Blog

  • Anne

Le Bison


Étymologie :

  • BISON, subst. masc.

ÉTYMOL. ET HIST. − 1307 (Conditions clas. Agricole, 725 dans IGLF Techn.). Empr. au lat. bison, Pline dans TLL s.v., 2015, 25, d'orig. germ. (Ern.-Meillet).


Lire également la définition.


Symbolisme :


Dans le Dictionnaire des symboles (1969, édition revue et corrigée 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, on peut lire que


"Constituant leur principale ressource en viande et en cuir, le bison, pour les tribus des chasseurs d'Amérique du Nord, était un symbole d'abondance et de prospérité. Cette fonction lui a été conservée après la disparition de l'espèce. On le retrouve jusque dans les rites des cultivateurs sédentarisés, où il est associé à l'épi de maïs (cérémonie Hako des Pawnees). "

*

*

Selon les Cartes médecine, Découvrir son animal totem (1999, traduction française 2010) de Jamie Sams et David Carson,


"La tradition Lakota veut que la femelle du Bison blanc ait apporté la pipe sacrée au peuple autochtone et leur ait enseigné à prier. Le fourneau de la pipe sert de réceptacle au tabac, herbe à la médecine masculine et féminine à la fois. Le tuyau de la pipe représente le mâle qui pénètre dans la femme pour la fertiliser. L’union de l’aspect masculin et de l’aspect féminin assure le lien avec l’énergie divine du Grand Esprit. Lorsque l’on bourre la pipe de tabac, on invite chaque famille de la nature à y entrer afin de mobiliser toutes leurs médecines pour la plus grande gloire des cieux. On considère la fumée qui s’élève alors comme une prière visuelle, sacrée et purificatrice.

Tous les animaux sont sacrés mais, dans plusieurs traditions, le Bison blanc figure au rang le plus élevé. Quand le Bison blanc apparaît, on sait que nos prières seront exaucées, que l’hommage rendu à la pipe sacrée a été agréé et que les promesses des prophètes se réaliseront. Le Bison blanc présage un temps d’abondance et de prospérité. Le Bison était la principale source alimentaire des Indiens des Plaines. Il fournissait la viande comme nourriture, la peau comme vêtement pour les longues soirées d’hiver, les sabots pour faire la colle. La médecine du Bison, c’est la prière et la gratitude pour tout ce qu’on a reçu ; c’est aussi reconnaître que l’abondance afflue lorsqu’on honore tous les êtres comme s’ils étaient sacrés et lorsqu’on exprime notre gratitude envers chaque partie vivante de la création. Le Bison désire vraiment donner son corps pour servir au plus grand bien de tous sur Terre avant d’entrer dans les vastes terrains de chasse du Grand Esprit. C’est pourquoi il ne s’enfuit pas devant les chasseurs ni ne se rue vers eux. Quand on utilise la médecine du Bison, on fume la pipe sacrée pour rendre grâce à la richesse de la vie à laquelle on participe avec toute race, toute créature et toute nation. On fume pour que les besoins des autres soient assouvis ; on prie pour que l’harmonie règne entre toutes choses et on accepte le Grand Mystère qui fait partie de cette harmonie. Si vous avez tiré la carte du Bison blanc, on vous demande peut-être de mobiliser votre énergie pour la prière. On peut aussi vous enjoindre de devenir l’instrument qui permettra aux vœux d’un autre de se réaliser. Cette carte peut laisser pressentir un temps où vous allez reconnaître le sens sacré de tout cheminement terrestre, même de ceux qui diffèrent du vôtre. Le Bison enseigne à apprécier les sentiers des autres même quand ceux-ci sont, pour nous, sources de tristesse. Il favorise un temps de réconciliation et de réflexion sur le sens de la vie et la valeur de la paix. Si vous priez vraiment pour recevoir les lumières et la puissance qu’amène le calme, si vous rendez grâce pour les dons déjà reçus, ce temps apportera sûrement la sérénité au sein du chaos. La médecine du Bison, c’est le signe que vous ne pouvez rien accomplir sans l’aide du Grand Esprit et que vous devez, en toute humilité, demander son aide et rendre grâce pour les dons reçus.

A l’envers : Tirer le Bison à l’envers, c’est un indice que vous avez oublié de demander de l’aide quand vous en aviez besoin. Si vous gardez les poings fermés, vous n’êtes pas en mesure de recevoir les fruits de l’abondance. Pour bien comprendre la signification du Bison en sens contraire, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  1. Ai-je oublié mon partenaire éternel, le Grand Esprit ?

  2. Est-ce que j’exige trop de moi-même dans le monde physique, oubliant ainsi l’importance du lien avec la Source de toute Vie ?

  3. Ai-je négligé d’apprécier le cheminement des autres et de leur accorder le même respect que j’aimerais recevoir ?

  4. Est-ce que ma vie sert actuellement au Bien suprême ?

  5. Ai-je oublié de rendre grâce pour ma vie, mes biens, mes talents, mes capacités, ma santé, ma famille, mes amis ?

  6. Serait-il temps de faire la paix avec quelqu’un ou avec quelque conflit intérieur afin que je puisse cheminer une fois de plus en harmonie ?

Devenez Bison. Permettez à la fumée de prière et de louange que vous faites monter vers le ciel de blanchir votre robe de Bison afin que vous puissiez devenir l’être qui répond aux prières du monde.


Mots-clefs : prière et abondance."

*

*

Selon Nicki Scully, auteure de Méditations de l'animal pouvoir, Voyages chamaniques avec les alliés esprits (éditions originales 1991, 2001 ; traduction française : Guy Trédaniel Éditeur 2002),


"Les Bisons étaient le cœur de la vie des Indiens des Plaines. Ils fournissaient nourriture, vêtements, abri et ustensiles. Les Bisons blancs étaient très rares, et en voir était considéré comme un présage favorable, un don de l’Esprit hautement apprécié. Quand les Bisons furent exterminés, les Indiens d'Amérique du Nord perdirent leur mode de vie.

La Femme Bisonne Blanche est révérée en Amérique du Nord, spécialement parles Indiens des Plaines, et plus particulièrement encore par les Sioux Lakota, comme celle qui apporta la Pipe sacrée au peuple. Selon le mythe, par un hiver très froid, deux éclaireurs Lakota, de la tribu des Itazipco (Sans Arc) étaient à la recherche de nourriture. Une femme s'approcha d'eux. L'un eut des pensées luxurieuses, et n'écouta pas l'autre, qui avait vu que cette femme était wakan, sacrée, "pouvoir". L'éclaireur libidineux s'approcha d'elle pour faire un "acte réciproque", et la femme l'enveloppa dans un nuage noir. Quand il se dissipa, ne restait plus aux pieds de la femme qu'un tas d'os grouillant de serpents. Elle ordonna à l'autre éclaireur de retourner à son village, et de demander que l'on prépare sa venue, car elle y serait le lendemain et apporterait des cadeaux pour le peuple. Les villageois préparèrent un tipi wakan.


Le lendemain, la femme fit son entrée et fut accueillie par la tribu. Elle portait le paquet dans lequel se trouvait la Pipe (cannunpas, "deux bois") sacrée originale. Elle dit aux gens que s'ils fumaient la pipe selon ses instructions et suivaient les cérémonies qu'elle leur enseignerait pendant son séjour, la force et la prospérité seraient leur lot. Sinon, ils deviendraient faibles et dépériraient.

La Pipe leur fut donnée comme moyen d'atteindre le "Grand Esprit" [en réalité Wakan Tanka, le Grand Mystère] et de prier ; elle sert, entre autres choses, d'intermédiaire. Quand son séjour fut achevé et qu'elle eut imparti les dons et les enseignements au peuple, la femme quitta le cercle et en s'éloignant du village, elle devint une génisse blanche (Pte San). Aussi est-elle appelée la Jeune Fille Bisonne Blanche (pte san witanshni), la vierge bisonne blanche, tatanka désignant le bison mâle). La Pipe reste l'icone centrale des Sioux, et elle est encore aujourd'hui en bon état et vénérée.

La Jeune Fille Bisonne Blanche est une déité importante pour quiconque cherche la voie de l'harmonie dans le Grand Mystère. Elle donne des enseignements au sujet de la révérence et de la sacralité. Elle impartit aussi un sentiment de force féminine, la force de la Mère. La déesse correspondante, en Égypte, serait Hathor, la Vache qui donne la nourriture universelle, le Déesse Mère qui fournit l'abondance au peuple. En Inde, la Vache est aussi le plus sacré des êtres, qui dispense tous les dons (Kama Dhenu).

Le voyage ci-dessous est venu dans le Chaudron d'une façon magique, comme conséquence directe de "distribution" des enseignements. Le don de présents semble être l'essence de cet être merveilleux et puissant ; les dons viennent du cœur. Le rituel de "distribution" est depuis longtemps pratiqué par de nombreuses tribus, pour remercier, honorer, ou marquer un deuil, etc. Ce peut être le don de quelque chose, ou de tout. Ce peut être un morceau de viande, un symbole ou un enseignement exceptionnel qui peut changer la vie. Dans certaines circonstances, il est demandé à quelqu'un de distribuer tout ce qu'il possède.

La Femme Bisonne Blanche peut travailler avec vous, vous aidant à franchir les blocages et les barrières qui vous empêchent d'accéder à l'abondance et à la joie qu'elle représente. Vous pouvez aussi l'interroger au sujet de la famille et de la communauté. Elle peut apparaître soit sous la forme d'une bisonne, soit sous la forme d'une femme, ou encore, sous les deux formes. J'accorde beaucoup de valeur à ce voyage, et je le partage avec vous, dans un esprit de distribution de présents.

Ce voyage est souligné par le tambour chamanique. Si vous avez un tambour, ou une cassette de tambour chamanique, un rythme soutenu serait un apport approprié à l'arrière-plan.

[Le voyage de la Bisonne blanche fait partie, au même titre que ceux des Castor, Tortue, Mulot, Corbeau et Paon des] Voyages pour célébrer et honorer. Il y a tant de choses à notre sujet que l'on peut apprendre à partir du règne animal, car les animaux déploient pour nous des qualités que nous oublions parfois. Nous avons beaucoup de choses à célébrer et honorer avec ces parents concernant la richesse, la beauté, et la pure joie de vivre.


Voyage de la Bisonne blanche

[Faites l'alchimie du Chaudron... ]

Thoth montre une plaine. Souffle le vent du nord, et à perte de vue, les herbes ondulent. Vous vous habituez à la plaine et à sa vibration sans borne ; vous prenez alors conscience de la présence de bisons tout autour. Vous êtes au milieu d'une horde ; certains se promènent, d'autres paissent. Mettez-vous en harmonie avec le Bison, et commencez à vous mettre en harmonie avec leur esprit essentiel, jusqu'à ce que vous sentiez que vous vous changez en l'un d'eux. Vous sentez sa tête massive devant la vôtre. Tandis que vous vous sentez devenir bison, vous frappez du pied, et vous agitez votre queue...

Dilatez vos narines et faites cinq respirations de bison, inspirant et expirant par le nez, soufflant avec force, prêt à charger. A la dernière expiration, vous chargez à travers la grande plaine, brisant la terre de vos sabots, tonnant dans l'espace sans bornes....

Vous arrivez en un lieu parsemé de rochers, mais vous ne pouvez voir ce qu'il y a de l'autre côté. Alors que vous sautez par-dessus les rochers, le sol disparaît - vous êtes tombé dans un ravin ! Vous vous perdez, puis vous tombez, comme si toute votre réalité avait été brutalement retirée de dessous vos pieds. Ressentez l'horreur de la chute - c'est comme si votre volonté était arrachée. Vous tombez jusqu'à la mort de votre ancien mode de vie, vous vous écrasez en atterrissant sur des générations d'os de vos ancêtres au pied des falaises... Il y a ici un enseignement pour vous, de la part de vos ancêtres... [Longue pause]

Quand vous vous redressez, les os sont partis, les falaises sont parties, et vous êtes en paix. Le peuple des Bisons est tout autour de vous. Il y a ici un sentiment de communauté et d'éternité. Remarquez l'impression que cela donne de faire partie du peuple des bisons, de se mouvoir avec eux. Il y a une sensation de concentration. C'est comme si cette réalité "alternative" était surimposée aux grandes plaines. Tandis que votre foyer se clarifie, vous prenez conscience de la présence d'un grand pouvoir, d'une grande douceur, d'une grande force, à mesure que la Bisonne Blanche approche. Vous pouvez avoir un sentiment de révérence et de respect. Saluez-la respectueusement et recevez le message ou le don qu'elle vous apporte. Ce peut être un grand enseignement, ou un symbole vivant... [Longue pause].

Dans l'esprit de la distribution de présents, faites une offrande à la Bisonne Blanche...

Quand le temps passé avec la Bisonne Blanche est terminé, éloignez-vous d'elle et passez par le voile qui vous a séparé de la grande plaine, où vous reprendrez votre forme humaine. Thoth sera là pour passer un moment à partager cette expérience...

[Thoth vous aidera à rentrer dans votre corps par le sommet de votre crâne. Veillez à vous enraciner et vous centrer dans votre corps...]

Mots-clef : Vénération / Ancêtres."

*

*

D'après Madonna Gauding, auteure de Animaux de pouvoir, Guides, protecteurs et guérisseurs (Éditions Véga, 2006) :

"Guide d'interprétation

En tant que symbole onirique

Gratitude ; Santé ; indépendance ; Prière.

En tant que gardien ou protecteur

Protège contre le déséquilibre ; Garde les nouvelles entreprises.


En tant que guérisseur

Atténue l'aliénation spirituelle ; Soigne les dépendances.


En tant qu'oracle ou augure

Rappelez votre connexion à tout et à tous ; Tous vos besoins seront satisfaits.


Mythes et contes

La Femme Veau du bison blanc a appris aux Amérindiens l'utilisation du calumet sacré, qui est le pont reliant la Terre et les Cieux. Le tuyau et le fourneau symbolisent le cercle d'amour qui rattache les hommes et les femmes.


Si le bison est votre animal de pouvoir

Vous vous sentez puissant, vous bougez très vite si nécessaire. Vous estimez la générosité et la responsabilité pour les autres. L'entêtement est l'un de vos problèmes et souvent vous ratez ce qui est juste sous vos yeux. Bien que vous disposiez d'énormes réserves d'énergie et de capacités, vous devez trouver des manières d'accéder à leur pouvoir et de les utiliser correctement.


Demandez au bison de vous aider :

- à assumer vos responsabilités pour faire usage des dons et de l'abondance dont vous avez été doté

- à renouveler votre relation avec la prière

- à apprendre comment être compatissant envers tous les êtres animés et respecter leur parcours individuel.

Accéder au pouvoir du bison en :

- méditant sur des tableaux ou des photos de grands troupeaux de bisons

- notant les manières dont l'abondance se manifeste dans votre vie.


Les Amérindiens utilisaient pratiquement la totalité du bison. Prenez un moment pour réfléchir aux manières pratiques dont les autres tirent profit de vos mains, de vos pieds, de vos yeux, de votre mental, ainsi que de vos autres éléments.


Élément Terre."

*

*

Dans Rencontre avec votre animal totem (édition originale 2010, traduction française 2015), Phillip Kansa et Elke Kirchner nous proposent la fiche suivante sur le bison :


"Caractéristiques positives

Abondance et force ; Découverte de sa capacité de résistance.


En quoi cet animal m'aide

Ce grand et puissant animal t'aide à rester dans la profusion de la vie. Les bisons ont fourni à des générations d'Indiens d'Amérique du Nord tout ce dont ils avaient besoin pour vivre. La nourriture spirituelle que t'apporte le bison est la conscience que nous ne formons qu'un, et que nous pouvons nous fier au Grand Esprit. Dieu veille sur toi. Le bison est le seul animal qui possède la force de résistance d'avancer dans la prairie en pleine tempête, contre le vent. Cette force t'aide à tracer ta route, quels que soient les vents contraires.

Comment le bison me protège

Le bison te protège du manque. Il te donne la force de tenir, même dans les périodes de tumulte. Sa confiance dans les éléments et son lien avec eux t'aident aussi à croire au bon. Il te protège de la peur. Il te donne le courage de ne pas renoncer, même dans les moments difficiles.

Exercice pour me relier à cet animal

Ferme les yeux et, devant ton œil mental, imagine-toi debout au milieu d'une prairie. Tu vois devant toi un troupeau de grands bisons bruns. Ils broutent, sans se laisser perturber par ta présence. Demande-leur de te prêter leur force. Subitement, tu te retrouves sur le dos d'un puissant bison, qui te dit mentalement : "Tiens-toi bien, et sens comme la force, la confiance et la persévérance circulent de moi à toi." Le bison se met en mouvement. Pense maintenant à une situation de ta vie où tu as besoin de ces qualités de force et laisse-les pénétrer cette situation. Vois comme la situation se transforme pour toi. Il est important que le changement s'opère pour le bien de toutes les personnes impliquées. La représentation produit déjà la transformation. Prie le bison de s'arrêter lorsqu'il est temps pour toi de revenir dans l'ici et maintenant. Invoque toujours ton bison lorsque tu as besoin de son soutien."

*

*

Contrairement à l'idée commune, le bison n'est pas seulement d'Amérique et nous avons tendance à oublier qu'ils peuplaient l'Europe entière (en témoignent les peintures rupestres de Lascaux et de Chauvet). Après la première guerre mondiale qui a provoqué l'extinction des derniers bisons d'Europe en Pologne, l'espèce a néanmoins pu être reconstituée (dès 1929) à partir des quelques spécimens disséminés dans les zoos d'Europe et est désormais protégée dans la dernière forêt primaire d'Europe, la forêt de Białowieża, appelée aussi forêt de Belovej ou de Bialovèse en français.


Pour augmenter les chances de survie de l'espèce, d'autres spécimen ont été éparpillés en Europe pour éviter qu'une épidémie ne les décime à nouveau. C'est ainsi que le parc de Sainte-Eulalie-en-Margeride reçut ses premiers bisons en 1991 et continue de les accompagner jusqu'à maintenant.


Plus fou encore, le projet d'un vétérinaire de créer une réserve sauvage où l'homme n'intervient pratiquement pas.


Pour en savoir davantage, lire l'article qui présente ces deux lieux magiques.

Et n'oublions pas les œuvres d'art de nos ancêtres qui ont laissé une large part à cet animal impressionnant, que ce soit à Chauvet ou à Lascaux.

*

*

Selon Annie Pazzogna, auteure de Totem, Animaux, arbres et pierres, mes frères, Enseignement des Indiens des Plaines, (Le Mercure Dauphinois, 2008, 2012, 2015), dans le cercle des animaux, le Bison (Tatanka) fait partie, au même titre que le Canard, l’Élan, l'Oie, la Moufette, la Perdrix et l'Hermine des Animaux qui se situent au Nord, symbolisé par le rouge, l'Étoile du Matin, l'élément air et l'intellect.

Mots-clés :

"(en négatif) : Susceptibilité - Puissance non maîtrisée

(en positif) : Abondance - Prospérité - Fertilité - Force.


Il est l'abondance, la prospérité, la fertilité, la puissance.

Dans la tradition lakota, Tatanka est né en même temps que l'homme. Il est le principe de la création.

La femelle, tout comme pour le genre humain, porte son petit neuf lunes. Elle l'allaitera un an environ et il restera avec sa mère de deux à trois ans.

Bison choisit les chemins les plus courts et les plus aisés pour aller d'un point à un autre. Une femelle âgée, la mère du troupeau, mène le groupe. Les Amérindiens le suivaient ; leur vie était conditionnée par ses mouvements.

Bison se nourrit d"herbes en matinée et en soirée. Il rumine le reste du temps, se repose pou se roule dans la boue., la poussière pour enlever ses parasites. Dans sa forêt européenne, Bison mange aussi des feuilles, des fougères, des écorces et des glands en automne.

Du temps des grandes chasses, les Sioux se dévêtaient, ne conservant que bande culotte et mocassins pour plus de mobilité. Ils pouvaient se couvrir de peaux de loup pour approche les grands animaux.

Toutes les parties de l'animal étaient utilisées sans aucune perte. Sa chair était mangée ainsi que les viscères, les os changés en outils, les nerfs en fil à coudre, la peau en robes, habitations ou bagages, les sabots en colle, la bouse en combustible, les poils tressés faisaient des cordes ou servaient à bourrer les balles, les côtes se transformaient en patins pour les traîneaux. Les cornes qui ornaient certaines coiffes médecine pouvaient aussi être façonnées en ustensiles.

Un crâne est toujours présent lors des cérémonies, avec les cornes replacées, pour rappeler que son esprit est la vie même.

Tatanka s'apparente au Vent tourbillonnant qu'il fait naître lorsque son sabot impatient gratte le sol. Il semble placide, indolent, mais il dissimule une grande promptitude dans ses mouvements.

La première Pipe sacrée en catlinite, fabriquée par les hommes, représente un veau bison. Elle est gardée par Arvol Looking Horse avec la Pipe originelle, faite elle, dans un jarret du petit animal, à Green Grass dans le Sud Dakota.

Tatanka a failli mourir tout à fait, victime des chasses insensées organisées par les Blancs. C'est un fermier américain qui l'entoura de soins. Il est aujourd'hui protégé et vit en paix dans les parcs nationaux.

Bison européen subit le même sort au début du vingtième siècle : il a été réintroduit en France dans la région Languedoc Roussillon en 1991.

Bison d'Amérique arbore la bosse sur son cou, Bison d'Europe sur le dos.

Bison blanc est porteur de divin."

*

*

Pour David Carson, auteur de Communiquer avec les animaux totems, puisez dans les qualités animales une aide et une inspiration au quotidien (Watkins Publishing, 2011 ; traduction française Éditions Véga, 2011), le bison appartient à la famille des Qualités intérieures, au même titre que le serpent, la taupe, la tortue, le faucon, le singe, le phénix, le jaguar, le chat, l'éléphant, le l'araignée, le lion, l'ours grizzly, le loup, le corbeau et la corneille, le crocodile, le gorille et le dragon.

Qualités intérieures :

Le rythme effréné du monde dans lequel nous vivons - exigences du travail, évolution technologique et pressions financières - nous fait aisément oublier notre parenté aux animaux. Il est encore plus facile de négliger notre esprit animal, personnel et intérieur, où nous pouvons puiser force, sagesse et conseils.

Il existe diverses façons de nous reconnecter à nos guides intérieurs. L'une d'elles est de fournir un effort conscient pour trouver l'animal qui compense les faiblesses que nous sentons en nous-mêmes - le lion peut pas exemple nous aider à combattre notre timidité. Une autre approche consiste à identifier un ou plusieurs animaux avec lesquelles nous sentons une affinité particulière et à travailler en lien étroit avec eux sur une large gamme de problèmes et de peurs. Ce chapitre sonde les créatures susceptibles d'offrir un éclairage intérieur particulier sur notre caractère et notre psyché. [...]


Le bison américain, "buffalo", est le plus grand animal originaire du Nord de l'Amérique. Il vit uniquement sur ce continent. Ces imposants ruminants ont migré à travers les grandes plaines par énormes troupeaux de plusieurs milliers - ils étaient autrefois des millions. Des récits décrivent le spectacle de hordes de bisons s'étendant à perte de vue, la poussière se soulevant au son du martèlement des sabots et des meuglements.

Au printemps et à l'été, le bison se nourrit d'herbes luxuriantes et d'autre végétation. Pendant l'automne et l'hiver, son régime s'appauvrit et l'animal est poussé par la faim. L'hiver, il creuse la neige de son museau, jusqu'à l'écorcher et le faire saigner pour atteindre l'herbe rare en dessous.

Sur les grandes plaines herbeuses, les vies du bison et du peuple tribal étaient liées. Les dons qu'offrait l'animal incluaient les couvertures préservant les tipis, les mocassins, les lits, les membranes dures pour les boucliers de guerre et les vêtements en peau de bison. En fait, le bovidé fournissait presque toute chose nécessaire à la vie et était le centre spirituel du peuple. Il symbolisait l'art du don.

Quand vous pensez au bison, vous n'imaginez pas un animal craintif. Pourtant, ces animaux s'effrayent facilement et une horde entière peut détaler de panique à la moindre impression de danger. Il y a longtemps, avant le cheval et le fusil, les peuples des grandes plaines se déployaient à pied, en éventail, provoquaient le vacarme et par là la fuite des bisons, poussés à "sauter" au-dessus d'une falaise escarpée, d'où ils tombaient et mouraient. Il y avait d'abord une cérémonie, au cours de laquelle le peuple récitait des prières et entonnait des chants de grâce et de remerciement, puis il commençait le dépeçage. La graisse, la langue et les reins de l'animal étaient particulièrement prisés; La viande était pendue à des poteaux pour sécher au soleil, puis entreposée pour l'hiver. Chaque partie du bison était utilisée.

Pour diverses raisons historiques, les bisons furent chassés jusqu'à leur quasi extinction. Leur extermination transforma à jamais le mode de vie des Amérindiens. A bien des égards, la vie des peuples des grandes plaines reflétait la générosité de l'animal sacré - nourriture, toit et vêtements. A cela s'joutaient les enseignements spirituels du bison - prière, partage, abnégation, auto-sacrifice altruiste. Les nations de bisons étaient véritablement maîtresses de l'art du don, et leurs enseignements touchaient à la moelle de la vie. Cette créature se donnait entièrement. En période de crise économique, les peuples modernes peuvent se tourner vers l'esprit bison et reprendre de ses dons de partage et de générosité.

On trouve de nombreuses histoires sur le bison bien-aimé et les grandes chasses. Lorsque la nourriture était rare et le peuple affamé, on faisait appel à des chamans aux dons de chasseurs, qui savaient attirer le bison par des rituels et des charmes. Le chaman se rendait sur la plaine et plaçait un crâne de bison à l'est. Autour du cou, il portait une corne de bison, suspendue à un cordon tressé en poils de bison. Il entonnait des chants pour charmer le bovidé, puis élevait le calumet aux quatre coins de la Terre, fumait cette pipe sacrée et la plaçait à l'intérieur du crâne. Si tout était correctement respecté, le bison entendait et reconnaissait la souffrance du peuple. Il accourait pour s'offrir et était tué, comme cadeau au peuple.


Mot-clé : Art du don.

Rythme du martèlement des sabots

A travers toute l'Asie orientale, le bison était vénéré comme l'une des aides les plus importantes de l'espèce humaine. Lao Tseu (570 - 490 av. JC), fondateur du taoïsme, pour fuir la déliquescence de son royaume, entama un voyage à dos de bison. Lorsqu'il atteignit le Hangu Pass à la frontière occidentale, le garde, réalisant que Lao Tseu quittait véritablement le pays, lui demanda de consigner par écrit les fruits de sa sagesse, afin de les préserver pour le peuple. Lao Tseu descendit de sa monture et écrivit le Tao Te Ching.

Le déplacement rythmique du bison aide à calmer nos pensées et stimule notre créativité. Avant d'entreprendre quelque chose de créatif, imaginez-vous sur un bison, galopant à travers les plaines d'Asie. Lorsque vous vous sentez prêt, descendez de votre monture et lancez-vous dans votre projet."

*

*

Dans son jeu de carte L'Oracle du peuple animal (Guy Trédaniel Éditeur, 2016), Arnaud Riou regroupe les animaux par famille. Le bison appartient selon lui à la famille de l'action, avec le bélier, l'éléphant, l'ours, le colibri, le renard, le cheval, le requin, le castor et le dragon.


"Au-delà de nos concepts, de nos belles théories, de nos idées et de nos valeurs, le passage à l'acte est une dimension fondamentale de notre humanité. Nous avons beau avoir le plus bel idéal, nous ne serons pas heureux tant que nous ne l'aurons pas réalisé. De la même façon, si nous passons à l'action en permanence sans prendre le temps de ressentir à quels besoins fondamentaux correspondent les actions que nous entreprenons, nous ne resterons que dans la dimension superficielle de notre être et notre vie manquera de sens. Notre santé s'appuie sur notre inspiration et notre expiration. Plus nous respirons profondément, plus nos perspectives s'élargissent.

L'inspiration correspond à l'intuition, la méditation, l'introspection, la sagesse. L'expiration correspond au passage à l'acte, à la décision, à l'action compatissante.

C'est alors tout un art de passer à l'action en s'appuyant sur une intention claire, sans pour autant y mettre trop de volonté. C'est tout un art de n'être ni dans la procrastination, l'art de remettre à demain ce qu'il serait juste d'entreprendre aujourd'hui. C'est tout un art aussi de travailler quotidiennement sans tomber dans la surchauffe, la dépression ou le découragement.

[N.B. La syntaxe fautive de cette fin de paragraphe n'est pas de mon fait (ni... ni ?) : je recopie scrupuleusement l'article afin que chacun puisse se faire sa propre opinion.]

La volonté égotique est dure et empêche la fluidité de nos actions. Lorsqu'il tire à l'arc, le samouraï est précis sur le centre de la cible qu'il vise. Toute sa concentration est posée sur la qualité de sa posture. Puis, il détend le pouce et l'index, et libère la flèche. Il ne met aucun volonté dans ce dernier mouvement. Poser une intention claire et passer à l'acte avec douceur et précision est tout un art. C'est à cet art que nous invite cette famille d'animaux.


La gratitude est le plus grand des trésors.

Reconnais ce que tu reçois et ton abondance sera infinie.


......................................................................................................................

La carte représente une plaine immense d'Amérique centrale. Le paysage est vaste. Nous sommes dans une journée chaude de fin de printemps. Au loin, on aperçoit les montagnes Rocheuses. La végétation est sobre. Quelques arbres ici et là. Un troupeau de Bisons est en mouvement. Certains sont en marche, d'autres paissent. Ils sont paisibles. Au lointain, la terre soulevée par la marche des Bisons forme un nuage. Au premier plan, un Bison nous regarde. Son corps est massif. Ses poils longs.

......................................................................................................................


Le Bison est le symbole incontesté de l'abondance et de la richesse. C'est un totem puissant qui fait partie, chez les Amérindiens, des quatre animaux totems liés aux quatre directions. Le Bison est le gardien de la porte du nord. Il est lié à la terre, à la matière. Dans la nature, les Bisons vivent en grands troupeaux. Ils sont nomades et se déplacent au fur et à mesure pour trouver leur alimentation. Ils font partie des plus gros herbivores terrestres. En cela, ils incarnent la paix. Ils n'ont pas besoin de chasser ou de développer d'agressivité pour se nourrir. Pour les Amérindiens, le Bison incarne la richesse. Un seul Bison suffit à nourrir tout un clan pendant plusieurs mois, d'autant que toutes les parties du Bison sont utilisées. Sa viande est consommée fraîche ou fumée. Mélangée à la graisse et aux baies séchées, elle forme le pemmican qui va nourrir toute la famille en dehors des périodes de chasse. Des outils, des pointes de flèche, des ustensiles de cuisine ou des flûtes sont taillées dans ses os. Avec sa fourrure, on réalise de grands tapis, des couvertures pour réchauffer le tipi ou des vêtements. Ses ligaments sont la base des cordes des arcs. Ses sabots sont utilisés pour fabriquer la colle. Enfin, le crâne du Bison est le centre de la roue de Médecine, l'un des rituels les plus importants dans toutes les traditions indiennes. les Indiens sont associés à la prophétie du Bison blanc. Il est dit que lorsqu'un Bison blanc apparaît dans un troupeau, ce qui est extrêmement rare, c'est un signe de bon augure lié à l'abondance, à la réussite, à la réconciliation des peuples et à la transmission des enseignements traditionnels aux générations futures.


Lorsque le Bison vous apparaît dans le tirage, c'est toujours lié à l'abondance, à la réussite d'un projet ou au succès d'une entreprise. Le Bison vient vous encourager à avoir confiance en vos initiatives. Il vous enseigne que la richesse est avant tout une posture. On ne peut être touché par la richesse tant que nous vivons avec une sensation de manque, d'injustice ou de pauvreté intérieure. A part quelques exceptions marginales, les êtres qui font réellement l'expérience de la richesse sont ceux qui ont développé une attitude confiante par rapport à la circulation de l'argent. Car la richesse est liée à la circulation. Ceux qui ont accumulé un capital et le conservent jalousement peuvent avoir un compte en banque fourni, mais se sentiront toujours en insécurité financière et pauvres intérieurement. Le Bison vous encourage à faire confiance. Il vous enseigne les secrets de l'attraction. Lorsqu'une terre est meuble, lorsqu'elle est nourrie, lorsque la nature ou la main de l'homme y sèment les semences, alors les fruits y poussent sans effort. En revanche, rien ne pousse sur une terre aride. Il en est de même de notre cœur. Tant qu'il est sec et blessé par un sentiment d'injustice, de misère affective ou de pauvreté intérieure, la richesse ne peut s'y installer. C'est en apaisant nos croyances sur l'argent que la richesse se manifeste. Lorsque vous coopérez avec le puissant totem du Bison, commencez par explorer vos croyances. Apaisez tout sentiment d'injustice ou d'amertume. La clé de cette transformation tient à votre aptitude à ressentir de la gratitude pour ce que vous possédez déjà. Commencez par reconnaître ce que la nature vous a donné. Il peut s'agir de bienfaits simples comme d'avoir un corps en bonne santé, des yeux pour lire ces lignes, le chant des oiseaux. Puis, remerciez le Soleil d'éclairer la Terre, la pluie de nourrir les récoltes. Progressivement, élargissez ce sentiment d'abondance intérieure.


Mots-clés : La richesse - L'abondance - Le succès - La terre - L'argent - La nourriture - Le poids - L'influence - Le partage - La générosité - La fécondité.


Signification renversée : Lorsque le Bison vous apparaît dans sa posture renversée, ça peut être pour vous interroger sur l'avarice, la difficulté à donner ou à laisser circuler. Ça peut être pour vous questionner sur une utilisation que vous faites de l'argent ou sa circulation. Le Bison peut aussi vous interroger sur la fécondité et votre rapport à la grossesse.


Le message du Bison : Je suis le gardien des peuples de la Terre. Je viens t'enseigner les secrets de la richesse. Avec moi, tu n'auras plus à t'inquiéter de ton sort. Tu recevras toujours ce qu'il est juste de recevoir. Pour que je puisse t'aider, il est nécessaire que tu clarifies ta vision. Pourquoi souhaites-tu l'abondance ? Pour réaliser quel projet ? Prends le temps de répondre. Notre richesse est intimement liée à nos croyances. Tant que nous considérons que la terre nous doit quelque chose, nous ne recevrons rien, car notre cœur est plein d'avidité. La terre est généreuse de nature. Regarde les lacs, le cycle des saisons. Les arbres fruitiers,. L'océan. La terre n'offre que richesse et abondance. En revanche, lorsque le cœur de l'homme est sec, il bloque la circulation de ces richesses. reviens à ta motivation la plus profonde. Que souhaites-tu réaliser de plus grand dans ta vie ? N'aie pas de limites à tes ambitions pourvu qu'elles contribuent à créer d'autres formes de richesse, elles seront soutenues par le créateur.


Le rituel du Bison : Je rends hommage au Bison. Gardien des peuples premiers, Toi dont le crâne est au centre de la roue de Médecine. Toi qui nourris le peuple rouge depuis la nuit des temps. Je te rends hommage et reconnais ta grandeur. Je m'associe à ton esprit pour contribuer à révéler ma propre richesse au monde. Aujourd'hui, je suis conscient que c'est en révélant ma propre richesse que je contribuerai à l'élévation de ce nouveau monde auquel tant d'entre nous aspirent. Je médite sur cette contribution. Je nourris la gratitude dans mon cœur. Sur un cahier, je note tout ce que je reçois de la terre. Chaque jour, pendant un cycle (3, 7 ou 21 jours), je rédige différentes phrases qui commencent par "Je remercie la terre de ...", "Je remercier l'univers de ....". Je prends le temps après la séance d'écriture de ressentir ce qui vibre désormais dans mon corps et dans mes cellules. Je ressens l'apaisement que provoquent les phrases. Je ressens la plénitude dans chacune de mes cellules. Je souris. C'est cette richesse intérieure qui entre en résonance avec le monde et attire toutes les autres formes de richesse. Dans notre inconscient, il n'existe pas de conjugaison dans le futur ou dans le passé. C'est pourquoi un rituel d'abondance se conjugue toujours au présent. En reconnaissant ce que j'ai, je me prépare à accueillir ce qui vient à moi."

*

*

Voir aussi la fiche sur le Buffle.


Littérature :


Dans La Peau de bison (Éditions Flammarion, 1971) de Frison-Roche, Max, après la mort accidentelle de sa femme, voyage une dernière fois à bord de son petit avion avant de retourner en France :

"- Maintenant, Tom, allons voir les buffalos.

Ils survolaient le Wood Buffalo National Park, qui s'étend du nord au sud le long de la Slave River, entre le lac des Esclaves et le lac Athabasca. C'est une grande plaine, marécageuse l'été, dont les vastes clairières en partie inondées accueillent de nombreux bisons. On en compte environ quinze mille sur cet immense territoire. Les retrouver ne présentait aucune difficulté. Ils avaient laissé de profondes frayées dans la couche de neige poudreuse.

- Les voilà, dit Tom, excité à l'extrême.

Max vira sur l'aile.

Sous eux, une trentaine de monstres fouillaient la neige d'une clairière. Il piqua sur la harde, qui réagit violemment. Un mâle énorme ordonna la fuite. Il traçait, en bonds larges et lourds, un sillon dans la neige profonde. Derrière, les bêtes adultes, formées en triangle, protégeaient les plus jeunes qui galopaient à l'intérieur de cette flèche, épaule contre épaule, portés, soutenus par les vieux animaux. C'était une vision extraordinaire. Max se crut revenu aux premiers âges de la terre. Il reprit de la hauteur pour mieux voir le spectacle ; les animaux avaient gagné la lisière d'un fourré, y pénétraient en fracassant les branches et les jeunes arbres, puis s'arrêtaient, et on les devinait haletants, terrorisés par cet oiseau gigantesque qui planait sur eux dans un grondement de tonnerre."

*


Arts visuels :


Petit florilège de toiles de George Catlin :