Blog

  • Anne

Le Rhinocéros



Étymologie :

  • RHINOCÉROS, subst. masc.

Étymol. et Hist. A. 1288 l'unicorne rimocherons (Jacquemart Giélée, Renart le Nouvel, éd. H. Roussel, 191) ; fin xive s. rinoceros (Roques t. 1, 10569) ; 1549 rhinoceros (Entree de Henry II a Paris, f °9 v ods Gdf. Compl.). B. 1742 entomol. le scarabee rhinocerôt (P. Lyonnet, trad. : Lesser, Théologie des insectes, II, 33 ds Quem. DDL t. 21) ; 1756 id. rhinoceros (Geoffroy, Matière médicale ds Fr. mod. t. 14, p. 298). Empr. au lat. rhinoceros « id. », gr. ρ ̔ ι ν ο ́ χ ε ρ ω ς « id. ».

Lire aussi la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.



Zoologie :


Selon Matt Pagett, auteur de Le petit livre de merde (titre original What shat that ?, Quick Publishing, 2007 ; édition française Chiflet & Cie, 2008) :


"Le rhinocéros utilise sa corne comme une arme ou un outil qui l'aide à gérer son territoire, à attaquer ses rivaux, à protéger ses petits et à creuser la terre pour y déverser ses excréments. Mais cette corne n'en est pas tout à fait une ! C'est en fait un gros pinceau, fait de poils soudés les uns aux autres. Par contre, sa merde en est bien une.

Description : Le rhinocéros produit de grosses bouses, denses et fibreuses, de couleur marron quand elles sont fraîches. Le rhinocéros noir, lui, se nourrit d'arbustes et d'arbrisseaux, ce qui donne des excrément plus ligneux. Il défèque plutôt dans des lieux qu'il réserve à cet effet.

Une histoire de transit et de transfert : Le rhinocéros a un odorat bien développé qui lui permet de trouver dans les bouses de ses congénères des informations utiles (statu du mâle à l'intérieur du groupe, période de fécondité de la femelle, etc.). Les biologistes font de même pour aider ces animaux à éventuellement se réimplanter. Une telle opération pour être traumatisante car si quelques animaux seulement sont transférés ailleurs, ceux qui restent sont perturbés. On dépose donc des excrément de rhinocéros aux endroits stratégiques, à la fois sur les nouveaux et les anciens territoires occupés et l'animal est rassuré. Petit à petit Rhino fera son nid et la réimplantation sera un succès.

Autre effet positif de l'étude de ces excréments : faciliter la reproduction comme en Afrique du Sud, où on déplace des groupes de rhinocéros blancs et noirs dans des réserves, pour les encourager à se "mélanger".

En analysant des échantillons de bouse au cours des différentes étapes de "l'opération", et en examinant les taux d'hormones des animaux, on met toutes les chances de leur côté pour leur assurer une heureuse descendance.

Comment remplacer un nain de jardin : Une société néo-zélandaise propose, avec du compost de merde de rhinocéros, de façonner une statue à l'effigie de l'animal, au milieu de ses rosiers, et de l'arroser. Peu à peu la statue riche en azote va se dissoudre lentement."

*

*


Symbolisme :


Pour Ted Andrews, auteur de Le Langage secret des animaux, Pouvoirs magiques et spirituels des créatures des plus petites aux plus grandes (Édition originale, 1993 ; traduction française, Éditions Dervy, 2017), le Rhinocéros a les caractéristiques suivantes :


Points clés : Ancienne sagesse.

Cycle de puissance : Toute l'année.


Il existe encore cinq espèces de rhinocéros aujourd'hui : deux en Afrique et trois en Asie. Le rhinocéros africain se distingue de l'indien avec ses deux cornes. L'espèce exacte de votre totem vous fournira des éléments plus spécifiques - y compris des connexions avec des vies passées dans les secteurs géographiques où on trouve ces animaux. Le rhinocéros est un survivant de l'ère des mammifères géants. Il tire son nom de deux mots grecs, rhis et kéras, signifiant respectivement "nez" et "corne".

Tous les rhinocéros sont fondamentalement solitaires. Et parce qu'ils sont des descendants des temps archaïques, ils apportent une énergie permettant d'être à l'aise dans sa propre solitude. Ils nous apprennent à être en harmonie avec nous-mêmes. en quelque sorte, ils sont l'incarnation de la vieille maxime des écoles à mystères : "Connais-toi toi-même."

L'aspect le plus significatif du rhinocéros est bien évidemment ses cornes. A la différence de la plupart des animaux, elles ne sont pas situées sur le tête mais sur le nez. Si toutes les cornes confèrent une haute sensibilité aux perspectives symboliques, dans e cas du rhinocéros, elles donnent à ceux dont il est le totem une plus grande sensibilité dans cette partie du corps liée au sens olfactif. L'odorat est depuis longtemps un symbole de l'énergie de l'idéalisme spirituel, di discernement le plus éminent et de la mise en œuvre de la plus haute sagesse. Cet aspect est particulièrement mis en lumière dans le développement sensoriel du rhinocéros. S'il a une assez piètre vue, son ouïe et son odorat sont particulièrement fins.

Si cet animal se présente à vous comme totem, vous avez besoin d'examiner vos sens innés du discernement. Faites-vous confiance à votre sagesse intérieure - ce que vous savez fonctionner et ce qui est le mieux ? Faites-vous confiance aux bases de votre propre apprentissage ou les négligez-vous ? Oubliez-vous qu'au bout du compte, c'est vous qui savez le mieux ce qui est bon pour vous ? Vous contentez-vous de regarder les apparences sans aller voir au-delà de la surface ?

Le rhinocéros blanc d'Afrique est en danger. Il est devenu un symbole de l'écologie africaine. Il souffre de la disproportion de son habitat et du braconnage car, en raison d'une superstition obscurantiste quant à leurs prétendus pouvoirs magiques, ses cornes se monnayent à prix d'or. Mais ces cornes sont des symboles et n'ont pas de valeur médicinale. Elles ne sont même pas constituées des substances osseuses qui forment la structure des bois ou des cornes ordinaires. Les cornes de rhinocéros sont des protubérances fragiles composées de kératine, une manière ressemblant plus à de la chair qu'à de l'os.

On trouve le rhinocéros blanc dans la savane africaine. Il aime les herbes hautes. En dépit de sa taille et de sa corpulence, il peut être étonnamment agile si nécessaire. Dans l'ensemble, il se présente comme un animal plutôt paisible.. La femelle ne porte qu'un petit à la fois et la gestation dure entre dix-sept et dix-huit mois dans le cas du rhinocéros blanc. Ceux qui l'ont pour totem peuvent s'attendre à voir intervenir de nouveaux accès à 'ancienne sagesse et à son assimilation dans leur vie, dans ce laps de temps.

Si c'est votre totem, vous devriez vous intéresser parallèlement à l'oiseau symptomatiquement appelé pique-bœufs (famille des buphagidés ; en anglais, ospeckers, même sens que le français). Cet oiseau est le compagnon du rhinocéros. On le nomme même parfois en anglais rhino bird, l' "oiseau (du) rhinocéros".

Le rhinocéros vous aidera à voir la sagesse dans votre vie. Sa solidité vous permettra d'installer votre vie dans une juste perspective. L'aspect extrêmement archaïque de cet animal vous permettra de puiser dans votre sagesse innée et de l'appliquer dans la vie présente.

*

*

Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007, traduction française, Éditions Contre-dires, 2018) nous délivre un :

Message des rhinocéros :

J'aime la Terre. J'aime les arbres, les animaux et les humains, et

la sensation du sol sous mes pattes. Je veux rester ici.


Ma mission de service est très importante. Si vous vous ancrez

dans la Terre creuse et si vous connectez vos 12 chakras de la cinquième dimension aux étoiles, vous pourrez, vous aussi, être un pont reliant la Source à la Terre-mère et un point de lumière central pour les énergies supérieures de l’univers.


Les rhinocéros sont des êtres de la cinquième dimension qui viennent de Lakumay, l'aspect ascensionnel de Sirius. C'est la force d'âme avec laquelle ils ont supporté la cruauté des humains qui leur a finalement permis de s'élever jusqu'à la cinquième dimension.

Il existe cinq espèces de rhinocéros, dont trois sont originaires d'Aise : le rhinocéros indien, le rhinocéros de Java et le rhinocéros de Sumatra, et deux espèces originaires d'Afrique : le rhinocéros noir et le rhinocéros blanc. Ils aient être sur Terre, que ce soit en Afrique ou en Asie, ils apprécient la sensation de la terre, des arbres et de l'eau. Dans le cadre de leur travail de service, les rhinocéros noirs ont convenu de tailler les arbres, tandis que les rhinocéros blancs ont développé des mâchoires différentes et jouent le rôle de tondeuse à gazon.

Je me souviens d'avoir vu à la télévision un jeune rhinocéros qui avait été élevé par des humains après que sa mère avait été tuée par des humains après que sa mère avait été tuée par des braconniers. Ce jeune animal débordait de joie de vivre et aimait s'ébrouer dans un étang boueux. Il aurait pu être un chiot s'il avait été plus petit. Ces animaux extraordinaires, les deuxièmes plus gros vivant sur Terre, portent dans leurs champs énergétiques l'information, la connaissance et la sagesse de l'âge d'or de Mu, la civilisation qui a précédé celle de la Lémurie.

Les rhinocéros, qui sont de gros animaux lourds, sont très fortement ancrés dans la Terre elle-même. Ils se lient énergétiquement à la Terre creuse et se connectent à la flamme de guérison bleu-vert de la Vierge Marie et de l'archange Michaël, qui est présente à cet endroit. Avec l'aide des archanges Sandalphon et Roquiel, ils répandent cette lumière, cette sagesse et cette guérison partout où ils vont.

L'archange Sandalphon est perçu comme noir et blanc, parfois fusionnant vers le gris, mais les gens qui vibrent aux niveaux supérieurs de la cinquième dimension le voient d'un argent étincelant. Il est responsable des chakras étoile de la Terre de toutes les créatures et il les aide à évoluer. Les chakras étoile de la Terre des humains et des animaux sont leur paradis personnel de la cinquième dimension, qui renferme le plan de leur plus haut potentiel, où sont stockés toute leur sagesse ainsi que leur espoir et leur bonheur. L'archange Sandalphon travaille en étroite collaboration avec l'archange Roquiel, qui est un ange universel de la fréquence des Séraphins et est vu comme étant de couleur noire. Il aide les gens et les animaux à connecter leurs chakras étoile de la Terre à la Terre-Mère pour être emplis de sa lumière. Il aide également le chakra étoile de la Terre et le chakra porte des étoiles des individus à s'ouvrir en même temps.

Les rhinocéros sont des ponts entre la Source et la Terre. L'archange Roquiel recueille l'énergie qui coule à travers ces créatures par l'intermédiaire de l'archange Sandalphon. Il dirige une partie de cette énergie vers la Terre-Mère pour aider la Terre, afin qu'elle aille vers les portails, les lignes ley et les pyramides. Il passe l’énergie restante aux planètes Orion, Sirius, les Pléiades et Neptune, qui aident toutes la terre à poursuivre son ascension.

Le Cube universel de Métatron Les rhinocéros font beaucoup plus pour la Terre. Imaginez la Terre comme le coeur au centre du Cube universel de Métatron, entouré de six cercles qui sont à leur tour entourés de six autres. Ces cercles représentent Sirius, les séraphins, Orion, Neptune, Roquiel et les Pléiades (voir ci-dessous). Les lignes partant du cœur de la Terre relient les cœurs de toutes les autres étoiles, planètes et constellations. Au centre du cœur de la Terre réside la flamme bleu-vert de Marie et Michaël détenue par les êtres de Mu et les âmes des rhinocéros. Ainsi, les rhinocéros aident à maintenir la Terre, Orion, Sirius, les Pléiades et Neptune ensemble, afin que nous puissions tous passer dans des dimensions plus élevées.

Et lorsque les rhinocéros majestueux et lourds traversent les plaines d'Afrique et d'Asie, ils répandent la lumière qui réunit la Terre, Orion, Sirius, les Pléiades et Neptune. Ils détiennent la structure géométrique qui relie les planètes ascensionnées et aide la Terre à poursuivre son ascension. La valeur de leur présence sur Terre est incalculable. Nous avons besoin d'eux et nous devrions être extrêmement reconnaissants qu'ils nous honorent en choisissant de s'incarner ici pour nous servir.

J'ai eu un jour la chance de voir deux rhinocéros, probablement la mère et la fille, qui traversaient d'un pas lourd une plaine chaude et poussiéreuse en Afrique. Elles se dirigeaient vers un petit arbre - la seule ombre disponible - et une fois arrivées, elles décrivirent des cercles avant de se coucher en regardant dans des directions opposées pour se surveiller l'une l'autre. Elles semblaient tellement faire partie du décor que j'ai ressenti un grand plaisir à les observer.


VISUALISATION POUR AIDER LES RHINOCÉROS

  1. Trouvez un endroit où vous pouvez vous détendre sans être dérangé.

  2. Visualisez que vous êtes assis dans un endroit sécuritaire, sur une colline surplombant des étendues chaudes et desséchées.

  3. Le soleil rouge éclatant flamboie alors qu'il commence à se coucher.

  4. Soyez conscient de la présence d'un rhinocéros qui traverse la plaine d'un pas lourd - calme, inoffensif et ne faisant qu'un avec son environnement.

  5. Notez le courant d'énergie provenant de la Source qui descend vers lui.

  6. Notez le flux de lumière bleu-vert qui s'écoule vers lui depuis le centre de la Terre, et qui l'illumine.

  7. Prenez conscience de la présence des deux grands êtres angéliques qui l'accompagnent : un de couleur argent et l'autre de couleur noire. Ce sont les archanges Sandalphon et Roquiel.

  8. Vous voyez ou ressentez que le rhinocéros est au centre d'un vaste Cube universel de Métatron, maintenant ensemble la Terre, Orion, Sirius, les Pléiades et Neptune.

  9. Remerciez cette créature étonnante pour le travail de service qu'il a rendu.

  10. Demandez à l'ange des animaux, l'archange Fhelyai, de les protéger.

*

*

L'imaginaire du Rhinocéros, étude symbolique (post. à 2009).

Selon le site http://www.reve-eveille-libre.org/les-symboles/le-rhinoceros/ :

"Opposé à la girafe, qui trahit une psychologie velléitaire, le rhinocéros dénonce l’attitude de ceux qui « foncent d’abord et réfléchissent ensuite, si tant est qu’il acceptent de réfléchir ! »

Comme le buffle, auquel il est associé, le rhinocéros exprime une situation psychologique typique. Celle-là résulte d’une conjonction entre une dose importante d’énergie, une grande sensibilité blessée et l’épaisse cuirasse protectrice dans laquelle sont intériorisés les sentiments. Cela produit une conduite par impulsions agressives, ignorante des nuances et peu accessible aux corrections.

Le symbole apparaît quatre fois plus souvent dans l’onirisme masculin que dans les rêves émis par les femmes. Le rhinocéros dirige la traduction vers des altérations de la relation du rêveur à l’image de son père. Conflit, compétition rageuse, incapacité de s’affranchir de l’emprise du modèle paternel engendrent lourdeurs de comportement et créent des difficultés relationnelles récurrentes vis à vis de l’environnement. Ces difficultés se présentent en particulier lorsque la personne est en face d’un interlocuteur porteur d’une autorité, statutaire ou de fait.

L’apparence massive et violente du symbole masque un réel état de souffrance dont la résolution dépend d’une démarche de reconnaissance de l’anima. Ce qui se joue le plus souvent, derrière les éléments visibles, c’est une confrontation entre l’anima paternelle et celle du rêveur. Le praticien tirera bénéfice dans beaucoup de situations s’il dirige son investigation dans ce sens.

Cela demeure valable lorsque l’image du rhinocéros est produite par une femme. Un fort sentiment de castration engendrant un réflexe de « revendication du pénis » peut très bien placer la patiente dans le même rapport qu’un homme à l’image paternelle – L’aspect phallique de la corne du rhinocéros participe sans doute aux représentations dont cet animal est porteur mais ne joue dans la scène que le rôle d’un pur accessoire."

*

*

Selon le site http://www.signification-reves.fr/ : "Le rhinocéros est l’animal qui a une corne a la place du nez. Autant dire qu’il n’a pas le nez fin...


Une nature brute : Le rhinocéros, quand il a peur ou perçoit un danger, fonce en baissant la tête. La technique a ses avantages, elle fonctionnerait même plutôt bien dans le domaine économique, mais d’un point de vue relationnel, elle présente surtout des inconvénients. Le rhinocéros est ainsi une image de la force instinctuelle. Mais cette force a pour contrepartie une habilité très réduite, il suffit de regarder un rhinocéros s’asseoir pour le comprendre : il bascule plusieurs fois son corps d’un côté et de l’autre, comme s’il tentait d’apprivoiser le bon geste, de simuler l’acrobatie qui allait s’imposer.


Une absence de cou remarqué : Le rhinocéros a la tête posé directement sur le reste du corps. Il manque une liaison harmonieuse entre le corps et l’esprit ; il manque le cou. Ici, c’est plutôt le corps qui se prolonge jusqu’à la tête, jusqu’à cet appendice qu’est sa corne, son arme, sa défense. On a alors l’image d’une personnalité qui agit sans capacité de réflexion, ses pensées et réflexions venant faire corps avec ses actions qui les ont d’ailleurs précédées.


Une peau insensible : Le rhinocéros a la peau couleur de blindage. L’épaisseur de cette peau, qui normalement constitue le premier moyen de percevoir le monde extérieur, de lier contact avec son environnement, laisse supposer un sujet pour lequel entrer en contact avec l’autre est d’une rare difficulté. Comment mieux montrer qu’à travers ce lourd animal une difficulté à exprimer ses sentiments et à les dire ?


Un phallus au milieu du visage : Dans la tirade de Cyrano de Bergerac, il ne me semble pas que l’on fasse allusion à la corne du rhinocéros, mais elle y aurait sa place. Cette forme phallique (et unique, c’est beaucoup plus rare) s’accorde à merveille avec des rêves exprimant des désirs sexuels, la corne se substituant alors au pénis de l’homme. Désirs ou difficultés, car ce manque de finesse imagée par le rhinocéros s’accorde mal avec la tendresse attendue dans les rapports sexuels."

*

*

Pour Melissa Alvarez, auteure de A la Rencontre de votre Animal énergétique (LLewellyn Publications, 2017 ; traduction française Éditions Véga, 2017), le Rhinocéros est défini par les caractéristiques suivantes :

Traits : Le rhinocéros symbolise la force, la protection, la perspicacité et l'ancienne sagesse. Le rhinocéros a plus de soixante millions d'années d'existence. C'est l'un des plus gros animaux sur la terre. La plupart des rhinocéros vivent en solitaires, sauf le rhinocéros blanc, qui préfère vivre en famille. La corne du rhinocéros, qui indique sa perspicacité et son intuition, est faite de kératine agglutinée (ce n'est pas de l'os), elle est reliée à son crâne et elle va mettre environ trois ans à repousser si on la coupe. Le rhinocéros symbolise aussi la révélation de connaissances cachées, la communion avec l'être intérieur et la mémoire des vies antérieures.

​​

Talents : Réussite ; Prise de conscience ; Confiance en soi ; Désir d'interactions sociales ; Déterminé ; Discrimination ; Sens aiguisés ; Sagesse intérieure ; Perspicacité ; Intuition ; Aime être au centre de l'attention ; Chanceux ; Ne se détourne jamais d'un défi ; Ingénieux ; Auto-guidance ; Autosuffisant ; Sensibilité ; Solitaire ; Fort.

Défis : Agressif ; Distant ; Vantard ; Difficultés à se détendre ; Ne fait pas de compromis ; N'est pas facilement en relation avec les autres ; Impétuosité ; Intimidant ; Prend des risques ; Suspicieux.

Élément : Terre : Eau.

Couleurs primaires : Gris.

Apparitions : Lorsque le Rhinocéros apparaît, cela signifie pour vous de ralentir et d'être patient. Une femelle est enceinte pendant quinze à seize mois. Cela vient vous rappeler qu'on ne peut pas se précipiter pur que certaines choses adviennent dans la vie. Vous devez seulement attendre leur aboutissement. Essayez de pousser ou de bousculer une situation aura seulement l'effet inverse. Le rhinocéros ne vois pas bien, mais il se fie à son sens aigu de l'ouïe et de l'odorat pur le prévenir en cas de danger, pour déclencher en lui le souvenir des lieux et pour découvrir les trous d'eau. Cela veut dire qu'il est important de ne pas seulement vous baser sur ce que vous voyez (car les apparences peuvent être trompeuses), mais de vous baser plutôt sur l'ensemble de vos sens. la peau d rhinocéros est très épaisse pour le protéger davantage, mais il est quand même incroyablement sensible aux brûlures du soleil et aux morsures des insectes, c'est pourquoi il se roule souvent dans la boue pour avoir un enveloppement qui caparaçonne sa peau. c'est le signe pour vous de vous connecter souvent à la terre. Il peut vous aider à vous régénérer physiquement, à renouveler votre être intérieur et à guérir émotionnellement.

Aide : Vous avez besoin de revenir à votre centre, de rester calme, d'apprendre de votre être supérieur et de trouver l'équilibre dans votre vie. Le rhinocéros peut vous aider à mieux vous connaître, pas seulement tel que vous êtes dans votre existence humaine, mais aussi en esprit. Il vous pousse à être authentique envers vous-même, sans laisser la pression extérieure de vos pairs ou de votre entourage vous influencer en vous écartant de votre chemin. Vous êtes puissant, centré, ancré et assuré dans l'éveil à votre propre esprit et à l'énergie universelle. Si vous êtes distrait, inquiet, pas dans votre assiette, ou si vous avez l'impression de vous enliser, demandez au rhinocéros de vous guider pour revenir sur la terre ferme avec la force de ses pieds assurés. Il peut aussi vous aider à vous blinder pour ne plus être perturbé par les actes des gens ou leurs paroles : vous les voyez tels qu'ils sont et vous protégez l'harmonie en vous-même au lie de réagir à leurs drames.

Fréquence : L'énergie du rhinocéros est semblable aux répercussions du son profond d'une basse qui tonne et martèle sur un rythme à quatre temps. C'est un brouillard qui monte du sol. Elle donne la sensation de venir vous envelopper en se mêlant à votre souffle. C'est le sentiment d'une façon ancienne de prendre conscience qui fait cercle autour de vous, et qui attend que vous vous décidiez à la toucher.

Imaginez...

Vous vous éveillez d'un rêve pour vous retrouver étendu sur le sol avec quelqu'un en train de vous lécher le visage. Vous jetez un coup d’œil et vous voyez que c'est un énorme rhinocéros. Aussitôt vous êtes pris de panique, mais vous ne bougez absolument pas, sauf votre cœur, qui bat maintenant la chamade. Le rhinocéros continue à vous lécher de partout. Lorsqu'il se dirige vers vos pieds, vous essayez de vous relever, mais vous êtes instable et vous n'y arrivez pas. Vous ne comprenez pas ce qui se passe avec vos jambes. Elles n'ont tout simplement pas l'air de fonctionner. Vous vous tournez vers le rhinocéros pour lui demander de l'aide, et il vous soulève de sa corne pour vous aider à vous tenir debout. Une fois que vous vous sentez stable, vous faites quelques pas puis tournez la tête pour regarder vers lui. C'est alors que vous voyez le côté de votre corps et que vous vous rendez compte que vous êtes un bébé rhinocéros ! De stupéfaction, vous vous dressez sur votre lit. Le rhinocéros est venu à vous en rêve...

*

*



Mythologie :


D'après Eric Buffetaut, auteur de Fossiles et croyances populaires, Une paléontologie de l'imaginaire (Éditions Le Cavalier bleu, 2017) :


Les mammouths ne sont pas les seuls grands mammifères dont on trouve les cadavres bien conservés dans les sols gelés de Sibérie (et des régions arctiques de l'Amérique du Nord). On y trouve aussi des carcasses d'aurochs, de bisons, de chevaux, de rhinocéros laineux. Ces derniers sont particulièrement nombreux et faisaient aussi l'objet de légendes indigènes. Les Youkagirs voyaient dans les crânes des rhinocéros ceux de fabuleux oiseaux géants carnivores contre lesquels leurs ancêtres avaient lutté pour protéger leurs territoires de chasse. Les cornes de rhinocéros, composées de longues fibres de kératine enveloppées d'une gaine de kératine amorphe, ne se conservent généralement pas à l'état fossile, mais elles sont préservées lors de la congélation dans le sol gelé ; on en trouve donc fréquemment en Sibérie, où elles ont été utilisées pour fabriquer des objets divers (cuillères, fourchettes, pipes, arcs, etc. ) et pour servir de revêtements pour les patins des traîneaux. Ces longues cornes recourbées ont été considérées par les indigènes comme les serres des oiseaux géants mentionnés plus haut. Pfinzenmayer relate que lors de l'un de ses voyages en Sibérie à la recherche de carcasses de mammouths, il provoqua un rire incrédule chez un sous-officier cosaque qui l'accompagnait lorsqu'il affirma qu'il s'agissait de cornes de rhinocéros et non de griffes d'oiseaux.

*

*




Littérature :


Bernard-Marie Koltès, dans Roberto Zucco, (Éditions de Minuit, 1988) fait dire au héros éponyme :


p. 25 : « Il y a aussi des rhinocéros blancs qui traversent le lac, sous la neige. » p. 92 : « Je suis solitaire et fort, je suis un rhinocéros. » Le rhinocéros est un animal onirique parfaitement pur dans l'imaginaire de Zucco, mais aussi indestructible grâce à sa carapace. C'est néanmoins un herbivore c'est-à-dire un animal non meurtrier, contrairement au personnage éponyme. Le rhinocéros est relié à la mythologie de la licorne depuis l'Antiquité, ce qui peut expliquer ce lien de l'impressionnant mastodonte à la pureté.

*

*

Dans La Splendeur escamotée de Frère Cheval ou Le Secret des grottes ornées (Éditions Grasset, 2018), Jean Rouaud cherche à comprendre les différents paradigmes construits par les hommes, de l'époque paléolithique à nos jours à partir des traces laissées en particulier par l'art pariétal. Il décrit ici une scène dessinée sur les parois de la grotte Chauvet, en Ardèche :

"Sous les têtes des quatre ou cinq chevaux, deux rhinocéros noirs s'affrontent. Le rhinocéros a la robe sombre, et avec sa corne recourbée sur le museau, le cerveau poétique des Aurignaciens n'a pas été long à découvrir le pot aux roses et à retrouver une célèbre figure du ciel dans ce boutoir terrestre. Les Sioux Oglalas n'ayant jamais vu de rhinocéros, on ne sait comment ils l'auraient appelé mais pour les Aurignaciens, pas de doute, lui, c'est l'animal-lune. Il arbore le croissant lunaire sur son nez. De sorte que dans ce tête-à-tête des deux rhinos, les deux cornes affrontées représentent la lune montante et la lune descendante. Autrement dit, cet affrontement, c'est du temps, c'est même pile un mois lunaire. Ce qui résulte évidemment d'un combat féroce. Les gens de ces temps glaciaires, habitués à une lutte permanente pour leur survie, savent qu'on n'a rien sans rien. D'ailleurs, devant les quatre ou cinq chevaux qui en ont fini avec leur course solaire, on trouve un autre rhinocéros noir, à la corne-lune montante, tandis qu'au-dessus de lui sont figurés deux aurochs dont les cornes sinueuses à la double courbure pourraient signifier qu'ils incarnent la totalité du cycle lunaire.

Pas besoin d'être un fin astronome pour découvrir que la lune ne tient pas en place; Des croissants qui évoluent de la faucille au disque plein, et dans l'autre sens vers un effacement total, la reine de la nuit est la grande prestidigitatrice. Si le cheval est la figure et le principe actif du soleil, le rhinocéros, avec la masse nocturne de leur corps et arborant sur le nez un croissant de lune comme tombé du ciel, ont l'air d'en savoir long sur le sujet. Ces cornes démultipliées des rhinos qui donnent l'impression d'un troupeau sur le grand panneau terminal (et dont les cornes surdimensionnées et parfaitement courbes n'ont aucune valeur réaliste) traduisent comme des jambes de girls à la parade ce mouvement lunaire, ce glissement par étapes dans le ciel nocturne du disque plein à la disparition totale.

En dessous de ce rendu cinétique, d'autres rhinocéros, pleinement dessinés, ceux-là, évoluent en sens contraire, autrement dit à lunes montante et descendante. Le panneau terminal de la grotte d'Ardèche est le planétarium de la vision aurignacienne du monde. Aussi encombré qu'un ciel étoilé, il tend à rassurer les esprits face à ce comportement "lunatique". Pas d'inquiétude, ce petit tour magique de la reine de la nuit n'a plus de secrets pour nous. Le grand panneau terminal est la planche illustrée d'une encyclopédie. Dessiner, c'est étaler sur le mur une langue pensive.


[...] Les mains d'or ont cherché dans leur bestiaire ce grand corps noir qui pourrait contenir les puissances nocturnes et cependant annoncer la promesse de l'aube. Le rhinocéros avait autrefois tenu ce rôle mais du temps de la nuit des maléfices, quand on l'imaginait terrifiante, assassine, mortelle. Ce qui cadrait bien avec l'animal-lune. Mais maintenant qu'on est conduits à voir les choses autrement, dans un cycle vertueux de mort et de renaissance, on doit considérer ce qui nous renvoie à cette espérance."

*

*