Blog

  • Anne

Chameau et dromadaire





Étymologie :

  • CHAMEAU, CHAMELLE, subst.

Étymol. et Hist. A. Subst. masc. 1. a) ca 1100 cameil zool. (Roland, éd. Bédier, 847) ; 1121-35 chameil (Ph. de Thaon, Bestiaire, éd. Walberg, 1249 ds T.-L.) ; b) 4e quart xive s. camel « étoffe en poil de chameau » (J. Froissart, Poésies, II, 346 ds Gdf.) ; 2. 1828 « terme d'insulte envers une femme » (ds Esn.). II. Subst. fém. ca 1160 chameille < œilles > « femelle du chameau » (B. de Ste Maure, Troie, éd. L. Constans, 26 945), seulement en a. fr. ; aux xvie et xviie s. :chameau ou chameau femelle (Hug., Nicot); chamelle est repris au xixe s. 1829 (V. Hugo, Orient., 1 ds Littré). Du lat. class. camelus, sens 1, empr. au gr. κ α ́ μ η λ ο ς « id. » lui même empr. au sémitique occ. (cf. hébr. gāmāl) ; v .Chantraine ; d'abord chameil, chamoil (v. T.-L. et Gdf. Compl.) puis chamel par changement de suff. (-ēlu > -ĕllu), v. Fouché, p. 232 et 449.

  • DROMADAIRE, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1121-35 (Ph. Thaon, Best., 1044 ds T.-L.). Empr. au lat. dromedarius « dromadaire » (class. dromas- adis ; gr. δ ρ ο μ α ́ ς [κ α ́ μ η λ ο ς] « [chameau] qui court »).


Lire aussi les définitions de chameau et dromadaire afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*

*



Symbolisme :

Selon Hildegarde de Bingen, dans Physica, Le Livre des subtilités des créatures divines (traduction P. Monat, 2011) :


"Le chameau a en lui une chaleur toute particulière, un peu tiède pourtant ; c'est pourquoi il reste tiède, et son caractère instable et capricieux. Dans ses bosses, il détient la force du lion, celle du léopard et celle du cheval ; dans le reste de son corps, il a la nature de l'âne. La bosse qui est derrière son cou participe à la force du lion ; la bosse qui vient immédiatement après participe à celle du léopard, et la bosse qui vient ensuite participe à celle du cheval. C'est grâce à ces natures qu'il gagne en force et en taille ; grâce à elles, il a une telle force que, s'il n'était pas rempli de douceur, il surpasserait largement en ardeur aussi bien le lion que tous les autres animaux.

Si quelqu'un éprouve des douleurs en son corps, il prendra un peu d'os de la bosse qui participe à la force du lion ; il le râpera dans de l'eau, en boira souvent, et ses douleurs cesseront. Celui qui souffre de la rate prendra de l'os de la bosse qui participe à la force du léopard, le râpera dans de l'eau, en boira souvent et sa rate sera guérie. Si quelqu'un a la gale ou diverses espèces de fièvres et fait à tout propos de violentes poussées de sueur, il prendra l'os de la bosse qui participe à la force du cheval, le râpera dans de l'eau, en boira souvent, et il sera guéri.

Fais sécher son sabot et son pied, que tu garderas dans ta maison ou bien à l'endroit qui te conviendra : ainsi les esprits aériens ne viendront plus y jouer leurs mauvais tours, cesseront de s'y affronter, car le diable s'enfuit de ces lieux à cause de la force et de la puissance du chameau. Le reste de son corps ne vaut rien pour la médecine."

*

Selon le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant,


"Le chameau est communément pris comme symbole de sobriété et ... de caractère difficile. Il est l’attribut de la tempérance. A cause des longues caravanes qui la sillonnent, l’Asie a été souvent figurée par un chameau.

Du Capricorne le chameau reprend le caractère difficile et la sobriété, disons la sobriété alimentaire, car certains Saturniens ou Capricornes sont de grands dépendants, de grands frustrés qui, pour compenser un manque intérieur, boivent, fument, sont avides. Saturne, Maître du Capricorne, dans le mythe ne dévore-t-il pas ses enfants dans sa boulimie de pouvoir… Le chameau est sobre, il conserve ses réserves car il sait qu’il lui faudra survivre à une route longue, aride, pénible et difficile. Le Saturnien ou le Capricorne sait se contenter de peu, tendu qu’il est vers sa quête du pouvoir et de la réussite, comme le chameau l’est dans son espoir de pouvoir atteindre la prochaine oasis.

Le Lévitique (9, 4) le considérait comme un animal impur. Étaient réputés impurs les animaux que les païens consacraient à leurs faux dieux ou qui, paraissant répugnant à l’homme, ne pouvaient qu’être censés déplaire à Dieu.

Le chameau est présenté, très exceptionnellement il est vrai, dans l’iconographie hindoue, comme l’emblème de yogini sinistres en relation avec la mort.

Le chameau est cependant, et avant tout, la monture qui aide à traverser le désert ; grâce à laquelle on peut donc atteindre le centre caché, l’Essence divine. Compagnon du désert, il est le véhicule qui conduit d’oasis en oasis. Les Rois Mages sont figurés arrivant à la crèche montés sur des chameaux. C’est pourquoi divers textes anciens, notamment ceux d’Honorius d’Autun, établissent une équivoque phonétique entre les chameaux et les camilles, qui sont les serviteurs des rois, et aussi des autels, en même temps que les transmetteurs de la philosophie hermétique.

Le Zohar parle de chameaux volants semblables aux dragons et aux serpents ailés, qui auraient été les gardiens du paradis terrestre et dont il serait question dans l’Avesta, le livre sacré de la Perse antique.

En Asie centrale, le chameau est symbole, non de mauvais caractère, mais de prétention. « Parce que le chameau se jugea grand, il perdit l’armée », proverbe bouriate."

*

*

"Notez aussi que le chameau connaît une certaine longévité puisqu’il peut vivre jusqu’à 70 ans, ce qui est un bel âge pour un animal.

Enfin, dans l’Empire romain d’Occident, le chameau, ou le dromadaire, était utilisé non seulement comme monture, mais surtout comme animal de trait et de bête de somme, principalement dans l’armée. On voit là les travaux ingrats, difficiles et pénibles souvent dévolus au Capricorne. Quant à l’armée, elle n’est pas sans rappeler que le Capricorne est le lieu d’exaltation de Mars, le soldat.

Moins Capricorne, le côté voyageur du chameau et sa haute taille qui ne sont pas sans évoquer le Sagittaire."


http://www.sylvie-tribut-astrologue.com/tag/le-chameau-symbole-de-sobriete-et-de-caractere-difficile-est-lattribut-de-la-temperance/

Selon Didier Colin, auteur du Dictionnaire des symboles, des mythes et des légendes ( (Hachette Livre, 2000) :

"Symbole de mesure, de sobriété, d'endurance, de calme, de dépouillement, le chameau fut parfois assimilé, par les Chrétiens, à la sagesse et à l'humilité de Jésus. Toutefois, les images symboliques qui s'y rattachent sont ambivalentes. En effet, on le considère aussi comme une représentation de la présomption, de l'obstination, de l'impureté, de la mauvaise humeur. Cependant, par-delà les traits de caractère que l'on attribue au chameau, nous retiendrons surtout qu'il est la monture idéale, la seule grâce à laquelle l'homme peut traverser un désert.

Aussi, dans un rêve, l'apparition d'un chameau peut être le signe avant-coureur d'une aide providentielle, dont on bénéficiera dans une période difficile de sa vie."

*

*

Selon Nicki Scully, auteure de Méditations de l'animal pouvoir, Voyages chamaniques avec les alliés esprits (éditions originales 1991, 2001 ; traduction française : Guy Trédaniel Éditeur 2002),


"Le Chameau à une bosse, le dromadaire, que l'on trouve dans de nombreuses régions d'Asie occidentale et d'Afrique du Nord, est très honoré pour son pouvoir d'endurance. Le Chameau est renommé pour sa capacité à porter de lourds fardeaux sur les longues pistes à travers le désert ingrat, avec peu de besoins en eau et nourriture. Les Bédouins appellent les chameaux ata Allah, "Don de Dieu", par gratitude pour la multitude de services essentiels qu'ils rendent. Outre le transport, les chameaux fournissent du lait, de la viande et des peaux ; laines, cordes et pinceaux ; et même ombre pour se protéger de l'impitoyable soleil. Leur capacité à garder les liquides est si grande que lorsque la bouses est excrétée, elle est assez dure pour servie de combustible. Leur tolérance aux fluctuations de la chaleur corporelle, leur capacité extraordinaire de rétention d'eau, et leur lente absorption d'eau, tout cela contribue à leur capacité à rester des jours durant sans boire.

Les Chameaux sont toujours prêts, car à tout moment on peut leur demander de voyager pendant des jours, sans se rafraîchir. Leurs bosses ne servent pas à entreposer l'eau, mais la graisse, qui peut être convertie en énergie quand la nourriture est rare. Les Chameaux ont la réputation d'avoir mauvais caractère et d'être têtus, mais ils sont en fait patients et intelligents. Ils sont plus imprévisibles que déplaisants.

Quand rien ne semble aller, le Chameau vient aider ceux qui sont perdus, et au désespoir. Il renforce votre pouvoir d'endurance, et vous aide à apprendre à faire confiance à votre propre intuition, pour vous guider ? Chaque fois que vous faites ce voyage avec le Chameau, vous ajoutez à votre base de connaissance, et augmentez vos capacités intuitives. Vous finirez par avoir une connaissance intérieure de tout le désert, de tout le paysage de votre vie - vous pouvez même voir de l'autre côté. Quand vous savez où vous êtes, comment vous pouvez trouver votre chemin à chaque instant, vous n'avez plus à craindre l'inconnu ou les vents du changement. Vous pouvez tramer toute une ligne de conduite, sans vous soucier du vent et des sables qui peuvent obscurcir votre vision extérieure.


[Le Voyage du Chameau fait partie, au même titre que celui du Pélican, de la Girafe, lu Lézard cornu, du Loup, de l'Araignée et du Mustang des] Voyages de Libération. Cette section est consacrée à débarrasser la voie de la libération des contraintes des pensées et croyances limitées. Les vieux modèles sont abandonnés, laissant la place à des visions nouvelles, élargies, qui génèrent une connexion plus grande avec l'Ensemble de la Nature.


Voyage du Chameau

[Faites l'Alchimie du Chaudron...]

Quand vous êtes en présence de Thoth, vous vous trouvez au milieu d'un vaste désert. Vous regardez autour, et vous voyez un paysage de collines sableuses et désolées, qui s'étendent dans toutes les directions. Vous réalisez que vous n'avez pas d'idée de l'endroit où vous êtes, ou de la façon dont vous pourrez sortir de ce lieu désolé. Il n'y a point de repère ici, car les dunes de sable se déplacent sans cesse. Le vent gémit et le sable vole tant qu'"il crée un nuage qui obscurcit votre vision, mais vous êtes capable de discerner des formes ondulantes e des dessins changeants sur les collines roulantes... Être perdu, cela vous rappelle les changements et les mutations de votre vie quotidienne, qui vous ont laissé désorienté. Vous êtes sûr de pouvoir intégrer tous les changements. Laissez ces questions devenir le centre de votre attention... [Pause]

Allez au sommet de la dune la plus haute et regardez de l'autre côté, où il y a un petit ravin protégé du vent. Vous y voyez un chameau qui se repose. Il est allongé, à l'aise, et il vous regarde quand vous venez vers lui. En vous approchant de ce Chameau, ouvrez votre cœur honnêtement et pleinement, et regardez-le dans les yeux. Reconnaissez que vous vous êtes peut-être perdu, et demandez-lui de vous aider à trouver votre chemin... [Pause]

Grimpez sur le dos du Chameau et installez-vous sur la selle large - penchez-vous en avant, puis en arrière, quand le Chameau se lève en titubant. Il traverse le désert d'un pas confortable, facile, régulier. Vous vous sentez poussé vers l'arrière et vers l'avant, ce qui berce votre troisième chakra, la région du plexus solaire entre votre cœur et votre ventre, qui gouverne votre volonté et votre pouvoir personnels. Vous vous accoutumez au rythme, il devient une seconde nature, et vous acquérez un sens de l'unité avec le Chameau... Tandis que vous êtes de plus en plus à l'aise, son mouvement commence à être une représentation intuitive, et vous commencez à partager la conscience avec votre nouvel ami le Chameau... [Pause]

Commencez à remarquer comment le Chameau s'oriente dans ce vaste désert. Des subtilités comme la qualité de la lumière et l'angle du soleil, la direction et le goût du vent, la longueur et la direction des ombres, commencent à prendre un sens. Il n'y a pas de points de repère fixes, mais c'est comme si une carte avait été superposée à tout le paysage, même au-delà des horizons obscurcis. Vous commencez vaguement à reconnaître que vous en relation avec les oasis, les montagnes, et les villes en bordure du désert. Vous avez l'impression précis de savoir où l'eau se trouve - vous pouvez sentir son énergie sous le sol, et vous pouvez dire où elle est plus forte, et où elle est plus faible... Vous réalisez que vous ne contrôlez pas ce Chameau ; vous unissez les souvenirs et devenez un seul esprit, si bien que ce désert totalement inconnu devient familier... [Longue pause]

Vous ne pataugez plus, et vous réalisez pleinement que vous ne serez plus jamais perdu, car vous aurez toujours la capacité de déterminer exactement où vous êtes en relation avec tout le soutien et la nourriture dont vous avez besoin... Vous avez pris totalement conscience du contenu aqueux de votre corps, et de la façon dont vous pouvez équilibrer cette conscience avec la connaissance de la longueur de votre éloignement de n'importe quel lieu où vous pouvez vous réapprovisionner en eau.

La conscience que vous avez de votre situation réelle augmente, et vous êtes à même de réexaminer vos priorités. Ce que vous pouvez avoir considéré comme crucialement important, même comme angoissant et insurmontable, quand vous avez commencé ce voyage, est maintenant beaucoup moins préoccupant quand vous établissez lesquels de vos buts sont à votre porté, et lesquels ne le sont pas... [Pause]

Le vent est tombé jusqu'à devenir une brise légère. Vous vous sentez clame en avançant lentement, avec confiance, certitude, vers votre destination. Vous pouvez la sentir de tout votre corps... Savoir où vous êtes met tout dans un contexte différent... Vos priorités sont mieux vues... En obtenant un sentiment de clarté au sujet de ce qui est le plus important et de l'endroit où vous avez besoin d'aller dans votre vie, vous êtes à même d'aller d'un pas égal, sans errance, dans la bonne direction. [Pause]

Thoth apparaît. Le Chameau s'arrête et s'agenouille pour vous permettre de descendre... Comme cadeau pour votre Chameau, vous pouvez offrir une pomme et peut-être un gland rouge et or pour sa bride. Ayez à l'esprit que vous devez toujours faire preuve d'une grande gentillesse envers votre Chameau... Racontez votre expérience à Thoth, qui a suivi votre voyage et est venu vous rencontrer à son issue...

[Thoth vous aidera à rentrer dans votre corps physique et la réalité ordinaire. Enracinez-vous et centrez-vous avant d'ouvrir les yeux... ]

Mots-clefs : Trouver sa voie / Endurance / Développer l'intuition."

*

*

Pour Diana Cooper, qui a écrit Le Guide des archanges dans le monde animal (Édition originale, 2007 ; Éditions Contre-Dires, 2018), le message des chameaux est le suivant :


Les ressources sont limitées, mais il y en a assez

pour tout le monde quand elles sont partagées avec sagesse et

bon sens. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que notre

planète redevienne un paradis merveilleux.


Les chameaux ont deux bosses alors que les dromadaires en ont une seule. Ces animaux sont des créatures très anciennes qui sont apparues sur Terre à l'origine en Amérique du Nord, au Canada et dans l'Arctique, il y a quelque 45 millions d'années. A cette époque, ils étaient énormes, beaucoup plus gros que les chameaux que nous connaissons aujourd'hui, et ils n'avaient pas de bosses. Il y a environ quatre millions d'années, ils ont traversé le détroit de Béring, sont arrivés en Asie et ont continué leur chemin vers le sud, où on les trouve majoritairement maintenant. C'est pourquoi nous les associons toujours à l'Asie, à l'Afrique et même à certaines parties de l'Australie. Dans ces temps anciens, ils étaient de la troisième dimension.

Parallèlement à celle de l'Atlantide, le Conseil intergalactique surveillait d'autres expériences qui se déroulaient sur Terre, dont une en Afrique et une en Asie. Comme pour le défi de l'Atlantide, ces essais étaient conçus pour trouver le meilleur moyen pour les esprits d'entrer dans un corps tout en conservant leurs liens divins. L'âme supérieure des chameaux a offert de participer à ces tâches divines pour servir et apprendre.

Ceux qui étaient montés sur Lakumay, l'aspect supérieur de Sirius, et qui étaient de la cinquième dimension, ont accepté de s'incarner en Asie et en Afrique dans le corps des chameaux que nous connaissons aujourd'hui. Ainsi, ces animaux pleins de sagesse, de connaissance et d'intelligence, incarnés dans des corps plus petits avec leurs bosses graisseuse, offrent librement leur lait et leurs peaux, et leur force et leur courage aux habitants de ces régions. En échange, ils apprendraient et enseigneraient à servir l'humanité avec patience et endurance. Il faut que ces êtres soient puissants pour accepter de supporter des chaleurs extrêmes et des froids intenses, et pour courir sur de longues distances à une vitesse constante de 40 kilomètres / heure, tout en stockant de la nourriture et de l’eau dans les bosses de leur dos, en travaillant pour les plus exigeants et les plus intransigeants des maîtres, les êtres humains. Ils acceptent tout cela pour développer des qualités d'humilité, de patience, de tolérance qu'ils peuvent remporter dans leurs champs d'énergie à Lakumay. Ils testent également leur pouvoir d'endurance physique.

Quand l'Atlantide a disparu, le monde entier en a été affecté et, pour une grande part, a été précipité dans le chaos. Cependant, les chameaux ont réussi à rester à la cinquième dimension malgré tout ce qui se passait autour d'eux. Et maintenant, ils apprennent l'équilibre et transforment la négativité en lumière. A un moment, ils transportent de lourdes charges sur de longues distances à travers les déserts inhospitaliers, où il s ont le temps et l'espace à contempler, puis, l'instant d'après, ils se retrouvent dans des endroits chaotiques, bruyants, souvent très fréquentés, où ils doivent stabiliser leur énergie tout en absorbant et transmutant les fréquences inférieures qui les entourent. Ils apprennent à équilibrer. L’archange Jophiel les assiste, mais néanmoins il n'est pas étonnant qu'ils aient la réputation d'avoir parfois mauvais caractère. Une troisième leçon qu'ils nous démontrent est d'utiliser les ressources à bon escient.

Ils doivent transporter leur nourriture et leur boisson, car il se peut qu'ils ne puissent pas se ravitailler avant un certain temps. Ils apprennent tôt à conserver ce qu'ils ont et à l'utiliser avec discernement. C'est un concept particulièrement important que es gens doivent assimiler à l'heure actuelle.

La seule fois où je suis montée sur un chameau, il y a de nombreuses années alors que j'étais en vacances en Afrique, j'ai été très nerveuse en voyant son regard impérieux, voire malveillant, et son apparence négligée. De plus, il paraissait gigantesque. Quand il s'est levé, avec moi sur son dos, et qu'il a commencé à se balancer de façon alarmante pendant qu'il marchait, j'ai ressenti une grande frayeur et j'ai été infiniment soulagée lorsque la randonnée a pris fin. A cette époque, je n'avais pas encore commencé mon cheminement spirituel et je ne savais rien à propos des anges. J'ai honte de le dire, mais je ne me souviens pas d'avoir remercié ce chameau pour le service qu'il m'avait rendu.

Les chameaux sont restés en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient parce que c'était là qu'ils étaient le plus utiles.

Quand un assez grand nombre d'habitants de ces régions passent à la cinquième dimension, les chameaux leur transmettront des informations pour les aider à traverser la période de transition vers le nouvel âge d'or qui doit commencer en 2032. Ils le feront des deux façons suivantes : comme les êtres humains deviendront plus réceptifs au niveau de la télépathie, les chameaux téléchargeront des données directement dans leurs esprits ; puis, quand les humains seront prêts, le plan géométrique sacré des chameaux sera superposé à celui des humains qui sont prêts, ce qui déclenchera notre propre connaissance et notre sagesse innées.

Le plan porté par les chameaux contient beaucoup de connaissances sacrées provenant de Sirius. En sillonnant les déserts, ces animaux font transiter cette information et la lumière dorée par les lignes ley. Une partie de leur rôle est de maintenir les lins du dragon, ces lignes ley de la cinquième dimension de la planète. Donc, ils contribuent à maintenir les réseaux pour nous tous.


Les anges et les maîtres qui travaillent avec les chameaux

Comme tous les animaux, les chameaux ont deux anges gardiens qui veillent sur eux et qui les soutiennent dans leur mission.

Quand ils sont découragés, il appartient aux anges de les encourager et de leur rappeler la mission que leur âme a accepté d'accomplir. Leurs anges gardiens se mêlent aussi aux anges des individus qui les montent, de sorte que de nombreux êtres de lumière les accompagnent durant leur parcours. Ces anges aident à alléger leur charge et à les soulager des difficultés qu'ils subissent, aussi bien qu'à communiquer avec eux qui les montent ou qui marchent à côté d’eux.

Naturellement, l'ange des animaux, l'archange Fhelyai, reste avec eux en tout temps et leur procure du réconfort et des conseils.

L'archange Jophiel, l'ange jaune de la sagesse, est responsable du développement de l'ensemble de l'Asie et il observe la vie de ces animaux, car la connaissance qu'ils détiennent fait partie intégrante du développement de l'Asie dans l'ordre du droit divin. El Morya était un grand prêtre de l'Atlantide et il a travaillé de manière cohérente à développer la connaissance et la compréhension spirituelle dans cette partie du monde. Il travaille maintenant étroitement avec les chameaux même s'ils ne faisaient pas partie de l'expérience de l'Atlantide. Apollo était aussi un grand prêtre de l'Atlantide et il a conduit sa tribu en Mésopotamie après la chute de l'Atlantide, apportant la sagesse de sa tribu à cet endroit. Il a particulièrement compris l'eau et ses propriétés cosmiques, et l'art de l'irrigation. Les chameaux se souviennent du temps où les déserts étaient verts et fertiles et de la manière dont tout cela a été maintenu. Parce qu'ils ont mérité de la recevoir, une grande partie de cette information a ensuite été encodée dans ces animaux, afin qu'ils puissent la transmettre à ceux qui seront prêts au moment approprié.


Le futur

Lorsque nous nous approcherons du nouvel âge d'or en 2032, deux choses vont se produire. Tout d'abord, le climat deviendra pus extrême, par conséquent cette information au sujet de la conservation de l'eau et de l'irrigation deviendra essentielle ; puis, l'humanité élèvera sa fréquence vibratoire jusqu'à la cinquième dimension et nous serons alors prêts à recevoir la connaissance et la sagesse que nous offrent les chameaux.

En 2012, les 33 portails cosmiques situés autour de la planète ont comm