top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Patte d'oie





Autres noms : Syngonium podophyllum - Pied d'oie - Plante à pointe de flèche - Plante à pointe fléchée - Plante tête de flèche - Pothos - Syngonium podophylle -




Botanique :


Selon Sébastien Illovic et Vincent Bonnarme, auteurs de Ces plantes qui guérissent l'habitat : phyto-épuration et génie végétal. (Editions Eyrolles, 2012) :


Syngonium podophyllum fait partie des plantes dépolluantes proposées pour la dépollution d'un atelier ou d'un garage.

 

Sur le site de Rustica, on peut lire les précisions suivantes :


Vertus dépolluantes : Le syngonium est efficace pour lutter contre les émanations de xylène. Il trouve particulièrement sa place dans tous les ateliers d’arts plastiques ou tout simplement près de la table où les enfants utilisent feutres et marqueurs.

*

*




Vertus thérapeutiques :


Samaké Savio, Togola Issiaka, Diarra Nouhoum, Moussa Samaké et Sanogo Rokia proposent un article intitulé "Etude ethnobotanique et screening phytochimique de plantes ornementales à usage thérapeutique du district de Bamako, Mali" (Int. J. Adv. Res. 8(08), pp. 251-262, 2020) :


 L'article donne parmi les "plantes ornementales utilisées comme plantes médicinales recensées sur différents marchés de Bamako au Mali" :

Famille

Espèce

Nom vernaculaire

Partie utilisée

Affection traitée

Mode de préparation

Aracées

Syngonium podophyllum Schott

Pothos

Feuilles

Angine

Pulvérisation




Symbolisme :


On peut noter que les feuilles du syngonium podophyllum ont une forme distincte de flèche, ce qui peut être interprété comme un symbole de direction, de progression ou même de protection dans certaines traditions.

 

Dans La Magie des Plantes, Douze mois avec la Sagesse des Plantes (Édition originale, 2017 ; Éditions Danaé, 2017), Sarah Kynes propose des recettes rituelles liées à de nombreuses plantes :


Magie des plantes d'intérieur : En janvier, pour beaucoup d'entre nous, il n'y a pas grand chose à faire dans le jardin, ou à trouver dans la nature ; mais les plantes d'intérieur peuvent devenir le point focal de notre magie végétale.

[...]

Le syngonium est une plante grimpante à feuilles persistantes qui peut faire un à deux mètres de long. la plante jeune a des tiges droites, mais en vieillissant elle développe des tiges grimpantes. Le nom vernaculaire de cette plante vient de la forme de ses feuilles, qui sont vert foncé avec des panachures blanches ou crème. Les feuilles connaissent un changement de forme spectaculaire en vieillissant. Elles commencent avec la forme de patte d'oie ou de flèches, puis développent trois ou cinq sections étroites. La patte d'oie produit des fleurs d'un blanc verdâtre, mais rarement comme plante d'intérieur.

Avec ses feuilles en forme de flèche, cette plante sert à la magie défensive. Mettez-la dans votre maison quand vous ressentez le besoin de protection. Émiettez et brûlez une feuille séchée pour des sorts ou des travaux sur l'énergie quand vous cherchez la transformation. Tenez une feuille fraîche pendant un rituel pour vous relier à la déesse aux pieds d'oie, Freya.

Le syngonium est associé à l'élément Air et à la déesse Freya.

Son influence astrologique vient de Jupiter.

*




Contes et légendes :


Le surnom "patte d'oie" donné en Occident au syngonium a été auparavant donné à d'autres plantes de nos régions, comme le chénopode ou la potentille ansérine. Ce surnom renvoie évidemment à la forme de la feuille mais aussi à la célèbre Reine Pédauque dont Anatole France disait dans La Rôtisserie de la reine Pédauque :


« [Les savants] ont reconnu Ma Mère l'Oie dans cette reine Pédauque que les maîtres imagiers représentèrent sur le portail de Sainte-Marie de Nesles dans le diocèse de Troyes, sur le portail de Sainte-Bénigne de Dijon, sur le portail de Saint-Pourçain en Auvergne et de Saint-Pierre de Nevers. Ils ont identifié Ma Mère l'Oie à la reine Bertrade, femme et commère du roi Robert ; à la reine Berthe au grand pied, mère de Charlemagne ; à la reine de Saba, qui, étant idolâtre, avait le pied fourchu ; à Freya au pied de cygne, la plus belle des déesses scandinaves ; à sainte Lucie, dont le nom était lumière. Mais c'est chercher bien loin et s'amuser à se perdre ».

*

*



56 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page