Blog

  • Anne

La Rainette




Étymologie :

  • RAINETTE, subst. fém.

Étymol. et Hist. xives. ranetes (Moamin, I, 49, 14 ds T.-L.) ; 1425 rainettes et petiz crapeaux (Ol. de La Haye, Poeme de la grande peste, 1058 ds Gdf. Compl.). Dimin. de raine* ; suff. -ette, v. -et.

  • RAINE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1remoit. xiies. (Psautier Oxford, 77, 50 ds T.-L.), qualifié de ,,vx`` dès Fur. 1690. Du lat. class. rāna « id. » qui survit dans toutes les lang. rom. − excepté celles des balkans et le cat. − ainsi l'ital., le logondorien, dial. d'Engadine rana, frioul rane, esp. rana, port. rá (v. FEW t. 10, p. 53a); raine a été supplanté par grenouille* et est actuellement vx ou région. (wallon, pic., sud des Vosges, domaine francoprovençal et Ouest, v. FEW t. 10, p. 51b et 52a).


Lire également la définition de rainette et raine afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Zoologie :


Dans le Hors-série de Causette (été 2018) intitulé « Histoires d'A...mours », Claudine Colozzi nous propose un petit "Kama-sutra des animaux" sous forme d'abécédaire :


S comme sacs

Certains mecs bombent le torse pour impressionner les meufs ; chez les frégates superbes, une espèce d'oiseau marin, c'est une sorte de sac pectoral rouge vif que les mâles gonflent pour attirer les femelles. Les grenouilles vertes mâles utilisent, de leur côté, des sacs vocaux situés sous leur gorge qui forment comme des bulles de chewing-gum. Ils rendent leurs coassements audibles à plusieurs kilomètres à la ronde.

*




Croyances populaires :


Selon Ignace Mariétan, auteur d'un article intitulé "Légendes et erreurs se rapportant aux animaux" paru dans le Bulletin de la Murithienne, 1940, n°58, pp. 27-62 :


Tout le monde connaît la réputation des Rainettes comme baromètre, depuis le maréchal Bugeaud. Elle est exacte dans la mesure où l'on tient compte des cas justes et où l'on néglige les cas faux, suivant une tendance si humaine, qui joue un si grand rôle comme source d'opinions approximatives, de préjugés et d'erreurs.

D'après la collecte d'Éloïse Mozzani, auteure du Livre des superstitions, mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, 1995 et réédition, 2019) :


[...] Selon une croyance française, notamment de la Gironde, la rainette porte bonheur à la maison où elle pénètre ; en Angleterre ce bon présage s'applique à toutes les grenouilles. Morte, elle constitue une puissante amulette pour celui qui la porte dans ses vêtements.

[...]

Au XVIIe siècle, on croyait que pour assurer la bonne conservation du blé dans un grenier, il suffisait de suspendre à la porte une rainette par la patte arrière.

[...]

Selon le dicton, "Avant Bonne-Dame de Mars, autant de jours les raines chantent, autant après s'en repentent", ce qui signifie qu'autant de jours elles chantent avant l'Annonciation (le 25 mars), autant de journées froides il y aura après.

*

*

Selon Eugène Rolland (auteur d'une Faune populaire de la France..., volume III, p. 75) cité par Corinne Boujot dans « Corps à corps de bêtes et de gens : envenimation et représentations du corps dans le folklore français (XIXe-XXe siècles) », (Ruralia [En ligne], 09 | 2001) :


"Par ailleurs, en plusieurs endroits, le sang de rainette s’employait pour faire tomber les poils poussés entre les sourcils". La pilosité, ce caractère patent de l’animalité du corps, symboliquement distinctif du “ sauvage ”.




Symbolisme :


Le 7 avril 2021, Gabriel, créateur du site www.zooastro.com qui développe le concept d'Animal Astral, nous fait part de ses recherches : « Plus précis que le Signe Astrologique et plus personnel que l'Animal Totem, l'Animal Astral reflète la personnalité de chacun. L'Animal Astral propose de reconnecter chacun avec la biodiversité, et de découvrir quels pouvoirs la Nature a développé dans le règne animal, source d'inspiration et de développement personnel pour nous les humains. Il existe 144 animaux astraux regroupés en 12 grandes familles. L'Animal Astral se découvre selon notre signe astrologique solaire, et se combine avec le signe lunaire pour une précision optimale. »


La Rainette, au Service des Siens


La Rainette cherche toujours la meilleure solution face à une situation donnée en se basant sur sa raison, sa réflexion, et sa volonté d’optimisation. Son perfectionnisme le pousse à adopter des attitudes prudentes, réservées et calculées. Terré dans l’ombre et recroquevillé sur des questions utiles et matérielles, ses nerfs solides ne cèdent qu’en cas de danger ou de surmenage. Cette raison qui freine les sentiments est sans doute assez austère, car il lui faut un milieu très particulier pour se sentir bien, comme une plante qui ne supporte pas tous les types de sols. Elle est toutefois fort utile dans un cadre professionnel et pratique, puisque son exigence lui permet de mieux maitriser son sujet, même si c’est au détriment de l’instinct et de la spontanéité.

Mais la Rainette a aussi un besoin vital d’amitié et de fraternité dans le sens où elle se perçoit comme le maillon d’une chaîne, différent et original certes, mais dont le but n’est pas de mettre en valeur son ego ou de s’affirmer individuellement. Elle se nourrit de ce lien social qui lui est essentiel. La Rainette est donc attirée par toutes formes de réseaux sociaux, par des projets et des idéaux permettant d’animer une communauté de pensée. Elle a aussi un goût pour les techniques et les technologies universellement utiles.


Les particularités de la Rainette

La Rainette met sa soif de débat social au service d’une volonté de servir, de contrôler et de réformer.

Sa volonté de concrétiser un projet collectif, et d’améliorer le sort de son groupe l’amène à trouver les moyens d’optimiser le débat public, ou de donner un cadre plus efficace à la législation.

La Rainette est donc certainement très douée pour se rendre socialement utile, et elle sélectionne son milieu en fonction de ce qu’elle peut lui apporter, comme s’il s’agissait d’une clientèle. Ses relations sociales la ramènent toujours vers quelque chose de prosaïque. Comme l’animal, qui fréquente tous les étages de la jungle, la personnalité marquée par ce signe est à même de fréquenter des gens de niveaux sociaux différents… Ces rapports lui procurent à la fois une sécurité matérielle ou psychologique, et une stimulation intellectuelle plus importante que si elle fréquentait uniquement des personnes de sa condition. La Rainette est révolutionnaire en cela qu’elle quitte la médiocrité se son milieu d’origine pour donner aux siens une vision plus large et plus rationnelle d’un avenir commun.

Mais la Rainette adulte est le fruit d’une longue progression personnelle. Regardant derrière elle, elle ne reconnait plus l’enfant qu’elle était tant elle aura travaillé sa force de caractère et son agilité mentale. Il y a donc un rapport particulièrement sensible à l’enfance, vécue comme une période de pureté perdue, mais aussi de vulnérabilité surmontée.

Cette vulnérabilité, la Rainette adulte la vit de nouveau à l’occasion de ses remises en question successives. Ces moments critiques sont des mues où l’individu rejette une partie du passé pour revêtir une « nouvelle peau » plus adaptée aux connaissances acquises. Moments de fragilité, ces crises sont également des occasions d’en sortir grandi.

La Rainette a certainement un rapport particulier à la femme. D’une certaine manière, la Rainette est plutôt féminine, tournée vers la responsabilité, la protection et la réflexion, tandis que les valeurs physiques de force et d’ambition ne sont pas exaltées. Cela a souvent pour conséquence que la femme prend plus d’envergure que l’homme chez les natifs de ce signe. Si cette situation est mal vécue, elle engendre chez l’homme des frustrations, des tentatives de discréditer la femme sur un plan intellectuel, et toutes sortes de procès en sorcellerie… elle peut occasionner chez la femme une frigidité excessive, qui ne fait qu’exacerber le désir de l’homme. Comme la Rainette est hypersensible à toute modification de son environnement, il y a des moments où, fatiguée de son self-control excessif, elle lâche bride et perd alors toute pudeur et toute raison. Ces bons surprenants sont une réaction momentanée, et tout rentre dans l’ordre très vite.


Les pouvoirs de la Rainette

La Rainette se distingue par l’attention qu’elle porte au groupe, et semble à la fois très empathique et très serviable. Douée pour analyser et sélectionner son milieu, elle réussit le grand écart entre des personnes qui ne se fréquentent pas, et peut mettre en lien des groupes qui ne sont pas amenés à dialoguer naturellement.

Le natif de la Rainette Arboricole aura tout intérêt à choisir une activité qui exalte sa méticulosité et son sens de la matière, où il pourra assouvir cette soif de débat social. Repéré par la société pour ses qualités concrètes, il pourra devenir prestataire de service public, politicien, fournisseur d’analyses et de sondages, ou exercer toute activité où il s’agit de rendre utile sa position dans un groupe, de perfectionner le fonctionnement d’une assemblée, ou encore de concrétiser un besoin de négociations sociales. Quel que soit le domaine qu’il choisira, il saura être audacieux avec beaucoup d’humilité.


Ex : François Ier, Sophia Loren

*

*

Dans Le Bestiaire du chaman, A la rencontre de votre animal totem (Éditions Larousse, 2020), Maia Toll consacre l'article suivant à la rainette crucifère (Pseudacris crucifer) :


Mot-clef : Évoluez et transformez-vous.


Grand nom, petite grenouille. SI petite, en fait, que vous pourriez passer totalement à côté de cette créature. Mais si vous avez entrouvert une fenêtre un soir, au début du printemps, vous avez probablement entendu la rainette, tout à la joie de sa métamorphose, s'égosiller avec ses sœurs dans un chœur de coassements. Quand vous pensez ne plus être capable d'évoluer, ces minuscules grenouilles vous rappellent que vous avez cette capacité innée. La rainette commence sa vie sous forme de têtard, ses pattes poussent ensuite - mais ce n'est pas sa moindre magie ! Elle a aussi un plan de secours pour respirer : elle absorbe l'oxygène par sa peau. Invoquez-la quand vous avez oublié comment respirer et que la vie semble impossible, ou quand vous avez besoin de nouvelles jambes pour vous transporter jusqu'à la prochaine étape.


Rituel : Sortez de votre élément.

La rainette crucifère (comme toutes les grenouilles) commence sa vie sous forme de têtard. Pendant les premières semaines, elle nage en eau peu profonde, se propulsant à l'aide de sa longue queue, respirant par des branchies comme un poisson.

Plus tard, deux embryons de pattes arrière apparaissent ; elles deviennent vite assez puissantes pour lui permettre de sauter haut et loin. Ensuite, ses pattes avant se développent, chaque doigt minuscule étant muni d'un coussinet adhésif pour qu'elle puisse s'accrocher et grimper. Après douze semaines environ, la grenouille quitte l'eau pour vivre sur terre. Sa métamorphose est terminée, elle respire maintenant par le nez et absorbe l'oxygène par la peau.

La rainette crucifère vous apprend à quitter votre zone de confort en vous éloignant de votre mare familière pour admirer la vue depuis les arbres.

  • Pensez à un endroit où vous êtes à l'aise, où vous vous sentez chez vous, où vous respirez facilement.

  • Maintenant, mettez-vous au défi de sortir de vos habitudes,. Si vous êtes casanière, inscrivez-vous à un cours de danse ; si vous êtes extravertie, mettez-vous au tricot. Vous n'avez pas besoin de vous engager à vie, donnez-vous simplement la possibilité d'essayer quelque chose de nouveau. Voyez si vous pensez, sentez, respirez différemment !

Réflexion : Les rites de réincarnation.

Dans certaines cultures, la croyance est répandue que nous revenons sur terre vie après vie, en apprenant chaque fois des leçons qui font progresser notre âme. Mais que se passerait-il si nous nous réincarnions dans cette vie ? Voyez la rainette crucifère ; en automne, elle s'enterre dans la boue, au bord d'un étang, et entre en hibernation. Au printemps, elle s'éveille à une nouvelle vie.

Et si nous nous réinventions comme la petite rainette, en commençant sous une forme et en avançant pas à pas pour devenir quelqu'un d'autre ? Selon cette définition, combien de fois vous êtes-vous réincarnée ? Combien de vies avez-vous vécues ? Et comment avez-vous dû changer, évoluer et grandir en passant d'un état à un autre ?


« Voilà ce qu'est l'hiver : le rappel de la nécessité de nous mettre au repos pour pouvoir ensuite revenir tranquillement à la vie. » Ali Smith, Winter.

*

*




Littérature :


Yves Paccalet, dans son magnifique "Journal de nature" intitulé L'Odeur du soleil dans l'herbe (Éditions Robert Laffont S. A., 1992) évoque ainsi la Rainette :

14 octobre

(Près de Valbonne)


La rainette méridionale s'est figée sur une feuille épineuse d'agave d'Amérique. Dans cette attitude, l'animal est un composé d'ovales : ovale du corps ; ovales de la tête et de chaque segment de patte ; petits ovales des tympans, des yeux d'or et des pupilles de mercure... L'instant d'après, l'amphibien déplié ressemble à un acrobate extraterrestre entre les herbes verticales.

Souvenir du printemps passé : deux rainettes accouplées sur une planche, au-dessus de la citerne ronde ; lumière crue ; clairs offertes ; regards allumés. Pornographie.

Les amants sautent à l'eau et continuent leur amplexus dans une feuille de figuier à moitié immergée : indétermination des contours ; flou du spectacle ; lumière diffuse. Érotisme.

[...] 12 novembre

(Beaulieu-sur-Mer)


J'ai mouillé mes deux pieds au cours du ruisseau noir ; j'ai senti la même eau baigner l'herbe et mon cœur ; j'ai compris par ma peau le frisson des rainettes.

J'ai couronné mon front aux épines de ronces, Jésus-Christ verdoyant des feuilles et des plantes. J'ai caché ma douleur au sépulcre du monde, et je n'ai pas ressuscité d'entre les morts.

4 février

(La Bastide)

[...] Sur la feuille épineuse de l'Agace d'Amérique, les yeux de la rainette sont secs.

*

*




Arts visuels et sonores :




Voir aussi les fiches sur la Grenouille : page 1 et page 2.


181 vues

Posts récents

Voir tout

Le Hareng

La Sole