Blog

  • Anne

Le Lentisque



Étymologie :

  • LENTISQUE, subst. masc.

Étymol. et Hist. xve s. lentisce (Grant herbier, n°270, J. Camus ds Gdf. Compl.) ; 1538 lentisque (Est., s. v. lentiscus). Étant donné l'aire géogr. de l'arbre, lentisque est prob. empr. à l'a. prov. lentiscle (xve s. Floretus ds R. Lang. rom. t. 35, p. 71 b), issu d'un lat. vulg. *lentisculus, dimin. du lat. class. lentiscus « lentisque »; ce dernier est à l'orig. de l'a. fr. lentisc (xiiie s. Simples médecines, éd. P. Dorveaux, § 650), prob. par l'intermédiaire de l'a. prov. lentisc (xive s. Eluc. de las propr. [ms. Ste Geneviève 1029], fol. 211 ds Rayn.), v. Ronjat, § 439.


Lire également la définition du nom lentisque pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Pistacia lentiscus ; Arbre à mastic ; Arbre au mastic ; Baume de Jacob ; Mastic de Chios ; Pistachier lentisque ; Restinclé.

*




Botanique :


D'après Lionel Hignard et Alain Pontoppidan, auteurs de Les Plantes qui puent, qui pètent, qui piquent (Gulf Stream Éditeur, 2008) :


"L'arbre à mastic pousse en Provence et en Corse. C'est un tout petit arbre aux feuilles vert sombre, qui ne tombent pas en hiver. Il porte des grappes de baies rouges, qui deviennent noires en mûrissant. Les feuilles de l'arbre à mastic sont couvertes d'un enduit poisseux qui les rend collantes. Se promener en short au milieu des buissons de lentisques est franchement désagréable. Surtout en été, quand leurs feuilles sont encore plus collantes. L'intérieur de l'arbre à mastic est aussi rempli de cette glu, qui s'écoule à la moindre petite entaille.


Pourquoi fait-il ça ? Le liquide poisseux qui recouvre les feuilles sert à deux choses. D'abord c'est une protection pour éviter d'être dévoré. Même les ânes n'en veulent pas, eux qui ne craignent pas les plantes épineuses. La résine de l'arbre à mastic sert aussi de protection contre la chaleur. Grâce à cette couche imperméable, les feuilles ne se dessèchent pas. La plante peut ainsi pousser sous des climats très chauds et secs.


Le lentisque au goût très frais ! La gomme de l'arbre à mastic a plutôt bon goût. Les enfants arabes font des petites entailles dans l'écorce des lentisques et recueillent cette résine pour en faire des sortes de chewing-gums. C'est très bon pour les dents et ça parfume l'haleine.


Mastic pour les momies : La baume de lentisque était utilisé au temps des pharaons. Mélangé à d'autres substances, comme la cire d'abeille et la résine de cèdre, on s'en servait pur embaumer les momies."

*

*

30 vues