Blog

  • Anne

Le Gendarme




Étymologie :

  • GENDARME, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. « homme de guerre à cheval puissamment armé ; combattant » av. 1475 escuier gendarme (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, IV, 275 : un gentil escuier gendarme qui avoit en charge seize ou vingt lances) ; 1477-83 (G. Leseur, Hist. de Gaston de Foix, I, 63 ds Bartzsch, p. 147 : un ... bel et adroit gendarme ... fort aysé en son harnoys) ; 1680 cette femme est un vrai gendarme (Rich.) ; 2. 1790 « agent de police » (d'apr. FEW t. 4, p. 107b) ; 1792 (Décret du 26-27 août 1792 ds Brunot t. 9, p. 933, note 3). Issu de gens d'armes, plur. « soldats » début xives. (Joinville, St-Louis, éd. N.L. Corbett, 143), « cavaliers » 1352-56 (Bersuire, Tite Live, B.N., 20312 ter, fol. 1 vods Gdf. Compl.; cf. 1439, nov. capitaines de gens d'armes. Edit établissant une force permanente à cheval ds Isambert, Recueil gén. anc. lois fr., t. 9, p. 59, § 1), gent d'arme, sing. coll. ca 1465 (Chants hist. des règnes de Ch. VII et L. XI, Bartzsch, p. 148), v. gent et arme.


Lire également la définition du nom gendarme afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Bête indienne ; Cherche-midi (en raison de son attirance pour le soleil au Zénith) ; Cordonnier ; Diable ; Masque-nègre ; Punaise de feu ; Punaise rouge ; Pyrrhocore ; Pompier ; Soldat ; Suisse.

*

*




Zoologie :


Dans Les Langages secrets de la nature (Éditions Fayard, 1996), Jean-Marie Pelt évoque les différents modes de communication chez les animaux et chez les plantes :


L'histoire des hormones juvéniles a connu un tour politico-scientifique tout à fait inattendu. Un chercheur tchèque, Slama, émigra de son pays en 1964 pour aller travailler aux États-Unis sur son insecte expérimental préféré, la punaise européenne (Pirrhocoris apterus). Élevées dans les laboratoires de Harvard, ces punaises manifestèrent des anomalies de développement, subissant non pas cinq mais six, parfois même sept métamorphoses successives. C'était là déroger à la règle absolue qui veut que, pour cette espèce de punaise, le nombre de métamorphoses soit de cinq, sans exception aucune. toutefois, à Prague, une sixième métamorphose larvaire avait pu être obtenue dans des essais expérimentaux où l'on avait fourni à l'insecte un supplément d'hormone juvénile. Il fallut donc admettre qu'à Harvard, les punaises avaient accès a une source inconnue de cette hormone (ou de quelque homologue), puisqu'elles faisaient mieux qu'à Prague sans supplémentation d'hormone. Diverses hypothèses furent émises, étudiées puis éliminées. On en vint à examiner les fragments de papier absorbant placés dans chaque boîte de culture et sur lesquels les punaises se déplaçaient. Ce papier, d'origine américaine, n'était évidemment pas le même que celui utilisé à Prague. Slama mena alors une enquête serrée sur la nature des papiers employés, et de nombreux échantillons furent testés. Sur vingt marques examinées, douze se révélèrent actives : elles déclenchaient une sixième métamorphose larvaire, voire parfois une septième, la larve devenant de plus en plus grosse d'une métamorphose à l'autre.

Le rôle du papier étant ainsi mis en évidence, la suite prit l'allure d'une farce scientifique, car Slama fit alors courir ses larves de punaises sur des journaux et des magazines américains, européens et japonais !... Il apparut alors que seuls les journaux et périodiques américains étaient actifs ; les autres ne l'étaient pas. Les insectes restaient impavides sur le Times de Londres, mais multipliaient leurs métamorphoses sur le New York Times.

Slama entreprit alors de remonter du papier à sa source, à savoir les arbres abattus pour élaborer la pâte à papier. Et l'on découvrit ainsi que les extraits d'if et de mélèze d'Amérique possédaient les mêmes activités que l'hormone juvénile. Mais c'est finalement au sapin baumier - ou balsamique, arbre d'ailleurs le plus employé dans la fabrication des pâtes à papier américaines - que revint la palme de l'activité. De ce sapin fut isolée en 1966 une substance active baptisée juvabione, mimant parfaitement les effets de l'hormone juvénile.

*

*




Symbolisme :


Lors du cercle de tambour du 17 juin à Frontenex, l'Esprit du Gendarme s'est présenté à moi comme Allié dans la gestion des émotions. Je n'avais plus entendu parler de ce petit insecte depuis mon enfance, d'où ma surprise ! Du coup, je n'ai pas réussi à en savoir davantage d'autant que je devais gérer l'appropriation de la nouvelle salle et un groupe avec de nombreux nouveaux...

Mais je vais retourner voir ce petit insecte dès que possible puisque je ne trouve absolument rien dan la littérature à ma disposition.

*

568 vues

Posts récents

Voir tout