoir appris à élargir notre niveau de possibilités.

  14. Remerciez les araignées d'avoir démontré la géométrie sacrée et de nous avoir appris à nous concentrer sur notre vision.

  15. Remerciez les guêpes de nous enseigner la géométrie sacrée et du travail qu'elles accomplissent en pollinisant et en dévorant les insectes.

  16. Demandez que les humains et les insectes puissent vivre en harmonie divine.

*

*

Pour Melissa Alvarez, auteure de A la Rencontre de votre Animal énergétique (LLewellyn Publications, 2017 ; traduction française Éditions Véga, 2017), le Mille-pattes est défini par les caractéristiques suivantes :


Traits : Le mille-pattes symbolise le mouvement. Avec sa multitude de pattes, il peut bouger très vite : il indique un mouvement d'avancée dans l'existence et la capacité à faire beaucoup de choses en même temps. Cela veut dire que vous êtes bien équipé pour gérer des choses nouvelles en vous développant et en vous ajustant aux changements. Le mille-pattes vit dans des environnements humides, moites. Vous pouvez le trouver sous les pierres, dans des feuilles en décomposition et en dessous des bûches. Certains vivent même dans les coins sombres des maisons. Le mille-pattes fait sa toilette quand il a mangé et il va nettoyer chacune de ses pattes dans un ordre méthodique. Sa morsure est venimeuse et il n'aime pas qu'on le manipule.


Talents : Vie sociale active - Athlétique - Équilibre - Apporte la chance - Propreté - Coordonné - N'hésite pas - Énergique - Bouge rapidement - Férocité - Guérison - Haute énergie - Sensibilité intuitive et rêves - Stabilité.


Défis : Fait les choses trop vite et sans d'abord y penser - Problèmes de jeux d'argent - Obsessionnel de la propreté et du rangement - Préfère en tout l'obscurité à la lumière - Solitaire.


Élément : Terre.


Couleurs primaires : Noir - Brun.


Apparitions : L'apparition du mille-pattes signifie de faire attention à ce que vous dites et à la manière dont vous le dites pour éviter des malentendus. Ses antennes symbolisent la connexion à tout ce qui est intuitif. Lorsque le mille-pattes s'accouple, les antennes des deux partenaires se touchent et semblent avoir une connexion intuitive. Son apparition veut dire que vous allez vraisemblablement rencontrer quelqu'un dans un futur proche avec qui vous aurez une connexion psychique forte, ou dont vous serez proche par une vie antérieure. La sécurité, être en sûreté, est une chose importante pour vous, et, si le mille-pattes se montre, cela indique que vous devez veiller à prendre des mesures de sécurité pour vous assurer que tout aille bien. Par exemple, vérifiez les batteries de vos détecteurs de fumée, soyez vigilant en fermant bien les portes à clé soyez plus conscient de ce qui peut survenir dans les environs, et portez sur vous une bombe lacrymogène si vous vous promenez seul...


Aide : Le mille-pattes vous aide lorsque vous voulez avoir davantage de coordination dans vos mouvements, par exemple si vous apprenez à danser. Si vous vous sentez désorganisé, pas dans votre assiette ou en contradiction avec vous-même, le mille-pattes va vous aider à vous sentir ancré et à trouver intérieurement l'équilibre et l'harmonie. Le mille-pattes vous avertit qu'il est bon que vous ne restiez pas sous les projecteurs mais que vous vous retiriez là où vous serez plus à l'aise. Vous avez besoin de ce temps de retrait pour réévaluer les choses et vous recharger, pour planifier et pour créer. Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez réémerger avec un nouveau message et des objectifs plus grands. On croit que le mille-pattes conjure le mauvais sort et la négativité, et c'est pour cela que certaines personnes en portent un dans leur poche ! Si vous en avez envie, vous pouvez le faire, mais n'allez pas prendre un vrai mille-pattes : vous pouvez utiliser une réplique en peluche que vous purifiez en esprit et à qui vous attribuez une intention spécifique comme celle de porter chance, d'avoir plus d'énergie, d'amener la guérison, la rapidité, ou de se faire davantage d'amis.


Fréquence : L'énergie du mille-pattes trottine à vive allure, elle avance rapidement dans un effort coordonné, ainsi que le font ses pattes. Elle donne une sensation granuleuse et fraîche. Sa sonorité ressemble à la tonalité aiguë d'une centaine de petits "pings" qui s'entremêlent, comme si vous aviez renversé des petites billes par terre.


Imaginez...

Vous passez votre après-midi à explorer la nature et à vous sentir en unité avec elle. Vous allez au hasard d'un parc en ville, où il y a beaucoup d'arbres. Vous vous asseyez sous l'un d'eux en appuyant votre dos contre l'écorce rugueuse. A côté de vous, il y a quelques pierres. Vous en ramassez une pour l'examiner : en dessous, il y a un petit mille-pattes. Vous reposez la pierre et prenez le mille-pattes pour le mettre sur le dos de votre main, tout curieux de voir à quoi ressemblent ses mouvements. Alors qu'il rampe sur votre bras, vous vous connectez à l'énergie de ses multiples pattes qui chatouillent votre peau. Vous faites attention à votre façon de le tenir quand vous le replacez sur la terre. Il repart très vite et se dirige vers le bord d'une autre pierre où il disparaît en s'enfonçant sous les feuilles. Vous remettez la première pierre en place pour ne pas déranger l'habitat du mille-pattes.

*

*



Symbolisme astrologique :


Gabriel, le créateur du Site Zooastro.com propose de trouver son animal astral en fonction de la position du Soleil et de la Lune dans notre thème :


Les Arthropodes correspondent au signe des Gémeaux. Les Gémeaux sont un signe d’Air, Mutable. Un Gémeaux cherche principalement à assouvir sa curiosité. D’une vivacité d’esprit insatiable, il se pose mille questions, et passe d’un sujet à l’autre en accumulant des anecdotes ou des informations concrètes. Toujours en mouvement, toujours en ébullition, il est partout ! Sa mobilité, avant tout mentale, fait de son quotidien un assemblage de moments intenses et distrayants, mais décousus. Le Gémeaux est sociable et chaleureux car il accepte toutes les rencontres, toutes les idées. Il s’affirme en disant oui à tout, mais sa volonté est fragile car son souci premier est d’apprendre. Sitôt adapté à un environnement donné, il cherche à en tester un nouveau. Pour le Gémeaux, la vie est un jeu à ne pas prendre trop au sérieux.

Dans le monde animal, les Arthropodes sont les meilleurs candidats pour transcrire fidèlement le symbolisme du signe des Gémeaux :

Apparus au début de l’Ère Primaire à partir des Vers, les Arthropodes ont amené plusieurs innovations: La segmentation du corps, l’exosquelette protecteur, et surtout, les pattes locomotrices. Cette formule gagnante permit une adaptation du nombre et du rôle des pattes en fonction de l’environnement.

On retrouve bien là les caractéristiques classiques du signe des Gémeaux, axé sur la mobilité, la communication et l’adaptation.


Les Arthropodes, des êtres adaptables : L’Arthropode est un animal incroyablement flexible. Il a su coloniser tous les milieux, en prenant mille formes différentes. On estime que 80% des espèces animales sur Terre sont des Arthropodes.


Le Millepatte ou le Prescripteur : L’Animal Astral Millepatte est un Arthropode. Il cherche principalement à assouvir sa curiosité. D’une vivacité d’esprit insatiable, il se fait remarquer en posant mille questions. Il passe d’un sujet à l’autre, résolvant rapidement des petits problèmes, accumulant des anecdotes et des connaissances concrètes. Toujours en mouvement, toujours en ébullition, il est partout ! Sa mobilité mentale fait de son quotidien un assemblage de moments intenses et distrayants, sans rapport les uns les autres. D’un contact facile, cette personnalité semble sociable et chaleureuse car elle accepte toutes les rencontres, toutes les idées. Elle s’affirme en disant oui à tout, mais sa volonté est fragile car son souci premier est de s’informer. Sitôt adaptée à un environnement donné, elle cherche à en tester un nouveau. Pour l’Arthropode, la vie est un jeu à ne pas prendre trop au sérieux.

Mais ses préoccupations sont simples et concrètes : la paix, la joie, la douceur de vivre. Il ne regarde pas plus loin que ses appétits personnels. Et il reste discret tant qu’ils sont satisfaits. Il a horreur du changement. Sa nature concentrée et tenace ne prête aucune attention à l’agitation extérieure. Le Millepatte est demandeur d’un contact direct avec la terre, ou avec des matières concrètes et consommables. Il ne peut être délogé de l’espace de consommation personnelle qu’il se sera trouvé. Son entêtement matérialiste sera certainement le point sensible de sa personnalité.


Les Particularités du Millepatte : S’il est humble et discret, le Millepatte sait remarquablement s’adapter à toute situation pour peu qu’il y trouve un bénéfice. En véritable homme ou femme de terrain, il ne cherche jamais à se montrer ni à se mettre en avant. Mais il fait toujours sentir sa modeste présence. Il est d’un abord très facile. Rien de mystérieux ni d’irrationnel. Tout le monde voit clair en lui, ce qui est propice aux relations calmes et confiantes… A moins que quelque prédateur ne cherche à tirer profit de sa simplicité de caractère. Il se peut aussi que les personnalités très différentes de la sienne le méprise, ou le croisent sans le remarquer. Il est vrai que le Millepatte donne que rarement des destins de légende ! Mais il reste indifférent aux médisances. Son prosaïsme assumé lui permet de devenir le véritable propriétaire de la terre.

Le Millepatte a forcément un rapport privilégié au sol et la terre, qu’il ressente le besoin de dormir à même le sol ou de détenir une propriété foncière. Ce lien peut prendre diverses formes, mais est très affirmé car chez le Millepatte, la matière est à la fois une nourriture et une motivation. Une telle personnalité peut donc se révéler indispensable dans des activités basiques de productions, d’extractions et de transformation des richesses de la terre. Avec sa forte capacité de travail, sa rapidité d’action, sa persévérance dans la production et sa conception très concrète de la vie, le Millepatte est d’une grande utilité économique.

Bien que tourné vers des préoccupations basiques et simples, il sait prendre un peu de hauteur pour communiquer avec des personnalités très différentes de la sienne. Habile, mettant à profit sa connaissance du terrain, il peut développer mille moyens de communication et de transport pour parler de ce qu’il a entre ses mains. Sans qu’il s’en rende forcément compte, son avis personnel est écouté, et il fait une excellente promotion de ce qu’il aime, donnant à son entourage l’envie d’être là où il est, ou de consommer ce qu’il consomme.

Il y a chez le Millepatte une recherche continue de perfectionnement, pour devenir plus grand et accroître ses capacités de communication. Cette acquisition constante de nouvelles connaissances se manifeste par des mues périodiques. Il est capable de se former, d’apprendre constamment, et de devenir quelqu’un de supérieur en changeant de peau tout en restant lui-même.


Les pouvoirs du Millepatte : La force du Millepatte réside dans le fait qu’il est très personnel et très pratique. Il a le sang chaud, et une nature directe qui agit en fonction de préoccupations claires et immédiates, sans grande visée sociale. Il peut s’appuyer sur sa grande sensualité, car il semble pouvoir prendre du plaisir comme il respire.

Le natif du Millepatte aura tout intérêt à choisir une activité où sa soif de consommation pourra être le moteur de sa curiosité. Il faudra qu’il apprenne à exploiter sa sensibilité terre-à-terre en l’intellectualisant, par la transmission de savoirs concrets, la promotion de richesses matérielles, ou en rendant divertissantes des choses rébarbatives.


Ex : Gérard de Nerval, Bob Dylan, Rafael Nadal [Soleil Gémeaux / Lune Taureau]

*

*




Mythologie :


André Leroi-Gourhan, dans un article intitulé « Ema », (In : Techniques & Culture, 57 | 2011, pp. 16-41) donne des précisions sur le symbolisme du Bœuf au Japon :


Le mot « e-ma » signifie « cheval peint ». D’une manière très générale ce sont des peintures sur bois, offertes aux temples pour obtenir l’accomplissement d’un vœu ou à la suite d’une promesse faite dans des circonstances difficiles ou dangereuses. Ce sont donc de véritables ex-voto, parfois exactement assimilables à ceux de l’occident, en particulier pour les bateaux que les marins offrent au temple après avoir couru de grands dangers sur mer. Leur nom de « chevaux peints » vient de ce qu’à l’origine on semble avoir offert des peintures de chevaux. À l’heure actuelle les chevaux sont encore le thème le plus courant.

[...]

Alors que les représentations de divinités se réduisent en fait à Jizô etTenjin (les Tengu sont des masques, les Nio et les hommes de pierre des statues), d’assez nombreux ema figurent l’animal ou l’objet qu’on associe au dieu, comme chez nous l’aigle de Jupiter ou le trident de Neptune. [...]


Scolopendre de Bishamon (mukade) : Le scolopendre semble avoir joué un rôle assez important dans les croyances populaires du Japon, on retrouve la trace de scolopendres géants dans quelques contes et l’on tient cet animal pour un symbole de force. Il est associé à Bishamon, des 7 dieux du Bonheur, pour des raisons encore aussi obscures que celles qui lient la daurade à Ebisu, le serpent à Benten ou le bœuf à Tenjin. Dans bien des cas on a l’impression que ces animaux sont des vestiges de cultes locaux, sur lesquels se sont plaqués des dieux tardifs qui ont ensuite assuré la diffusion du couple qu’ils forment avec chaque animal.

*

*


7 749 vues

Posts récents

Voir tout

Le Cloporte

Le Lombric

La Punaise

bottom of page