Blog

  • Anne

Le Chacal




Étymologie :

  • CHACAL, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1646 ciacales (S. Gaudon, Ambassades et Voyages en Turquie et Amasie de M. Busbequius. Nouvellement traduites [de latin] en François, Paris, 1646, pp. 109-110 ds Arv., p. 172) ; 1655 schakal (A. de Wicquefort, Relation du Voyage de Moscovie, Tartarie et de Perse. Traduite de l'Alleman du sieur Olearius..., Paris, 1656, p. 235, ibid., p. 172) ; 1676 chacales (J.-B. Tavernier, Les Six Voyages, t. 1, 1676, p. 73, ibid., p. 173) ; 1686 chacals (J. Chardin, Journal du Voyage..., Amsterdam, 1686, p. 117, ibid. ; p. 174 d'apr. l'éd. de 1723, le mot serait empr. au persan). Empr. au turc čakāl « id. » (NED, s.v. jackal ; Dozy t. 1, p. 202b), lui-même empr. au persan šaghāl « id. » (FEW t. 19, p. 166, s.v. šaġāl ; Lok., n°1929) et celui-ci à son tour au sanskrit sṛgāláḥ « le hurleur » (d'apr. Klein Étymol., s.v. jackal). Le mot est attesté en angl. dep. 1603 sous la forme jackalles (NED, s.v. jackal) et dans un texte lat. en 1631 sous la forme Iackals (De Imperio Magni Mogolis..., Leyde, 1631, p. 95 ds Dalg., p. 249a, s.v. chacal), d'où les formes fr. iachals, iackal (1663, A. de Wicquefort, Relation du Voyage de Perse et des Indes orientales traduites de l'Anglois de Thomas Herbert..., Paris, 1663, pp. 203-204), cf. jachal ds Fur. 1690, Trév. 1704.


Lire aussi la définition pour amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :


D'après le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant,


"Parce qu'il hurle à la mort, rôde autour des cimetières et se nourrit de cadavres, le chacal est un animal de mauvais augure, au même titre que le loup. Dans l'iconographie hindoue, il sert de monture à Devî sous son aspect sinistre.

Certains textes de même origine en font un symbole du désir, de l'avidité, de la cruauté, de la sensualité, en somme des sentiments et des sensations exacerbés.


Le chacal a été considéré comme le symbole du dieu égyptien, Anubis, qui était censé s'incarner dans un chien sauvage et qui est représenté d'habitude avec une tête de chacal. En réalité, le vrai chacal n'existait pas en Égypte ; il s'agit ici de chiens errants, bêtes aux faux airs de loup, aux grandes oreilles pointures et au museau effilé, aux membres grêles, à la queue longue, touffue. Ils étaient réputés pour leur vélocité agressive et rôdaient dans les montagnes et les cimetières. Anubis, dieu destiné aux soins des morts, veillant sur les rites funéraires et sur le voyage vers l'autre monde ; on le nommait le seigneur de la nécropole. Son sanctuaire le plus célèbre se trouvait à Cyonopolis, la cité des chiens. Ce chien-chacal-psychopompe symbolise la mort et les errances du défunt, tant qu'il n'est pas arrivé jusqu'à la vallée de l'immortalité. Il ne serait pas exact malgré des analogies superficielles, de le confondre avec le Cerbère des Enfers grecs."

*

*

Selon Nicki Scully, auteure de Méditations de l'animal pouvoir, Voyages chamaniques avec les alliés esprits (éditions originales 1991, 2001 ; traduction française : Guy Trédaniel Éditeur 2002),


"Natifs d'Asie et d'Afrique, les Chacals sont des carnassiers réputés pour leur habileté et leur ruse, quand ils rôdent aux confins du désert. Ils sont semblables aux coyotes et partagent certains de leurs attributs. Leur heure est la plus sombre, juste avant l'aube, quand vous pouvez les entendre hurler pour saluer le jour nouveau.

Anubis, le dieu chacal d’Égypte, a une perspective unique, illuminée. Il est gardien de l'Inframonde., l'Ouvreur de la Voie. Dans la théologie égyptienne, Anubis est celui qui examine la balance à la mort. Quand quelqu’un meurt, il ou elle est amené(e) devant la balance de Thoth, et son cœur est pesé, une plume de Maät, la déesse qui représente la vérité et la justice, faisant contrepoids.


Avec Anubis, vous pouvez explorer l'Inframonde. Il a une ouïe subtile, une clarté extrême, un odorat très perfectionné, et la capacité de différencier les diverses sources de lumière et d'obscurité. Il voit toutes les couleurs, l’obscurité et la lumière, il se déplace avec la rapidité de la pensée. Sans prendre le temps de réfléchir, il agit d'instinct.

Anubis est un maître, et grâce à ses yeux, vous recevez éducation, connaissance, et protection. Il guide les gens, les conduisant à travers les ténèbres, et revenant à la lumière. Beaucoup de gens craignent l'obscurité, et savoir qu'il y a un guide pour vous aider, peut vous apporter beaucoup de confort.

Dans le voyage suivant, vous aurez l'occasion d'explorer des situations pesantes ou des affaires traumatisantes dans votre vie, que vous avez peut-être refoulées ou oubliées. En présence d'Anubis, vous pouvez mettre en lumière l'énergie collée, et la libérer - énergie qui s'est accumulée autour de ces événements et situations anciens. Prenez un peu de temps avant de faire ce voyage, pour réfléchir aux problèmes de votre vie, dont vous êtes prêt à vous occuper. Il est aussi possible, en présence d'Anubis, d'éveiller des souvenirs d'événements qui peuvent être enfouis sous votre mémoire consciente. Détendez-vous, et donnez-vous la permission d'explorer aussi profondément que vous le désirez.

Pour rencontrer Anubis au moyen du processus du Chaudron, vous trouverez Thoth dans l'obscurité de la nuit. Il vous dirige vers les yeux brillants du chacal qui se cache dans l'ombre. Une fois initié, vous pouvez invoquer Anubis comme gardien et protecteur.


[Le voyage du Chacal comme celui du Faucon, du Cèdre, de la Lionne, du Dauphin, du Geai bleu et du Coyote fait partie des] Voyages d'Exploration. Dans cette section, vous pouvez avancer et jouer. Si vous êtes devenu un voyageur intrépide, vous pouvez découvrir une connaissance très profonde au sujet de vous-même et de la création dans laquelle vous pouvez exprimer la vie et la conscience.


Voyage du Chacal

[Faites l'alchimie du Chaudron... ]

Thoth est à votre gauche. Anubis est tranquillement tapi dans l'obscurité, son regard brillant dirigé sur vous. Gardez le contact oculaire avec lui, tandis que vous exprimez votre volonté en présence de vos problèmes de l'ombre les plus profonds...

Il vous salue, reconnaît votre présence et peut même vous renifler o vous lécher avant de se lever et de partir en courant. Suivez-le. ll se déplace très rapidement, aussi vous devez faire un grand effort pour ne pas le perdre de vue. continuez de le suivre tandis qu'il gravit une colline, se retournant parfois pour s'assurer que vous le suivez bien... Il y a un embranchement et Anubis va à gauche en courant encore plus vite. Ne vous demandez pas pourquoi. N'y pensez même pas.

Dès que vous avez laissé tomber votre étonnement, Anubis s'arrête et commence à creuser. d'abord, il gratte le sol, puis il creuse tout droit dedans. Il crée un trou assez grand pour entrer dans l'Inframonde. A l'intérieur, il y a un chemin. On peut voir des racines d'arbre qui pendent d'en haut. Suivez Anubis tandis qu'il vous conduit par une suite de tunnels secrets, de plus en plus profond dans la terre....

Vous êtes enfin conduit dans une chambre qui est un sanctuaire initiatique pour vous. Il est très obscur, si obscur que les images et les couleurs exsudent de l'obscurité. Vous pouvez maintenant vous concentrer en toute sécurité sur les problèmes traumatiques et les dilemmes qui pèsent lourdement sur votre âme. Quand ces questions se révèlent à vos perceptions, vous obtenez une compréhension sur ce que vous devez faire pour obtenir la résolution. Les options peuvent être pesées, et votre côté intuitif mis en équilibre avec votre nature pragmatique quand vous vous occupez des images qui se présentent. Anubis est ici pour vous comme gardien et protecteur tout au long du processus... [Longue pause]

Quand vous sentirez que le voyage est achevé, Anubis vous reguidera vers l'endroit où il a creusé le trou...

Si vous le souhaitez, faites une offrande de remerciements et revenez par le même chemin vers Thoth... Prenez le temps de discuter de votre expérience avec lui...

[Thoth vous aidera à rentrer dans votre corps...]


Mot-clef : L'Inframonde."

*

*

Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007 ; traduction française : Éditions Contre-dires, 2018) nous délivre un :


Message des canidés :

Votre famille constitue votre assise et contient

l'essence des leçons que votre âme a choisies pour cette vie. La

vraie discipline et le respect la gardent unie et vous permettent

de parcourir votre chemin spirituel dans la joie.


Tous les canidés viennent de Sirius. Ils sont particulièrement ici pour explorer et expérimenter différentes formes de structure familiale.


Les chacals sont des chiens sauvages qui vivent en Afrique, en Europe et dans certaines parties de l'Asie. Ils peuvent chasser seuls ou en meute, mais parfois ils se rassemblent en petits groupes. Les coyotes vivent en Amérique du Nord et sont les pendants des chacals. Ce sont tous les deux des prédateurs qui ont surmonté leur peur profonde des humains et qui chassent le bétail ou fouillent dans les poubelles.

Il y a de nombreuses années, j'étais en vacances aux Etats-Unis avec ma famille. A cette époque, nous mangions de la viande et nos faisions cuire des steaks épais sur le barbecue pour le souper. Un coyote s'est précipité vers nous, a attrapé la viande sur le grill et a disparu. Nous ne pouvions pas en croire nos yeux et nous sommes restés sr notre faim, mais émerveillés devant le courage et l'audace de l'animal. J'espère qu'elle a pu nourrir sa famille affamée !

Au niveau spirituel, le contrôle que les humains exercent sur la planète a forcé les chacals et les coyotes à s'adapter aux possibilités qui les entourent. Cependant, leur principal but spirituel est encore d'apprendre et d'enseigner à propos de la vie familiale et de répandre les énergies d'amour transcendantal qui est contenu dans leurs champs d'énergie.

*

*

Sophie Ékoué, auteure de Sagesses africaines (Hachette, 2016), nous apprend que :


"Le totem du Renard indique la capacité à trouver son chemin malgré les détours. On associe au renard une affinité avec les activités nocturnes et le travail sur les rêves. L'esprit de cet animal est d'un grand soutien pour développer la capacité à trouver des solutions plus claires et intelligentes à ses problèmes.

Le renard pâle, aussi nommé chacal ou chien de la brousse, se rencontre au Sénégal, au Soudan, au Mali, au Burkina Faso, au Bénin et au Niger. Il vit essentiellement la nuit, et le jour se protège dans des terriers ressemblant à de véritables labyrinthes. Chez les Dogon, il est considéré comme le fils du dieu Amma, créateur du peuple dogon ; il est symbole de désordre car, après avoir reçu la première parole, le chacal a révélé aux devins tous les desseins de Dieu et, depuis ce jour, il a perdu la voix et seules ses pattes peuvent désormais transmettre l'avenir aux hommes.

Les tables du renard pâle sont utilisées pour connaître l'avenir, demander conseil, mas aussi pour communiquer avec les défunts ancêtres. "On dessine la table avant le coucher du soleil avec un certain code : un bâton couché en symbole d'un ancêtre, un autre debout représenterait une personne vivante, des tas de sable comme symbole des biens matériels. Pour attirer le renard, on place dans les cases de la table des graines d'arachides (la graine étant un élément du mythe cosmogonique dogon). Au petit matin, le devin ou le spécialiste tentera d'interpréter les traces laissées par le renard."

*

*