Blog

  • Anne

Le Protée (arbre)




Étymologie :

  • PROTÉE, subst. masc.

Étymol. et Hist. A. 1. 1555 Prothé « personne qui change sans cesse d'opinions, de forme, d'humeur, etc. » (Ronsard, Continuation des Amours I, 12 ds Œuvres complètes, éd. P. Laumonier, t. 7, p. 116 : ce monstrueux Prothé [ici : le public des lecteurs au goût changeant]) ; 1563 Prothée (Id., Responce aux injures, 984, t. 11, p. 166) ; 1565 Protées plur. (Id., Élégies, t. 13, p. 103); 2. 1685 « ce qui peut prendre des formes diverses » (La Fontaine, Remerciement à l'Académie fr. ds Œuvres, éd. H. Régnier, t. 8, p. 308 : l'esprit des François est un véritable Protée). B. 1. 1800 zool. synon. anc. de amibe (Boiste) ; 2. 1805 « sorte de batracien urodèle » (Cuvier, op. cit., p. 332). Empl. comme nom commun de Protée, nom d'un dieu marin de la mythol. gr. qui avait le don de se métamorphoser à volonté, du lat. Proteus (également att. au sens fig. « homme versatile »), empr. au gr. Π ρ ω τ ε υ ́ ς. Au sens B 1, empr. au lat. sc. Proteus (1755, Roesel, Insecten Belustigungen t. 3, p. 621 ds Neave), au sens B 2, empr. au lat. sc. Proteus (1768, J. N. Laurenti, Synopsis Reptilium, Vienne, p. 35 ds Agassiz Rept. et Neave).


=> l'appellation botanique n'est pas mentionnée dans le CNRTL

*

*




Bienfaits thérapeutiques :


Michel Arbonnier, auteur de Arbres, arbustes et lianes des zones sèches d'Afrique de l'Ouest. (Editions Quae, 2009) recenses les usages d'un Protée (Protea madiensis) particulier en matière de médecine traditionnelle :


Racines : épilepsie

Écorce : aménorrhée, fièvres, paludisme, céphalée,, dysenterie.

Feuille : traitement externe des fractures.

*

*




Symbolisme :


Doreen Virtue et Robert Reeves proposent dans leur ouvrage intitulé Thérapie par les fleurs (Hay / House / Inc., 2013 ; Éditions Exergue, 2014) une approche résolument spirituelle du Protée :


Nom botanique : Protea spp.


Propriétés énergétiques : Soulage la peine, met en lien avec les proches décédés et apporte du soutien.


Archanges correspondants : Azraël.


Chakras correspondants : chakra racine ; chakra sacré ; chakra du cœur.

Propriétés curatives : Le protée aide à traverser les périodes de deuil. Peu importe que votre peine soit récente ou non, vous devez affronter cette émotion pour pouvoir la dépasser. Le faire vous permettra en outre de réveiller vos passions intérieures. Débarrassez-vous de l'énergie de peine qui subsiste à l'intérieur de votre être en vous entourant de protées. Ils vous rappelleront que vous êtes soutenu par votre famille et par vos amis et vous aideront à entrer en contact avec ceux qui ont quitté ce monde. Sentez l'amour qui vous est envoyé de l'au-delà.

Message du Protée : « Je vous enveloppe de l'étreinte chaleureuse dont vous avez besoin en cet instant. Je vous aiderai à vous extraire tranquillement de cette situation et à en ressortir plus fort. La peine est une forme d'énergie basse, alors essayez de ne pas l'entretenir. Reconnaissez vos émotions pour permettre à votre cœur de guérir véritablement. Sentez l'amour de votre famille, de vos amis et de vos proches décédés qui vous soutiennent. Ils sont près de vous et vous aideront à retrouver le chemin du bonheur. Vous avez toujours été une source d'inspiration pour les autres ; en vous reconnectant à votre joie intérieure, vous permettez à votre entourage de se sentir lui aussi heureux et léger. »

*

*

19 vues

Posts récents

Voir tout

L'Orne