Blog

  • Anne

La Consoude



Étymologie :

  • CONSOUDE, subst. fém.

Étymol. et Hist. xiie s. consoldre (Gloss. Tours, 330 ds T.-L.), forme isolée ; ca 1265 consoude (Voc. plantes, Ms. Harley 978, 139a ds T.-L.). Du b. lat. consolida bot. (de consolidare « consolider, affermir » en raison des vertus astringentes de la plante).


Lire aussi la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.

*

https://planteinfuse.net/wp-content/uploads/2019/05/memoire_sophie_consoude.pdf


Symbolisme :

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi la consoude (Symphytum officinalis) : "Cette plante vit de préférence dans des endroits frais et humides, car ses feuilles retiennent une grande quantité d'eau. Ses fleurs sont de couleur mauve, ce qui contraste avec le vert foncé des feuilles.


Propriétés médicinales : Cette plante contient une forte portion de calcium et de vitamine B12, du fer et du silice, ainsi que d'autres minéraux et vitamines en quantité moindre. Elle soulage les problèmes d'estomac et les ulcères. Ses racines servent à traiter la diarrhée et la congestion de poitrine.


Genre : Féminin.


Déités : Hermès.


Propriétés magiques : Protection en voyage - Argent.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS :

  • Pour attirer l'argent vers soi, porter un morceau de racine de consoude.

SACHET DE VOYAGE :

(pour assurer la sécurité en voyage)

Ce dont vous avez besoin :

  • quelques pincées de consoude

  • une chandelle bleue

  • de l'encens d'oliban

  • un petit sachet bleu de tissu

  • un petit morceau de papier

Rituel :

Allumez une chandelle bleue et faites brûler de l'encens d'oliban. Placez, dans un petit sac bleu, de la consoude réduite en fine poudre ainsi que les noms des personnes que vous aurez écrits sur un petit morceau de papier. Passez ensuite votre sachet trois fois au-dessus de la flamme et de l'encens.

Placez-le dans votre sac ou votre valise.

*




Symbolisme celte :

D'après L'Oracle druidique des plantes, Travailler avec la flore magique de la Tradition (1994, traduction française 2006) de Philip et Stephanie Carr-Gomm, les mots clefs associés à la consoude sont :


en "position droite : Structure - Fondations ancestrales - Fusion

en position inversée : Abandon - Séparation - Individualité.


La consoude, originaire de l'Europe et de l'Asie, a survécu à plusieurs glaciations. Sa tige feuillue peut atteindre un mètre de haut. Préférant les sols humides, elle tend à pousser sur les berges et dans les rigoles. Le pédoncule de ses fleurs est rugueux et velu, et leurs pétales crème pâle ou violacé forment des grappes de mai à octobre.


La carte montre la consoude poussant près d'un ruisseau dans les bois. Les aulnes de la berge opposée commencent à perdre leurs feuilles, et à côté du délicat sceau de Salomon penché au-dessus de l'eau on voit le squelette d'un lièvre.


Sens en position droite. Le pouvoir de la consoude est tel qu'elle agit à la surface du corps, ainsi qu'au plus profond de celui-ci. Elle assouplit et soigne la peau, mais atteint aussi le squelette, atténuant les douleurs articulaires et favorisant la soudure des os fracturés. Si vous avez choisi cette carte, vous devez vous occuper de la manifestation extérieure d'une question, ainsi que de sa structure ou de sa cause sous-jacente. Les os et le squelette symbolisent la fondation des choses, en plus de représenter le lien avec les ancêtres. Il se peut que le problème à gérer soit ancestral et que vous aurez à faire des recherches sur l'histoire de votre famille ou peut-être sortir les squelettes du placard en vue de guérir une vieille blessure. Ensuite, les ossements seront enterrés dans le sol avec une cérémonie appropriée.

La carte signale également la fusion ou l'union de deux concepts, organisations ou personnes. La force et la guérison émergent de l'union, confirmant un vieil adage : "L'ensemble est plus considérable que la somme de ses parties."


Sens en position inversée. Bien que l'objectif du mysticisme soit d'amalgamer l'identité de l'individu avec Dieu - ou la Déesse - et que le but de l'amour romantique soit la fusion avec un amoureux, si vous désirez réellement vivre dans le monde vous devez garder votre identité personnelle. L'amour romantique et la poursuite intense des expériences mystiques peuvent rendre temporairement "malade". Si vous avez choisi cette carte, vous avez probablement du mal à trouver un équilibre entre le besoin d'un fort sentiment du soi et le besoin de laisser aller celui-ci afin de pouvoir fusionner avec une autre personne ou avec la divinité. Peut-être êtes-vous parfois si proche de quelqu'un que vos identités semblent s'amalgamer, puis vous vous sentez incomplet quand vous êtes seul. Pour être heureux, nous devons nous abandonner d'une manière ou d'une autre à quelque chose de plus grand - relation, idéal, le Divin -, tout en nous percevant comme des individus uniques et responsables.

*

Le maître guérisseur


Richard Mabey, auteur de la Flora Britannica, dit que la consoude est le "maître guérisseur" utilisé dans l'ensemble de l'Europe pour "tout, depuis les échardes jusqu'au mal du dos". La consoude contient un élément anti-inflammatoire, de grandes quantités de mucilage apaisant, de stérols et d'allantoïne. Cette combinaison d'ingrédients la rend idéale pour le traitement des foulures, des ecchymoses, des ulcères, des brûlures, des coupures et des abrasions, pour l'assouplissement et le soin de la peau. La consoude peut être ajoutée aux baumes, ses feuilles peuvent même servir d'emplâtre, car ses minces poils s'accrochent à la peau. L'huile de consoude chaude, frottée sur la peau, atténue la douleur de l'arthrite et du rhumatisme. La plupart de ses noms évoquent sa capacité de favoriser la soudure des fractures. Les médecins de Myddfai l'utilisaient pour "favoriser la fusion des os". Le terme consoude vient probablement du latin, confervere, "pousser ensemble". Le sceau-de-Salomon a été utilisé pour des problèmes semblables - sous forme de décoction dans du vin pour réparer les os et d'emplâtre sur les contusions. Les feuilles de consoude écrasées, mélangées avec du lard, étaient considérées comme le meilleur remède contre un œil au beurre noir.

Jadis, on pensait que les bains à la consoude réparaient l'hymen et donc "restauraient la virginité". On était aussi persuadé que les feuilles de consoude placées dans les chaussures assuraient la sécurité pendant un voyage, placées dans une valise, prévenaient sa perte.


A l"époque moderne, la consoude est un excellent fertilisant. En laissant un sac plein de feuilles de consoude dans un seau d'eau pendant deux semaines, on obtient un liquide fertilisant riche en substances nutritives, mais à l'odeur nauséabonde. Les feuilles contiennent deux à trois plus de potassium que le fumier, ce qu les rend précieuses pour le jardinage bio. Selon certains, les feuilles doivent être occupées au début du troisième quartier de la lune et servir d'engrais végétal lors du quatrième quartier. Le terreau de feuilles peut être ajouté au terreau d'empotage, les feuilles, placées dans les tranchées pour les pommes de terre ou en litière autour des plants de tomates ou des framboisiers, ou disposées en strates dans le compost pour l'enrichir."

*

96 vues