Blog

  • Anne

Le Fennec


Pour honorer la médecine de Chantal....





Étymologie :


  • FENNEC, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1791 fennec (J. Bruce, Voyage en Nubie et en Abyssinie, trad. de l'angl. par M. Castera, Paris, t. 5, p. 153); 1939 fénech (Saint-Exup., Terre hommes, p. 226). Empr. par l'intermédiaire de l'angl. fennec (1790, J. Bruce[voyageur angl., 1730-94], Travels V, 135 ds NED), lat. sc. Fennecus (1804, Desmarets ds Agassiz Mamm.), à l'ar. fanak « petit renard du désert » (FEW t. 19, p. 43a ; Dozy t. 2, p. 285a), mot attesté dep. le début du xe s. chez Razi pour désigner une sorte de fourrure (Devic), et passé dès le xie s. dans quelques lang. d'Europe, précédé de l'art. ar. al-: lat. médiév. de Catalogne alfanec « sorte de fouine africaine; peau de cet animal » (1058 ds GMLC : unam pelliciam de alfanec), alfanechas adj. « d'alfanec » (1009, ibid. : pels alfanechas). V. aussi Devic, Du Cange, s.v. alfanegue, Cor., s.v. alfaneque I, FEW, loc. cit.


Lire également la définition du nom fennec afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Selon, G. Camps, auteur de l'article intitulé « Fennec », paru dans l'Encyclopédie berbère, 18 | 1997, 2752-2753 : "Son nom vient de l’arabe Fanak. Les Touaregs le désignent sous divers noms : akori, akorhal, mais aussi, eresker, ahuneski. Les Maures l’appellent agersi, le “gratteur” (de sable)."


Autres noms : Vulpes zerda ; Renard de poche ; Renard des sables ; Renard du Sahara.

*

*




Symbolisme :


D'après D. Champault, auteur d'un article intitulé "Un collier d'enfant du Sahara algéro-marocain" paru dans le Journal de la Société des Africanistes, 1956, tome 26. pp. 197-209 :


Contraindre le mauvais œil à se détourner des objets indécents qu'on lui présente est un des buts qui peuvent justifier l'utilisation des cauris. Les métacarpiens de fennec pourraient paraître relever de la même proposition, comme d'ailleurs l'emploi amulétique des cornillons de gazelle, les uns et les autres étant le plus souvent identifiés comme représentations phalliques. Aux métacarpiens de fennec, parfois remplacés dans les colliers d'enfant par une mâchoire inférieure du même animal, ou à la rigueur de souris, on donne à Tabelbala d'autres justifications. Le fennec, petit renard des sables, est à la fois recherché et redouté. Comme de la plupart des animaux qui creusent des terriers, on croit communément qu'il a partie liée avec les jnun : alliance d'autant plus redoutable qu'il chasse impunément la nuit et risque alors d'être en rivalité avec eux, à la fois aux mêmes heures, sur le même terrain de chasse et dans le choix des proies. Mais il est d'autre part résistant à la faim et à la soif, agile, rusé : toute qualités appréciées des sahariens. La peau de fennec (1) est utilisée en amulettes dans tous les cas d'épilepsie, maladie qui passe précisément pour être une aliénation d'un corps aux jnun. (Les chutes spectaculaires des épileptiques sont interprétées comme l'attraction irrésistible du corps par les jnun, vers la terre qu'ils possèdent). Les métacarpiens sont employés ici, semble-t-il, non seulement pour leurs vertus prophylactiques, en tant qu'éléments pointus, mais aussi comme moyen d'action homéopathique : aux jnun on oppose en même temps comme un signe de reconnaissance, un mot de passe, un peu de leur alliés.


Notes :

1) : J'ai observé chez certains Chaamba nomadisant à la lisière N.-W. de l'erg Erraoui, qu'une dépouille de fennec fixée au maître mât de la tente est l'assurance d'une chasse de nuit (pièges) fructueuse.

*

*

Selon le blog : http://francoise1.unblog.fr/2012/01/22/renard-fennec-animal-totem/ :


Le Fennec… petit renard du désert… Il vit loin des points d’eau et peut rester de longues périodes sans boire. Or, l'’eau symbolise le corps astral constitué des désirs, des sentiments et des émotions. Ainsi, contrairement à l’individu renard qui projette sa colère sur autrui, l’individu fennec préfère refouler ses émotions plutôt que de les ressentir et de les exprimer.

Le fennec est un animal sédentaire, il vit en couple stable et en famille, pas en groupe. L’individu Fennec a un désir de stabilité affective, d’amour attachement  basé sur une relation stable. Il a de la difficulté à exprimer, à manifester, sentiments et amour.

Très réceptif et perméable aux ambiances, l’individu Fennec doit développer la conscience de soi afin de savoir qui il est réellement.

Edmond Bernus, propose un article intitulé "Le berger touareg et le paysan" dans un ouvrage collectif dirigé par Chantal Blanc-Pamard et Jean Boutrais, Dynamique des systèmes agraires : à la croisée des parcours … paru en 1994, dans lequel il précise les lieux privilégiés où l'on peut rencontrer les djinns :


Les bergers sont souvent amenés à s’éloigner des lieux habités et à conduire leurs troupeaux loin des campements et des hommes. Même s’ils connaissent parfaitement les parcours, ils se trouvent alors en position de faiblesse psychologique : la solitude les livre aux génies, esuf signifiant à la fois solitude, nostalgie, tristesse et être loin de ce que l’on aime et par extension "brousse" au sens de parcours naturel, nature brute, d’où Kel Esouf, fils de la solitude, génie (Foucauld, 1951-52). Ces génies se rencontrent dans des lieux privilégiés, bien identifiés et que, par conséquent, on tentera d’éviter : site de campement abandonné (rumjirt), terriers de fennec ou d’oryctérope et arbres réputés leur servir d’abri (Maerua crassifolia surtout, et Balanites aegyptiaca), aux pieds desquels il ne faut pas se reposer sans prendre quelques précautions (jet de pierre sur le tronc ou incision avec un couteau ou encore épine retirée d’une branche).

D'après l'étude de H. Camps-Fabrer, auteur d'un article intitulé « Génie », et paru dans l'Encyclopédie berbère, 20 | 1998, 3023-3036 :


Le fennec, ce petit animal agile, rusé, très résistant est à la fois recherché et redouté : en effet, creusant un terrier comme le font le porc-épic et le hérisson, il est d’autant plus lié avec les jnûn, que, chassant durant la nuit, il peut devenir leurs rivaux.

*

*




Littérature :


Monovocalisme en -E


Père merle perché serre entre le bec le bretzel :

Mère Fennec est présente :

- Eh, Merle, Révérences ! jette cette Mère Fennec.

Père Merle se penche et... le bretzel descend entre

les dents de Mère Fennec.

Père Merle blême et berné peste ;

Mère Fennec se délecte et rentre chez elle.


Marie-Christine Plassard, "Monovocalisme en -E" in Atlas de littérature potentielle, Gallimard, 1981.

*

*




Arts visuels :


Finnick est un des héros du film d'animation Zootopie, sorti en 2016 :


Si vous voulez tout savoir sur ce personnage de la Walt Disney Company, rendez-vous sur le site Personnages Disney afin de découvrir ses particularités et ses aventures avec son ami le renard Nick Wilde.

*