Blog

  • Anne

La Salsepareille




Étymologie :

  • SALSEPAREILLE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1575 salzeparille (A. Thevet, Cosmographie universelle, XXI, 11 ds Hug.) ; 1585 salse pareille (N. Du Fail, Contes et disc. d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t. 2, p. 45). Empr. au port. salsaparrilha (dep. le xvie s., D. F. Ferreira ds Mach.), lui-même empr., avec altér. due à l'infl. de salsa « persil », à l'esp. zarzaparrilla « salsepareille », comp. de zarza « ronce » et de parrilla « treille », dér. dimin. de parra « id. », zarza et parra étant d'orig. inc., prob. préromane (v. Cor. et FEW t. 21, p. 181b et t. 7, p. 662a).


Lire également la définition du nom salsepareille pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Smilax aspera ; Gramon de montagne ; Liseron épineux ; Liset ; Piquant ; Racine de lapin.

*




Botanique :


D'après Lionel Hignard et Alain Pontoppidan, auteurs de Les Plantes qui puent, qui pètent, qui piquent (Gulf Stream Éditeur, 2008) :


"La salsepareille est une plante grimpante des régions méditerranéennes. Ses feuilles coriaces ont la forme d'un cœur étiré. Dès la fin de l'été elle fleurit en grappes de fleurs blanches qui se transforment peu après en des baies brun-rouge et toxiques.

C'est une plante râpeuse qui griffe les bras et les jambes au moyen d'une multitude de petits crochets recourbés, qui hérissent à la fois ses tiges et ses feuilles.


Pourquoi fait-elle ça ? Cette plante est parfaitement équipée pour la randonnée sur terrain sec, dans les garrigues et le maquis. Elle grimpe sur les buissons grâce à ses vrilles tire-bouchonnées, et s'agrippe de toutes ses griffes sur les plantes plus hautes qu'elle, comme un ours qui grimpe aux arbres.


Un remède contre l'eczéma : Ses racines peuvent être prescrites en cas de rhumatisme, et contre certaines malades de peau comme l'eczéma.


Ça chassepareille ! Il existe au Canada une salsepareille qui donne de l'énergie et tient éveillé. S'agirait-il de la plante que les Schtroumpfs consomment et recherchent tout particulièrement ? Chez nos cousins du Québec, elle s'appelle chassepareille."

*

*


47 vues