Blog

  • Anne

Le Buchu




Étymologie :


Emprunt au nama (khoe) buku.


Autres noms : Agathosma betulina ; Bucco ;




Botanique :





Utilisations :


Dans Les dossiers de Binette & Jardin du Monde, on peut lire un article intitulé 'Le buchu : contre les infections urinaires " qui nous renseigne sur les usages traditionnels du Buchu :

[...]

Les vertus médicinales du buchu

Ce sont les vertus diurétiques et antiseptiques du buchu qui sont recherchées pour lutter contre les petites infections urinaires de type cystite pour les femmes et prostatite pour les hommes. La plante favorisera l'élimination urinaire et soulagera les dysfonctionnements urinaires bénins.

Autrefois, on attribuait au buchu des vertus stimulantes et carminatives. Il fut aussi utilisé contre les troubles digestifs et les douleurs articulaires, pour apaiser les problèmes respiratoires et pour favoriser la sudation. En quelques sortes, en Afrique du Sud, le buchu s'apparenta longtemps à une sorte d'élixir miracle capable de tout et indispensable pour être en forme.

Le buchu, quelle que soit sa forme, s'achète en pharmacie et en herboristerie. Il se présente et s'utilise de différentes façons :

  • en infusion : 3g / 50 cl (3 tasses maximum / jour), à faire infuser 5 à 10 mn,

  • en huile essentielle, sur prescription médicale,

  • en gélules ou teinture-mère, selon les indications du pharmacien,

  • en vinaigre de buchu, préparé à partir de feuilles et tiges de buchu qui doivent macérer 3 semaines dans du vinaigre de cidre. Le vinaigre sert ensuite en compresses pour une utilisation externe sur des parties douloureuses du corps (rhumatisme…).

Le buchu peut être utilisé en association avec d'autres plantes selon les effets recherchés (pissenlit, busserole, canneberge…)

Attention à ne pas utiliser le buchu en cas de grossesse ou d'allaitement car son huile essentielle est riche en pulégone neurotoxique, entrainant des risques de fausse couche.


La plante dans la cuisine

L'huile essentielle extraite des feuilles est utilisée comme arôme naturel de cassis car elle confère un réel goût fruité aux aliments qui rappelle bien le cassis.

Dans la maison, l'huile essentielle de buchu a un effet insecticide.

*

*




Symbolisme :


Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Buchu ou Buku a les caractéristiques suivantes :


Ces deux noms servent à désigner une huile essentielle brun jaunâtre ou jaune verdâtre, à forte odeur de menthe poivrée, extraite de quatre arbrisseaux d'Afrique du Sud, proches cousins et appartenant tous les quatre à la famille des rutacées-diosmées : Barosma betullina ; Serrati-folia ; Crenata ; Crenulata. Un produit très similaire, extrait de divers arbres du genre copaïer, se nomme Copahu en Amérique du Sud, Amérique centrale et Antilles, et Cubèbe dans toute l'Asie du Sud-Est. Toutes ces huiles ont les mêmes propriétés et peuvent être utilisées indifféremment l'une comme l'autre


Genre : Féminin

Planète : Lune

Élément : Eau

Pouvoirs : Rêves prophétiques ; Pouvoirs psychiques.


Utilisation rituelle : Les Hottentots s'enduisaient le corps de Buchu lors de certaines danses rituelles.


Utilisation magique : Une infusion des feuilles de ces arbustes (ou bien un peu d'huile dans un grand bol d'eau très chaude) stimule les facultés intuitives et peut donner des flashes de clairvoyance. On en boit généralement le soir pour avoir des rêves prophétiques.

Voici une autre méthode, rapportée par les voyageurs anglais du siècle dernier : commencez par brûler de l'oliban (encens mâle pur) ; quand cette résine est au trois quarts consumée, éteignez-la et laissez-la refroidir. Prenez alors le résidu et mêlez-le, pincée par pincée, à du Buchu, jusqu'à ce que le mélange ait la consistance d'une pâte ferme. Seule une très petite quantité de cette pâte doit être brûlée le soir, à la tête du lit.

*

*

4 vues

Posts récents

Voir tout