top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur de Pommier




La Gestuelle de la Plante :


Julian Barnard, auteur d'un ouvrage intitulé Sur les traces du Dr Bach et de ses fleurs (© Julian Barnard, 2002 ; Éditions Ulmus, 2002 pour la traduction française) nous fait comprendre le choix du Dr Bach en fonction des caractéristiques de la plante :


[...]

Les racines nous parlent de liens physiques, de relations familiales et du passé. Nous avons nos racines dans le passé et nous tirons la forme physique de notre corps du lien génétique avec nos parents. Notre degré d'attachement au monde physique se mesure à la profondeur de ces racines. [...] le Pommier Sauvage et le Hêtre ont des racines peu profondes et sont plus superficiels.

[...]

De la même manière, il y a des thèmes communs à toutes les fleurs blanches - Prunus, Clématite, Pommier sauvage, Houx, Olivier, Dame d'onze heures, Châtaignier - qui captent la lumière pour guérir, purifier, réparer, énergétiser et élever la conscience. Les fleurs blanches sont différentes des remèdes « verts » (Charme, Gnavelle, Avoine Sauvage et peut-être Bourgeon de Marronnier) qui agissent au point médian entre la pensée et l'action.

*

*

Annie Guibert, autrice de Fleurs de Bach, Fleurs de Soi ( (Éditions Médicis, 2008, 2017) consacre également une partie de sa monographie sur Crab apple au geste de la plante :


La plante : Petite arbre au tronc sinueux et rabougri, le pommier sauvage (Malus sylvestris) manifeste sa beauté dans sa floraison abondante et parfumée, de petites fleurs à cinq pétales d'un blanc au froissé délicat, pur et lumineux, parfois teinté de rose. Les étamines jaune d'or apportent aussi une clarté pénétrante. Les petites pommes ridées qui sont à maturité cachent aussi une beauté cette fois intérieure, étoile à cinq banches très régulière quand on la coupe en deux. Cet arbre aime l'espace des haies bien aérées, où la lumière pénètre facilement.


Symbolique : la relativité de la beauté selon l'œil qui observe, est patente dans le contraste entre le tronc inélégant et les fleurs si pures, et la même chose se repère dans le fruit.

Les fruits sont employés avec efficacité pour nous nettoyer l'intestin et apporter à notre organisme une grande purification.

Le symbole de l'étoile à cinq branches de l'immortalité, très régulière, perfection naturelle dans un fruit un peu rabougri, nous aidera à comprendre des dimensions subtiles de cette quintessence florale, de même que l'importance de la pomme dans les mythes fondateurs, les archétypes et le s contes de fées.

Eve prend la pomme de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, et l'aventure humaine peut commencer.

*




Message de la Fleur de Pommier :


D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :


La fleur de pommier sauvage est décrite ainsi : "Ceci est le remède de purification. Pour ceux qui se sentent comme s'il y avait quelque chose de pas très net en eux-mêmes. Souvent c'est quelque chose de faible importance en apparence; dans d'autres cas il peut y avoir une affection plus grave qui est quasi ignorée face à cette seule chose sur laquelle ils se concentrent. Dans les deux cas, ils sont soucieux de se libérer de cette chose particulière qui est la plus importante à leurs yeux, et pour laquelle il leur semble si essentiel de trouver un remède. Ils sont abattus quand le traitement échoue. Étant un nettoyant, ce remède purifie les plaies si le patient a des raisons de croire que quelque poison y est entré qui doit en être expulsé.

*

*

Dans les cartes des Fleurs du Dr Bach, Le Chemin de l'harmonie psychique (1997, traduction française Médicis-Entrelacs, 2001) de Mechthild Scheffer, on peut lire que la fleur de pommier sauvage est


Mot-clé : "La fleur de la purification"


Chemin : "de l'obsession d'ordre... vers l'ordre intérieur".


Si on est concerné par l'état d'âme négatif du découragement et du désespoir, on a besoin de la fleur de pommier sauvage, en particulier si "on se sent intérieurement ou extérieurement souillé, impur ou infecté. Tendance à ergoter sur des détails."

Dans ce cas, on peut se poser les questions suivantes et méditer sur les réponses proposées :


Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

L'ordre divin et la perfection divine ne sont pas statiques ; c'est au contraire un processus en éternel mouvement où chaque élément se modifie en permanence. Ce qui paraît parfait aujourd'hui (par exemple une nouvelle maison), était encore imparfait il y a peu de temps (chantier). Mais bientôt cette perfection diminuera (usure). Plus on se détache des détails extérieurs plus on vibre à l'unisson avec les rythmes et schémas d'ordre supérieur, et plus ces schémas peuvent s'ancrer en nous et organiser aussi notre environnement.


Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

Je me décide à renoncer à mes conceptions étroites d'ordre et de pureté ; je me décide à reconnaître de plus en plus les principes supérieurs de l'ordre cosmique et de vibrer à l'unisson avec lui.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif de Crab Apple s'accroît :

Je parviens à gérer avec moins de rigidité les apparentes imperfections de la vie quotidienne et aussi celles de mon corps. Je reconnais de plus en plus les principes d'ordre supérieur et je parviens à m'en réjouir."

 

Dans Les fleurs de Bach authentiques - les trouver, les identifier, les utiliser (Édition originale 2011 ; traduction française : Éditions Médicis, 2017) Mechthild Scheffer revient sur les principales caractéristiques de Crab Apple :


Crab Apple : La Fleur de la purification

Du besoin d'ordre... à l'ordre intérieur


Vous éprouvez le besoin de vous purifier ? Vous vous sentez sali, vous êtes dégoûté de vous-même ? Des détails désordonnés vous rendent nerveux ?

les personnes qui ont besoin de Crab Apple souhaitent introduire toujours plus de pureté et d’ordre dans le monde. Mais souvent elles se fixent trop fortement sur des détails et perdent de vue la globalité et les priorités de leur vie.


Symptômes clés : Vous vous sentez intérieurement ou extérieurement sali, impur, ou infecté. Vous êtes un obsédé du détail.


Typiquement Crab Apple :

  • Vous avez du mal à relativiser.

  • Vous ordonnez parallèlement tous les stylos sur votre bureau avant de pouvoir commencer à travailler.

  • Vous éprouvez des difficultés avec certains actes sensuels de la vie, comme embrasser, allaiter, les rapports sexuels, et vivez constamment dans la peur des bactéries et des bacilles.

  • Vous vous haïssez quand vous avez agi en rupture avec vos règles d’ordre intérieures.

  • Thème : ordre et pureté.


Ce que Crab Apple m'aide à comprendre : La vie ne recherche pas un état de perfection permanent, mais suit un processus du devenir et dépérir. Dans toute la nature, et donc aussi dans l'homme, se déroulent en permanence des processus de purification et de mise en ordre. Même si nous ne les reconnaissons pas toujours comme tels, nous pouvons nous y fier.


Crab Apple favorise :

  • le rapport à la nature physique :

  • l'acceptation de son propre corps ;

  • la perception et la définition des priorités.


Bon à savoir : Vous reconnaissez le pommier sauvage à ses petits fruits, pas plus gros que 3.5 cm. Les pommes sauvages sont particulièrement amères mais tout à fait mangeables une fois cuites.

Dans l'art chrétien, les fleurs du pommier sont un symbole d'innocence et de pureté car elles apparaissent avant la maturité de la pomme et donc avant la Chute. La pomme sauvage est elle aussi source de pureté. Riche en tanins, elle détoxique le foie et la peau, et fait disparaître les furoncles.


Conseils d'utilisation : Crab apple a fait ses preuves chez des personnes qui veulent se débarrasser intérieurement ou extérieurement de quelque chose - depuis des souvenirs de vécus désagréables jusqu'à des boutons ou des impuretés dans le corps.


Parole fortifiante : Je me sens bien - Je m'accepte tel que je suis - Je vois ce qui est important.

*

*

Selon Annie Guibert autrice de Fleurs de Bach, fleur de soi (Éditions Médicis, 2008, 2017) et mon enseignante dans la compréhension du message spirituel du Dr Bach :


Reconnaître un état négatif Crab apple : Le Dr Bach insiste beaucoup dans sa description sur le sentiment d'être sale, impur, souillé, infecté, et même empoisonné. Ce sont là des mots puissants, mais qui induisent la réalité du désespoir de cet état d'abattement, propre à la classe VI des Fleurs de Bach. Cela concerne souvent un détail de notre physique, aussi simple qu'un bouton sur le nez à l'adolescence, une courbe du visage que nous n'aimons pas, l'implantation de nos cheveux, ou notre nez que nous avons toujours détesté, ou bien encore notre taille, notre poids, ou notre corps tout entier.

La focalisation sur ce que nous jugeons comme un défaut, ou une impureté, est soulignée avec force par le Dr Bach, qui ajoute que nous désespérons de nous en débarrasser et tout de même, n'avons de cesse que d'essayer Nous y pensons beaucoup, et ces pensées peuvent nous obséder, au point de ne pouvoir évaluer la situation dans son ensemble, ni donc la relativiser. L'arbre cache ainsi la forêt et nous perdons de vue le sens des proportions.

Le désespoir qui s'ensuit nous amène alors à une autre étape, celle d'un sentiment plus global, plus profond, d'imperfection, de gêne, de dégoût, de honte, contaminant par le biais de pensées ciblées récurrentes, notre être tout entier, lui conférant une impression d'indignité.

Ce ne sont pas tant les actes ou les comportements que nous avons, que nous dévaluons, comme dans l'état de Pine, mais bien notre être entier, à partir d'un détail de notre physique que nous jugeons impur, souillé ou imparfait.


Que nous rappelle la Fleur de  Crab apple ? Cette Fleur, avec tousses contrastes dans la botanique et la symbolique, nous rappelle la dualité de toutes choses dans notre réalité d'humains, et l'acceptation que notre corps, ou mieux notre enveloppe charnelle, est la plus parfaite et la plus adaptée à notre voyage terrestre. Nous émettons très souvent, longueur de journée ou de vie, des jugements sur elle, à partir d'un mental qui a ses références propres, sociales, ou culturelles le plus souvent, et ce jugement sur notre corps physique, tout ou partie, est une façon efficace de le refuser.

Le refuser ne pet permettre à notre âme d'effectuer sa tâche, puisqu'elle a besoin de ce véhicule pour ce faire.

La prise de cette Fleur vient nous réveiller au souvenir de notre acceptation première à ce voyage, dans le corps que l'on a, mais aussi le corps que l'on est. Alors il n'y a plus de défauts ; alors ce que nous appelions imperfection devient une condition ; alors tout est en place, à sa place, dans un ensemble, et il n'est nul besoin de se focaliser sur un détail - nous pouvons voir la perfection de l'ensemble à l'œuvre - et notre nécessité individuelle d'y participer.

Ainsi, le désespoir qui présidait parfois à des expériences douloureuses de gêne ou de honte par rapport à soi-même et/ou au monde social, ou bien encore de salissure et de souillure ressentie, ou plus encore, dans d'autres cas, subie, peut trouver une issue qu'il était jusqu'alors difficile d'imaginer comme possible un jour, par cette invitation nouvelle à ce regard élargi. Celui-ci devient alors une obligation à cheminer avec les conditions présentes, acceptées cette fois sans conditions.

*

*



237 vues

Posts récents

Voir tout

Le Pommier

Comments


bottom of page