top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Serpentine





Étymologie :


  • SERPENTINE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1. Fin xiie s. « les serpents » (Prise d'Orenge, éd. C. Regnier, rédaction AB 1232) − xive s. ; 2. xiiie s. minér. (Lapidaires anglo-norm., éd. P. Studer et J. Evans, II, 297, p. 81) ; 3. ca 1393 bot. (Ménagier, II, 49 ds T.-L.) ; 4. 1456 « bouche à feu » (ds J. Garnier, L'Artillerie de la commune de Dijon, p. 20 ds Gay t. 2). Forme fém. de serpentin*.


Lire également la définition du nom serpentine afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Lithothérapie :


Judy Hall autrice de La Bible des Cristaux (volume 1, Guy Trédaniel Éditeur, 2011) présente la Serpentine :


Serpentine – Ophite – Ophiolite

Couleur : Rouge - Vert - Rouge brunâtre - Jaune brunâtre - Vert - Noir - Blanc.

Aspect : Tacheté, aspect double, peut être usé par l'eau et souvent poli. Toutes tailles.

Disponibilité : Facile à trouver dans les magasins spécialisés.

Source : Grande-Bretagne (Cornouailles), Norvège, Russie, Zimbabwe, Italie, États-Unis


CARACTÉRISTIQUES. Pierre d'enracinement utile pour la méditation et l'exploration spirituelle. Purifiant les chakras et stimulant en particulier le chakra couronne, donne accès aux dons psychiques et permet de comprendre les bases spirituelles de la vie. Ouvre de nouvelles voies pour la montée de la kundalini. Contribue à la recherche de la sagesse et récupère les souvenirs des vies antérieures. Sur le plan psychologique, permet de se sentir davantage maître de sa vie. Corrige les déséquilibres mentaux et émotionnels et aide à diriger consciemment l'énergie curative vers la zone à problèmes. Sur le plan physique, la serpentine purifie parfaitement et détoxifie le corps et le sang. Censée conférer la longévité.


GUÉRISON. Élimine les parasites, favorise l'absorption du calcium et du magnésium, soigne l'hypoglycémie et les diabètes.


POSITION. À maintenir ou à placer sur l'endroit approprié.

La pierre de l'infini (serpentine vert clair) est un cristal modéré, affectueux, qui met en contact avec la direction angélique. Donne accès au passé, au présent et à l'avenir et les intègre. Favorisant la compassion et le pardon, pour soi-même et pour ce qu'on a subi, convient à l'exploration des vies antérieures. Tenue dans les mains, cette pierre conduit aux mondes curatifs des états intermédiaires, afin que soit achevée la guérison qui n'a pas été entreprise après la fin d'une vie passée.

Guérit les déséquilibres des vies antérieures et élimine les fardeaux émotionnels des relations précédentes. Placée sur la gorge, permet de parler du passé et résout les questions amenées dans le présent. Si on veut affronter une personne de son passé, il faut se servir de ce cristal qui confère à la rencontre une touche modérée. Excellente pour soulager la douleur, surtout menstruelle et musculaire.

*

*




Symbolisme :


Selon Elie-Charles Flamand, auteur de Les pierres magiques. (Éditions Le Courrier du Livre. Paris, 1981) :


LA SERPENTINE Appelée également ophite (du grec ophis, serpent) par les Anciens. Elle est tachetée comme la peau d'un serpent, d'où son nom. C'est pourquoi elle a la propriété de garantir contre la morsure venimeuse des reptiles. Elle calme aussi les maux de tête, apaise la nervosité, guérit la léthargie et le tétanos.

 

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, 1995 et 2019), Éloïse Mozzani nous propose la notice suivante :


Cette roche vert sombre, tachetée de petits filons fibreux, rappelle une peau de serpent, d'où son nom de serpentine et de le pouvoir qu'on lui confère de protéger de la morsure des reptiles. La serpentine a également un effet bénéfique sur les personnes nerveuses. Elle peut remédier au états léthargiques et combat efficacement les maux de tête et le tétanos.

*





21 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page