Blog

  • Anne

Le Castor



Étymologie :

Notice longue car remise à jour : à lire ici.

Découvrir également la définition qui ouvre des perspectives symboliques.

*



Zoologie :


Selon Matt Pagett, auteur de Le petit livre de merde (titre originale What shat that ?, Quick Publishing, 2007 ; édition française Chiflet & Cie, 2008) : "Le castor est l'un des plus gros rongeurs du monde. Inlassable bâtisseur de digues, on a du mal à trouver ses crottes sur les berges des rivières car elles flottent. Pour bien les étudier, il faudrait sans doute s'équiper de cuissardes. C'est ce que nous avons fait pour vous.

Description : Le castor est l'un des rares mammifères à posséder un cloaque. Sa crotte est cylindrique et fibreuse et reste généralement à la surface de l'eau.

Ça va ça vient : Dès le Moyen Âge, alors que leurs cousins d'Amérique se multipliaient, le nombre de castors Européens n'a cessé de décroître : l'animal était traqué pour sa fourrure, sa viande et son castoréum aux qualités médicinales très prisées. La diminution des bandes riverains et l'intensification agricole ont encore accéléré son déclin. Ce qui fait qu'au début du XXe siècle, il ne restait environ que sept cent castors européens.

Vers 1920, on a commencé à les réintroduire en Europe en pensant qu'ils pourraient aménager le territoire et entretenir la biodiversité. Mais leur comportement dévastateur avait plutôt pour effet de fragiliser les berges des rivières, de provoquer des inondations et des glissement de terrain.

La réintroduction du castor ne sera donc efficace que si on canalise les comportements de l'animal. Pour ce faire il suffit, une fois qu'un castor a été réintroduit sur un autre site, de répandre ses excréments sur son ancien territoire. L'odeur puissante du castoréum signifiera alors : "Occupé !" aux résidents éventuels et les dissuadera de s'installer.

C. Q. F. D.

Une fièvre de castor : La giardiase, ou fièvre du castor, est une maladie infectieuse. Ne touchez jamais une crotte de castor car elle ne porte pas bonheur. Vous éviterez ainsi diarrhées et vomissements. C'est dit."

*

*



Symbolisme :


Selon Eloïse Mozzani, auteure du Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, S.A.S, 1995, 2019) :


Les deux grosses vésicules du castor, prises pour ses testicules par les Anciens, produisent une matière (sorte d'huile), appelée castoreum, qui fut longtemps utilisée en médecine populaire, notamment pour ses vertus antispasmodiques : « Les Anciens croyaient que le castor poursuivi par les chasseurs se coupait les testicules, objet de leur poursuite, et sauvait ainsi sa vie ». Au Moyen Âge, où on prenait encore ses vésicules pour ses testicules, le castor fut assimilé à un monstre. Certaines tribus amérindiennes prétendent descendre du castor : elles n'en tuent jamais car ce serait tuer un des leurs. D'autres attribuent un grand pouvoir aux dents de l'animal : on en passe autour du cou des petites filles pour les rendre travailleuses. Chez les Cherokees, quand un enfant perd une dent, il s'adresse au castor en répétant quatre fois : « Castor, mets une nouvelle dent dans ma gencive » puis il jette la dent sur le toit de sa maison. Ce rite, qui est à rapprocher de la tradition européenne de la « petite souris », se justifie par l'espoir d'acquérir des dents aussi solides que celles de l'animal. Si, à l'automne, les parois du repaire des castors sont très épaisses, c'est que l'hiver va être particulièrement rude (États-Unis). *

*

Selon les Cartes médecine, Découvrir son animal totem (édition revue 1999, traduction française 2010) de Jamie Sams et David Carson,


"Dans le domaine animal, le Castor, c’est l’être d’action. La médecine du Castor tient à la fois de l’énergie de l’eau et de celle de la terre ; elle inclut un sens aigu de la famille et du chez-soi. Si vous examinez les barrages qui jalonnent les ruisseaux des bois, vous y trouverez bien des entrées et bien des sorties. En effet, quand il bâtit sa maison, le Castor entrevoit toujours plusieurs façons de fuir. Cette habitude nous éclaire : il faut éviter de se mettre au pied du mur. Si nous éliminons les choix, nous coupons court au nombre d’expériences possibles. L’homme d’action s’applique au travail et le Castor sait que s’imposer trop de limites, c’est mettre un frein à la productivité.

Muni de dents pointues, le Castor a tout ce qu’il faut pour abattre les arbres. Imaginez le ravage que ses dents pourraient faire si elles s’attaquaient aux membres de certains prédateurs. Le Castor est aussi armé d’une queue qui sert tant à ramer qu’à garder ses arrières. Avouez que ce petit mammifère est doté de tout ce qu’il faut pour protéger ses créations.

Si vous voulez comprendre la médecine du Castor, réfléchissez à la puissance du travail accompli et à la fierté qu’on en tire. Pour parvenir ensemble à atteindre un objectif, il faut avoir l’esprit d’équipe. À plusieurs, il est plus facile de réaliser ses rêves. L’esprit d’équipe favorise l’harmonie ; chacun y met du sien et l’ego de chaque personne doit se tasser et prendre moins de place. Chacun des partenaires doit apprécier le talent et les habiletés des autres et savoir s’occuper de la tâche qui lui revient. Quand on participe à une tâche commune, le sens de la communauté s’avive et l’unité se construit.

Si le Castor est apparu dans votre tirage, il est temps de mettre vos idées à profit et de passer à l’action. Y a-t-il quelque projet que vous ayez négligé ? Le Castor peut aussi vous recommander de régler vos différends avec vos collègues ou vos amis. Ce rongeur vous demande d’examiner les choix qui se présentent face aux défis que vous lance la vie ; il veut aussi que vous protégiez les créations où vous avez investi tant d’amour et d’énergie.

Parfois, le Castor s’inquiète : y aurait-il quelqu’un qui vous joue un tour dans le dos ? Si tel est le cas, la position du Castor dans le tirage saura vous en prévenir. Quand la carte se place au Sud, cela indique que votre enfant intérieur peut faire confiance jusqu’à un certain point mais que la prudence est de mise. Utilisez votre bon jugement et les choses iront pour le mieux.

A l’envers :

Si le Castor a plongé sa tête dans l’eau et se présente en sens contraire, on vous recommande de rester aux aguets et d’ouvrir toute grande la porte aux occasions nouvelles. Il se peut que vous vous sentiez paresseux, ou apathique. Découvrez ce qui coupe le courant et supprimez cet obstacle. Voici les questions qui se posent devant le Castor en sens contraire :


1) Ai-je oublié de laisser place aux nouvelles expériences dans ma vie ?

2) Suis-je prêt à travailler avec les autres ?

3) Est-ce que je me sens aigri d’avoir à travailler ?

4) Est-ce que je rêve ou est-ce que j’agis selon mes élans créateurs ?

5) Mon esprit crée-t-il tant d’obstacles à ma productivité que je me sente battu avant d’essayer ?Méditez sur l’ardeur et la détermination au travail du Castor.


Visualisez l’objectif que vous voulez atteindre et soyez prêt à travailler avec les autres pour atteindre cet objectif.

Mot-clef : bâtisseur.

*

*

Selon Nicki Scully, auteure de Méditations de l'animal pouvoir, Voyages chamaniques avec les alliés esprits (éditions originales 1991, 2001 ; traduction française : Guy Trédaniel Éditeur 2002),


"Le Castor a toujours été une source alimlentaire pour les indigènes d'Amérique du Nord, mais après la venue de l'homme blanc, la capture des castors pour leur fourrure est devenue capitale pour l'économie de nombreuses tribus. Les indigènes de la zone subarctique qui abandonnèrent leur mode de vie nomade pour s'installer dans des villages permanents, et faire du commerce, devinrent aussi dépendants du commerce des Européens. Le ,nombre excessif des prises, partiellement dû la mode du bonnet en peau de castor, diminua tant le nombre des ressortissants à cette espèce, que dans certains endroits, elle fut au bord de l'extinction, au début du XIXe siècle, ce qui laissa sans ressources ces nouveaux commerçants. La maladie et l'alcool en firent une espèce aussi en danger que celle des castors qu'ils avaient chassés.

Les Castors ont joué un rôle majeur, en Amérique du Nord, dans l'aménagement de l'eau et de la terre, pendant des siècles, éclaircissant les forêts et créant des barrages. Maintenant, cependant, ils sont souvent considérés comme des nuisances, et un danger pour les forêts.


Dans le Chaudron, le voyage avec le Castor a pour intention de prêter assistance en portant créativement la responsabilité de la vie quotidienne. Il peut nous aider à être plus productifs et appliqués dans nos activités. Le Castor fait ce qu doit être fait sans perdre d'énergie en remettant au lendemain? Il fournit un élan créatif dans la moindre des tâches, et utilise ses instincts pour que sa tâche soit achevée de la façon la plus efficace, car il est très industrieux, et aime travailler.

Les Castors nous apprennent à travailler en équipe de façon harmonieuse, car dans la réalisation de leurs constructions, toutes les contributions sont égales, et chaque action remplit une fonction nécessaire ; chacun, dans une communauté de castors, est un artiste ou un designer. Le Castor incarne l'adage : "Avant l'illumination, coupez du bois et portez de l'eau ; après l'illumination, coupez du bois et portez de l'eau."


[Le voyage du Castor fait partie, au même titre que ceux des Tortue, Corbeau, Mulot, Paon et Bisonne blanche fait partie des] Voyages pour célébrer et honorer. Il y a tant de choses à notre sujet que l'on peut apprendre à partir du règne animal, car les animaux déploient pour nous des qualités que nous oublions parfois. Nous avons beaucoup de choses à célébrer et honorer avec ces parents concernant la richesse, la beauté, et la pure joie de vivre.


Voyage du Castor

[Faites l'alchimie du Chaudron...]

Un Castor se tient à côté de Thoth. Il est petit, se dressant sur ses pattes arrière, se balançant sur sa queue large et plate. Il mâche avec voracité. "Viens, suis-moi !", indique-t-il par un signe. Le castor se met sur ses pieds et marche à la droite de Thoth, dans une région boisée où de jeunes érables ont été coupés. Les arbres chus ne sont pas très gros. Et vous pouvez voir les marques des dents aux endroits où ils ont été rongés.

Le Castor grimpe sur vos épaules, repose sa tête sur la vôtre, et mets ses petits pieds froids sur vos yeux. Il est un capuchon, puis un vêtement, et maintenant vous avez l'impression d'avoir votre propre queue de castor. Vous partagez son corps ; ses pensées entrent dans votre tête. Asseyez-vous sur vos hanches et sentez le balancement de votre queue. Cela semble sûr. Elle n'est pas lourde ; elle donne une impression de réelle légèreté.

Mettez-vous à quatre pattes et marchez vers le bassin. Regardez les arbres selon la perspective du Castor. Il y en a un qui est parfait pour le barrage qu'il construit. Faites l'expérience de la sensation que donne mâcher du bois avec vos grandes dents aiguisées. Quand l'arbre est abattu, coupez les branches, et choisissez un morceau particulier de bois dont vous avez besoin pour emporter au barrage cette fois. Prenez-le, et entrez dans l'eau.

Le corps du Castor donne une impression de légèreté et de flottaison dans l'eau, comme si c'était un morceau de bois ; le porter ne requiert aucun effort. Vous comprenez que la responsabilité est comme le bois ; si vous voyez sa flottabilité ce n'est pas un fardeau.

Vos instincts vous disent quel est le lieu adéquat pour placer le bois dans le barrage. Faites toujours attention à ces instincts. Faites le va-et-vient de la retenue d'eau à la rive, prenant du bois, le mettant sur le barrage, revenant. Chaque fois, vous choisissez un morceau d'une taille différente, et chaque fois, vous êtes à même de trouver l'endroit où il faut le mettre -là où il convient à la perfection. Faites cela au moins trois fois.

[Longue pause]

Quand vous avez fini, il est temps d'aller sous le barrage, et dans la tanière du Castor. La porte est sous l'eau, mais l'intérieur est au-dessus, presque de la forme d'une ruche. Une fois que vous êtes à l'intérieur, vous faites partie de la communauté. Il y a plusieurs adultes, et certains jeunes castors partagent la nourriture et la chaleur. Pendant votre communication avec les Castors, vous recevez un enseignement sur la responsabilité dans votre propre vie... [Pause]

Quand vous sentez que cette expérience est achevée, pensez à Thoth. Tandis que votre corps léger s'élève au-dessus de la tête du Castor, remerciez-le pour avoir partagé son monde avec vous. Il vous remercie d'être venu. Vous pouvez faire au Castor un don approprié ; votre volonté de faire l'expérience de ce monde, en sorte qu'il puisse partager sa perspective unique de la vie.


Discutez de votre expérience avec Thoth...

[Thoth vous aidera à rentrer dans votre conscience ordinaire...]

Mots-clefs : Responsabilité / Application."

*

*

D'après Madonna Gauding, auteure de Animaux de pouvoir, Guides, protecteurs et guérisseurs (Octopus Publishing Group 2006 ; traduction française Éditions Véga, 2006) :


Guide d'interprétation

En tant que symbole onirique

Travail ; Loyauté ; Organisation ; Diligence ; Confort ; Ingéniosité ; Productivité.


En tant que gardien ou protecteur

Protège contre l'envahissement de la maison par les humains ou les animaux ; Garde la richesse et les économies.

En tant que guérisseur

Guérit grâce à une meilleure respiration ; Guérit les problèmes dentaires.


En tant qu'oracle ou augure

Fournit un chemin d'évasion ; Répare la maison.


Mythes et contes

Capa, le castor est un esprit animal de la tribu Lakota, considéré comme le patron du travail ardu et de la tranquillité domestique.


Si le castor est votre animal de pouvoir

Vous êtes travailleur et industrieux, peut-être entrepreneur, architecte ou ingénieur. Pour la plupart, vous êtes modeste et sans prétention. Votre première priorité est une maison sûre et confortable. Le travail, le soin de votre famille, la fidélité conjugale, vous caractérisent. Vous excellez à l'organisation et à la planification, vous pensez que la structure et la discipline sont essentielles pour tout processus créatif. Vous êtes capable de travailler avec une équipe et d'achever les projets à temps. Pour les autres, vous êtes un drogué de travail, bien qu'en fait vous soyez équilibré. Après le travail, vous savez comment vous relaxer et vous amuser avec la famille et les amis.


Demandez au castor de vous aider

- à rendre votre environnement confortable et exempt de danger

- à être plus discipliné et stable dans votre travail

- à planifier et à organiser u nouveau projet.


Accéder au pouvoir du castor en

- adhérant à une équipe sportive

- redisposant les meubles dans la maison pour la rendre plus confortable.


Les castors bâtissent astucieusement leur demeure en endiguant une rivière, créant ainsi un endroit sec et confortable, accessible uniquement par l'eau. Vous sentez-vous en sécurité dans votre maison ? Sinon, essayez de vous créer un foyer sûr.

Élément Eau."

*

*

Dans Rencontre avec votre animal totem (édition originale 2010, traduction française 2015), Phillip Kansa et Elke Kirchner nous proposent la fiche suivante sur le castor :


"Caractéristiques positives

Se libérer du passé et suivre sa voie intérieure.


En quoi cet animal m'aide

Le castor est un bon bâtisseur et il t'aide à te sentir protégé dans ta maison. Il te confère une capacité d'adaptation rapide lorsque ton lieu de vie ne te convient plus. Il t'aide à oser chercher quelque chose de nouveau et de mieux. Il t'encourage à t'implanter dans un endroit qui est bon pour toi. Le castor t'offre la légèreté et l'enthousiasme face aux choses nouvelles.

Comment le castor me protège

Il t'empêche de rester dans un habitat qui n'est plus bon pour toi. Il t'offre le changement et la joie de créer quelque chose de nouveau et d'abandonner l'ancien. Invoque-le quand tu souhaite rénover ou construire une maison. Le castor a du flair lorsqu'il s'agit de construire une de meure solide et saine. Invoque la force du castor quand tu ne sais pas encore où élire ton nouveau domicile. Le castor construit près des cours d'eau et installe ses fondations là où le courant le permet, et où cela est bénéfique pour lui. Si tu veux savoir où tu dois maintenant t'installer dans le flux de la vie, demande à ton castor.

Exercice pour me relier à cet animal

Ferme les yeux et imagine que tu te trouves au bord d'une rivière. Le soleil brille et tu regardes l'eau. Tu aperçois devant toi, au bord de l'eau, une hutte de castor. Un des castors sort de l'eau et t'examine. Tu sens la force de liberté en lui, et tu sens qu'il suit toujours sa voie intérieure. A ce moment-là, grandit en toi la certitude que tu possèdes également cette aptitude à savoir ce qui est bon et juste pour toi. Prie maintenant l'animal de répondre à une question. Écoute en ton cœur. C'est à cet endroit que le castor envoie sa réponse. Remercie l'animal et sois convaincu de ceci : cet endroit et ton castor sont toujours là pour toi !"

*

*

Pour Diana Cooper, qui a écrit Le Guide des archanges dans le monde animal (Édition originale, 2007 ; Éditions Contre-Dires, 2018), le message des castors est le suivant :


Travaillez sans relâche pour atteindre votre

but et n'oubliez pas de le faire avec amour. Et sachez

que l'eau claire qui s'écoule conservera la pureté de votre

cœur et de votre esprit. Vous pourrez ensuite entrer plus

facilement en contact avec les anges.


Les castors viennent de Lakumay, l'aspect ascensionné de Sirius. Ce sont surtout des rongeurs nocturnes qui passent beaucoup de temps dans l'eau. Comme tous les animaux qui vivent près de l'eau, ils ont une aura pure et claire, et leur connexion à la Terre creuse, le chakra de la septième dimension situé au centre de la Terre, se fait par l'intermédiaire de l'archange Joules.

La mission principale de leur âme est de garder les eaux pures et limpides ainsi que de créer et de maintenir l'écosystème des cours d'eau dans lesquels ils vivent. Depuis des milliers d'années, ils ont contribué à maintenir leurs habitats locaux purs et propres en construisant des bassins, éliminant ainsi la boue et les mauvaises herbes. Leur travail consiste à créer des zones humides et à former ainsi un écosystème qui soutient de nombreuses autres espèces d'animaux dans un environnement non contaminé. Ils sont connus pour leur activité et pour leur habileté à abattre des arbres qui serviront à construire des barrages et leurs habitations, que l'on appelle huttes. Les castors travaillent en colonie pour construire un barrage, afin de créer une retenue d'eau profonde. Leurs techniques de construction sont très élaborées. Ils créent un espace entouré de poteaux verticaux, puis ils entremêlent des branches à l'intérieur de cet espace. Puis, ils solidifient cette construction avec de la boue et des mauvaises herbes jusqu'à ce qu'elle forme un barrage étanche. Ils ont apporté cette connaissance de Sirius, et quand les humains ont commencé à évoluer, les castors leur ont montré comment construire leurs maisons.

L'entrée de leur hutte est située sous l'eau, et ils disposent ainsi de deux tanières à l'intérieur. La première sert à faire sécher leur fourrure et la deuxième constitue une aire de repos sèche. C'est à cet endroit que les adultes peuvent vivre avec leurs petits et leurs frères et sœurs plus âgés. Les castors apprennent et dispensent des enseignements sur la vie familiale à l'intérieur d'un foyer dirigé par un couple monogame. Le mâle et la femelle s'accouplent pour la vie et c'est seulement si son partenaire meurt qu'un castor trouvera un autre compagnon. Ils découvrent l'équilibre masculin-féminin. Les deux élèvent ensemble leurs petits. Ils marquent tous les deux leur territoire et le défendent. Comme le veut la nature, c'est la mère qui s'occupe de leurs petits pendant le premier mois suivant la naissance pendant que le père protège le territoire.

Il existe deux types de castors, les castors eurasiens et les castors d'Amérique du Nord. Ils présentent des différences physiques et sont génétiquement incompatibles. Cependant, ils incarnent le même but spirituel. Grâce à leurs pattes palmées, les castors peuvent nager rapidement et glisser sur l'eau. Leur large queue plate leur permet de transporter leurs petits s'ils le souhaitent. Leur vision est médiocre, car ils n'ont pas besoin de ce sens, puisque leurs sens de l'ouïe, de l'odorat et du toucher sont très développés. Depuis des millions d'années, les castors sont pourchassés et capturés. Par conséquent, ces animaux se méfient des humains, mais ils possèdent des centres du cœur ouverts de la cinquième dimension et démontrent une façon évoluée de percevoir le monde d'une perspective plus large. Ils nous montrent qu'il est possible de vivre dans la joie et de connaître le bonheur, quelles que soient les circonstances. Comme chez toutes les espèces, leur vie est consacrée à la survie, mais les castors sont très concentrés sur l'action visant le plus grand bien de tous.

VISUALISATION POUR COMPRENDRE LE MONDE DES CASTORS

  1. Aménagez un espace où vous pourrez vous détendre sans être dérangé.

  2. Allumez une bougie si vous le souhaitez et offrez-la à la compréhension du monde des castors.

  3. Vous êtes assis paisiblement au bord d'un cours d'eau.

  4. Un magnifique castor avec un beau pelage brillant et lisse apparaît à côté de vous.

  5. Caressez sa fourrure lisse et épaisse. Puis, ressentez qu'une fourrure semblable vous enveloppe.

  6. Ressentez que votre corps rétrécit. Vos dents grandissent et vous avez des moustaches, des oreilles minuscules et une queue large et plate. Vous êtes devenu un castor.

  7. Votre compagnon castor plonge dans le bassin, et vous le suivez allègrement, en utilisant vos pattes arrière palmées pour vous propulser dans l'eau. Vous jouez et tapotez l'eau avec votre queue. Voyez les arbres que vous avez abattus pour faire un barrage. Prenez votre temps pour profiter de cette situation.

  8. Maintenant, vous vous glissez dans un tunnel souterrain pour entrer dans votre hutte, où vous vous secouez pour sécher votre pelage.

  9. Et maintenant, vous vous dirigez vers votre nouveau compagnon dans l'espace intérieur et vous rejoignez votre famille. Vous vous sentez heureux, confiant et détendu.

  10. Enfin, vous sortez de la hutte et vous retournez au bord de la retenue d'eau.

  11. Remerciez les castors pour cette expérience et revenez dans votre corps humain.

*

*

Selon Annie Pazzogna, auteure de Totem, Animaux, arbres et pierres, mes frères, Enseignement des Indiens des Plaines, (Le Mercure Dauphinois, 2008, 2012, 2015), dans le cercle des animaux, le Castor (Ca'pa) fait partie, au même titre que la Tortue, le Lézard, le Blaireau, le Renard, la Fourmi et la Taupe, des Animaux qui se situent à l'Ouest, symbolisé par le noir, la Mère Terre, l'élément terre et le physique.


Mots-clés :

"(en négatif) : Enfermement - Destruction

(en positif) : Paisible - Astucieux - Stabilité - Persévérance


Paisible et astucieux, il est un infatigable bâtisseur qui ne craint pas de se remettre à l'ouvrage inlassablement. Ses redoutables dents "bûcheronnent" les saules et les peupliers qui serviront à ses édifications. Il se sert aussi pour ce faire, de sa queue / pelle couverte de plaques cornées ; la femelle peut y poser ses petits pour les transporter. Il donne, en cas de danger, l'alerte en tapant l'eau de sa large queue et s'appuie sur elle lorsqu'il se dresse sur ses pattes. En hiver, il la pliera en avant et s'assoira dessus pour ne pas avoir froid au derrière.

Si Ca'pa travaille parfois en équipe à construire de solides barrages, c'est pour stabiliser le niveau des eaux qui entourent sa maison située sur la berge, afin que ses entrées débouchant sous la surface ne soient pas au sec.

Castor possède un garde-manger qu'il remplit en prévision de l'hiver. Il mange des écorces de tremble, de bouleau, de saule, d'aulne, des orties ou du rumex.

Un rituel de "peignage" mutuel soude le groupe.

Castor est un organisateur, la stabilité dans la non-permanence, la persévérance, la prévoyance, et le discernement. Il est la médiation entre terre et eau.

Ca'pa possède une somptueuse fourrure imperméable qui est recherchée. Sa queue bouillie produisait une colle qui, mélangée à des pigments minéraux ou végétaux pouvait fixer les dessins.

Il peut vivre plus de dix-sept ans et peser jusqu'à trente kilos. sa chair était prisée."

*

*

Dans son jeu de carte L'Oracle du peuple animal (Guy Trédaniel Éditeur, 2016), Arnaud Riou regroupe les animaux par famille. Le castor appartient selon lui à la famille de l'action, avec le bélier, l'éléphant, l'ours, le colibri, le renard, le cheval, le bison, le requin et le dragon. Voici quelles sont les caractéristiques de cette famille :


"Au-delà de nos concepts, de nos belles théories, de nos idées et de nos valeurs, le passage à l'acte est une dimension fondamentale de notre humanité. Nous avons beau avoir le plus bel idéal, nous ne serons pas heureux tant que nous ne l'aurons pas réalisé. De la même façon, si nous passons à l'action en permanence sans prendre le temps de ressentir à quels besoins fondamentaux correspondent les actions que nous entreprenons, nous ne resterons que dans la dimension superficielle de notre être et notre vie manquera de sens. Notre santé s'appuie sur notre inspiration et notre expiration. Plus nous respirons profondément, plus nos perspectives s'élargissent.

L'inspiration correspond à l'intuition, la méditation, l'introspection, la sagesse. L'expiration correspond au passage à l'acte, à la décision, à l'action compatissante.

C'est alors tout un art de passer à l'action en s'appuyant sur une intention claire, sans pour autant y mettre trop de volonté. C'est tout un art de n'être ni dans la procrastination, l'art de remettre à demain ce qu'il serait juste d'entreprendre aujourd'hui. C'est tout un art aussi de travailler quotidiennement sans tomber dans la surchauffe, la dépression ou le découragement.

[N.B. La syntaxe fautive de cette fin de paragraphe n'est pas de mon fait (ni... ni ?) : je recopie scrupuleusement l'article afin que chacun puisse se faire sa propre opinion.]

La volonté égotique est dure et empêche la fluidité de nos actions. Lorsqu'il tire à l'arc, le samouraï est précis sur le centre de la cible qu'il vise. Toute sa concentration est posée sur la qualité de sa posture. Puis, il détend le pouce et l'index, et libère la flèche. Il ne met aucun volonté dans ce dernier mouvement. Poser une intention claire et passer à l'acte avec douceur et précision est tout un art.

C'est à cet art que nous invite cette famille d'animaux.


Tu es un enfant chéri de la terre,

Construis ta maison pour affirmer au monde que tu es ici chez toi.


......................................................................................................................

La carte représente un paysage de forêt dans la région des Laurentides au Québec. Nous sommes en automne dans la saison de l'été indien. la période où les arbres brillent de feux orangés dorés et rouges. Des Castors ont installé leur habitat au bord d'un cours d'eau. on aperçoit une rivière qui vient alimenter le lac. Plusieurs arbres ont été abattus par les castors et forment un barrage naturel. au premier plan, un Castor et juste derrière, son compagnon.

......................................................................................................................

Le Castor est le symbole de la construction. Au Canada, ce rongeur est si populaire qu'il est devenu l'emblème du pays et orne les pièces et les drapeaux. L'animal est également l'emblème de plusieurs Etats des Etats-Unis, comme l'Oregon. Sa réputation s'étend en Europe où il est la mascotte de plusieurs universités au Royaume-Uni ou en Belgique.

Ce rongeur si attachant mène un mode de vie très sédentaire. Comme l'homme, il aime s'installer dans un environnement favorable, y construire son habitat. Cet habitat comporte des sales de jeu, de repos, différentes entrées et plusieurs bassins. Le Castor est un ingénieur capable d'une grande créativité pour réaliser des architectures complexes. Ce qui fait du Castor un animal posé, dont les habitudes sont planifiées de façon précise. Pour construire son habitat, le Castor abat des dizaines d'arbres, détourne les rivières, crée des barrages, forme des lacs et sait retenir l'eau. Une seule famille de Castors suffit à dénaturer l'environnement de plusieurs hectares de forêt. Pour autant, s'il change la topologie des lieux, il permet aussi de réguler les cours d'eau, il crée des structures qui permettent le formation de tourbières et de zones humides nécessaires à la réintroduction d'insectes et de toute une biodiversité par ailleurs menacée.

Le castor est fidèle toute sa vie. Il s'accouple et vit en famille sur le même territoire. En cela, il est le totem de l'engagement, de la construction du clan et de la famille. Les mamans Castors coupent des branches d'une trentaine de centimètres qu'elles offrent à leur bébé. Ces branches, une fois taillées, flottent à la surface des lacs. Ce sont ces bâtons de Castor que les Indiens récupèrent. Ils les décorent de cuir et de plumes. Ces bâtons deviennent ainsi les bâtons de parole qui seront utilisés sous le tipi pour orienter les cercles de parole. Le Castor figure comme un puissant symbole de la parole et de la communication. Rencontrer le Castor comme animal totem est un gage pour ceux qui souhaitent améliorer leur communication, leur aptitude à prendre la parole en public, à affirmer leurs idées.


Lorsque le Castor vous apparaît dans le tirage, c'est généralement pour vous interroger sur votre engagement, sur la façon dont vous-même savez vous installer, poser votre habitat, vous développer. Le Castor est lié à la famille d'âme des bâtisseurs. Le Castor passe à l'action. Il incarne la matière. Il vient vous interroger sur vos projets. Savez-vous concevoir vos projets de manière écologique ? Passez-vous plus de temps à les concevoir ou à les réaliser ? Savez-vous transformer une idée, un concept en une action ? Osez-vous prendre votre place ? Savez-vous partager votre territoire, poser vos limites ? Sentir et affirmer ce qui est bon pour vous. Dans toutes ces situations, le Castor vient vous aider à prendre votre place.


Mots-clés : La construction - Les bâtisseurs - L'engagement - Le foyer - Le sens du concret - La créativité - La famille - L'organisation - Le positionnement - La responsabilité - L'envahissement.


Signification renversée : Lorsque le Castor apparaît dans sa position inversée, il vient vous interroger sur les moyens que vous développez pour établir bore territoire. Peut-être n'osez vous pas prendre votre place, affirmer vos besoins. Peut-être au contraire construisez-vous beaucoup pour votre seul confort sans vous préoccuper des répercussions écologiques, environnementales et humaines de vos projets. Car si le Castor contribue à réguler les zones sensibles en développant des écosystèmes en zone humide, il abat aussi quantité d'arbres, fragilisant l'environnement d'autres espèces pour son seul confort. Territoire, limites, positionnement, dans tous les cas, le Castor vient vous aider à y voir clair sur la place à prendre sur la Terre.


Le message du Castor : Je suis le Castor. Les hommes reconnaissent mes talents de bâtisseur. Je sais construire mon habitat, m'engager à développer le territoire nécessaire pour installer ma famille et éduquer mes enfants. Je viens à toi pour t'aider à prendre ta place. Il ne s'agit pas de pousser du coude par jalousie ceux qui sont déjà bien installés. Il ne s'agit pas de nourrir encore le sentiment d'injustice ou d'en vouloir aux autres de prendre leur place. Je vais t'aider à trouver ta place sur la Terre en contribuant à la construction de ce nouveau monde. Souhaites-tu participer à la construction de ce nouveau monde ? Es-tu prêt à mettre à contribution tes talents, tes qualités au service du grand esprit ? Il ne s'agit pas de se sacrifier aux idoles, de se priver ou de construire pour d'autres. Je te demande si tu es prêt à construire ce nouveau monde. Un monde plus juste qui s'appuie sur l'équilibre, la beauté et le sacré. Alors, je vais t'aider à bâtir ta maison. Autant intérieure qu'extérieure, depuis les fondations jusqu'aux moindres finitions. Fais-moi confiance. Je suis le maître des bâtisseurs, le totem des ingénieurs, celui qui sait où l'esprit demeure.


Le rituel du Castor : Je rends hommage au Castor, au grand esprit des ingénieurs. Je m'engage à la construction de ce monde. Je souhaite, de toute mon âme, contribuer à construire mon oeuvre. J'aime la beauté, l'harmonie et l'équilibre et j'aime voir ces qualités incarnées dans la matière. Je médite quelques instants. Je prends le temps de dessiner l'environnement qui est bon pour moi. Je peux dessiner, peindre, je peux utiliser de la terre, de l'argile, du bois. Je peux m'appuyer sur un style réaliste ou symbolique. Je pose dans la matière l'habitat dont j'ai besoin. Je médite ensuite sur l'esprit du Castor. Je m'en remets à lui pour m'inspirer dans la construction de cet habitat."

*

*

Pour Melissa Alvarez, auteure de A la Rencontre de votre Animal énergétique (LLewellyn Publications, 2017 ; traduction française Éditions Véga, 2017), le Castor est défini par les caractéristiques suivantes :

Traits : Le castor est d'une nature gentille et travailleuse. Il symbolise la capacité à s'engager dans de gros projets, à consacrer des heures pour les mener à bien, et à faire advenir ses rêves dans la réalité. Le castor peut construire de très gros barrages de branchages et de bois, qui peuvent changer le cours des rivières et des ruisseaux. C'est un excellent architecte et un excellent nageur. Il peut avoir une vision d'ensemble, en tenant compte avec précision des étapes indispensables pour parvenir au résultat final. Vous pouvez vous servir des mêmes caractéristiques pour changer le cours de votre existence et amener vos buts et os rêves à leur réalisation; L'eau est nécessaire à la santé du castor, à sa vivacité et à sa vitalité. C'est la même chose pour vous. L'eau peut vous revigorer et vous donner de l'énergie, aussi immergez-vous souvent dans l'eau. La fourrure du castor est imperméable : elle protège l'animal et symboliquement elle vous protège des énergies négatives.


Talents : Alerte ; Vigilant ; Coopératif ; Créatif ; Diligent ; Fait ce qui est nécessaire pour mener à bien une tâche ; Résistant ; Souple ; Concentré ; S'entend bien avec tous ; Grand planificateur et grand constructeur ; Travailleur acharné ; Indépendant ; Perspicace ; Fidèle ; Organisé ; Protecteur ; Plein de ressources ; Bon équipier ; Compréhensif ; Sage.

Défis : Perd la piste de tout le reste lorsqu'il est concentré sur quelque chose ; Matérialiste ; Obsessionnel ; Entêté.


Élément : Terre ; Eau.


Couleurs primaires : Noir ; Brun.

Apparitions : Le castor signifie être quelqu'un plein de ressources et travailler dans une intention. Servez-vous de votre temps et de votre énergie en sorte de ne gaspiller ni l'un ni l'autre. Restez concentré et ne vous égarez pas en quittant votre chemin. Évitez de différer les choses. Le castor veut dire que vous êtes autonome, même si vous préférez le travail de groupe. Vous êtes fidèle à votre famille et à vos amis et vous vous montrez prudent envers les étrangers qui veulent faire partie de votre cercle intime (ce qui est différent du fait de travailler ensemble). Vous avez tendance à protéger ceux que vous aimez et à les garder proches de vous, hors de toute atteinte. Le castor signifie que vous vous portez rapidement bénévole pour diriger un nouveau projet ou pour accepter un travail supplémentaire, et que vous avez souvent plusieurs projets que vous menez en même temps. Vous êtes très créatif, motivé, et vous n'avez pas peur du travail difficile. L'apparition du castor est le signe que vous devez aller de l'avant dans vos plans ou commencer le projet auquel vous pensez. Cela veut dire aussi que vous ne prenez sans doute pas le temps de vous détendre. Si c'est le cas, participez à un sport aquatique pour vous aider à vous relier à votre être intérieur et à restaurer votre énergie.


Aide : Vous voulez concrétiser vos rêves. Si vous envisagez de démarrer une affaire, demandez au castor de vous aider. Si vous devez finaliser rapidement un travail, vous sortir d'une situation dans laquelle vous vous sentez piégé, résoudre des conflits qui vous opposent à d'autres, faire le ménage, désencombrer ou réorganiser quelque chose, le castor peut vous aider dans toutes ces situations pour que vous réussissiez. Il vous aide quand vous êtes submergé et que vous avez besoin d'un temps de repos pour méditer et contempler votre chemin. Si vous voulez que votre vie change, consultez le castor, parce que c'est l'un des rares animaux qui changent leur environnement pour l'adapter à leurs besoins.

Fréquence : La fréquence du castor est une sensation soyeuse qui circule autour de vous. Elle est pleine de luminosité. Elle fait un son semblable au bruissement d'un ruisseau, au clapotis de l'eau sur les pierres.


Imaginez...

Vous êtes en haut d'une colline qui surplombe une crique, et vous êtes émerveillé par la scène que vous voyez en dessous. tout l'endroit semble calme, mais on s'y affaire : sur un grand périmètre, tous les petits arbres ont été coupés par les castors. Ils les ont mis en travers de la crique, d'une façon qui semble aléatoire, pour bloquer le cours de l'eau. Dans la retenue d'eau qui s'est créée derrière le barrage, ils ont construit un abri en promontoire, au-dessus de l'eau. Vous voyez les castors nager vers l'abri et disparaître à l'intérieur. Un gros castor nage en traversant le bassin et il lève les yeux vers vous. Vous ressentez la puissance de son énergie, qui monte vers la colline et vous enveloppe. C'est doux, exactement comme vous pensez que sa fourrure est douve. Vous ressentez en vous son énergie concentrée et sage alors qu'il vous regarde. Au bout d'un moment, vous vous éloignez et partez avec le sentiment que vous êtes capable de tout faire.

*

*

Dans l'édition revue et augmentée de Les Animaux totems dans la tradition amérindienne (Éditions Le Dauphin blanc, 2019) Aigle bleu nous transmet la médecine du Castor :


« Plusieurs enseignements viennent du castor, une créature très orientée sur la famille, mais aussi un écologiste et un bâtisseur. Les castors construisent des habitations très intriquées, avec plusieurs entrées et sorties, très confortables. Très souvent, plusieurs générations, jusqu'à trois ou quatre, y habitent ensemble. Ils modifient l'écologie du lieu où ils habitent en édifiant des barrages le long des cours d'eau où ils construisent leurs maisons, à l'intérieur même de ces barrages. Le petit lac qui se forme en amont de ce barrage crée un nouvel écosystème. Le castor est un animal très important aux yeux des autochtones. Pour les Amérindiens du Nord, il constituait la principale source d'alimentation, et ce, grâce à la facilité de le trouver et de le piéger, particulièrement en hiver. Les Premières Nations qui vivent de la chasse laissent toujours un couple en santé dans chaque barrage de manière à ce qu'il en subsiste toujours pour les générations futures, ce qui assure la pérennité de cette petite communauté animale. Le castor est un animal assez gros, beaucoup plus gros qu'un chat, et il est par conséquent riche en viande et en graisse. Sa queue, notamment, est presque exclusivement faite de graisse. C'est une réserve alimentaire pour le castor et un aliment de choix pour les peuples du Nord qui affectionnent le gras à cause du froid. Ainsi, le Clan du Castor dans les Premières Nations avait pour responsabilité de veiller au respect de l'écologie. Si une personne remarquait un problème quelconque en relation avec une pratique ou une activité susceptible de nuire à la santé de l’écologie, elle rapportait cela à un membre du Clan du Castor. C'était la responsabilité du Clan du Castor de vérifier la nature du problème et, s'il y avait problème, de le rapporter au conseil de la communauté. Les Castors étaient également chargés d'organiser les cérémonies annuelles et cycliques en raison de leurs talents d'organisateur et de leur capacité à travailler de concert pour préparer de tels événements. Les Castors sont des gens très forts et persévérants, comme l'animal du même nom. Ils peuvent se montrer d'excellents bâtisseurs. Si quelqu'un a un édifice à bâtir, il fait généralement appel au Clan du Castor pour l'aider. Ainsi, une personne qui a le castor pour animal totem donne en général beaucoup d'importance à la famille. C'est aussi une personne douée pour la construction et elle possède une capacité à améliorer la santé écologique des lieux partout où elle s'installe. Faites appel à la médecine du castor pour favoriser le travail d'équipe, les travaux agricoles, le travail de construction, les travaux en milieux humides et l'harmonie de la famille. » *

*