Blog

  • Anne

Le Tournesol



Étymologie :

  • TOURNESOL, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. 1360 tournesol « substance tinctoriale de couleur bleue » (doc. ds Comptes de l'argenterie des rois de France, éd. L. C. Douët d'Arcq, p. 291) ; 2. 1606 torne sol « héliotrope » (Junius, Nomencl., p. 97 ds Gdf. Compl.) ; 1671 tournesol (Pomey). Empr. à l'ital. tornasole, att. dep. déb. xive s. (Dino Compagni d'apr. DEI), comp. de torna, de tornare (tourner*) et de sole « soleil » (v. ce mot). Voir FEW t. 13, 2, p. 76b et p. 78a.


Lire aussi la définition pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Helianthus annuus ; Grand Soleil ; Reine soleil ; Tournant Soleil ; Virsoul ; Couronne du soleil ; Soleil ; Soleil des jardins ; Graine de perroquet ; Hélianthe




Symbolisme :


Selon Pierre Zaccone, auteur de Nouveau langage des fleurs avec la nomenclature des sentiments dont chaque fleur est le symbole et leur emploi pour l'expression des pensées (Éditeur L. Hachette, 1856) :


SOLEIL - ADORATION.

Grande et belle plante, originaire du Pérou, et consacrée au Soleil. Avant la conquête du Pérou par les Espagnols, les vierges sacrées qui desservaient le temple de ce dieu s'en couronnaient les jours de fête.

D'après le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée, Robert Laffont : 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, à l'entrée tournesol on peut lire :


"le nom commun de l'héliotrope indique assez son caractère solaire, lequel résulte d'ailleurs, non seulement d'un tropisme bien connu, mais encore de la forme radiée de la fleur.

En Chine, le tournesol est une nourriture d'immortalité. Il fut notamment utilisé comme tel par Kouei-fou ; sa couleur changeante pourrait être en rapport avec les orients, et le caractériserait donc lui-même comme héliotrope."

*

*

Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Tournesol (Helianthus annuus) a les caractéristiques suivantes :


Genre : Masculin

Planète : Soleil

Élément : Feu

Pouvoir : Fécondité ; Santé ; Sagesse.


« Cinquante ans se sont écoulés depuis que je suis calife. Richesses, honneurs, plaisirs, femmes, j'ai joui de tout ; j'ai tout épuisé.

Les rois, mes rivaux, m'estiment, me redoutent et m'envient.

Tout ce que les hommes désirent m'a été prodigué par le ciel.

Eh bien, dans cette longue durée d'apparente félicité, j'ai calculé le nombre de jours où je me suis trouvé heureux : il y en a autant que de graines dans une fleur de Tournesol (1). » (Testament d'Abd-er-Rahman, le premier qui porta le titre de calife en Espagne, celui dont le règne embrasse, au X e siècle, l'époque la plus brillante des Maures.


Utilisation rituelle : Une fleur de Tournesol posée sur le rebord de la fenêtre d'une fille indique symboliquement qu'elle est merveilleuse, resplendissante, et que tous les jeunes hommes du pays se tournent vers elle en admiration.

Le même rite fait avec des graines de Tournesol indique symboliquement qu'elle répète machinalement tout ce qu'elle entend dire autour d'elle sans jamais avoir d'idées personnelles, qu'elle est un vrai perroquet.


Utilisation magique : Les femmes qui n'arrivent pas à être enceintes devraient manger beaucoup de ces graines.

Dans la montagne de Lure, en Haute-Provence, un collier fait de graines de Tournesol, enfilées par une veuve le jour des Morts, était souverain contre les maladies infantiles.

Dans le nord de l'Italie, on fait des fumigations au Tournesol dans la chambre des enfants malades.

Aux États-Unis, on grave son vœu sur le cœur de la fleur alors qu'elle est toujours sur pied ; lorsqu'elle se fane et se dessèche, en octobre, si les mots sont toujours lisibles, le vœu se réalisera avant la fin de l'année en cours.

Le jus abondant contenu dans les fortes tiges du Tournesol donne la sagesse. « Si onze Tournesols poussent dans un jardin, l'insecte qui suce le sucre des melons ne viendra jamais (Casas Ibâfiez, Espagne). »


Note : 1) C'est-à-dire environ une centaine dans toute une vie.

*

*

Sheila Pickles écrit un ouvrage intitulé Le Langage des fleurs du temps jadis (Édition originale, 1990 ; (Éditions Solar, 1992 pour la traduction française) dans lequel elle présente ainsi le Tournesol :

Mot clef : Orgueil

Nous adorons le lys que nous voyons grandir

Et les hauts tournesols plus clairs que le Nadir

- Cercles environnés de pétales de flammes -

Brûlant à travers leur ardeur, nos âmes.


Émile Verhaeren (1855-1916), Les Heures d'après-midi.


Le tournesol a, certes, quelques raisons d'être hautain, puisqu'il est la plus haute fleur du jardin. Déployant l'or éclatant de sa corolle, il exprime l'orgueil. Mais il a aussi bien des qualités ; c'est ainsi que toutes les parties de la plante sont utilisées.

Le nom du genre, Helianthus, vient des termes grecs helios (soleil) et anthos (fleur). La fleur était un symbole du Soleil chez les Incas du Pérou ; lorsque l'empereur était porté sur son trône d'or, les nobles guerriers qui marchaient près de lui tenaient à la main un Tournesol fait du même métal. Selon une légende forgée au XVIe siècle par Pidemonte, Clytie, nymphe des Eaux, fut changée en Tournesol après que la trahison du dieu du Soleil, Apollon, l'eut fait mourir.

Le nom français vient du fait que la fleur de Tournesol suit le soleil dans sa course.

*

*

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


Le tournesol « Grand Soleil » est une plante très bénéfique : en avoir dan son jardin attire la chance. En Espagne, s'ils sont au nombre de onze, les tournesols éloignent les insectes qui s'attaquent aux melons.

Les graines de Grand Soleil favorisent la fécondation d'une femme souffrant de stérilité et, dans certaines régions d'Europe centrale, particulièrement en Hongrie et en Tchécoslovaquie, promettent un garçon à celle qui, en début de grossesse, en dépose sur le rebord de sa fenêtre.

En Haute-Provence, un collier de graines de tournesol enfilées par une veuve le jour des Morts protège des maladies infantiles. Les fumigations de la plante sont censées, notamment dans le nord de l'Italie, purifier la chambre d'un enfant malade. On en faisait manger aux enfants belges pour qu'ils aient une belle voix et une bonne vue.

Selon une croyance américaine, si l'on grave un vœu sur le cœur d'une fleur de tournesol sur pied et si, lorsqu'elle se fane à l'automne, on peut toujours y distinguer les mots que l'on y a écrits, cela signifie que le vœu se réalisera avant la fin de l'année.

Le jus des tiges donne la sagesse, tandis qu'en Chine la plante est une « nourriture d'immortalité ».

On croit également que « si on hypnotise un sujet en brandissant une tige de cette plante il dira toute la vérité. Si on l'interroge sur un vol, il décrira les malandrins ».

En Colombie britannique, les Indiens Thomsons attribuent, semble-t-il, au tournesol « le pouvoir qu' a le soleil de grimper par-dessus le sommet des montagnes et celui de se lever de bonne heure le matin ». Avant d'en manger les premières racines de la saison, il faut leur adresser cette prière, au risque de devenir paresseux : « Je t'avertis que j'ai l'intention de te manger. Puisses-tu toujours m'aider à bien monter, afin que j'atteigne toujours les sommets des montagnes, que je ne sois jamais maladroit ! Je te demande ceci, Racine du Tournesol. Tu es la plus puissante de toutes dans les mystères ».

*

*

Selon Des Mots et des fleurs, Secrets du langage des fleurs de Zeineb Bauer (Éditions Flammarion, 2000) :


"Mot-clef : L'Arrogance.

Savez-vous ? : Le tournesol aurait été introduit en France sous François Ier et poussait déjà dans les jardins du roi. C'est la plus grande fleur du règne végétal : son diamètre peut atteindre soixante centimètres et sa tige deux à trois mètres de hauteur. Pour s'épanouir, le tournesol a besoin de capter le maximum de lumière et de chaleur, c'est pourquoi il suit la rotation du soleil. Le Pérou et l'Etat du Kansas (USA) l'ont choisi comme emblème. Le peintre Vincent Van Gogh coucha sur sa toile la plus belle représentation de cette fleur. Oscar Wilde portait régulièrement un jeune tournesol à la boutonnière.


Usages : La graine de tournesol sert à fabriquer de l'huile et de la margarine. Pendant les longues soirées d'été, les Orientaux et les Maghrébins consomment les graines de tournesol grillées et salées (glibettes ou petits cœurs) pour faire passer le temps.


Légende : Les Incas utilisaient le tournesol dans les cérémonies religieuses car il était le symbole sacré du soleil. Des disques d'or représentant la fleur du tournesol, ont été retrouvés ;lors des fouilles dans les sites archéologiques Incas au Pérou. Les Indiens d'Amérique utilisaient toutes les parties du tournesol : la fibre des tiges servait pour le tissage , les pétales donnaient une belle teinture jaune et les graines pressées fournissaient une huile alimentaire.


Message : Vous êtes si orgueilleuse."

*

*

D'après Nicole Parrot, auteure de Le Langage des fleurs (Éditions Flammarion, 2000) :

"Le soleil - qui se nomme également tournesol - a une réputation d'orgueil, d'arrogance, d'amour de si, d'indifférence, enfin de richesse trompeuse. Et même d'abandon. Mais que ceux qui ont eu un jour assez de personnalité pour l'offrir en bouquet se rassurent. Le temps est venu de réexaminer ce jugement sévère.. Goûter le charme d'une fleur aussi candide, aussi bon enfant, qui pousse par champs entiers, une fleur alimentaire puisqu'on en extrait de l'huile, représente, plutôt qu'un geste de fierté, une preuve de simplicité et de confiance.

Celui qui arrive à un rendez-vous ou à une soirée son bouquet géant à la main se donne tout entier, avec une certaine naïveté et sans crainte de la moquerie. Il a raison, son geste le distingue et fait plaisir. En effet, la solide plante qui, de l'aube au coucher, se tourne vers le soleil, comme aimantée, se montre, dans la maison, particulièrement décorative

Mêlée à d'autres fleurs, elle peut composer des arrangements qui ne passent pas inaperçus. En somme, l'accueil fait à la fleur d'or donne une excellente occasion de se reconnaître, de se découvrir des affinités et de tester des sentiments naissants.

Le soleil enchante les peintres. Il revient en leitmotiv sur les plus beaux tableaux de Gustav Klimt, peintre viennois du début du siècle qui renouvela l'art du "champ aux mille fleurs". Sa teinte d'exotisme sous le pinceau de Gauguin et de drame sous celui de Van Gogh. Grisé par sa profusion dans le paysage provençal, Vincent écrit à son frère Théo en 1888 qu'il va les peindre "avec l'entrain d'un Marseillais mangeant sa bouillabaisse". Ignorant que, l'année suivante, tout "entrain" disparu, il les ferait tournoyer follement."

Mot-clef : "La simplicité des rois"

*

*

Doreen Virtue et Robert Reeves proposent dans leur ouvrage intitulé Thérapie par les fleurs (Hay / House / Inc., 2013 ; Éditions Exergue, 2014) une approche résolument spirituelle du Tournesol :


Nom botanique : Helianthus annuus.


Propriétés énergétiques : Apporte la bonne humeur ; élève le niveau d'énergie et incite au sourire et au bonheur.


Archanges correspondants : Jophiel et Michael.


Chakras correspondants : chakra du plexus solaire.


Propriétés curatives : Les tournesols exsudent la joie. On ne peut s'empêcher de sourire en oyant cette fleur éclatante et radieuse. Noter que son centre noir est entouré de pétales d'un jaune vif symbolisant la légèreté qu'elle peut vous transmettre dans vos périodes les plus sombres. Si vous avez la sensation que votre vie est une lutte, entourez-vous de quelques tournesols bienfaisants. Vous sentirez immédiatement votre humeur et votre énergie se transformer.


Message du Tournesol : « Je sais qu'il vous est arrivé d'être au plus bas physiquement et psychologiquement. Il est temps que cela change. laissez-moi dissiper l'obscurité. Venez dans la lumière et voyez à quel point le monde peut-être magnifique. Rappelez-vous comme il est agréable d'être heureux et profitez pleinement de chaque journée. Soyez satisfait de ce que vous êtes. Je vous aiderai à aimer tous les aspects de votre être. Vous brillez avec autant d'éclat que le soleil. Il est temps de répandre votre lumière sur tout ce qui vous entoure. »

*

*




Symbolisme onirique :


Selon Georges Romey, auteur du Dictionnaire de la Symbolique, le vocabulaire fondamental des rêves, Tome 1 : couleurs, minéraux, métaux, végétaux, animaux (Albin Michel, 1995),


Le soleil d'octobre, encore ardent, répand sa lumière sur le parc, au cœur de la palmeraie de Marrakech. Coïncidence ? A l'instant où, l'exploration des rêves concernés achevée, nous entamons la rédaction de cet article, les garnitures brillantes des transats, d'un éclatant jaune tournesol, semblent échanger avec l'astre lumineux une relation complice. Ces longues rangées de minces matelas jaunes, tous tournés vers le soleil pur mieux en recevoir les rayons, composent une vision qui s'inscrit avec un surprenant à-propos dans ce que l'imaginaire mettra en corrélation, de la façon la plus évidente, avec le tournesol.

Le nom de tournesol est porteur de plusieurs ambiguïtés. La première vient de ce qu'une telle appellation induit l'idée d'une fleur qui se tournerait constamment vers le soleil pour mieux s'offrir au rayonnement bienfaisant. L'héliotropisme du tournesol, objectivement, n'est pas très sensible ! Il est vrai que toutes les fleurs d'un champ de tournesols adoptent une orientation unique, le plus souvent dans la direction du soleil levant, mais elles ne modifient guère cette position, ni dans le cours de la journée, ni durant la période de floraison. Quoi qu'il en soit, il faudra bien reconnaître que l rêve dédaigne cette incertitude botanique et qu'il existe bel et bien un héliotropisme onirique du tournesol.