top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Lune de Décembre




Autres noms : Lune des Longues Nuits - Lune du Chêne - Lune d’Avant-Noël - Lune Froide -



Symbolisme :


Jamie Sams, dans Les 13 Mères originelles - La Voie initiatique des femmes amérindiennes (© Harpercollins, 1994 ; Éditions Véga, 2011 pour la traduction française) dévoile pour nous la sagesse de chaque Mère de clan, associée à une des 13 Lunes de l'année :


La Mère de clan de la douzième Lune

Celle qui glorifie


Couleur : Pourpre.

Douzième cycle lunaire.


[Mots-clefs] : La Mère de Tous les Actes de Gratitude et la Protectrice de l'Abondance / La Gardienne des Cérémonies et Rituels / Celle qui veuille sur la Magie - La Mère des Encouragements et Celle qui Prend Soin des Célébrations - La Garante de la Sagesse de l'Art de Donner et de Recevoir.


[Enseignements] :

  • Rendre grâces, avant de recevoir, pour l'abondance dont nous avons besoin, avant de recevoir en créant l'espace pour l'accueillir ;

  • Célébrer chaque victoire dans notre vie avec joie - les nôtres autant que les réalisations des autres ;

  • Agir avec une attitude juste pour créer des changements magiques du Soi ;

  • Faire naitre l'abondance par la louange, en donnant et en recevant ;

  • ÊTRE RECONNAISSANT POUR LA VÉRITÉ.

Celle qui glorifie


Merci, Mère, de m'enseigner

A élever mon cœur dans la louange

En emplissant mon esprit de joie

A cause des bénédictions du Chemin de Beauté.


Tu m'as appris comment chanter,

Me réjouir, danser et jouer du tambour

Et comment exprimer ma gratitude

Pour l'abondance à venir.


Tu m'as montré la magie

D'un changement dans l'esprit et le cœur,

Une attitude faite de la sagesse

Donnée par la célébration de la vie.


Je chante la vérité de ma reconnaissance

Quand je salue Grand-Père Soleil

Et j'envoie mon amour à la Terre Mère

Pour la force de vie qui nous unit.


***


Celle qui Glorifie est la Mère de Clan du cycle de la Douzième Lune. Elle nous enseigne la gratitude pour chacune des expériences de notre vie. Lorsque nous rendons grâces, il nous est montré que cela crée de l'espace dans notre vie pour recevoir l'abondance future. Celle qui Glorifie nous apprend à voir comment chacune des leçons rencontrées sur la Route Rouge du Bien nous soigne. Cette Mère de Clan nous rappelle que nous devons être reconnaissants pour les défis auxquels nous sommes confrontés, quelle que soit leur difficulté, car ils nous enseignent à développer notre force intérieure.

Le Douzième Cycle de Vérité est de rendre grâces pour la vérité. Le cycle lunaire de cette Mère de Clan tombe en Décembre. Les médecines liées à Celle qui Glorifie et à la couleur pourpre sont la guérison et la gratitude. A travers cette Gardienne des Rituels et des Cérémonies, nous redécouvrons l'importance de réserver du temps pour célébrer les dons de notre vie. Quand nous montrons au Grand Mystère que nous sommes reconnaissants pour tout ce que nous donne la vie, nous achevons le cycle des bénédictions reçues. Celle qui Glorifie nous rappelle qu'un rituel accompli par routine et sans un cœur joyeux ne manifeste pas de véritable gratitude et ne peut donc pas apporter la guérison dans nos vies. Ainsi, rendre grâces pour un repas de la même manière à chaque fois n'exprime pas une vraie reconnaissance et peut devenir vide de sens.

Celle qui Glorifie nous enseigne que partager notre abondance est une autre façon de garder nos vies florissantes. En tant que Mère de l'Abondance, Celle qui Glorifie nous instruit sur la valeur qu'il y a à donner autant qu'à recevoir. Elle nous fait nous souvenir que nous devons remercier autant pour ce que nous sommes capables d'abandonner que pour les dons que nous recevons. De cette façon se crée le cycle de donner et recevoir, qui nous permet de partager. Les joies simples de la Marche sur Terre sont des dons que nous prenons souvent pour acquis. La chaleur de Grand-Père Soleil, la possibilité de respirer, la santé, la bonne volonté, l'eau pure, la nourriture, avoir un abri, ainsi que l'amour de ses amis et de sa famille sont des bénédictions. Si quelques-uns de ces privilèges fondamentaux viennent à manquer, les êtres humains réalisent rapidement leur importance. Celle qui Glorifie dénonce le chemin tordu de ceux qui ont oublié de telles bénédictions et qui veulent seulement remplir le vide de leur existence avec des possessions matérielles ou une prétendue sagesse qui ne les rendront jamais heureux et qui n'en feront jamais des êtres à part entière.

La Douzième Mère de Clan montre à l'humanité que la magie n'est rien d'autre qu'un changement de conscience. Une attitude juste et un changement dans le cœur ont produit davantage de miracles dans la vie des personnes concernées que toutes les pratiques magiques exercées à travers le temps. Quand Celle qui Glorifie était en train d'apprendre les leçons de la vie humaine, elle découvrit que célébrer la vie et être reconnaissante pour chaque rencontre créait de la plénitude. La Roue de la Vie pouvait alors tourner de nouveau, et engendrer une abondance nouvelle, de nouvelles expériences et davantage de joie. Les résultats tangibles ne manquaient pas de venir à la suite des pensées. Les pensées négatives et les peurs attiraient magnétiquement de difficiles leçons de vie. Découvrir cette vérité, que la négativité vole notre joie, et apprendre à changer de tels schémas peut débloquer ce que nous expérimentons. Cette Mère de Clan nous enseigne qu'être reconnaissant pour la vértié qui se révèle dans notre vie nous donne les attitudes justes, produit des guérisons miraculeuses et nous ouvre de nouveaux chemins. A cause de ce qu'elle a ainsi découvert, Celle qui Glorifie a gagné le droit de devenir la Gardienne de la Magie, et celui de nous montrer qu'un changement dans notre perception, notre attitude ou notre conscience peut créer des miracles.

A travers la louange, Celle qui Glorifie encourage chez tous les Enfants de la Terre ce qu'il y a de meilleur dans leur nature. Elle nous montre que, lorsque nous célébrons qui nous sommes et que nous rendons grâces pour la vie que nous menons, nous ouvrons alors notre cœur pour continuer le processus de guérison d'être un humain. La vérité que nous trouvons dans chacune des expériences de notre évolution spirituelle marque une avancée sur notre Chemin personnel de paix. Rendre grâces pour chacun de nos accomplissements et encourager les autres par la louange, en étant reconnaissants pour ce qu'ils réalisent permet que se poursuive le mouvement de l'humanité vers son « Unité ».

*

*

Dans son ouvrage intitulé Devenez une sorcière, c’est malin (Éditions Leduc, 2020) Mathilde Fouquet récapitule les association symboliques liées aux esbats de chaque Lune :


Noms : Lune du Chêne ou Lune des longues nuits.

Symboles : Le froid.

Végétaux : Houx - Lierre - Gui - Sapin - Pin.

Couleurs : Blanc - Rouge - Noir.

Rituels : Renaissance - Don - Famille - Résolution - Guérison - Espoir - Santé.

 

Le site Le palissandre propose un article ni daté ni signé, intitulé "Les pleines lunes dans la tradition chamanique amérindienne qui en résume les grandes lignes, mois par mois :


À travers leur observation du monde et leurs connaissances fines de la nature, les Amérindiens ont déterminé des caractéristiques pour chaque pleine lune rencontrée au cours des 12 mois de l’année. Ils ont ainsi associé à chaque pleine lune une énergie en provenance de la nature, un état d’esprit et des actions à réaliser. Ces associations sont empreintes d’un mélange de sagesse ancestrale et d’un bon sens pratique.

[...]

DECEMBRE : LUNE DES LONGUES NUITS

Les nuits s’allongent et le froid s’installe. La lune prend alors plus d’importance, il y a plus d’heures de nuit que de jour. Sa lueur apporte la seule lumière naturelle pendant de longues heures et son énergie est forte.

Cette pleine lune est idéale pour prendre du recul avec sa vie et faire le point. Ce temps d’introspection est important pour se retrouver et se régénérer. C’est aussi un moment propice à la transmission vers d’autres générations, c’est une énergie lunaire qui convient bien aux enfants.


Rituels associés : Guérison - Espoir et renouveau.

*

*



Symbolisme celte :


Sharlyn Hidalgo, autrice de Rites de magie celtique, Les Cérémonies des treize lunes et de Samhain (Éditions Danaé, 2020) relie les Lunes au symbolisme de l'ogham. Deux arbres se partagent la deuxième Lune, celle de décembre.


29 novembre - 26 décembre

Deuxième Lune - Décembre


Mots-Clefs : Protection contre les enchantements et le contrôle d'autrui - Discrimination - Voyage astral - Ravissement - Amour universel inconditionnel - Niveau de conscience supérieur - Connexion au mystère.


Totems : Cheval - Centaure - et Chiron le guérisseur (Grèce).


Guides et Divinités : Les Déesses associées au cheval comme Epona, Macha ou Rhiannon.


Conseils pratiques : Les Esprits vous protègent. Croyez en eux.


Cérémonie du Sorbier : Célébrer le Sorbier et accueillir le mystère. Nous encourager à diffuser notre lumière sur la Terre et apprendre à guérir.


[Voir le déroulement de cette cérémonie sur l'article concernant le Sorbier].

*

*

Antoinette Charbonnel et Lyra Ceoltoir, autrices de L'Oracle de la Magie forestière (Éditions Arcana sacra, 2021) incluent les Pleines Lunes dans leur oracle consacré essentiellement aux champignons :


Mots-clefs : Introspection - Noël - Abandon de l'inutile - Perte temporaire de repères - Tri - Mort symbolique - Nostalgie - Deuil nécessaire -

Promenons-nous dans les bois : La pleine lune froide illumine le ciel de décembre, aux portes de l'hiver. Le froid s'est installé pour de bon, le gel est souvent là, et il neige même parfois tandis que les jours raccourcissent plus que jamais.

Cette lune est une période parfaite pour l'introspection, le recul, l'étude et le soin de soi pour mieux traverser les rigueurs et la tristesse de l'hiver. L'énergie décroît, hiberne, se met au repos, et nous sommes invités à faire de même. Ce miment de lenteur et de mort apparente de la Terre est en réalité une gestation profonde, nécessaire pour traverser la saison froide et renaître au printemps. Dans cette optique, la magie à l'honneur durant cette période est propice aux rituels de clôture, de fin, de bilan, de bannissement des mauvaises habitudes et des choses devenues indésirables, de travail avec l'Ombre et avec la dualité entre la vie et la mort. Moment d'espoir et de guérison, cette pleine lune est aussi idéale pour développer sa spiritualité, travailler sur l'équilibre en soi et vaincre ses peurs et des problèmes.


L'oracle de la lune : Cette lune n'annonce pas que des bons moments, soyons honnêtes a l'instar de la Maison-Dieu du tarot, elle survient pur vous avertir que certaines choses, dans votre vie, vont être mises à mal. Mais ces pertes, ces tristesses et ces épreuves sont nécessaires à votre progression, et vous en ressentirez sans doute un profond soulagement une fois que le froid sera passé.

Vous entrez dans un hiver émotionnel ou spirituel. Certaines choses sont amenées à mourir (symboliquement, et certaines uniquement en apparence), d'autres à se cacher pour se protéger, à se figer dans le gel, mais c'est pour mieux renaître. Il est temps de faire le point, de vous débarrasser de ce qui vous encombre, vous envahit, draine votre énergie, tout en disant adieu à certaines choses que vous aimiez mais qui ont fait leur temps. Ne soyez pas triste : c'est certes un moment mélancolique, mais gardez toujours un œil sur l'horizon : d'autres choses, plus belles encore, viendront combler les vides.

Protégez-vous, prenez soin de vous, entourez-vous de choses solides, chaleureuses et agréables : des proches qui vous soutiennent, une passion qui vous anime, un lieu où vous vous sentez à votre place. Cherchez ces repères auxquels vous accrochez, ils vous aideront à passer ce cap sans encombre.

Pardonnez-vous vos erreurs et vos illusions, et plutôt que de les ressasser, tirez-en des leçons. L'adieu à certaines choses peut certes attrister, mais la vie continue, et c'est vers elle que doivent se tourner vos pensées.




La Pleine Lune de décembre :


KaliDivinArt, dans un article du 30 décembre 2020, posté sur son compte Facebook, explique ce que représente la « Lune froide » :


Jadis, de nombreuses cultures et civilisations attribuaient des noms aux Pleines Lunes, et s’en servaient comme une référence pour suivre le déroulement des saisons (calendrier lunaire).

Cette tradition prenant ses racines de différentes cultures, il existe plusieurs noms assignés à chaque Pleine Lune de l’année. Le nom des Pleines Lunes était souvent en lien avec la nature, la faune et la flore locale.

Celle de décembre se nomme la « Lune Froide ». Appelée aussi la « Lune des Longues Nuits », la « Lune du Chêne », ou encore la « Lune d’Avant-Noël ».

Autrefois, chez les Amérindiens, cette Pleine Lune annonçait le début de l’hiver. Au cours du mois de décembre, les températures chutent et le froid s’installe, d’où le nom de la « Lune Froide ».

A cette époque de l’année, la noirceur domine. La Lune règne sur la Terre après avoir gagné sa bataille contre le Soleil. Les nuits sont plus longues et la Lune reste plus longtemps visible dans le ciel, d’où le nom de la « Lune des Longues Nuits ».

La « Lune du Chêne » tire son nom de la traditionnelle bûche de chêne, que nos ancêtres brûlaient dans la cheminée, dans le but de maintenir la chaleur dans leur foyer, de chasser l’obscurité et de faire renaître la lumière, au cours des mois sombres. Jadis, cette coutume celtique visait à célébrer le « Retour du Soleil ». De nos jours, cette tradition s’est transformée en symbolique, celle de la « Bûche de Noël ».

La « Lune de Chêne » fait également référence au Dieu celtique. Au moment du Solstice d’été, le « Roi Houx » a gagné la bataille contre le « Roi Chêne », amenant au fur et à mesure du temps l’obscurité. Cependant, le « Roi Chêne » n’est pas mort, et en silence, il se prépare au jour où il sera de nouveau le Roi triomphant (à Yule). Le « Roi Chêne » amenant la lumière et la chaleur au Solstice d’hiver, les jours vont commencer à se rallonger imperceptiblement, annonçant le retour prochain du Soleil.

Quant à la « Lune d’Avant-Noël », il s’agit tout simplement de la Pleine Lune qui à lieu juste avant Noël.

Cette Pleine Lune est la plus proche du Solstice d’hiver, date à laquelle (22 décembre), ce sera le jour le plus court et la nuit la plus longue de l’année dans l’hémisphère Nord. Bien que, le Solstice d’hiver laisse paraître un sentiment d’obscurité et de désolation, il annonce déjà le retour du Soleil. A partir de ce jour et jusqu’au Solstice d’été (déclin du Soleil), les jours vont commencer à se rallonger, bannissant l’obscurité et ramenant la lumière, symbole de chaleur et de vie sur Terre.

Au cours du mois de décembre, on célèbre la renaissance de la lumière (Soleil). Symbole d’un nouveau cycle, cette Pleine Lune vous incite à laisser le passé dernière vous, et à anticiper le retour croissant de la lumière. C’est le moment de prendre de bonnes résolutions, de laisser vos vieilles habitudes de côté et de recommencer tout à zéro, si cela n’a pas été fait depuis « Samhain » (Nouvel An Celte). Cette Pleine Lune vous suggère de renaître vous aussi, comme « l’Enfant-Soleil », en vous ouvrant à ce nouveau cycle.

Cette Pleine Lune vous apportera des énergies de recentrage, de structure et de sagesse. Au cours de celle-ci, vous devez travailler sur vos peurs et vos pensées limitantes, celles qui vous ont empêché d’atteindre vos buts, en vous faisant échouer. Vous devez réévaluer vos priorités et vos cibles. Vous devez vous fixer de nouveaux objectifs et des délais de réalisation. Cela ne veut pas dire qu’il s’agit d’une période propice pour entamer un nouveau projet, mais plutôt le bon moment pour y réfléchir longuement, afin de mettre toutes les chances de votre côté pour l’avenir. Cette Pleine Lune facilitera votre capacité d’analyse. Elle vous fera prendre conscience de ce qu’il vous manque et ce qu’il vous faut apprendre, afin de devenir plus fort et plus solide.

La « Lune Froide » est une Lune d’espoir, de renouveau et de guérison. Ses énergies sont également en lien avec les enfants, sous les traits du nouvel « Enfant-Soleil » à naître. Il s’agit d’un temps d’intériorisation, de chemin vers soi et de cicatrisation de ses vieilles blessures. Au cours de cette Pleine Lune, il est bon également de transmettre aux jeunes générations le savoir des anciens. Partagez avec eux l’héritage culturel de votre famille, ainsi que celle de votre peuple.

La Pleine Lune est réputée pour être un symbole de fertilité. Cette « Lune Froide », visible plus longtemps dans le ciel, est donc particulièrement bénéfique aux femmes fécondes et à leurs enfants. Si vous êtes enceinte, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté et prier la Lune de vous donner un enfant en bonne santé. Quant aux enfants déjà nés, ils participeront à la guérison de vos blessures affectives. C’est aussi le moment idéal pour oublier vos vieilles querelles, pour recevoir vos amis et votre famille, et pour apporter votre aide aux plus démunis.

Les Esbats (Pleine Lunes) étaient également associés à des cultes et rites ésotériques. Lors d’une Pleine Lune, les énergies lunaires sont décuplées. Il s’agit d’un jour propice à la pratique magique, d’autant plus au cours de la « Lune des Longues Nuits », puisse que ses énergies feront effet plus longtemps. Chaque Pleine Lune possédant ses propres qualités « magiques ». La « Lune Froide » est propice aux rituels de guérison, de lâcher-prise, de nettoyage et de connaissance de soi. La magie accomplie au cours de cette Pleine Lune, vous aidera faire la lumière sur votre être intérieur, à mettre en place vos futurs projets et à mieux structurer votre vie.

Nous voici arrivés aux portes de l’hiver, période où tout se renferme et se cache. C’est un temps où la nature se repose, où les oiseaux migrent, où certains animaux hibernent, tandis que d’autres développent un pelage plus épais, afin de ne pas craindre le froid. Comme la nature qui sommeille et qui se replie dans la terre, vous devez prendre le temps de vous reposer et de vous intérioriser. Veillez à prendre soin de vous et réfléchissez longuement à ce que vous comptez entreprendre, au cours des mois à venir. Profitez également de cette période de repli sur soi pour guérir vos maux et renaître sous un nouveau jour.

Au fil des saisons, il est sage d’adapter notre mode de vie en suivant le rythme de la nature. Être en phase avec une saison, c’est s’aligner à son énergie vitale et ne pas la contrarier avec de mauvaises pratiques, qu’elles soient physiques, émotionnelles ou énergétiques. Cette « Lune Froide » est un moment de repos quasi total, dans le but de reprendre des forces et de mieux appréhender les énergies créatrices du printemps. Comme les animaux, restez au chaud dans votre tanière, comme si vous hiberniez. Vous devez entamer ce nouveau cycle, tel un nourrisson qui va naître, en dépensant le moins d’énergie possible.

L’hiver est une saison magique et mystérieuse, marquée à la fois par une paix profonde, une obscurité intense et une luminosité grandissante. Au cours de cette Pleine Lune et du Solstice d’hiver (22 décembre), renaissez, vous aussi, comme l’Enfant-Soleil ! Suivez ce nouveau cycle et alignez-vous avec les énergies de cette « Lune Froide », afin que cette saison magique puisse s’ouvrir pleinement à vous.

*

*




Rituels :


Stéphanie Lafranque et Vic Oh, dans un ouvrage intitulé Gardiennes de la lune (Éditions Solar, 2019) nous proposent un rituel de Guérison pour la pleine lune de décembre :


Mot-clef : Guérison


Plante esprit : la Bruyère


Dernière de l'année calendaire, la Pleine Lune de Décembre est toujours un moment de clôture symbolique. Au cœur des nuits sombres, elle illumine notre ciel ; en miroir, nos lumières intérieures doivent s'intensifier. C'est le moment de prendre soin des autres et donc de soi, de donner et de recevoir. Cela passe par le cœur, dans un don d'amour consacré à la guérison. Cette lune nous incite à développer notre propre médecine, à nous connaître et nous reconnaître. C'est lorsque l'on perd le fil de son chemin intérieur que l'on s'éloigne de ce que l'on est vraiment, que le fossé se creuse en soi ; dans cet espace peut se glisser la maladie aussi bien physique que psychologique. Soyons à l'écoute de nos corps physique et énergétiques. Garantes de notre santé, mettons en pratique ce qui est bon et juste pour nous. Le chemin de la guérison est complexe, il demande d'apprendre à éprouver de la gratitude pour ce qui nous a été donné à vivre, même les moments difficiles. Nos peurs, nos freins et nos barrières sont là pour être levés. Ce sont des défis pour nous permettre d'évoluer et de développer notre force intérieure.


Chakra anahata : chakra du cœur situé au centre de la poitrine. Méditons avec le mantra de la Pleine Lune de décembre, en nous concentrant sur ce quatrième chakra. Laissons sa lumière verte se renforcer et se déployer.


Mantra : « J'ouvre mon cœur à l'amour et au pardon, je donne et je reçois ».


Intentions : Je deviens le créateur de ma médecine, je chemine vers la guérison en tirant les enseignements de mes expériences passées.


Rituel de Guérison : Utilisons une branche ou des fleurs séchées de sureau qui est un puissant protecteur contre les maladies et les énergies basses et négatives ; une bougie verte couleur de la magie des herbes ou de quoi préparer un feu ; une feuille de papier et un crayon. Ouvrons le cercle. Allumons la bougie ou, si nous en avons la possibilité, un feu de cheminée. Ecrivons sur le papier, sous forme d'affirmation positive, ce pour quoi nous demandons la guérison. Ce peut être un mal physique comme une mémoire passée, une relation... Lorsque nous avons terminé, demandons à la médecine du feu de nous apporter son soutien. Dans une coupelle ou directement dans l'âtre, faisons brûler le papier ainsi que le sureau. Laissons-les se consumer. Remercions la médecine du feu et des herbes. Fermons le cercle.

*

*

On peut lire sur le site Magique Life un article posté le 4 décembre 2022 qui propose un rituel pour la Pleine Lune de décembre :


Rituel de la pleine lune de décembre. La Pleine Lune de décembre se lève au milieu des averses de glace et des couches de neige. Le pouvoir spirituel de cette lune de décembre ou lune froide, bien nommée, est un rappel pour allumer la flamme qui vit à l’intérieur. En effet, il y a des braises qui brûlent profondément à l’intérieur, attendant d’être attisées en flammes qui apporteront chaleur et lumière aux parties de votre être qui vivent peut-être maintenant dans l’ombre.

La lumière d’une pleine lune consiste à illuminer et à attiser les braises de ce qui est prêt à s’enflammer à l’intérieur. Apportez donc cette prise de conscience dans ce rituel de la pleine lune de décembre pour éclairer le chemin vers la prochaine phase de votre transformation.

Il vous faut :

  • De l’eau fraîche dans un verre transparent

  • Bougie et allumettes (Signification de la couleur des bougies)

  • Résines d’encens et de myrrhe (la combinaison de ces deux résines est utilisée en médecine chinoise pour faire bouger le Qi, ou l’énergie vitale)

  • Journal et stylo ou crayon

  • Couverture ou châle à draper autour de vous pour vous réchauffer

Lorsque la lune se lève, placez votre verre d’eau là où il reposera sous la lumière de la lune. Enveloppez-vous ensuite d’une couverture ou d’un châle pour vous réchauffer. Puis, faites chauffer votre charbon dans un plat résistant au feu et placez les résines d’encens et de myrrhe sur le charbon. Lorsque vous allumez votre bougie, ramenez à l’esprit votre intention pour ce rituel de pleine lune de décembre. Posez-vous la question : « Quelle partie de moi se cache dans l’ombre et bénéficierait de chaleur et de lumière ?

Vous pouvez recevoir immédiatement une réponse, mais ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas sûr. Laissez-vous aller à la méditation, en laissant la question s’installer en vous. Découvrez les couches qui sont prêtes à venir à la lumière. Laissez votre regard s’adoucir, mais gardez les yeux ouverts. Laissez le parfum des résines, la chaleur de la bougie et la lumière de la lune froide imprégner vos sens.

Restez assis pendant une durée qui vous semble appropriée. Devenez donc profondément en accord de votre propre vérité. Et honorez l’appel qui vous dit qu’il est temps de revenir de votre méditation. Revenez doucement dans le royaume de la pièce. Remarquez à nouveau la lumière provenant de la bougie et de la lune elle-même. Portez ensuite lentement le verre d’eau à vos lèvres, en laissant la première gorgée mouiller votre bouche. Prenez une seconde gorgée et sentez l’eau de la lune se répandre dans votre corps, apportant avec elle la puissance de la lune froide.

Sentez la chaleur dans votre ventre alors qu’il est accueilli par l’eau.

Prenez votre journal et votre stylo et commencez par écrire ce qui vous est venu en réponse à votre question. Il peut y avoir des mots, mais remarquez aussi s’il y a des sensations dans votre corps, des images qui vous viennent à l’esprit ou des sons qui filtrent. Votre intuition peut vous parler de différentes manières. Permettez-vous de vous familiariser avec eux tous et faites confiance à ce que vous vivez.

Une fois que vous avez découvert ce qui est prêt à être vu, passez du temps à écrire sur cette partie de vous-même. Ne vous inquiétez pas de créer une structure autour de lui. Tout comme la lumière est faible lorsqu’elle pénètre pour la première fois dans une pièce, la lumière de votre conscience peut n’éclairer que des formes et des sensations subtiles au début. Détendez-vous en sachant que ce qui est censé être découvert arrivera en son temps.

Lorsque vous avez terminé d’écrire, restez assis dans le calme, permettant à ce qui doit se calmer d’avoir l’espace pour le faire. Votre lumière intérieure et votre savoir ont été allumées sous la lumière de la lune froide. Asseyez-vous donc avec ce sentiment et permettez-vous de faire confiance à ce qui est apparu. Ce n’est que le début de la découverte.

*

*

Stéphanie Ribeiro, autrice de Célébrer les pleines lunes (Éditions Secrets d'étoiles, 2022) propose un rituel pour chaque pleine Lune. Voici celui de la Lune de Décembre :


Pleine Lune de Décembre : Nous sommes aux prémices de l'hiver et un manteau de froid recouvre la terre en dormance. Cette pleine lune est proche du solstice d'hiver, date à laquelle la nuit est la plus longue et le jour le plus court. Dans nos intérieurs, nous allumons des bougies, accrochons à nos portes des couronnes de feuillage persistant (gui, houx) pour nous rappeler que, malgré la rigueur de l'hiver, la vie perdure. Cette pleine lune invite à l'espoir et à la renaissance. C'est souvent durant cette période que nous avons l'idée enthousiasmante d'un nouveau projet ou la vision d'un nouvel objectif. Nous avons envie de prendre de bonnes résolutions et de laisser de côté nos mauvaises habitudes afin d'avoir une vie plus alignée avec nos valeurs.


Rituels à privilégier : Amour - Dévouement - Force - Paix - Prospérité.


Le Blé de l'Espérance


Intention magique : Semer l'espoir de voir germer nos nouveaux projets.


Matériel :

  • 1 pierre de lune ;

  • 1 bougie blanche ;

  • 1 coquille Saint-Jacques ;

  • des grains de blé ;

  • du coton ;

  • de l'eau.

Le 4 décembre, jour de la Sainte-barbe, il est de coutume en Provence de semer quelques grains de blé sur du coton humide, placé dans une coupelle. Pendant 3 semaines, ces grains vont germer et grandir pour former des tiges de 10-15 cm. Le 24 décembre, ces coupelles de blé serviront de décor sur la table de Noël et seront un signe de prospérité pour l'année suivante. Je vous propose de revisiter cette ancienne coutume.

  1. Allumez la bougie blanche.

  2. Disposez du coton dans la coquille Saint-Jacques avec la pierre de lune au centre.

  3. Ancrez vous dans le sol en imaginant des racines sortant de vos pieds et s'accrochant profondément dans la terre.

  4. Prenez les grains de blé dans vos mains et imaginez que ce sont les semences de votre projet.

  5. Déposez les grains de blé sur le coton et ajoutez un peu d'eau pour l'humidifier.

  6. Dites trois fois la formule suivante en regardant la pierre de lune :

Pierre de lune porteuse d'espoir

Illumine cette longue nuit noire

Je te confie mes pensées de prospérité

Engrammées dans ces grains de blé

Que ceux-ci germent et soient beaux

Pour me permettre le renouveau.


7. Disposez la coquille Saint-Jacques à la lumière et veillez à garder le coton humide jusqu'à obtenir de jolies pousses.

8. Puis, déposez-les en offrande dans la nature ou dans votre jardin (vous pouvez récupérer votre pierre de lune avant de déposer l'offrande dans la nature).

*

*


71 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page