Blog

  • Anne

Le Pistachier





Étymologie :

  • PISTACHIER, subst. masc., attest. 1611 pistacher (Cotgr.), 1651 pistachier (N. de Bonnefous, Le Jardinier françois, p. 115 d'apr. R. Arveiller ds R. Ling. rom. t. 34, p. 183) ; de pistache, suff. -(i)er*.

Lire également la définition du nom pistachier pour amorcer la réflexion symbolique.




Botanique :


*




Symbolisme :


Lu sur le site du​ Jardin des Oules :


"D’après le professeur Loret le sonter, ou ” l’odeur divine “, ou ” ‘odeur qui plaît aux dieux ” des anciens Égyptiens n’était autre que la résine de différentes espèces de Pistacia, que l’on offrait en fumigation aux dieux. Il n’y avait pas un seul rituel du culte dans les temples d’Egypte et lors des funérailles qui ne demandent un encensoir et des encensements. ” J’ai planté des arbres à sonter divin sur ton esplanade ” (de Thèbes), proclame Ramsès III dans le grand papyrus de Harris. Ces fumigations de mastic, à la fois douceâtres et grisantes, montaient directement au cerveau et agissaient sur les prêtres et les fidèles à la façon d’une drogue, avec un effet euphorisant et stupéfiant à la fois. Nul doute qu’elles les rendaient plus ouverts à la communication avec les dieux et à la contemplation (symbolique de la sagesse en correspondance avec le divin)."

*


25 vues