Blog

  • Anne

La Citronnelle




Étymologie :

  • CITRONNELLE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1. 1601-03 « nom de plusieurs plantes dont les feuilles, quand on les froisse, dégagent une odeur de citron » (Champlain, Brief discours des... Indes Occidentales, t. I, p. 22 ds Arv., p. 178 : lauriers, oranges citronneles, palmistes) ; 2. 1740 (Ac. : Citronnelle. Espèce de liqueur faite avec de l'eau-de-vie & du citron). Dér. de citron* ; suff. -elle*.


Lire également la définition du nom citronnelle afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Cymbopogon citratus ; Herbe au cœur ; Herbe citron ; Verveine des Indes ;




Botanique :


Sur le site Ethnobotanika, on peut découvrir en libre accès la présentation suivante :

*




Symbolisme :


Louise Cortambert et Louis-Aimé. Martin, auteurs de Le langage des fleurs. (Société belge de librairie, 1842) évoquent rapidement le symbolisme de la citronnelle :


CITRONNELLE - DOULEUR.

Dans le Holstein les jeunes garçons portent aux funérailles une branche de Citronnelle, comme une marque de deuil. Dans l'Inde le citron est consacré à la douleur ; les femmes qui se brûlent à la mort de leurs époux marchent au bûcher avec des citrons dans leurs mains.

 

Dans Les Fleurs naturelles : traité sur l'art de composer les couronnes, les parures, les bouquets, etc., de tous genres pour bals et soirées suivi du langage des fleurs (Auto-édition, Paris, 1847) Jules Lachaume établit les correspondances entre les fleurs et les sentiments humains :


Citronnelle - Douleur.

On ne sait trop pourquoi, dans certaines contrées de l’Allemagne, les jeunes gens portent cette plante à la boutonnière en signe de douleur.

*

*

Emma Faucon, dans Le Langage des fleurs (Théodore Lefèvre Éditeur, 1860) s'inspire de ses prédécesseurs pour proposer le symbolisme des plantes qu'elle étudie :


Citronnelle - Douleur.

Il est d'usage que les jeunes gens du duché de Holstein aient une branche de citronnelle soit à la main, soit à la boutonnière, quand ils suivent un enterrement. Dans l'Inde, quand les femmes se brûlaient après la mort de leur époux, un brahme remettait à la veuve une branche de citronnelle au moment où elle montait sur le bûcher.

 

Dans son Nouveau Langage des fruits et des fleurs (Benardin-Béchet, Libraire-Éditeur, 1872) Mademoiselle Clémentine Vatteau poursuit la tradition du Sélam :


CITRONNELLE : Douleur.

Dans le Holstein, les jeunes gens, dit-on, comme marque de deuil, portent aux funérailles une branche de citronnelle. Dans l'Inde, le citron est consacré à la douleur ; les femmes condamnées, dans ce pays, à se brûler à la mort de leurs époux, marchent au bûcher avec des citron à la main.

*

*

Dans Magie botanique, Huiles essentielles pour sortilèges et rituels de guérison (Édition originale 2018, traduction française : Éditions Danaé, 2021), Amy Blackthorn affine notre connaissance de la Citronnelle :

Famille botanique : Poacées

Origine : Inde

Provenance de l'huile de la plante : Feuilles

Évaporation : Note de tête

Description de la fragrance : Propre ; Verte ; Citronnée ; Végétale

Impacts du parfum : Purifie votre espace et améliore l'intuition

Correspondances magiques :

Applications : Inhalation directe ; Diffusion ; Fortement diluée en application locale pour éviter les réactions allergiques.

Élément : Air

Jour : Mercredi

Utilisations magiques : Fidélité ; Passion

Planète : Mercure

Signe astrologique : Gémeaux

Cristaux suggérés : Ambre (régi par le Lion) : force, courage des convictions, transforme le négatif en positif.

Déités / Esprits : Airmed, déesse celte de la Guérison.


Avertissements : Diluez cette huile à au moins 2.5% pour éviter l'irritation de la peau. Ne l'utilisez pas sur les jeunes enfants car elle peut être irritante pour leurs muqueuses du nez et de la gorge. Vérifiez tout conflit possible avec des médicaments.


Traditions d'herboristes : La citronnelle est populaire en médecine ayurvédique ; on l'a également appelée « verveine des Indes ». En pratique ayurvédique, elle est utilisée pour faire retomber la fièvre, soulager la douleur d'une inflammation et réduire le stress et l'anxiété.

Les sorcières et sorciers savent que la citronnelle est une alliée puissante pour le travail intuitif, le tirage de cartes, la divination, le scrying et la lecture des feuilles de thé. Dans le hoodoo, la Citronnelle est utilisée pour un nettoyage profond et un travail de dégagement. Elle est l'un des ingrédients principaux de l'huile van van qui élimine les obstacles et des mélanges pour laver le sol permettant de chasser le mal. [...]La citronnelle séchée est couramment portée dans un sac mojo pour garder nos proches à l'abri des dommages physiques.

Les membres de la famille des plantes à la fragrance citronnée présentent quelques ressemblances dans leurs utilisations, y compris celles qui ne sont pas décrites dans ce livre, comme le géranium odorant.


Utilisations : Puisque la Citronnelle est un tel partenaire dynamique dans le domaine de la psyché, on la choisit naturellement pour la croissance et le développement psychiques. Diluez 1 goutte d'huile essentielle de Citronnelle dans 100 ml d'eau et diffusez le tout, tout en méditant sur les méthodes d'expansion de conscience. Pratiquez le tarot, les méditations guidées et le voyage astral.

Vous vous sentez complètement épuisé ? La Citronnelle est physiquement, émotionnellement et spirituellement régénérante. Appliquez de l'huile diluée sur les points du pouls, portez un mouchoir ayant reçu 1 goutte de son huile essentielle ou ajoutez 1 goutte de Citronnelle dans un médaillon d'arôme pour un remontant efficace et régénérant. Cette huile exaltante vous fera vous sentir frais et réactif en un rien de temps.

Vous désirez maîtriser une nouvelle compétence ou capacité ? La Citronnelle est une plante en harmonie avec Mercure qui travaille sur la communication et la pensée ordonnée, ainsi que sur l'amélioration de la concentration pour permettre de déterminer les meilleures actions à entreprendre . Les associations sont aussi bénéfiques dans la pratique d'une compétence nouvellement acquise nécessitant de la mémoire. Elle est également efficace pour garder la tête froide lors des changements.

Pour calmer un mental agité, inspirez une grande bouffée de Citronnelle. Elle peut restaurer l'équilibre, encourager le calme, améliorer la concentration et éclaircir l'esprit.

La forte odeur de citron de la Citronnelle va droit au but et aide les gens à demeurer honnêtes. Diffusez son huile essentielle avant d'avoir une conversation difficile si les mensonges ou les semi-vérités peuvent être de la partie. Mettez une goutte d'huile essentielle de Citronnelle dans 100 ml d'eau dans un diffuseur pendant 30 minutes avant de commencer la conversation.

Vous cherchez à vous connecter au divin ? La Citronnelle relie les mondes et peut conduire à la sensation d'y être connecté. Diffusez tout en méditant sur la nature du divin et de celle de la déité avec qui la connexion est recherchée.

Avec son odeur exaltante de citron, ce membre de la famille de graminées fait renaître les flammes de la passion en un clin d'œil. Oignez une bougie avec 1 goutte d'huile de citronnelle diluée dans une bouteille d'huile de support de 10 ml. Brûlez-la un vendredi pour rappeler à votre partenaire ce qui l'a attiré vers vous.

Mettez 1 goutte d'huile essentielle de Citronnelle sur un mouchoir que vous insérez dans la taie d'oreiller de votre partenaire pour qu'il vous reste fidèle.

On a planté de la Citronnelle autour des maisons pendant des centaines d'années pour éloigner les serpents. Cette coutume, ainsi que sa réputation de protection, lui ont permis de devenir célèbre pour la protection de la maison contre les animaux sauvages. Les serpents sont beaux et sont utiles dans l'écosystème. Il n'est pas nécessaire de les blesser si l'on en trouve un sur sa propriété. De nombreuses espèces de serpents sont inoffensives pour les humains et mangent des animaux nuisibles dont la plupart des gens ne veulent pas s'occuper. Évitez le serpent et il évitera d'être vu en retour. Si un serpent venimeux est repéré, appelez l'agence locale de protection ou de sauvetage de animaux sauvages et suivez leurs instructions.

La Citronnelle n'a pas seulement a réputation de renforcer les capacités psychiques du fait de ses associations avec l'Air et l'intellect, elle est aussi responsable de l'expansion de conscience hors du corps physique. C'est la raison pour laquelle elle est beaucoup utilisée pour la sécurité magique des individus et de leur demeure. L'huile est également reconnues pour améliorer la perception des visions.

La disposition solaire de la Citronnelle en fait la candidate idéale pour attirer la générosité et la chance. Écrivez votre demande sur du papier flash en détaillant la chance dont vous avez besoin et les raisons. Oignez une bougie dorée ou jaune avec de l'huile d'onction à la Citronnelle et allumez-la. Quand la flamme commence à faiblir, brûlez le papier flash pour libérer votre intention dans le monde.

La Citronnelle convient parfaitement au développement personnel. Elle enflamme la passion tout en tant une herbe de protection. Elle attise les flammes du changement tout en renforçant l'honnêteté et la chance.

Si le monde extérieur est devenu trop lourd, la Citronnelle peut apporter du soulagement, un havre tranquille loin du bruit et des contraintes de l'extérieur. Diffusez son huile essentielle pendant un moment où vous êtes tranquille. Éteignez votre téléphone et la télévision, et même la radio, à moins qu'elle ne diffuse une musique apaisante. Le silence est guérisseur, de même que la Citronnelle.

La force de la plante ainsi que sa fragrance signifient qu'elle est précieuse pour tout sortilège impliquant d'utiliser la force physique, de briser un sort et de faire un travail de dégagement. Répandez de la Citronnelle séchée autour de votre maison pour un dégagement. Diffusez l'huile quand la force est nécessaire pour une tâche physiquement épuisante.

*

*




Mythologie :


Les insulaires salomon pensent que pour atteindre l'au-delà, il faut que l'âme laisse son corps en arrière. Leenhardt a interprété cette croyance comme le « dualisme du corps et de l'être » de la Mélanésie septentrionale. Conformément à cette croyance des Salomon, le « voyageur », c'est-à-dire le shamane, « qui veut descendre dans l'Hadès, et dépister les dieux susceptibles de flairer en lui un vivant, ne s'enduit pas d'eau putride, comme aux Nouvelles-Hébrides, mais bien du suc d'une des herbes odoriférantes aimées des dieux, comme la citronnelle ». (1947 : 106)

[...]

On postulerait donc qu'une société située à mi-chemin entre les îles Salomon et la Nouvelle-Calédonie occuperait une position intermédiaire aussi en rapport avec les trois variables du paradigme de Leenhardt. L'exemple des Nouvelles-Hébrides (dans Codrington 1972, chap. XV) le démontre :

  • les habitants de la plupart des îles de cette région croient au royaume des ombres ; le mort ne reste donc pas dans l'espace resserré autour de sa maison. Ce royaume est pourtant assez près de la maison et du village des vivants ;

  • les morts sont présentés comme ayant une odeur reconnaissable (au contraire des morts des îles Salomon) ; si les vivants se baignent dans une eau où on a laissé pourrir un rat mort, ils peuvent visiter le royaume des morts sans se faire reconnaître comme vivants ;

  • les dieux ne sont donc ni unis aux cadavres (comme en Nouvelle-Calédonie) ni totalement séparés d'eux (comme aux îles Salomon où les gens doivent se parfumer à la citronnelle avant de visiter le royaume des ombres), mais entre les deux extrêmes

[...]

On peut en inférer qu'au Tanimbar, l'odeur de vie est manifestée par les sécrétions masculines, à la différence de la Nouvelle-Guinée, où elle est présentée comme une sorte d'« aura vaginalis ». D'autre part, la notion d'odeur de vie dégagée par le serpent (qui est équivalente à l'élixir de vie, ou au Graal sacré dans la mythologie occidentale) semble absente de la mythologie Kei. Le mythe kei de Boketsin parle, par exemple, d'une femme enlevée par un serpent. Quand elle put enfin retrouver ses parents, ceux-ci se mirent aussitôt à la laver avec un mélange d'eau, d'extrait de noix de coco et de citronnelle « afin d'effacer la fétidité du serpent » (Geurtjens 1924 : 63). La mention de ce mélange nous a conduit à penser aux préférences olfactives des dieux du Nord de la Mélanésie, qui aiment aussi la Citronnelle.

*

*



178 vues

Posts récents

Voir tout