Blog

  • Anne

La Capucine




Étymologie :

  • CAPUCIN, INE, subst.

Étymol. et Hist. 1542 capussin « religieux d'une branche de l'ordre franciscain » (Rabelais, Tiers Livre, chap. 22, éd. Marty-Laveaux, t. 2, p. 109) ; 1580-92 capuchin (Montaigne, I, 36 ds Hug.), graphie attestée au xvie s. (Hug.) ; 1611 capucin (Cotgr.) ; 1585 emploi adj. « de capucin » (Pasquier, Lettres, XIII, 1 ds Hug.), rare ; 1622 capucine « religieuse de la même branche » (Caquets de l'accouchée, éd. Marpon et Flammarion, 1922, 5ejournée, p. 179). Empr. à l'ital. cappuccino « capucin », attesté ds Batt. dep. le xvie s. proprement « qui porte un capuchon » (en raison de la coule à capuchon particulièrement voyant portée par ces religieux), dér. de capuccio, v. capuchon. Les Capucins constituent une congrégation de l'Ordre des Frères mineurs érigée par bulle du 3 juillet 1528 à la demande de Louis et Raphaël de Fonsombrone, observants de la province de la Marche ; l'autorisation d'établissement au delà des Monts fut accordée en mai 1574 (Théol. Cath., p. VI, 1re part., col. 821-822); la forme capucin qui l'emporte sur capuchin est peut-être due à une prononc. dialectale.


Étymol. et Hist. 1. 1694 bot. (Tournefort Bot. t. 1, p. 341) ; d'où 2. 1798 adj. inv. « rouge-orangé, de la couleur de la fleur de capucine » (Ac.) ; 3. p. anal. 1829 arm. (Boiste : Capucine [...] pièce de fusil). Dér. de capuce* p. métaph. ; suff. -ine*.


Lire aussi la définition pour amorcer la réflexion symbolique.

*




Botanique :



*




Symbolisme :


Selon Des Mots et des fleurs, Secrets du langage des fleurs de Zeineb Bauer (Éditions Flammarion, 2000) :


"Mot-clef : L'indifférence.


Savez-vous ? : Cette jolie fleur serait arrivée en Europe vers les années 1650 ; c'est semble-t-il le Roi Soleil qui, le premier, offrit un bouquet de ces fleurs à sa maîtresse, Madame de Maintenon. Malgré sa couleur jaune orangé et son aspect joyeux, la capucine portait jadis un message négatif : vous êtes d'un abord difficile car rien ne vous plaît, rien ne vous charme ! Depuis justice à été heureusement rendue à la beauté et à la gaieté& de la capucine.


Usages : Elle fut surtout appréciée pour ces qualités gastronomiques et médicinales. Les pétales et les feuilles se dégustaient en salade et les boutons de fleurs étaient confits dans du vinaigre.


Message : Mon cœur est si loin de vous."

*

*

D'après Nicole Parrot, auteure de Le Langage des fleurs (Éditions Flammarion, 2000) :


"La capucine n'est pas ce que l'on croit. Cette petite fleur de nos jardins, en apparence sans historie, cache un amour brûlant. Celle ou celui à qui on l'offre, en bouquet, reçoit la plus torride des déclarations d'amour. Paradoxalement, la fleur orange parle aussi d'indifférence. Ou peut-être la reproche-t-elle. En effet, elle dit à la fois : "je meurs d'amour pour vous", et lorsqu'elle est jaune ou orange : "rien en charme de votre cœur". Marron, elle se désole : "votre cœur reste fermé" Enfin, pourpre, elle jette : "vous ne pouvez plus aimer".

Tout ce la ne l'empêche pas d'être aussi considérée comme porte chance. Louis XIV accompagne ses souhaits de bonheur à Madame de Maintenon par cette nouvelle venue dans les serres de Versailles. Qui bientôt arrive dans les jardins de campagne. Au temps où le blé se fauche à la main, les femmes du village qui apportent leur déjeuner aux moissonneurs ajoutent aux plats des capucines fraîchement cueillies afin de porter chance aux moissons. Comment s'y retrouver dans tous ces messages ?

On peut imaginer que la personne qui offre des capucines, en proie à la passion, s'interroge sur les sentiments de l'aimé(e), si insaisissable que c'en est agaçant. D'où le "vous ne pouvez plus aimer", l'un des messages les plus cruels du langage des fleurs. Pas d'affolement, il ne s'agit que des paroles d'un soupirant dépité, rien de vraiment sérieux. On peut continuer à danser la capucine, même s'il n'y a plus de pain chez nous.


Mot-clef : "Elle n'est pas ce que l'on croit"

*




Comptines :

Dansons la capucine

Dansons la capucine Y' a pas de pain chez nous Y' en a chez la voisine Mais ce n'est pas pour nous You ! les petits cailloux ! Dansons la capucine Y' a pas de vin chez nous Y' en a chez la voisine Mais ce n'est pas pour nous You ! les petits cailloux ! Dansons la capucine Y' a pas de feu chez nous Y' en a chez la voisine Mais ce n'est pas pour nous You ! les petits cailloux ! Dansons la capucine Y' a du plaisir chez nous On pleur' chez la voisine On rit toujours chez nous You ! les petits cailloux !


NB : La ronde s’accroupit sur « you ! Les petits cailloux »et repart pour le couplet suivant.

*

*




Littérature :


La Capucine


Un pied par-ci, un pied par-là,

Voici venir la capucine.

Un pied par-ci, un pied par-là,

Voici fleurir la capucine.

Capucine par-ci,

Capucine par-là,

Par-ci par-là.


Robert Desnos, "La Capucine" in Chantefables et Chantefleurs, 1952.


0 vue