Blog

  • Anne

Le Pistachier



Étymologie :

  • PISTACHIER, subst. masc., attest. 1611 pistacher (Cotgr.), 1651 pistachier (N. de Bonnefous, Le Jardinier françois, p. 115 d'apr. R. Arveiller ds R. Ling. rom. t. 34, p. 183) ; de pistache, suff. -(i)er*.

Lire également la définition du nom pistachier pour amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Botanique :

Le Pistachier
.pdf
Download PDF • 2.42MB

Pour une description botanique détaillée, lire l'article de V. A. EVREINOFF intitulé "Le Pistachier. Étude pomologique." (Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 1955, vol. 2, n°7, p. 387-415) =>

Jean-Marie Pelt, dans son ouvrage intitulé simplement Des fruits (Librairie Arthème Fayard, 1994), brosse le portrait de la Pistache :

Le pistachier est un arbre originaire de l'est du Bassin méditerranéen et de l'Asie du centre-ouest. Sa culture remonte très loin dans le temps. La pistache est citée dans la Bible parmi les meilleurs produits de Canaan offerts par Jacob à son fils Joseph, intendant du pharaon d'Egypte (Genèse : 43, 11). Ce sont les les Romains qui la répandirent sur tout le pourtour méditerranéen. Jusqu'au siècle dernier, les pistachiers étaient cultivés en Provence ; on y observe encore quelques « arbres reliques », parfois plus que centenaires.

Le pistachier appartient à la famille des anacardiacées, comme le manguier. Deux de ces cousins poussent spontanément en France : le pistachier térébinthe et le pistachier lentisque. Le térébinthe se trouve plutôt en terrain calcaire, sur les garrigues ; le lentisque plutôt sur les sols siliceux comme la Corse, les Maures et l'Estérel.

Le pistachier est un arbre qui vit très vieux. Ses feuilles sont divisées en folioles. Le fruit est une petite drupe à une seule graine. L'endocarpe, ou noyau, est formé d'une coque dure, lisse, peu épaisse, généralement fendue et entrouverte. La graine, encore appelée amandon, est de couleur brune à reflets rosâtres en surface et vert clair (le vert pistache !) à l'intérieur. L'amandon a une saveur fine et agréable, surtout lorsqu'il est grillé. Il renferme de 36% à 60% d'huile, de 19% à 24% de protéines. Cette graine très oléagineuse n'est pas utilisée pour son huile, car, bien que comestible, celle-ci se conserve mal.

En Europe, les graines de pistaches sont utilisées comme fruits secs, ainsi qu'en confiserie et en pâtisserie. En Orient, en Inde notamment, elles constituent un élément important de l'alimentation.

Riches en protides et en corps gras, les pistaches sont des fruits nourrissants et savoureux. Les glaces à la pistache, en fait, n'en contiennent pas : un colorant et un arôme artificiel autorisés en tiennent lieu.

*

*




Symbolisme :


Lu sur le site du​ Jardin des Oules :


"D’après le professeur Loret le sonter, ou ” l’odeur divine “, ou ” ‘odeur qui plaît aux dieux ” des anciens Égyptiens n’était autre que la résine de différentes espèces de Pistacia, que l’on offrait en fumigation aux dieux. Il n’y avait pas un seul rituel du culte dans les temples d’Egypte et lors des funérailles qui ne demandent un encensoir et des encensements. ” J’ai planté des arbres à sonter divin sur ton esplanade ” (de Thèbes), proclame Ramsès III dans le grand papyrus de Harris. Ces fumigations de mastic, à la fois douceâtres et grisantes, montaient directement au cerveau et agissaient sur les prêtres et les fidèles à la façon d’une drogue, avec un effet euphorisant et stupéfiant à la fois. Nul doute qu’elles les rendaient plus ouverts à la communication avec les dieux et à la contemplation (symbolique de la sagesse en correspondance avec le divin)."

Jean Paquereau, dans son ouvrage intitulé Au jardin des plantes de la Bible : botanique, symboles et usages. (Forêt privée française, 2016) explicite le symbolisme biblique du pistachier :


Son nom hébreu est « botnah ».

Référence biblique : « Leur père Israël leur dit : Puisqu'il en est ainsi, faites donc ceci. Prenez dans vos bagages des spécialités du pays, pour en porter un présent à cet homme, un peu de baume et un peu de miel, des aromates, du ladanum, des pistaches et des amandes. »

Genèse 43, 11 SER.

Histoire dans la Bible :

Les pistaches figurent parmi les fruits de Canaan envoyés par Jacob au gouverneur d'Égypte comme on le voit dans la citation plus haut. La pistache fait partie des fruits renommés.


Légende et traditions :

Ce fruit est connu depuis les temps immémoriaux dans ces régions [Perse et Syrie].

Le pistachier permit au botaniste Sébastien Vaillant de démonter la sexualité des végétaux en 1716. Un pistachier mâle du Jardin royal fleurissait tous les ans sans fructifier comme un autre spécimen aux fleurs différentes situé dans un autre quartier de Paris. Vaillant apporta une branche fleurie du Jardin du roi et la secoua près de l'autre pistachier en fleurs. Des fruits apparurent pour la première fois.

Cette expérience démontra la sexualité des plantes et la pollinisation. L'expérience fut rendue possible :

  • par le caractère dioïque de Pistacia vera L., caractère relativement rare, permettant d'éliminer les autofécondations ;

  • par le fait que les pistachiers n'étaient pas dans leur milieu naturel à Paris et étaient trop rares pour permettre une fécondation naturelle.

*

*




Symbolisme alimentaire :

Pour Christiane Beerlandt, auteure de La Symbolique des aliments, la corne d'abondance (Éditions Beerlandt Publications, 2005, 2014), nos choix alimentaires reflètent notre état psychique :


118 vues

Posts récents

Voir tout