top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Clavaire crépue




Étymologie :


  • CLAVAIRE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1778 (Lamarck, Flore, Paris, t. 1, n°1288). Empr. au lat. des botanistes clavaria « id. » terme créé en 1697 par P. Bocco, Museum, Venise, I, t. 307 ds Linné, Species plantarum, Vindobonae, 1764, t. 2, p. 1651) à partir du lat. clava « massue » ; cf. lat. clavaria, xixe s. ds DEI.


Étymol. et Hist. Cresper [cf. le dér. crespeure ca 1377 (B. de Gordon, Pratique, éd. de 1495 ds Gdf.)] 1523 « onduler (en parlant des cheveux) » (Parthenice Mariane, trad. J. de Mortières, 29 b ds Rom. Forsch., t. 32, p. 40). En raison de l'apparition relativement tardive du mot, plutôt dér. de l'a. fr. crespe (v. crêpe), dés. -er, qu'issu du lat. crispare (crisper*).


Lire également la définition du nom clavaire et du verbe crêper afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Sparassis crispa - Chou-fleur - Clavaire chou-fleur - Crête de coq - Morille blanche - Morille d'automne - Morille des pins - Poule grosse - Sparassis crépu -

*

*




Mycologie :






Propriétés culinaires :


Le Dr Lucien-Marie Gautier, auteur de Les Champignons considérés dans leurs rapports avec la médecine, l'hygiène publique et privée, l'agriculture et l'industrie (Librairie J. B. Baillière et fils, 1884) mentionne :


La plupart des Clavaires croissent dans la profondeur des bois ou dans les futaies claires, dans les gazons , le long des haies, etc., quelques-unes, parmi les petites espèces, sont lignicoles.

Ces cryptogames fournissent des aliments plus ou moins délicats, mais elles sont toutes inoffensives. En Allemagne, en Russie, etc. ; on en fait un grand usage ; on les conserve même dans du vinaigre, à la manière des cornichons, après les avoir passés à l'eau bouillante.

 

D'après Ce qu'il faut savoir pour manger les bons champignons de G. Portevin (Paris 1939) :


PRÉPARATION GÉNÉRALE.

Mettez les Clavaires tremper dans de l'eau chaude non bouillante, mais maintenue à la même température pendant 40 minutes ; après les avoir égouttées, coupez-les en menus morceaux et faites-les cuire au beurre, avec de l'ail, des échalotes, du persil, de la ciboule, quelques baies de genièvre, des jaunes d'œufs, de petits oignons, de la muscade et; des clous de girofle, en arrosant de temps en temps avec du bouillon et de vieux vin blanc ; on peut y ajouter encore du jus de viande, des huîtres et du poivre de Cayenne (Ph. Jamin).


AUTRE RECETTE GÉNÉRALE.

Coupez vos Clavaires en morceaux et lavez-les à l'eau froide ; puis ébouillantez-les rapidement et préparez-les en fricassée ou en ragoût, comme il a été expliqué plus haut, en purée, ou en compagnie de viandes braisées. Dans tous les cas ne pas oublier qu'elles ont besoin d'une cuisson prolongée.

*

*




Propriétés médicinales :


Selon R. J. Opsomer et J. P. Auquière, auteurs d'un article intitulé "Les aliments aphrodisiaques... tous des placébos ? (in Louvain médical, 2009, vol. 128, n°8) :

[...]

LES CHAMPIGNONS

Ils constituent une source non négligeable d’acides aminés, d’éléments minéraux et vitamines. Traditionnellement, certains champignons sont recommandés contre « l’asthénie sexuelle ». Malheureusement à notre connaissance, la littérature scientifique est très pauvre à ce sujet. Tardif a recensé six champignons « réputés » utiles dans l’asthénie sexuelle : Boletus aerus, Boletus edulis, Cordyceps sinensis, Morchella rotunda, Sparassis crispa et Tricholoma matsutake. Ajoutons à cette liste, la célèbre truffe (Tuber melanosporum).


 

Marie Rampin, propose une synthèse des vertus thérapeutiques de la Clavaire crépue dans Champignons "médicinaux" : de l'usage traditionnel aux compléments alimentaires. (Thèse d'exercice en Pharmacie, Université Toulouse lll - Paul Sabatier, 2017, p. 76) :


*




Symbolisme :


*

*

271 vues

Posts récents

Voir tout

Le Chou

Comments


bottom of page