Blog

  • Anne

Le Serpent Fleuve de Vie





Symbolisme celte :


Selon René et Claudine Bouchet, auteurs de Rituels secrets des Druides d'aujourd'hui (Éditions TrajectoirE, 2008),


Samonios, le temps des Semailles, est l'occasion d'honorer le Serpent à tête de Bélier se mordant la queue. Les auteurs en rappellent brièvement le symbolisme : "D'une part, le serpent exprime la connaissance et d'autre part, le serpent naît de l’œuf primordial. il est issu de la Terre, et sa figuration circulaire - le serpent se mordant la queue - exprime la connaissance qui se renferme que elle-même, du commencement à la fin.

Le Serpent à tête de Bélier représente la lumière créatrice de la vie."

*

*

Selon Gilles Wurtz, auteur de Chamanisme celtique, Animaux de pouvoir sauvages et mythiques de nos terres (Éditions Véga, 2014),


"Le Serpent Fleuve de Vie est un esprit animal issu d'une métamorphose, il a le corps d'une couleuvre et la tête d'un bélier. Sa taille est impressionnante. Selon la mythologie celtique, il est le grand fécondateur de l’œuf à l'origine de toute vie sur Terre. Il est le gardien de l'ensemble de cette vie dont il est responsable. Son effigie est gravée sur des objets ou des pierres datant de l'époque celtique, la plus connue est sans aucun doute celle que l'on peut voir sur le célèbre chaudron de Gundestrup : le grand esprit de la nature Cernunnos, coiffé de bois de cerf, assis en tailleur, y tient dans une main le serpent Fleuve de Vie.


Voici l'histoire du mythe de la création de la vie par le serpent Fleuve de Vie telle que me la racontait mon mentor :


Tout au début, bien avant la vie sur terre, il n'y avait rien, que des étendues désertiques. Seuls quelques grands esprits parcouraient l'immensité inanimée. Un de ces esprits avait l'apparence d'un serpent géant, une couleuvre précisément. Un jour, alors que cet esprit arpentait un désert de sable, il découvrit un objet inconnu. C'était un œuf d'un blanc immaculé, plus grand qu'un homme d'aujourd'hui. Cet œuf était debout, fièrement fiché dans le sable. L'esprit du serpent se mit à tourner autour de cet objet magnifique et parfait à ses yeux. Il resta auprès de lui pendant des heures, des jours. Captivé par la beauté de l’œuf, il ne pouvait se résoudre à partir en laissant là ce merveilleux objet. Il resta donc et tomba complètement sous le charme de l’œuf, se lovant autour de lui pour le féconder. Peu après, l’œuf se fendit. De ses fissures irradiait une lumière si pure et si éblouissante qu'il était impossible de la regarder. Quand toute la lumière contenue dans l’œuf se fut échappée, celui-ci s'ouvrit, déversant cette fois la vie qui alla se répandre sur l'ensemble de la Terre. Ainsi naquirent les règnes humain, animal, végétal et minéral. A partir de ce moment, l'esprit du serpent sentit un besoin très fort de muer. Sa métamorphose terminée, il était devenu une couleuvre à tête de bélier, gigantesque et majestueuse.

Alors une voix se fit entendre provenant du ciel, qui nomma le serpent "Fleuve de Vie". Depuis ce jour, le serpent devint l'esprit gardien de l'ensemble de la vie sur Terre.


Applications chamaniques celtiques de jadis

Le Serpent Fleuve de Vie était l'un des esprits les plus sacrés pour les Celtes, ainsi que l'un de ceux qu'ils priaient le plus. Il était le grand protecteur universel, le rempart inébranlable contre ce qui pouvait nuire à la vie sur Terre. des prières et des offrandes quotidiennes lui étaient adressées pour le remercier d'avoir participé à la création de tous les règnes vivants et de les protéger toujours. Au printemps, durant les festivités de Beltaine, une cérémonie spéciale lui était destinée pour l'honorer d'avoir ensemencé l’œuf qui donné la vie première. Beltaine était également le moment où le bétail devait traverser les feux sacrés pour être protégé des maladies et des épidémies pour l'année à venir. La nuit venue, les feux e voyaient de loin et guidaient les jeunes gens, les invitant à venir vivre cette fête de rencontres pour s'unir, dans le but de former une famille. ces célébrations de printemps étaient pour les Celtes une façon d'éviter la consanguinité. Ils priaient l'esprit du serpent Fleuve de Vie à ce moment-là pour qu'il vienne répandre son énergie de fertilité. C'est à lui aussi que s'adressaient hommes ou femmes confrontés à des problèmes de stérilité. Ils allaient à sa rencontre à travers des voyages chamaniques pour lui demander de leur transmettre son énergie féconde, mais aussi ses conseils pour que les circonstances d'une conception soient les plus bénéfiques. Les guérisseurs ou chamans que l'on venait consulter pour des raison identiques faisaient également appel au serpent Fleuve de Vie.


Applications chamaniques celtiques de nos jours

Un couple qui pratique le chamanisme celtique et qui souhaite concevoir un enfant peut aller à la rencontre de l'esprit du serpent Fleuve de Vie pour lui demander conseil sur le moment où les circonstances propices ou, tout simplement, lorsque les deux conjoints sont prêt, pour lui demander de bien vouloir imprégner leur acte d'amour de son énergie de fertilité. De même, toute personne qui pratique le chamanisme celtique, et qui craint pour sa fertilité, peut travailler avec le serpent Fleuve de Vie.

Toute famille ouverte au chamanisme celtique peut prier régulièrement l'esprit du serpent Fleuve de Vie, grand gardien de la vie, pour lui demander de veiller sur l'ensemble du foyer.


Mot-clef : Le Gardien de la Vie."

*