Blog

  • Anne

Le Vairon


Étymologie :

  • VAIRON, subst. masc.

Étymol. et Hist. A. Av. 1188 vairon subst. « cheval tacheté » (Partenopeus de Blois, éd. J. Gildea, 6909 : Puis est montés el bel vairon) ; 1244 adj. (Testament de Baudouin III, comte de Guines ds Tailliar, Rec. d'actes, p. 116 : et mon cheval vairon, et mon haubergh). B. 1. 1555 adj. « se dit de l'œil dont l'iris est entouré d'un anneau blanchâtre » (Belon, L'Hist. de la nature des oyseaux, III, 10, p. 166 : oyseau qui eust l'œil de couleur si veronne); 1598 (A. Paré, Œuvres compl., éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 419 : œil veron ou bigarré) ; 1611 (Cotgr., s.v. œil : œil veron) ; 1690 (Fur.: œuil vairon) ; 2. a) 1611 « se dit des yeux lorsqu'ils sont de couleurs différentes » (Cotgr., s.v. œil: œil veron) ; b) 1650 « se dit du cheval qui a les yeux vairons » (Mén., p. 644 : veron, qui se dit proprement d'un cheval qui a un œil d'une façon, et un autre de l'autre) ; 1690 (Fur.: cheval vairon). Dér. de vair*; suff. -on1*.


Lire également la définition du nom vairon afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Zoologie :


Dans Les Langages secrets de la nature (Éditions Fayard, 1996), Jean-Marie Pelt évoque les différents modes de communication chez les animaux et chez les plantes,


Les performances du goût et de l'odorat, anatomiquement séparés chez les poissons, sont également très importantes chez le vairon, cent fois plus sensible que l'homme à la saveur sucrée. La cohésion des bancs serait due à l'aptitude que possède chaque vairon de reconnaître l'odeur de ses congénères, mais aussi celle d'autres poissons ; ce qu'on démontre aisément en conditionnant un varon à l'odeur d'un poisson-chat associée à une prise de nourriture : si on lui supprime l'odorat, le vairon ainsi conditionné devient incapable de se nourrir.

Les vairons émettent également par leur peau une odeur d'alarme après une blessure. Cette odeur provoque la fuite immédiate des congénères du banc vers les profondeurs. L'émission de telles substances d'alarme annonçant l'approche d'un prédateur semble spécifique de certains poissons d'eau douce. Elle évoque étrangement les émissions d'éthylène dont nous avons vu comment, chez les plantes, elles alertent l'entourage de la présence de prédateurs.

*

*


31 vues

Posts récents

Voir tout