Blog

  • Anne

L'Hibiscus


Étymologie :

  • HIBISCUS, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1826 (Chateaubr., Natchez, p. 112). Lat. sc. hibiscus (Linné Syst. Veget. 1798, p. 517), du lat. de l'époque impériale hibiscum « guimauve », hibiscus à basse époque (v. André Bot.).


Lire également la définition du nom "hibiscus" pour amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :


Dans Le Livre des Fleurs (Librairie philosophique J. Vrin, 1989), Georges Ohsawa (Nyoiti Sakurazawa) tente d'initier les Occidentaux à cet art ancestral particulièrement subtil qu'est celui des fleurs.


Ainsi, il nous apprend qu'on prête aux fleurs "non seulement une beauté personnelle, mais des qualités, des mouvements d'humeur, un caractère complet, une âme, minuscule reflet de la grande âme de la nature. [...]

D'ailleurs celle-ci [campanula medium] est un modèle de discrétion à côté de l'hibiscus mutabilis qui semble toujours fier d'une victoire, et qui montre ses couleurs éclatantes d'un air glorieux.

C'est bien la fleur moderne qui plaît aux nouveaux riches. Elle est si vaine."

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


L'hibiscus, arbre tropical ou plante ornementale, est consacré à l'amour : un thé contenant des fleurs d'hibiscus rouges éveille le désir sexuel - "pour cette raison, cette boisson est interdite aux femmes, en Égypte" -, tandis que les boutons de la plante servent comme parfum à brûle dans les rituels d'amour ou sont portés dans des petits sachets. Dans de nombreux pays tropicaux, ces boutons "sont tressés en guirlandes et portés pendant les cérémonies du mariage". Les sorciers dobu du Pacifique ouest "prononcent leurs oracles devant un bol de bois rempli d'eau où flottent quelques fleurs d'hibiscus."

*

*

Selon Des Mots et des fleurs, Secrets du langage des fleurs de Zeineb Bauer (Éditions Flammarion, 2000) :

"Mot-clef : La Beauté éphémère.


Savez-vous ? : Importée de Chine au XVIe siècle, cette fleur eut beaucoup de mal à s'habituer à nos rudes climats. L’hibiscus est de nos jours l'emblème de la Malaisie et des îles HawaÏ.


Usages karkalé : Il existe un espèce d'hibiscus, le ou oseille de Guinée, comestible. Au Soudan et au Sénégal, les fleurs de cette plante font partie intégrante de la gastronomie locale sous forme de salade, ou encore ajoutées aux boissons. En Polynésie, elle est la fleur que l'on donne en offrande à l'océan pour faire revenir les gens qu'on aime. L’hibiscus est également un des thèmes favoris dont se servent les vahinées de l'île de Morea pour fabriquer les magnifiques patchworks polynésiens, appelés "faï faï".


Message : Ne laissez pas passer votre chance !"

*

*

Doreen Virtue et Robert Reeves proposent dans leur ouvrage intitulé Thérapie par les fleurs (Hay / House / Inc., 2013 ; Éditions Exergue, 2014) une approche résolument spirituelle de l'Hibiscus :

Nom botanique : Hibiscus spp.


Variété commune : Althéa (Hibiscus syriacus).

Propriétés énergétiques : Unifie, rassemble, instaure la paix et attire le bonheur.

Archanges correspondants : Raziel et Samuel.


Chakras correspondants : chakra racine ; chakra du cœur ; chakra coronal.

Propriétés curatives : Il n'est pas étonnant que les Hawaïens soient depuis longtemps associés à la fleur d'hibiscus. Celle-ci symbolise en effet le rassemblement, ce qui résume bien l'état d'esprit de ce peuple. L'hibiscus vous rappelle qu'être en compagnie d'autrui est beaucoup mieux que d'être seul. Même si un individu peut, à lui seul, apporter une contribution au monde, celle-ci est multipliée lorsque cet individu s'entoure de personnes ayant un état d'esprit similaire au sien. L'hibiscus rassemble les familles, mais son énergie va plus loin, nous rappelant que nous venons tous du même Créateur et de la même source.

Message de l'Hibiscus : « Permettez-moi de rassembler tout le monde. Laissez-moi vous transporter en un lieu parfait d'harmonie et de fraternité. Apprenez à vous connecter à cette énergie divine d'unité. Imaginez, l'espace d'un instant, que vous êtes parfaitement heureux et serein. Ensuite, imaginez que cet état puisse vous permettre de répandre la paix autour de vous et de resserrez les liens de votre famille, de rapprocher vos amis, vos collègues et même els personnes que vous croisez dans la rue. Vous possédez au fond de vous la capacité de vous guérir et de guérir ces personnes en suivant simplement votre chemin personnel de joie et de paix. Si vous êtes heureux , ceux qui vous entourent le sont aussi. Je vous encourage à prendre conscience de ce lien qui vous unit aux autres, et d'en tirer profit pour que la planète entière puisse bénéficier de votre énergie bienveillante. »

*

*




Littérature :


Yves Paccalet, dans son magnifique "Journal de nature" intitulé L'Odeur du soleil dans l'herbe (Éditions Robert Laffont S. A., 1992) évoque ainsi l'Hibiscus :

7 novembre

(La Bastide)


La fleur de l'hibiscus est un entonnoir des merveilles... Un double calice vert pâle et cinq pétales en vase rouge. Au centre du cratère, une hampe raide, carminée, avec un fourreau d'étamines roses et cinq stigmates pourpres, veloutés, luisants de sécrétions amoureuses...

C'est Sodome et Gomorrhe - une fleur impudique. Un étalage de sexes turgescents. l'image de la fornication... Revigorante pornographie, sous el soleil qui décline.

*

*

793 vues

Posts récents

Voir tout

La Rose