Blog

  • Anne

Cérémonie de passage

Le 3 juillet 2019, nous étions réunis au cercle de massage spirituel. Une tempête venait d'avoir lieu à Grenoble et lorsque nous nous sommes promenés pendant l'infusion des premiers participants, notre chemin au bord du ruisseau s'est trouvé barré par un énorme arbre abattu par le vent et non encore dégagé par la voierie.

Cet arbre portait de magnifiques sphères de gui qui attirèrent mon attention. C'est alors que je réalisai que l'arbre était un chêne !

Tellement j'étais incrédule, j'ai demandé à tous mes acolytes, de me confirmer qu'il s'agissait bien d'un chêne. Dès lors, je l'ai reçu comme un magnifique cadeau d'anniversaire et j'ai invité ceux qui le souhaitaient à en prendre quelques branches.

Ayant finalement révélé la date particulière de cette rencontre, le cercle me demanda quel cadeau je pourrai souhaiter. Alors me revint en mémoire, quelque chose qui trottait dans ma tête depuis plusieurs semaines déjà à l'approche de mes 53 ans. En effet, je me souvins d'une cérémonie du feu de Carlos pendant laquelle il avait honoré Nicole, Annie et Rézy, en précisant qu'à 53 ans, on entrait dans l'âge des femmes sages et que seulement alors, on pouvait recevoir une plume blanche.

Je demandai donc aux présents, s'il s'en trouvait parmi eux, quelques uns qui voulaient bien m'imaginer une cérémonie de passage dans l'âge de la Sagesse...

Marie-Claire ayant décidé de partir à la fin de l'été pour Saint Jacques de Compostelle, cette cérémonie fut repoussée à l'hiver. La date fut fixée le 27 février 2020. Mais ce jour-là, une nouvelle tempête sans précédent s'abattit de nouveau sur la région, rendant dangereux notre rassemblement en pleine nature.

Puis vint le confinement.... qui tombait à pic car je souhaitais depuis le début, une phase de recentrage, une phase de retour à moi-même pendant la cérémonie. Et nouveau cadeau de l'univers, j'ai eu droit à un retour mondial à nous-mêmes !

Finalement, la nouvelle date a été la meilleure qui pouvait être. Pleine de sens et de promesses....


Je fus couverte de présents :

  • un feu initié par Dominique et entretenu par Ali deux énergies masculines au cœur de la sororité,

  • les chants du cercle tout entier (les chants lakota appris par Carlos),

  • les paroles de mes Guides et Alliés canalisées par Chantal,

  • des soins par un quatuor de sœurs,

  • une spirale de renaissance proposée par Sylvie et dans laquelle je fus conduite par Marie-Claire,

  • une danse improvisée par Nicole,

  • les paroles encourageantes de Carlos par téléphone,

  • un bâton enrubanné de tous les rubans de mes sœurs,

  • un pendentif en turquoise,

  • un cœur en chrysocolle,

  • et de nombreuses autres paroles créatrices :


Bienvenue dans cet âge où tout est possible, l'âge de tous les possibles et du lâcher prise, l'âge où l'on quitte les structures et les croyances pour aller vers cet Espace Sacré à l'intérieur et l'extérieur de nous.

Je te souhaite d'aller de plus en plus vers la belle personne que tu es.

Merci pour ta puissance et ta finesse ;

Puissent-elles régner de plus en plus sur cette Terre.

Reçois mon affection,

Bénédicte.

Les graines pour le rituel de la Spirale de Vie ont été :

De cèdre et d'or


Que le bois sacré du Cèdre, à la résine odorante,

[embaume ta demeure,

que sa charpente immortelle garde ton âme [incorruptible.


Que les Ors précieux, fruits purs de la secrète [alchimie de la terre,

illuminent ton front d'un diadème solaire, sans [cesse inspirés.


Que la vibration première, spirale de la création,

[vienne féconder ton écriture humaine,

messagère de la connaissance, heureuse et [apaisante.


Que ta parole Turquoise, vainqueur de lumière,

initie nos cœurs assoupis et les adoube d'une [noblesse pérenne.


Dominique.

Contrat d'âmes


"Les âmes s'assirent autour de la table ronde pour choisi leur prochaine leçon à apprendre.

Se leva une âme forte te courageuse : "Je vais sur terre pour apprendre à pardonner."

Les autres âmes dirent, effrayées : "mais c'est l'une des leçons les plus difficiles..., tu ne peux pas l'apprendre en une seule vie... Tu vas souffrir... on va s'inquiéter pour toi, mais... Tu peux le faire, on va t'aider..."

Une des âmes dit : "Je suis prête à t'accompagner sur terre pour t'aider. Je serai ton mari, dans notre vie familiale, il y aura beaucoup de problèmes à cause de moi, et tu apprendras à me pardonner."

Une autre âme soupira : "Je peux devenir un de tes parents, je vais te faire vivre une enfance difficile, et ensuite tu me suivras dans tout ce que tu vas faire, et tu apprendras à me pardonner."

Et la troisième a dit : "Et je serai l'un de tes supérieurs, je te traiterai mal, injustement, pour que tu apprennes le sens du pardon."

D'autres âmes décidèrent de la rencontrer à d'autres périodes de sa vie, pour réviser la leçon... chaque âme choisit sa leçon à apprendre, prépara un plan de vie, et chacune descendit sur terre pour remplir son contrat d'âme."

Il n'y a jamais de hasard.

Chaque personne apparaît dans notre vie au moment où nous en avons besoin et parce que nous en avons besoins pour apprendre une leçon que nous avons choisie d'apprendre dans cette Vie.

Lorsque nous comprenons le grand plan de la Vie, nous pouvons accueillir avec plus d'ouverture tous ces êtres qui semblent nous faire souffrir ou nous irriter car chacun a son rôle à jouer dans notre plan de vie.

Ceux qui nous font souffrir sont souvent nos plus grands maîtres.

C'est notre ouverture du cœur qui définit la conscience que nous avons de la bienveillance de la Vie à notre égard.

Chaque chose, chaque personne, chaque événement a sa raison d'être.

Ainsi, nous n'avons plus juger qui que ce soit ou quoi que ce soit.

Nous avons simplement à accueillir ce qui est là.

Danièle.

Que mes pas me portent dans la beauté (poème Dinè)


Que mes pas me portent

dans la beauté


Que mes pas me portent

tout le long du jour


Que mes pas me portent

à chaque retour des saisons


Pour que la beauté me revienne


Beauté des oiseaux

Beauté joyeuse des oiseaux


Que mes pas me portent

sur le chemin gorgé de pollen


Que mes pas me portent

dans la danse des sauterelles


Que mes pas me portent

dans la rosée fraîche


Et que la beauté soit avec moi


Que mes pas me portent

vers la beauté qui me précède


Que mes pas me portent

vers la beauté du ciel


Que mes pas me portent

vers la beauté qui m'entoure


Que mes pas me portent

dans la vieillesse,

sur un chemin de beauté, vivifié,


Que mes pas me portent

dans la viellesse,

sur un chemin de beauté, vers une vie nouvelle,


Et dans la beauté je marcherai

Dans la beauté je marcherai...

Sophie.

La Mère du clan de la Sixième Lune : La Conteuse


Raconte-moi une histoire, douce Mère

Sur les Ancêtres et leur époque,

Sur leur façon de cheminer avec beauté

En apprenant les Voies de la Médecine


Quand tu racontes leurs histoires

Cela me permet de voir

L'importance de chaque leçon

Et comment elle s'applique à moi


A travers l'exemple d'un autre

Je partage ses rites et ses larmes

A travers l'expérience d'un autre

J'apprends comment l'amour peut l'emporter sur la peur


Ensemble nous pouvons voyager

Au cœur de ses autres époques

En récupérant toute la sagesse

Des héritages qui nous ont été laissés

Véronique.