Blog

  • Anne

Nuin




Ogham :


Selon Gwyddhyon, auteur de Ogham, Le Yi-King celtique des arbres (Éditions Charriot d'Or, 1999), le frêne est associé à diverses caractéristiques :

"Nom : Nuin

Lettre : N

Monde végétal : Frêne (Fraxinus excelsior)

Signification : L'amour ; la dualité ; le charme

Symbole : La chaîne des événements

Couleur : Turquoise

Direction cardinale : Nord.


Triades celtiques : Il est trois choses qui doivent se renforcer dans le monde : l'amour - la sagesse - la justice.


Monde de l'épreuve de l'Abred : Le frêne est l'arbre protecteur des enfants, c'est aussi l'énergie du renouveau et de la renaissance. Dans les traditions anciennes, on donnait du jus de branche de frêne aux nouveaux nés pour les protéger des influences négatives et favoriser leur croissance. Les druides utilisaient des baguettes de frêne pour les rituels de guérison.


Monde des âmes de Kenmill : Dans les rites anciens, les magiciens gravaient leurs sorts sur des morceaux de racine de frêne. Le frêne est le lien entre les mondes visibles et invisibles, les événements à venir et le passé. Il réconcilie les opposés et tisse la trame secrète des événements.


Monde ultime de Keugant : Le mystère de la naissance de l'humanité se trouve dans le frêne.


Images :

La lune et le soleil.

Le bouclier des guerriers.

"Le frêne ne montra pas de pitié."

J'ai la persistance du vent qui souffle sur la mer."

*

*

Dans Le Tarot Celte des arbres (Édition originale, 1998 ; Traduction française Le Courrier du Livre, 2001) Liz et Colin Murray associent Nuin à :


Couleur : Vert bouteille.

Chiffre : 5 qui symbolise le contrôle de l'âme.


Le Frêne de l'Alphabet oghamique est le Frêne cosmique ou Arbre du Monde. Il apparaît aussi dans la mythologie nordique sous le nom d'Yggdrasil, l'arbre d'Odin (Woden, Wotan), qui s'y suspendit pour obtenir la connaissance secrète des runes, et dont l'équivalent celtique est Gwidion. Le Frêne a des racines qui pénètrent profondément et il acidifie le sol, rendant difficile la croissance d'autre végétation au-dessous. Ses branches sont épaisses et fortes. Dans la mythologie nordique, cet arbre traverse l'univers - ses racines dans l'inframonde, ses branches soutenant les cieux, et la terre à son centre. Dans la cosmologie celtique, il connecte les trois cercles de l'existence - Abred, Gwynedd et Ceugant - qui peuvent être diversement interprétés comme le passé, présent et futur, ou comme la confusion, l'équilibre et la force créatrice, il n'y a pas d'enfer, mais seulement une continuelle renaissance est faite de cercle en cercle, jusqu'à ce que la Terre des Bénis soit finalement atteinte.

Le Frêne peut être aussi considéré comme traversant le microcosme et le macrocosme, le petit monde et le grand monde. Dans cette interprétation, l'homme et les entités terrestres sont des reflets en miniature de l'univers, le cosmos se reflétant en nous, et exprimant ainsi la signification de la vieille expression : ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

Etant donné que le Frêne porte lui-même des samares (fruits ailés), le choix de cette carte est une clef vers une compréhension plus universelle de la façon dont les choses sont liées, tout étant connecté, le terrestre et le spirituel, soi et le cosmos, le bas et le haut. Vos actions font partie d'une chaîne d'événements beaucoup plus grande, même infinie, et vos voies intérieures réagissent dans le monde extérieur. Considérer votre vie dans ce contexte plus large, être conscient d'être en connexion, et faire partie d'un cadre ou d'un système plus grand, apporteront une compréhension accrue de vos problèmes particuliers ou de vos questions spécifiques.

Une carte à l'envers indique l'insularité. Votre unicité est indéniable, mais il n'est pas nécessaire de vous couper du grand univers ou d'être effrayé par son immensité, et votre petitesse. Vous faites partie d'un grand ensemble, et vous ne pouvez éviter d'y être lié, et d'être lié par lui. Ouvrez-vous à ses influences grandes et petites et permettez à vos influences de s'écouler aussi en dehors en lui.


Mots-clefs : Monde intérieur et monde extérieur liés ; Macrocosme et Microcosme.

Cinquième mois : Mars.

*

*

Selon Alain Gesbert, auteur de B. A. - BA Oghams divinatoires (Éditions Pardès, 2002), l'ogham Nuin est associé à :


Arbre : Frêne (un des trois arbres magiques pour les Celtes ; les deux autres sont l'If et, bien sûr, le Chêne.


Mot clé : Paix.


Association complémentaire : Renouveau ; Transformation nécessaire.


Lettre : N.


Couleur : Vert clair.


Période : 15 avril - 12 mai.


Nuin est un indice qui vous suggère de prendre votre vie en main, de l'équilibre et de trouver la paix intérieure ou l'harmonie en agissant au quotidien. Il ne sert à rien de méditer loin des autres dans sa petite tour d'ivoire. Le renouveau intérieur est nécessaire et doit se faire, le plus possible, au grand jour.

Visualisez ou imaginez l'harmonie d'une clairière avec, en son centre, un magnifique Frêne. Est-ce que le monde extérieur est le reflet de votre monde intérieur (et réciproquement) ? Est-ce que vous n'auriez pas une tendance à croire que les choses, les événements, sont comme vous les voyez (ou comme vous voudriez qu'ils soient) ? Se fier trop aux apparences extérieures les rend trompeuses. C'est le temps du renouveau, d'un nouveau cycle, avec une autre vision.

*





36 vues