Blog

  • Anne

Le Xylophille




Autres noms : Xilophylla falcata ; Phyllanthus angustifolus ? ; Xilophylle en faucille


Le site anglais de Wikipedia redirige vers le genre Phyllanthus. Confirmé par le site World Flora Online





Botanique :


Dans le Traité élémentaire de botanique appliquée : contenant la description de toutes les familles végétales, et celle des genres cultivés ou offrant des plantes remarquables par leurs propriétés ou leur histoire. Tome 2 / (Éditeur : E. Legrand (Rouen), 1835-1836) Félix-Archimède Pouchet étabmit une différence entre les Phyllanthes et les Xylophylles :



XYLOPHYLLE. Xylophyllum. Fleurs monoïques. Mâles : deux ou trois étamines monadelphes. Capsule à trois coques bi valves , dispermes.

Dérivé de ξυλoν, bois , et de ϕυλλoν, feuille, par ce nom on a voulu indiquer que la tige de ces plantes remplace les feuilles, les xylophylles étant en effet des arbrisseaux dépourvus de ces organes, et dont les rameaux extrêmement aplatis sont tellement analogues à des feuilles, qu'ils ont été pris pour elles, et qu'ils en remplissent les fonctions. Ce genre ne diffère du phyllanthe que par le port des végétaux qu'il contient ; aussi quelques botanistes, tels sont Swartz et Kunth, l'ont réuni à ce groupe. Presque tous les xylophylles sont originaires de l'Amérique.


*




Symbolisme :


Dans son Nouveau Langage des fruits et des fleurs (Benardin-Béchet, Libraire-Éditeur, 1872) Mademoiselle Clémentine Vatteau poursuit la tradition du Sélam :


XYLOPHILLE, arbrisseau à fleurs rouges : Amour maternel.

Ses feuilles sont allongées en faulx, aussi l'appelle-t-on Xylophylle en faulx.

*

*

5 vues

Posts récents

Voir tout