Blog

  • Anne

Osha, la médecine de l'ours



Autres noms : Ligusticum porteri.

Carotte de montagne ; Chuchupate ; Chuchupatle ; Chuchupate ; Chuchupatle ; Ginseng de montagne ; Impératrice de la sombre forêt ; Ligusticum de Porter ; Livèche ; Livèche de Porter ; Livèche sauvage ; Médecine de l'Ours ;

Persil sauvage ; Racine de Loveroot ; Racine de toux de Colorado ; Racine indienne ;

*




Propriétés


Selon les renseignements fournis par Françoise, qui vient de fermer la boutique Siouxvenir de Grenoble et qui m'avait offert quelques brins de cette racine magique, cette plante médicinale, qu'on trouve à de très hautes altitudes à l'ouest des Black Hills, est utilisée pour lutter contre les refroidissements, les douleurs d'estomac, la toux, la sinusite, les maux de tête, les rhumatismes, la fièvre, les troubles gastro-intestinaux, le mal d'altitude, les douleurs dentaires, les courbatures, les problèmes urinaires.


Elle a des propriétés anti-venimeuses, anti-inflammatoires, anti-virales et anti-bactériennes.


Utilisation :

  • en tisane : on fait infuser la racine 15 à 20 minutes, la même racine pouvant s'utiliser plusieurs fois.

  • en compresse : pour combattre les infections de la peau et pour soulager la douleur.

  • en cataplasme : écraser la racine avec un peu d'eau et la placer sur le dessus de la plaie ou de la blessure.

  • en encens, elle produit une odeur chaude et épicée, purifie l'air et fait fuir les insectes.

*




Symbolisme :


Osha root est une racine sacrée appelée "la médecine de l'ours". Elle propose une puissante médecine pour la protection et la guérison et est utilisée par les Amérindiens comme une plante gardienne, aux pouvoirs médicinaux et spirituels. C'est en observant l'ours que les Amérindiens ont utilisé la plante car, au printemps, lorsque les ours sortent de leur long sommeil d'hibernation, ils consomment cette plante pour stimuler leur digestion et renouveler leur énergie. Ils se frottent du jus de osha sur toute leur fourrure.

Les Amérindiens attachaient des racines de osha autour de leurs chevilles comme bouclier contre les serpents à sonnettes ; autour du cou pour la protection. Ils mâchaient cette plante pour augmenter leur endurance et favoriser leurs visions. En effet, utilisée dans la Chanupa, la racine de osha permet de se connecter plus facilement aux royaumes supérieurs.

Françoise (gérante du magasin Siouxvenir)

*

*

Eliot Cowan, auteur de Soigner avec l'Esprit des Plantes, Une voie de guérison spirituelle (Édition originale ; traduction française Éditions Guy Trédaniel, 2019) raconte plusieurs histoires de guérison dont il a fait l'expérience et explicite les vertus des plantes en fonction de l'Esprit qui les habite. A la fin de son ouvrage, il présente divers guérisseurs avec l'esprit des plantes qu'il a eu la chance de rencontrer. Ainsi en est-il de Don Enrique Salmon dont il retranscrit les paroles :


"Mon esprit de plante alliée est dans celle que l'on appelle "chuchupate " ou "osha" au Mexique. C'est une plante très puissante, et en même temps très indulgente. Ce que je veux dire par là, c'est que certaines plantes sont des remèdes très puissants, mais que, dans le cas d'osha, en plus, il n'y a pas d'effets secondaires. Je l'utilise pour les infections, les coupures, l'arthrite, les maux de tête, le mal à la gorge, les rhumes, les douleurs d'estomac... Elle soigne tout. Il n'y a qu'à en faire une tisane bien forte ou mâcher ses racines. Elle a un goût horrible. J'en ai toujours un peu avec moi : elle éloigne les serpents à sonnettes et les sorcières. Il faut faire attention aux sorcières, on ne sait jamais quand elles vont vous attendre au coin de la rue. Et parfois aussi osha me parle.

Eliot : Vraiment ?

Enrique : Oui, la racine. Toute la plante parle, mais je reçois plus de messages de la racine.

Eliot : Qu'est-ce qu'elle te raconte ?

Enrique : Elle m'aide à comprendre ce qui ne va pas chez les gens. Si j'ai un problème avec un patient et que je ne suis pas sûr de ce qu'il faut faire, je peux aller consulter osha. elle me dira, elle m'aidera à comprendre avec quelles plantes travailler. Et parfois aussi elle me dira si je suis en train de me perdre dans un problème.

Eliot : Un problème que tu as toi, ou quelqu'un d'autre ?

Enrique : Le problème d'un autre devient mon problème, en particulier quand je suis en train de travailler sur des envoûtements, quand les gens sont possédés par quelque chose. Osha peut me dire "Hey là, calme-toi !" ou bien elle peut m'aider à comprendre comment conduire une cérémonie.

J'ai eu une fois le cas d'une femme qui avait mal au dos. Elle avait consulté des médecins qui n'avaient rien pu faire, aussi est-elle venue me voir. Osha m'a dit de faire quelque chose que je n'avais jamais fait avant et que je n'ai jamais refait depuis : j'ai fait un dessin particulier sur le sol et je lui ai dit de s'asseoir dessus. Je ne peux même pas me souvenir quel genre de dessin c'était. Tout ce que je sais, c'est qu'il y avait un grand cercle avec des petits demi-cercles tout autour. C'est un exemple de la façon dont osha peut m'aider. Parfois elle me dira : "Tu ne peux pas aider cette personne, tu n'es pas encore assez fort." C'est ainsi qu'elle st mon esprit de plante alliée."

*

*


0 vue