Blog

  • Anne

La Mante fleur




Étymologie :


  • MANTE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1734 (Réaumur, Mémoires pour servir à l'hist. des insectes, t. 1, p. 19). Empr. au lat. des naturalistes mantis (att. dès la 1re éd. du Systema naturae de Linné en 1735, v. Fr. mod. t. 18, p. 236) qui l'ont pris au gr. μ α ́ ν τ ι ς « prophétesse, devineresse; mante [insecte] (chez Théocrite) », cet insecte ayant été ainsi nommé à cause de son attitude hiératique.


Lire aussi la définition du nom mante afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Zoologie :


Dans son Atlas de zoologie poétique (Éditions Arthaud-Flammarion, 2018) Emmanuelle Pouydebat nous expose les caractéristiques de la mante orchidée (Hymenopus coronatus), l'insecte qui se prend pour une fleur :


Le monde des insectes est celui où la poésie animale se révèle souvent avec le plus de cruauté. Sur ce point, la mante orchidée atteint, selon moi, le statut d'oeuvre d'art. Quoi de plus beau et de plus poétique qu'un insecte qui se fond sur une fleur ? Et pas n'importe laquelle... Les quatre pattes de cette mante ressemblent tant aux pétales d'une orchidée qu'il devient impossible de savoir qui est l'insecte et qui est la fleur. Les contours sont si subtils. la tromperie est parfaite. Cette magnifique mante orchidée est l'un des exemples les plus impressionnants et les plus esthétiques de mimétisme. Un insecte fleur ! Mais à la prendre pour une fleur, on en oublierait presque que cette espèce est aussi un prédateur redoutable montrant une préférence pour d'autres animaux tout aussi poétiques et superbes : les papillons. Belle mais dangereuse... Certaines mantes attrapent parfois des petits oiseaux et des chauves-souris. Si elles ressemblent délicatement à une fleur, les pattes avant, ravisseuses ou "raptoriales", sont couvertes d'épines pour mieux saisir les proies.

Côté stratégie pour se protéger ou chasser, la mante orchidée ne s'arrête pas là. Les jeunes peuvent très rapidement sautiller et même "faire le mort". Ce comportement s'appelle la rhanatose. Une fois adulte, la mante peut tourner sa tête triangulaire à plus de 180 degrés avec une mobilité quasi périscopique grâce à la rigidité de son "cou". Elle peut ainsi rester parfaitement immobile tout en profitant d'un champ de vision hors normes pour guetter l'arrivée d'une proie.

Petit aparté pour rassurer les messieurs : le mâle mante orchidée s'accouple en se disposant sur l''extrémité de l'abdomen de la femelle. Un détail ? Pas vraiment, car cela lui permet d'éviter de se faire dévorer par sa partenaire...


Proverbe chinois : La mante religieuse attrape la cigale, mais le moineau guette derrière.

*

*

Symbolisme :

En positif : capacité d'adaptation ; mimétisme parfait ; beauté florale ; subtilité.

En négatif : ruse ; tromperie ; prédation mensongère.

*

0 vue