top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Lune de Mars


Nous débutons ce jour, un groupe qui célèbrera les pleines Lunes aux cuves de Sassenage, où se cache Mélusine la fée-serpente qui y était peut-être célébrée par les Allobroges sous le nom de Viama.

[Autre manière de nous battre pour l'égalité des droits des femmes et des opprimés...]


Autres noms de la Pleine Lune de Mars : Lune chaste - Lune de Carême - Lune de la Corneille - Lune de la Mort - Lune de la Sève - Lune du Corbeau - Lune du Ver -


Pour commencer un petit rappel sur le symbolisme du cycle de Lunaison :





Rituels liés à la Pleine Lune :


Dans Mystérieuse Wicca (Éditions Trajectoire, 2008) Marc-Louis Questin rend accessibles des rituels jusque-là plutôt ésotériques :


Le Rite de la Pleine Lune

Ce rite sera accompli la nuit et, lorsque c'est possible, devant la Lune. Pour ce rituel, il est vivement conseillé de disposer sur l'autel quelques biscuits en forme de croissants, des fleurs blanches, de l'argenterie et autres symboles lunaires. Une boule de cristal peut aussi y trôner. Vous pouvez également utiliser un chaudron, ou un bol blanc argenté, rempli d'eau, dans lequel vous avez préalablement déposé un petit morceau d'argent. Dressez l'autel, allumez les chandelles ainsi que l'encensoir et projetez le cercle de pierres.

Debout devant l'autel, invoquez la Déesse et le Dieu par le chant de bénédiction et/ ou tout autre invocation de votre choix.

Fixez à présent votre regard sur la Lune, si c'est possible. Sentez son énergie pénétrer profondément votre corps. Sentez que l'énergie pleine de fraîcheur de la Déesse vous remplit de pouvoir et d'amour. Prononcez maintenant la formule consacrée :


Gracieuse Dame de la Lune

Tu accueilles le crépuscule par des baisers d'argent ;

Maîtresse de la nuit et de toutes les magies,

Tu chevauches les nuages dans les cieux obscurs

Et répands la lumière sur la terre gelée ;

Ô croissant d'argent,

Ô Déesse lunaire,

Créatrice et destructrice d'ombres

Révélatrice des mystères présents et passés

Souveraine des femmes et aimant des mers ;

Lune Mère omnisciente,

Je salue ton céleste joyau

A l'apogée de sa puissance

Par un rite en ton honneur,

Je prie devant la Lune,

Je prie devant la Lune,

Je prie devant la Lune.


Continuez de psalmodier "je prie devant la Lune" aussi longtemps que vous le souhaitez. Imaginez la Déesse, peut-être sous les traits d'une femme grande et robuste, parée de bijoux d'argent et drapée d'un vêtement ondoyant de couleur blanche. Elle pourra porter un croissant de lune sur son front, ou décrire avec ses mains un orbe lumineux d'un blanc argenté. Accompagnée de son amant, le Dieu Soleil, elle accomplit un périple sans fin dans les champs étoilés de la nuit éternelle, semant des rayons lunaires partout sur son passage. Elle a des yeux rieurs, une peau blanche et translucide. Elle est resplendissante.

C'est le moment de pratiquer la magie sous toutes ses formes, car celle-ci atteint le summum de son efficacité lorsque la Lune est en son plein. Tous les charmes bénéfiques jetés à cette période ont une grande puissance.

Les nuits de pleine Lune sont aussi propices à la méditation, à l'expérience du miroir magique et autres pratiques psychiques, et celles-ci obtiennent souvent de meilleurs résultats lorsqu'elles ont lieu à l'intérieur du cercle. La divination par la boule de cristal est particulièrement recommandée avant le rituel, exposez-la à la lumière de la Lune. Si vous n'en possédez pas, employez un chaudron rempli d'eau avec un morceau d'argent. Contemplez l'eau (ou le reflet de la Lune sur le morceau d'argent) pour éveiller la conscience de l'âme.

Ensuite, au cours de la petite fête, consommez des boissons lunaires telles la limonade, le lait ou le vin blanc la tradition veut également que l'on mange des biscuits en forme de croissant.

Remerciez la Déesse et le Dieu. Fermez le cercle, C'est fait.

[...]

L'Esbat de La Pleine Lune

Formez le cercle de manière habituelle. Puis dansez en rond dans le cercle, dextrogyre, nus si vous le souhaitez, en chantant les mots employés dans la cérémonie d'auto-initiation :


Ô Io Pan !

Ô Iao !

Ia Ia Arcadia !

Io Evohe Kernunnos !

Io Evohe Diana !


Faites cela de façon joyeuse, aussi longtemps que vous le voulez.

Souvenez-vous, la signification de l'Esbat est "Réjouissance". Le mot dérive du vieux français "s'esbattre", s'ébattre ; ainsi laissez vos inhibitions derrière vous et réjouissez-vous.

Puis, détendez-vous en vous reposant ou en vous asseyant jambes croisées (en tailleur) sur le sol, face à l'autel. Lorsque vous vous sentez suffisamment sereine, prenez le calice et consacrez le vin en portant un toast aux anciens dieux. Placez-vous devant l'autel et soulevez l'athamé au-dessus du calice, saisissez le manche des deux mains. Puis dites :

"Comme l'athamé est masculin, la coupe est féminine, conjointement ils deviennent une vérité."

Abaissez la pointe de l'athamé dans le calice, de manière à ce qu'elle trempe dans le vin. Puis secouez l'athamé de façon à projeter des gouttes de vin sur le sol. Posez l'athamé sur l'autel et prenez le calice. Soulevez-le et dites :


Aux dieux anciens ! Joyeuse rencontre et joyeux départ ! (Prenez une gorgée de vin et dites ensuite) :

"Puissions-nous être unis cinq fois aux dieux anciens

Avec le vin pour le gout." (Prenez une autre gorgée de vin puis replacez le calice sur l'autel)

"Avec la flamme pour la vue

Avec l'encens pour l'odorat

Avec le pentacle pour le toucher (touchez / caressez le pentacle sur l'autel)

Avec la cloche pour l'ouïe." (prenez la cloche de l'autel et sonnez un coup, écoutez jusqu'à ce que le son meurt).


Ce rite est connu comme la communion des cinq sens. Lorsqu'il est complet, faites brûler davantage d'encens si nécessaire et encensez le périmètre du cercle, dextrogyre, soulevez l'encens au quatre directions.

Replacez l'encensoir sur l'autel et dites ensuite l'invocation suivante, en la lisant sur votre Livre des Ombres :


"Diane de la ronde Lune

Ô Reine des enchantements,

Le vent souffle sur les sorbiers,

Nous t'invoquons en ce moment.

Les soucis du jour s'évanouissent

Et cette heure la nuit t'appartient,

Nous communions dans l'amour,

Avec tous les êtres sans lien.

Comme le pouvoir nous entoure,

Le temps se dissout dans l'air pur,

ici nous sommes entre les mondes.

Et unis avec la Nature.

Ton Consort est le Grand Cornu,

Qui joue de la flûte de Pan,

Dieux d'amour, de vie et lumière,

Venez ici, joignez nos rangs.

Pour vous, en cercle nous dansons,

Et pour vous s'épanche le vin.

Dieux antiques de cette Terre,

Nous répétons les noms anciens,

Par sort païen, par le croissant,

Par tous les secrets de la nuit,

Par rêve, et désir, et mystère,

Par la blanche Lune qui luit.

Enfin nous pouvons ouïr et voir,

Et savoir au fond de nos cœurs,

Que la magie reste avec nous,

Alors que notre cercle meurt.

Ô Dieu Cornu de la puissance,

Ô Reine-Déesse des nuits,

Sur terre, sur mer, dans les cieux,

Allez en paix, soyez bénis."


Faites une pause et attendez en silence, les yeux clos si vous le souhaitez.

Il pourrait y avoir un son, une manifestation extérieure, une vision, un message ou une impression perçus par l'esprit intérieur. De telles choses devront être écrites aussitôt que possible après le rite terminé. Lorsque votre propre ressenti vous le dit, brisez la période de silence en vous inclinant vers l'autel, en disant :


"Ô Dieu Cornu de la puissance,

Ô Reine-Déesse des nuits,

Sur terre, sur mer, dans les cieux,

Allez en paix, soyez bénis !"


A présent, relaxez-vous ou reposez-vous sur le sol à nouveau et terminez le vin de la coupe. Versez-en plus si vous le souhaitez et asseyez-vous puis méditez et savourez l'atmosphère du cercle. Vous pourrez essayer de faire de la divination, lire les tarots ou le I-Ching ou d'autres expériences magiques. Ou bien si vous le souhaitez, jouez de la musique appropriée. Tout ce que vous appréciez et qui est conducteur pour l'occasion.


Source : Doreen Valiente, In Witchcraft for tomorrow, traduction par Claude Le lièvre du coven de l'Alouette.

*

*

Antoinette Charbonnel et Lyra Ceoltoir, autrices de L'Oracle de la Magie forestière (Éditions Arcana sacra, 2021) nous rappellent ce que sont les esbats :


Qui ne s'est pas extasié de la beauté et de la brillance de la pleine lune dans un ciel dégagé ? La ronde dame argentée de minuit dissimule bien des secrets : si on la sait incapable de produire sa propre lumière (elle reflète en fait celle du Soleil), elle est tout de même à l'origine de bien des phénomènes terrestres qui témoignent de son influence sur notre planète, à commencer par les marées. Et les insomniaques et les jardiniers ne manqueront pas de dire que ses impacts sur nous ne s'arrêtent pas là....

Sous sa lueur mystérieuse, la nuit se pare de reflets pâles et indistincts. Une fois par mois, elle offre sa rondeur à nos regards avant de décroître lentement pour finalement disparaître à la nouvelle lune, puis croître petit à petit pour s'arrondir à nouveau, dans un cycle immuable et rassurant. Elle est notre unique satellite, et un curieux « hasard » a voulu qu'à l'œil nu, nous la percevions parfois de la même taille que le Soleil (pourtant plus de 400 fois plus gros qu'elle) : mais le Soleil est à environ 150 000 000 km de nous (une distance qui varie de plus ou moins 4 000 000 km au cours de l'année), et la Lune à une moyenne (à plus ou moins 20 000) de 384 000 km : leur diamètre apparent sont donc sensiblement semblables depuis notre planète, ce qui permet à l'étonnant phénomène des éclipses de se produire régulièrement. Ainsi, quand la Lune est à son périgée (le point le plus proche de la Terre), elle nous paraît suffisamment grande pour occulter totalement le disque solaire, qui disparaît alors dans le ciel si les deux astres s'alignent. Magique, n'est-ce pas ?

Il n'est donc pas étonnant de constater que la Lune fut depuis l'Antiquité (et probablement même avant, même si nous n'en avons hélas aucune trace tangible) au centre d'un vaste réseau de croyances et de dévotion : la pleine lune, en particulier, nous est bien connue pour être le déclencheur de phénomènes paranormaux, l'amie des fantômes, des loups-garous, et, bien évidemment, des sorcières qui profitaient de sa lumière pour leurs sabbats...

Aujourd'hui, les célébrations de pleine lune (qui n'ont rien à voir avec les sabbats fantasmés par l'Inquisition), s'appellent les Esbats. Les sorciers et les sorcières, désireux de renouer avec les cycles naturels, ont pris l'habitude de célébrer le passage du temps et du satellite par des rituels et des festivités, douze (parfois treize) fois par an. Chaque pleine lune porte un nom, inspiré de sa saison : ils varient en fonction des cultures et des inspirations de chacun, ne soyez donc pas surpris si les noms employés ici ne sont pas les vôtres. Nul ne détient la vérité dans ce domaine, à vous de partir en quête de la vôtre !

La plupart du temps, on attribue le nom de chaque pleine lune en fonction de son mois, l'éventuelle treizième (la seconde au sein d'un même mois) étant appelée « lune bleue ».

Mais certains commencent le décompte à la pleine lune la plus proche de Samhain, le 31 octobre. Là encore, à vous de voir ce qui vous correspond le mieux.

*

*




Symbolisme :


Jamie Sams, dans Les 13 Mères originelles - La Voie initiatique des femmes amérindiennes (© Harpercollins, 1994 ; Éditions Véga, 2011 pour la traduction française) dévoile pour nous la sagesse de chaque Mère de clan, associée à une des 13 Lunes de l'année :


La Mère de clan de la troisième Lune

Celle qui pèse la vérité


Couleur : Brun.

Troisième cycle lunaire.


[Mots-clefs] : La Gardienne de l'Égalité et Garante de la Justice - La Juge intègre de la Loi Divine et Celle qui réduit à néant le Mensonge - La Mère de la Vérité et Protectrice du Démuni - La Mère de la détermination de Soi et de la Responsabilité.


[Enseignements] :

  • Trouver la capacité à faire face et à être déterminé ;

  • Nourrir le positif, pas le négatif, en ayant recours à la Loi Divine ;

  • Mettre en œuvre l'égalité avec justice, en étant responsable de nos actes et de nos paroles ;

  • Avoir recours à notre intégrité personnelle, à notre éthique et à nos valeurs pour trouver des solutions qui guérissent

  • à ACCEPTER LA VÉRITÉ.

Celle qui Pèse la Vérité


Protectrice du doux,

Elle pèse la vérité pour que tous puissent y voir

La Loi Divine, et elle recherche l'harmonie

Qui va rendre libre l'esprit.


Là, au milieu du chaos

Des épreuves terrestres, elle se tient droite,

Prête à rendre justice,

Et la compassion s'écoule de ses mains.


C'est elle qui répond lorsque l'erreur

Montre le visage destructeur

De la haine et de l'avidité humaines,

Qui divisent les hommes en croyances et en races.


Gardienne des lois du Grand Mystère

Dont nous cherchons à suivre les voies,

Puissions-nous accepter l'unicité

Des vérités que nous t'entendons prononcer.


Celle qui pèse la Vérité est la Mère de Clan du troisième cycle lunaire. Elle nous enseigne la Loi Divine. Elle juge avec bienveillance les droits des hommes, veille sur l'Égalité et protège la justice. Elle ne sanctionne pas nos actions en distribuant des châtiments, mais nous enseigne plutôt les principes de la Loi Divine. Nos actions proviennent de nos décisions. Si, consciemment, nous avons choisi de faire du mal à quelqu'un, nous avons aussi pris, inconsciemment, la décision de recevoir les leçons liées au fait de blesser autrui. Celle qui Pèse la Vérité nous apprend que c'est nous-mêmes qui, en découvrant et acceptant la vérité de nos actions passées, devons décider de ce que nous allons apprendre pour réparer les erreurs faites sur le chemin tordu que nous avons suivi.

Cette Gardienne de la Justice voit clairement tous les aspects de chaque situation, elle ne peut pas être abusée par des moitiés de vérités ou par des mensonges En tant que Protectrice des Opprimés, les opinions personnelles ne l'influencent pas et elle ignore l'illusion des différences de classes, de hiérarchie, de santé, de soi-disant pouvoir ou de popularité. Elle veut que justice et équité s'appliquent à toutes les formes de vie de la Création. En observant l'évidence dans chaque situation, cette Mère e Clan neutralise toute idée d'importance de soi, ce sentiment qui maintient l'égo en disharmonie. Elle nous instruit en nous montrant sa propre humilité, qui nous permet de voir notre arrogance.

Celle qui Pèse la Vérité nous enseigne l'importance de l'engagement dans des responsabilités supplémentaires pour développer notre détermination personnelle. Elle comprend la nécessité d'évaluer tous les côtés d'une même situation pour pouvoir établir la vérité. Nous pouvons considérer la détermination personnelle comme notre capacité à répondre à tous les aspects de la vie, à être responsable de tous nos dons, et à accepter les vérités que nous rencontrons, même si nous n'aimons pas ce que nous découvrons. Destructrice du pouvoir du mensonge dans notre vie, elle nous montre que, lorsque nous sommes profondément décidés, c'est que nous acceptons la vérité de ce qui nous donne de la joie et que nous ne sommes plus embrouillés ou influencés par ce que les autres veulent que nous soyons. Nous pouvons alors répondre au plus grand désir de notre cœur et trouver le bonheur à travers la détermination qui réside dans le sentiment de bien-être du Soi.

Le cycle lunaire de cette Mère du Clan tombe en Mars ; il est en relation avec la couleur brune. Le riche terreau de la Terre Mère qui reflète cette couleur représente la connexion de la Terre Mère à la Loi Divine. Le Cycle de Vérité qui correspond à la troisième Lune est l'acceptation de la vérité. Cette Mère nous apprend à accepter la vérité des expériences que nous rencontrons dans notre vie. Si nous nous observons sereinement, en accueillant ce que nous trouvons en nous, la vérité de nos forces et de nos faiblesse peut détruire les illusions qui limitent notre potentiel.

Celle qui Pèse la Vérité nous apprend que nous n'avons pas besoin de nous focaliser sur ce qui est faible en nous ou sur ce qui ne va pas, mais plutôt de voir ce qui est est fort et bon en nous. La Loi Divine nous montre que la loi de cause à effet régit notre univers de polarité. Si nous entretenons ce qui est négatif en étant constamment dans la critique, c'est le côté obscur de notre nature qui est nourri. Mais, lorsque nous valorisons l'action juste et travaillons à développer les compétences dont nous sommes doués c'est notre Orenda ou Essence Spirituelle qui prend de l'ampleur.


3. La Porteuse du panier aux fardeaux
.pdf
Télécharger PDF • 6.51MB

Découvrez le conte associé par Jamie Sams à la troisième Lune :



*

*

Dans son ouvrage intitulé Devenez une sorcière, c’est malin (Éditions Leduc, 2020) Mathilde Fouquet récapitule les association symboliques liées aux esbats de chaque Lune :


Noms : Lune chaste ou Lune de la mort.

Symboles : Le Corbeau.

Végétaux : Ail - Romarin - Marjolaine - Jonquille - Narcisse - Violette.

Couleurs : Vert - Rouge.

Rituels : Succès - Espoir - Préparation - Changement de vie - Animaux - Semences - Energie - Vérité.




Symbolisme celte :


Sharlyn Hidalgo, autrice de Rites de magie celtique, Les Cérémonies des treize lunes et de Samhain (Éditions Danaé, 2020) relie les Lunes au symbolisme de l'ogham :



Cinquième Lune, Mars


Mots-clefs :


Totems :


Guides et Divinités :


Conseils pratiques :

*

*




La Pleine Lune de Mars :


Selon Stéphanie Lafranque et Vic Oh, autrices de Gardiennes de la lune (Éditions Solar, 2019) :


On l'appelle « Lune de Sève » car elle est en symbiose avec la nouvelle saison qui arrive. La pleine lune de mars est dite aussi « Lune du Corbeau », un animal qui incarne, selon la tradition Wicca, la magie de l'existence dans ce qu'elle a de plus cyclique : la naissance et la mort. [....]

Dernière lune de la saison, cette Pleine Lune porte à la fois toute l'intériorité de l'hiver et la promesse de la renaissance printanière : les graines que nous avions mises à l'abri [durant l'automne et l'hiver doivent être ressorties].


MARS PLEINE LUNE - Renaissance

La Lune de mars est porteuse d’une forte volonté d’affirmation de soi. Le moment est venu de penser à de nouveaux projets, de débuter une activité, de se départir de ce que nous ne voulons plus. Révélons nos potentiels, choisissons d’être pleinement nous-mêmes. Posons avec foi et intensité nos intentions, elles seront porteuses de notre renaissance. Tout n’est encore qu’élaboration psychique et construction intellectuelle des projets, mais c’est une étape nécessaire, les fondations de notre devenir. Cette Pleine Lune de mars est là pour nous aider à poser nos plans d’action pour les neuf prochains mois de l’année : envisageons de nouveaux commencements, trouvons les moyens d’agir, échelonnons les projets, organisons nos emplois du temps, planifions. Dernière du cycle des Lunes froides, elle nous ouvre à l’énergie naissante du printemps dont les forces remontent de la terre comme la sève dans les arbres. Puissantes, les énergies telluriques nous invitent à plonger en nous pour éclairer nos zones d’ombre et y instiller de la lumière. Vivons sans réserve cette quête de vérité intérieure. Le printemps, symbole de renouveau et de naissance, est aussi la saison idéale pour nous lancer dans de nouvelles activités physiques et pousser un peu plus les limites de notre corps.

Créons, rendons notre terreau fertile en nous laissant porter par cette énergie du moment. Elle nous poussera à nous tourner vers l’extérieur, à sortir de notre zone de confort, à faire table rase de ce qui nous encombrait durant l’hiver, en période sombre. Pour pouvoir s’élancer pleinement dans ce mouvement ascendant, renforçons notre ancrage, notamment en ouvrant notre premier chakra. Concrètement, tout peut commencer par le « fameux » ménage de printemps qui, symboliquement, marque un nouveau départ.


CHAKRA MULADHARA, chakra racine situé au niveau du périnée. Méditons avec le mantra de la Pleine Lune de mars, en nous concentrant sur ce premier chakra. Laissons sa lumière rouge se renforcer et se déployer.


MANTRA : « J’ai conscience de mon corps et de ses besoins, je les écoute et les respecte. »


INTENTIONS : Je rentre dans un nouveau cycle de force et d’énergie montantes, je quitte le manteau lourd de l’hiver pour accueillir la fraîche lumière du moment présent.


RITUEL DE L’EAU LUSTRALE : Munissons-nous d’un bol ou d’un récipient assez grand, d’eau, de fleurs de pissenlit ou d’une huile essentielle purifiante (bois de santal, cèdre, lavande, oliban, sauge).

Ouvrons notre espace sacré.

Visualisons ou regardons directement la Lune. Prenons le temps de poser notre respiration et, en conscience, de sentir notre inspiration et notre expiration. Posons nos mains sur le cœur pendant ces respirations. Relions-nous à Artémis pour qu’elle nous ouvre le chemin de la force intérieure.

Versons de l’eau dans le bol et ajoutons les fleurs ou l’huile essentielle, puis attendons quelques instants pendant lesquels nous formulerons notre intention de purification. Par exemple : « Grande Lune, grâce à cette eau, je te laisse me purifier. »

Quand nous nous sentirons prêtes, plongeons nos mains et lavons-les en formulant clairement ce dont nous souhaitons être « nettoyées ».

Lorsque nous avons terminé, remercions la Lune, fermons l’espace sacré.


Mars - Lune sorcière

Corbeau - Sève

LE COMMENCEMENT DU CYCLE


Dernière Lune froide de la saison, cette Pleine Lune porte à la fois toute l’intériorité de l’hiver et la promesse de la renaissance printanière : les graines que nous avons mises à l’abri pendant plusieurs mois sont désormais prêtes à être plantées. On l’appelle « Lune de sève » car elle est en symbiose avec la nouvelle saison qui arrive.

La Pleine Lune de mars est dite aussi « Lune du corbeau », un animal qui incarne, selon la tradition Wicca, la magie de l’existence dans ce qu’elle a de plus cyclique : la naissance et la mort. Travailler avec elle amène à se questionner sur la notion de renaissance dans notre vie, au moment où nous entamons une transformation intérieure profonde et importante. Le corbeau, lié à l’élément Air, apporte recul et hauteur, nous permettant de voir la situation dans sa globalité, d’accepter le passé et de pressentir l’avenir. La Lune du corbeau nous mène sur le chemin de la guérison : un moment d’isolement est donc nécessaire pour affronter nos peurs, traverser nos zones d’ombre avec courage pour atteindre l’éveil. Figure protectrice dans de nombreuses cultures, le corbeau annonce la venue d’un danger tout en étant messager d’espoir, un voyageur de l’ombre porteur de lumière.

À la lumière de la Lune du corbeau, dans notre espace de recueillement, demandons-lui sa protection et questionnons-nous : Comment voulons-nous débuter ce nouveau cycle ? De quelle force du passé avons-nous besoin pour avancer et de quoi souhaitons-nous nous départir ?

*

*

KaliDivinArt dans un article du 28 mars 2021, posté sur son compte Facebook, complète ces informations :


Jadis, de nombreuses cultures et civilisations attribuaient des noms aux Pleines Lunes, et s’en servaient comme une référence pour suivre le déroulement des saisons (calendrier lunaire). Cette tradition prenant ses racines de différentes cultures, il existe plusieurs noms assignés à chaque Pleine Lune de l’année. Le nom des Pleines Lunes était souvent en lien avec la nature, la faune et la flore locale. ²Celle de Mars se nomme « Lune de Corbeau ». Appelée aussi « Lune des Vers », « Lune Chaste », « Lune de Sève », ou encore « Lune de Carême ». Dans l’hémisphère Nord, la « Lune de Corbeau » coïncide avec l’arrivée Printemps. Autrefois, elle apparaissait au moment où les corbeaux faisaient leur grand retour. Leurs croassements annonçaient la fin de l’hiver. Durant cette période, les températures devaient plus douces et la terre se réchauffait. Les vers de terre faisaient leur apparition et attiraient les oiseaux. Raison pour laquelle, cette Pleine Lune est aussi surnommée « Lune des Vers ». Elle était aussi réputée pour favoriser la montée de sève des végétaux, d’où le nom de « Lune de Sève ». Le nom « Lune de Chaste » vient du fait, qu’à cette époque de l’année, la nature était encore jeune, fraiche et quasiment vierge. Quant aux chrétiens, ils l’appelaient « Lune du Carême » car elle avait lieu juste avant Pâques. La « Lune de Corbeau » amène succès et espoir. Cette Pleine lune voyant la nature renaitre, elle y apporte son lot de promesses pour les beaux jours à venir. Elle est idéale pour tout ce qui touche à la nouveauté, la création et le commencement. C’est une période propice aux changements et aux nouvelles expériences : un nouvel emploi, de nouveaux amis, un nouvel amour, une grossesse, un nouvel animal de compagnie, ou encore pour voyager. C’est aussi le moment de s’occuper de la terre et d’y planter des semences (accélération de la pousse). Les Esbats (Pleines Lunes) étaient également associés à des cultes et rites ésotériques. Chaque Pleine Lune possédant ses propres qualités « magiques ». Liée au succès et à l'espoir, privilégiez les rituels de purification, de guérison, de protection et de chance. Elle renforce tous les projets débutés depuis janvier, et permet aussi d’en commencer de nouveaux. Elle insuffle une vague d’énergie courageuse, apportant force, détermination et persévérance. La magie accomplie au cours de cette Pleine Lune vous permettra de laisser dernière vous ce qui ne fonctionne pas ou plus, de renforcer vos projets et d’en faire fleurir de nouveaux.

*

*




Symbolisme celte :


Antoinette Charbonnel et Lyra Ceoltoir, autrices de L'Oracle de la Magie forestière (Éditions Arcana sacra, 2021) incluent les Pleines Lunes dans leur oracle consacré essentiellement aux champignons :


Mots-clefs : Transition - Magie - Signes - Occurrences - Espoir - Oser - Décision juste et profitable - Croissance - Fertilité - Fécondité - Clairvoyance - Intention.


Promenons-nous dans les bois : La pleine lune de la corneille illumine les nuits aux alentours de l'équinoxe de printemps. Transition entre l'obscurité de la saison froide et la lumière de la saison claire, elle est un moment de grande magie et de mystères, symbolisés par l'oiseau sorcier par excellence la Corneille.


Cette Lune est une période parfaite pour accueillir la nouveauté, l'inspiration, développer l'imagination et la fertilité, au sens propre comme au sens figuré. Les rituels les plus propices à cette période concernent donc le changement, les transitions, la croissance, la fécondité et l'intuition. C'est aussi un très bon moment pour la divination, étant donné qu'on se tourne résolument vers l'avenir. Privilégiez à cette occasion les méthodes primitives, instinctives, comme les feuilles de thé, l'ovomancie (avec des œufs), les oracles d'os et de pierres...

Cette Lune est un moment d'ouverture sur l'extérieur, la nature et la renaissance, mais aussi les autres, l'inexploré et les mystères. Elle aide à se bousculer un peu et à prendre des risques pour avancer et croître en laissant son potentiel se développer comme il se doit.


L'Oracle de la Lune : Cette Lune révèle dans un tirage un moment ou une situation de foisonnement intense, de grand potentiel et d'espoir retrouvé. Si vous êtes dans une mauvaise passe, réjouissez-vous : le pire sera bientôt derrière vous.

Ce qui ne signifie pas rester inactif, au contraire ! Cette carte vous pousse à faire, à entreprendre, à avancer, à essayer, à oser. Elle vous montre que vous avez devant vous un potentiel plus étendu que vous ne le pensiez : à vous de saisir cette opportunité. Ne la laissez pas filer, une telle aubaine ne se représentera peut-être pas.

Faites-vous confiance, lancez-vous. Les signes convergent tous dans la même direction, et votre intuition chuchote si fort à votre oreille qu'elle en hurle presque. Ne la laissez pas s'égosiller en vain : écoutez-la. C'est peut-être effrayant, c'est peut-être éloigné de vos habitudes, mais c'est la chose à faire.

Il y a de la magie dans l'air, même dans les choses insignifiantes, et vous le savez, au fond de vous. Voye les signes, entendez les appels à travers la brume des matins de printemps et les giboulées de mars. Voyez comme tout semble se lier, se connecter et faire sens. Vous êtes sur la bonne voie. Même s'il vous reste encore beaucoup de chemin à faire, vous avez fait le premier pas, le plus important, le plus décisif. Il ne vous reste qu'à continuer d'avancer, la tête haute, le cœur léger, pour vous diriger précisément là où vous devez aller.

*

*




Rituels :


Stéphanie Ribeiro, autrice de Célébrer les pleines lunes (Éditions Secrets d'étoiles, 2022) propose un rituel pour chaque pleine Lune. Voici celui de la Lune de Mars :


Pleine Lune de Mars : Le croassement des corbeaux dans le ciel annonce la fin de l'hiver. Symboliquement, cet oiseau noir nous enjoint de faire preuve d'audace, de prendre en main notre destin et à accueillir notre transformation personnelle. Cette pleine lune est la dernière de la parties sombre de la roue de l'année. La nature s'éveille et les énergies du sabbat d'Ostara l'accompagnent. Elle symbolise le renouveau, la mise en route de projets ambitieux, le commencement d'une nouvelle vie. C'est le temps du passage à l'action, car cette lune nous murmure : « Tu peux le faire ». La pleine lune de mars est là pour nous aider à nous épanouir, à mettre de l'ordre dans notre vie. Elle apporte des révélations sur notre vie personnelle qui pourraient améliorer le monde et nous permettre de vivre notre meilleure vie.


Rituels à privilégier :Fertilité - Innocence - Prospérité - Réussite - Spiritualité.


Rituel du sortilège d'abondance


Intention magique : Attirer la réussite et l'abondance dans notre vie.


Matériel :

  • 1 pierre de lune ;

  • 1 calice (ou 1 verre) ;

  • de l'eau de source ;

  • 1 pièce en argent ;

  • 1 bougie dorée.

Le calice représente l'utérus divin, le saint Graal, où tout ce que vous désirez dans la vie est créé. La pièce d'argent symbolise le pouvoir de a lune. Pour la formule magique, vous pouvez prononcer également « Abra-ka-dabra », selon ce qui résonne le plus en vous.

Les vœux d'abondance - pour attirer prospérité mais aussi joie, réussite ou amour - sont, fréquemment formulés les soirs où la lune exerce ses vibrations énergétiques les plus fortes. La pleine lune de mars est parfaite pour exprimer vos désirs de richesse et les envoyez à l'Univers...


  1. Placez sur votre autel le calice, la pierre de lune et une bougie dorée.

  2. Allumez celle-ci.

  3. Remplissez le calice (ou le verre) d'eau de source jusqu'à la moitié.

  4. Positionnez-le pour que la pleine lune se reflète dedans (ou visualisez-la).

  5. Mettez la pièce d'argent dans l'eau.

  6. Répétez 3 fois la formule suivante en conscience :

« Ô Déesse Lune, entends ma prière

Que vienne à moi l'abondance financière

Enseigne-moi comment la gérer avec sagesse

En emplissant ma coupe sacrée des richesses

Aussi bien matérielles que spirituelles

Ma gratitude envers toi est éternelle

Car ce qui est en haut est en bas.

Abra-ka-anra »


Éteignez la bougie et gardez cette pièce sur vous comme un talisman.

*

*




Célébrations :


7 mars 2023 : Deux obstacles qui auraient pu s'avérer majeurs : la grève des transports qui a gêné les déplacements de certains d'entre nous et la pluie qui s'est mise à tomber vers 16h après des semaines de sécheresse, qui était même de la neige sur les hauteurs de Voiron !


Nous nous sommes tout de même retrouvés à 7, chiffre éminemment lunaire puisqu'il correspond à un quartier de Lune... Quand nous avons décidé de nous mettre en marche vers l'entrée des Cuves, petit miracle, la pluie, qui avait ait reculer certains participants, a cessé ! Et pour bien nous signifier que c'était un cadeau qu'on nous faisait, elle s'est remise à tomber à l'instant même où nous avons commencé à redescendre des Cuves une fois la cérémonie terminée.

Autre clin d'œil : Blandine a remarqué qu'il était 19h19 quand nous avons fini de préparer l'autel et Chantal m'a quitté sur le parking en notant qu'il était 21h21.



Mais les plus belles réponses de l'invisible furent la découverte de deux salamandres en train de s'accoupler sur le chemin du retour et la Lune qui a percé les nuages, juste le temps de se montrer avant de disparaître alors que nous regagnions nos voitures !


Finalement cérémonie toute simple, joyeuse et transparente.



Sur le plan astrologique : quelques notes prises pendant la réunion organisée par le collectif Astrologie pour l'ère du VERSEAU initié par Fanchon Pradalier-Roy (peut-être un peu absconses aux non-initiés...) :


Le degré sabian du Soleil (16°40 des Poissons) évoque le fait de "participer à une élévation spirituelle collective", l'image étant celle d'une fête de Pâques. Avec cette Lune qui porte tout, il y a certainement des célébrations collectives qui sont en train de se faire ! (je n'ai pas pu assister à cette réunion, évidemment puisque j'étais à Sassenage et je ne l'ai dit à Fanchon que le lendemain...) Peut-être des baptêmes en masse...

Dans ce degré, il y a aussi l'idée que "le Yin supplante le Yang". D'ailleurs cette Pleine Lune "tombe" la veille de la Journée de la Femme. (Faustine)

Rappelons que c'est dans le Poisson que se fait la conscience de l'Unité.

Le degré de la Lune quant à lui, mentionne "une éruption volcanique" et une "énergie explosive d'un contenu subconscient longtemps refoulé". La Lune est comme la base d'un éventail qui se déploie (image de Marylène) vers les autres planètes.

C'est aussi comme si de nombreuses choses émergeaient de l'inconscience et que la Lune en Vierge devait tout passer au peigne fin pour faire le tri de ce qui est à prendre ou à laisser, avec l'idée de servir nos guérisons, notre compassion. (Juliette)

Pour Fanchon, cette Lune fait comme un geyser vers le Soleil en Poissons mais aussi vers Neptune dans le même signe. Mars en Gémeau (maison XII, donc peu agressif) tire l'énergie de cette pleine Lune, en étant à la fois carré à la Lune et carré au Soleil et à Neptune. C'est comme si un nouvel idéalisme se préparait à naître, un idéalisme unitaire peut-être. Et cette Lune n'a pas peur car elle envoie un sesquicarré à Pluton : on dirait presque qu'elle lui donne des ordres ! tout en recevant le carré de Mars : par cette Pleine Lune, Mards en Gémeau fait sortir l'information du Poisson : c'est la pêche miraculeuse dont parle Vouga... que chacun de nous fait à sa manière.

Saturne est aujourd'hui à 0° du Poisson donc entrant dans ce signe, il lâche prise, devenant féminin.

Le Soleil est en maison IX donc nous invite à voir les choses autrement, à nous laisser aller dans le Grand Bain de la Vie , à nous réunir and l'Unité tandis que Jupiter, Vénus (deux planètes de protection) et Chiron veillent à ce qu'on évite la noyade ! Jupiter nous rappelant par ailleurs la reliance verticale à l'énergie divine.

D'ailleurs, à l'heure de la Pleine Lune, le Neptune Poisson est à un degré de plus de la conjonction Jupiter - Neptune qui a démarré le cycle Jupiter - Neptune en avril 2022 et dont la symbolique était : "une petite île au milieu de l'océan, des gens vivant en étroite osmose". Peut-être que Jupiter nous dit qu'il quitte le Poisson mais qu'il nous invite à le suivre en Bélier en restant réunis.

On note également que le grand Mars (avec Neptune et la Lune) se libère au 22° du Sagittaire ce qu'on peut traduire comme le fait que Mars (maître hiérarchique du Sagittaire) est, dans les Gémeaux (dans cette zone très active puisqu'il y a Orion et qu'on n'est pas loin de Bételgeuse), une sorte de vigie de nouvelles informations. Ce qui met en exergue Jupiter.


Et un renvoi vers le blog de Lunalouve qui a rejoint ce collectif.

*

*



178 vues

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page